mardi 4 juillet 2017

Le 10 Years After des 10 Years After – N°5

The Red Room – Venus (2006)

Post-blues. Le plus fou, ce n'est pas que The Red Room soit un chef-d’œuvre. Venus avait toujours été un très bon groupe, et Mark Huyghens avait souvent caressé de très près la perfection (notamment sur le précédent Vertigone, sommet de pop cristalline presque complètement éclipsé par un hit en trompe-l’œil). Ce n'est pas non plus que The Red Room se soit finalement avéré être l'ultime album des Belges, tant le fonctionnement interne de ce qui ressemblait plus à collectif qu'à un bon vieux combo semblait compliqué et peu maniable (ce que nous confirma plus son tard son ex-frontman en interview). Non, le plus fou, c'est que cet album soit à ce point passé inaperçu au moment de sa sortie. Qu'un disque d'une telle valeur, produit par Head (PJ Harvey, Marianne Faithfull, Giant Sands) et signé par un groupe sortant d'un énorme tube ("Beautiful Day", donc) ait eu si peu de presse, si peu de retentissement et, finalement, si peu de postérité. C'est une véritable anomalie car The Red Room n'est pas seulement le meilleur album de ses (son ?) auteur(s), ni même l'un des meilleurs de l'année 2006. C'est assurément l'un des meilleurs des années 2000 – tout court. Un ouvrage dur et revêche, entre art-rock et blues sauvage, produit et arrangé de main de maître et emmené par une voix qui n'a jamais sonné aussi juste, puissante et vraie. Un album dont pas un titre... pas une seconde n'est à jeter ni ne lasse, en dépit de centaines... peut-être de milliers d'écoute. Un album, surtout, qui se paie le luxe, souvent revendiqué mais tellement rare de nos jours, de ne ressembler à personne - en tout cas personne de contemporain, car il n'est pas interdit de penser qu'il aura pu inspirer des gens Mark Lanegan ou Duke Garwood pour leurs productions les plus récentes, qui ne manquent pas d’accointances avec ce post-blues-rock ténébreux, tendu, sophistiqué... résolument moderne. Ceux qui n'ont pas parlé de ce disque méritent tout simplement la potence (ouf ! Sur Le Golb, on l'avait mis dans le classement de fin d'année... même si on ne lui avait pas accordé d'article jusqu'à ce jour1). Et vous savez le pire ? S'il était sorti un an après, au moment de l'âge d'or des blogs et de l'explosion des réseaux sociaux, il aurait sans doute eu dix fois plus de succès. Vraiment pas de bol, mais il n'est jamais trop tard pour bien faire.



Aussi conseillé sur cette période 2006-16 : il n'y en a pas eu
Face B : JOY, de JOY (2010), premier album du désormais plus si nouveau projet de Mark A. Huygens, et suite presque logique à The Red Room.



1. En fait, il avait eu droit à une mini-chronique dans une sélection trimestrielle qui a été perdue dans un déménagement du Golb  - lequel n'existait que depuis une poignée de semaines à sa sortie.

11 commentaires:

  1. Oh cool, on va avoir un article dédié pour chacun des 5 premiers :-)

    Bon je ne connais pas cet album sinon (vaguement le groupe) mais apparemment c'est normal...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et même deux articles pour le 4e, trois pour le 3e, quatre pour le 2e et 5 pour le premier, plus un bonus ;-)

      Supprimer
  2. C'est album est fou tu le dis très bien, c'est un grand disque inconnu qui est sorti à une époque où les grands disques inconnus n'existent presque plus. Je l'adore et je suis toujours étonné de voir que même maintenant il n'a pas du tout la reconnaissance qu'il devrait avoir.

    Par contre l'extrait, c'est vraiment pas le meilleur morceau...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, j'aurais préféré mettre "Who the Fuck Gave You This Invitation?" ou "Everybody Wants to Be Loved" mais la non-notoriété de l'album fait que je n'avais pas beaucoup de choix.

      Supprimer
  3. J'allais faire ma vanne rituelle sur les mauvais disques et là... Le drame, je lance la musique, c'est vachement bien.

    Je vais essayer de trouver cet album.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HA HA HA HA HA HA HA !

      Il m'a fallu 101 LPs avant d'y parvenir, mais je savais bien que je finirais par t'avoir ;-))

      Supprimer
  4. J'ai une légère préférence pour "Vertigone" (pas la "golbodécade", je sais, je sais), mais tous les albums de Venus sont des splendeurs chacun dans son genre.

    Je ne pensais pas retrouver Red Room si haut mais ça ne me déplaît pas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pensais pas le mettre si haut non plus au départ.

      Bon, il était déjà assez haut dans la première liste (je dirais Top 20).

      Supprimer
  5. Ok arrête tout ce que tu fais et prépare le mouchoir :

    https://www.jadwio.fr/boutique/

    Putain 10 ans!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis au courant (je suis "ami" avec Bortek sur Facebook ^^).

      C'est marrant parce que tu es la deuxième personne à me dire ça en très peu de temps, à se demander si je ne suis pas le seul fan de Jad Wio que vous connaissez tous.

      Oh, wait... :-(

      Supprimer

Si vous n'avez pas de compte blogger, choisir l'option NOM/URL et remplir les champs adéquats (ce n'est pas très clair, il faut le reconnaître).