dimanche 12 janvier 2020

WGTC? Drawas 2019. Amour, Gloire, Donjons & Golbitude.


Ils se font un peu plus désirer chaque année, et le pire, c'est que ça marche : je déclare officiellement ouverte la 9e Cérémonie Officielle des WGTC? Drawas, non sans vous souhaiter au préable une excellente année (ainsi qu'un joyeux Noël, une bonne rentrée et de chouettes vacances, parce que ça fait longtemps que je n'ai pas écrit un article).

Je vous avais promis une nouvelle formule et vous êtes bien bêtes si vous avez pris l'expression au pied de la lettre ; je n'ai toutefois pas menti, vous allez vite constater la différence. J'espère pour vous que vous ne geekiez pas trop les classements interminables et préfériez les commentaires, parce qu'il n'y en a plus. Ils étaient d'autant plus inutiles cette année qu'ayant volontairement omis de faire la promo d'une édition que j'ai lancée quinze jours plus tard que d'habitude, il y a eu bien moins de votant que l'an passé... mais également beaucoup plus de séries (encore plus, toujours plus...), ce qui nous donne des résultats parfois étranges et très éclatés, et souvent de très gros écarts. Ajoutons à cela l'effet Game of Thrones, qui a phagocyté la compétition comme elle a vampirisé toute l'année 2019, à tel point qu'on éprouve un peu de pitié pour les séries ayant eu la très mauvaise idée d'être diffusées au même moment (il y en a eu, et elles mériteraient presque un mausolée). Beaucoup ont aiguisé leurs couteaux toute l'année dans l'espoir de les planter dans les dos de Jon et des autres – c'est un peu pour elles et eux que j'ai fait les Drawas cette année alors que je n'en avais à la base ni le temps, ni l'envie. Cette Cérémonie est donc plus que jamais la vôtre, à vous qui continuez à suivre Le Golb même lorsqu'il ne se passe rien, et qui aviez en plus été privés de Drawas des lecteurs l'an dernier.

Générique.



WGTC? Drawa du générique insupportable

La Lauréate His Dark Materials (21). Si vous le dites. Je crois que je l'ai sauté à chaque épisode. Je saute tout le temps les génériques (sauf celui de Preacher qui est la perfection généricale incarnée en terme de durée et mise en bouche de la série), même si je suis toujours content lorsque le générique est bon. His Dark Materials étant une série HBO, je savais de toute façon à quoi m'en tenir.

Les Places d'honneur... l'indispensable Game of Thrones (16) et l'épileptique American Gods (15).

La Stat 18, soit le nombre de personnes ayant fait la vanne hilarante sur le générique de Game of Thrones qui était le meilleur truc de la saison 8. A leur décharge, c'est sans doute vrai.

Le Drawa des lecteurs Aucun. Ouais, je sais, ça commence mal mais après tout, ce n'est pas ma faute si même en vous y mettant à cent cinquante vous n'êtes pas foutus de faire une bonne vanne sur les génériques de série.


WGTC? Drawa des plus mauvais effets visuels

La... les lauréates Carnival Row, His Dark Materials et The Witcher, 17 voix chacune.

La Stat C'est bien évidemment la première fois que cette catégorie s'offre à trois séries et c'est même la première fois de l'histoire des Drawas que nous avons une triple égalité. On pourra mettre ça sur le compte d'un nombre de votants plus restreint que d'autres années... ou noter que c'est finalement assez représentatif d'une époque où les problèmes d'effets spéciaux sont désormais moins liés à des contraintes budgétaires qu'à de gros manques de goût et d'idées. Carnival Row est tellement laide que j'ai peiné à tenir jusqu'à la fin du pilote, quant aux deux autres, elles affichent des budgets à faire passer n'importe quelle série de Network pour un film de vacances, mais elles sont d'une platitude esthétique et d'une fadeur plastique vous donnant envie de vous pelotonner en sanglotant dans n'importe quel épisode de Legion. Bon, je vous rassure quand même, Supergirl et les autres usual suspects sont juste derrière.

Le Drawa des lecteurs « His Dark Materials, moins parce que c'est moche (c'est pas très beau non plus) que parce que réussir à filmer une histoire où les Daemons sont tellement essentiels en en montrant quasiment jamais plus de deux à l'écran, ça s'appelle être rapiat (ou avoir rien pigé à ce qu'on adpate). » (Joanna)


WGTC? Drawa du pire acteur dans un premier rôle

Le Lauréat Alex Høgh Andersen – Vikings (27) Il l'a fait. Après trois éditions à louper le titre d'un cheveu, le pire acteur de séries de ces dernières années (et de très, très loin) a enfin glané la récompense qu'il aurait dû décrocher dès sa première apparition dans Vikings (il était alors, déjà, le pire second rôle de série de la télé mondiale... là encore de très, très loin...)

Les Places d'honneur Jason Momoa – See (21) ; Gad Elmaleh – Huge in France (19)

La Stat 0, comme le nombre de fois où Norman Reedus a été nommé durant la période où il était un second rôle dans The Walking Dead. Il écope cette année d'une belle quatrième place avec 17 voix. Voilà donc ce qu'on appelle un type qui n'a pas les épaules.

Le Drawa des lecteurs « Kit Harrington et j'y pense en l'écrivant, tu n'as prévu de faire des Drawas de la Décennie ? » (Delphine)


WGTC? Drawa de la pire actrice dans un premier rôle

La Lauréate Emilia Clarke – Game of Thrones (34) Elle avait déjà remporté le titre en 2017, après des années d'échec dans cette catégorie. Pour son grand retour, qui fut aussi son grand final, elle a tout simplement pulvérisé la concurrence. Ce qui est marrant avec Emilia Clarke, c'est qu'au début, quand les gens votaient pour elle, je me disais qu'ils étaient un peu méchants. Aujourd'hui, je me dis qu'ils ont souvent été quasiment gentils dans leurs commentaires d'accompagnement. Ses prestations n'ont jamais été top mais, dans les trois derniers épisodes de Game of Thrones, le ratio popularité de la série/nullité de l'interprétation a vu le record de Star Wars être réduit à l'état de gentille plaisanterie.

Les Places d'honneur Ruby Rose – Batwoman (19) ; Úrsula Corberó – La Casa de papel (17)

La Stat Oui, vous avez bien compté : Clarke a 15 point d'avance sur la deuxième. C'est bien entendu le record absolu dans cet catégorie.

Le Drawa des lecteurs « Si les fanboys de GoT ont pas vu venir le heel-turn de Dany, c’est peut-être un peu parce qu’elle joue comme une patate, non ? » (Olivier, qui résume parfaitement le sentiment général de l'Académie).


WGTC? Drawa de la pire actrice dans un second rôle

La Lauréate Danielle Panabaker – The Flash (24) récupère son dû après une petite latence. Il faut dire qu'afin d'être certains de choper au moins un drawa assuré chaque année, les scénaristes ont mis le paquet en multipliant les scènes bouleversantes où Caitlin Snow se parle à elle-même (Panabaker joue ça comme si un insecte était entré dans son oreille) et/ou switche entre ses deux personnalités (Panabaker joue ça comme si elle subissant simultanément une remontée acide ET un prout).

Les Places d'honneur Meryl Strep – Big Little Lies (20) ; Meagan Tandy – Batwoman (16)

La Stat Par le jeu des égalités, la CW vient de réussir la prouesse d'obtenir en cumulé plus de point qu'il n'y a eu de votants dans cette catégorie. Chaîne des superhéros peut-être, mais chaîne des sidekicks relous avant tout.

Le Drawa des lecteurs Vous n'êtes décidément jamais inspiré pour cette catégorie, que ce soit niveau votes ou niveau vannes. Je vous conseille fortement de regarder un peu plus la CW.


WGTC? Drawa du pire acteur dans un second rôle

Le Lauréat Michael Sheen, qui avec 40 voix cumulées (The Good Fight + Good Omens + Prodigal Son) reçoit un fort mérité Drawa d'Honneur pour l'ensemble de son année 2019. Et nous offre un beau cas d'école de Syndrôme Anthony Hopkins. L'histoire classique mais toujours efficace (surtout aux Drawas) de l'acteur à la reconnaissance tardive qui, parvenu à l'orée de la cinquantaine, décide de surfer sur la vague et d'accepter tout ce qu'on lui propose histoire de compenser ces années où il était desservi par son physique de hobbit et son charisme... de hobbit, aussi. Le cas de Monsieur Sheen est ici d'autant plus hopkinsien qu'à l'instar du patient zéro, l'ex Maître du Sexe fait montre une fâcheuse tendance à cabotiner comme un Robin Williams des mauvais jours, rendant chacune de ses apparitions de l'année dans The Good Fight (soit plus d'un tiers du temps d'antenne, tout de même) absolument intolérable.

Les Places d'honneur Dacre Montgomery – Stranger Things (21) ; Hartley Sawyer – The Flash (19)

La Stat 100 % des personnes ayant voté pour Hartley Sawyer (lauréat 2018) ont précisé que son personnage était devenu beaucoup plus supportable. Cela n'empêche apparemment pas les sentiments.

Le Drawa des lecteurs « Je vote pour Jorah Mormont dans le rôle de Batman. Mais c'est pas contre lui, ça se voit carrément que le mec il croit jouer Alfred. C'est abusé d'avoir changé le nom du personnage à la dernière minute sans lui dire. » (Santiago, qui a teeeeeeeellement raison)


WGTC? Drawa de l'acteur/actrice qui ferait mieux de rapidement changer d'agent

La Lauréate Ellen Page (21). Personne n'a compris ce qu'elle était allé foutre dans Umbrella Academy, y compris ceux qui comme moi ne l'ont pas vue.

Les Place d'honneur Walton Goggins (18) ; Zachary Quinto (17)

La Stat Henry Cavill échoue au pied du podium, ce qui n'est pas volé en soi, mais me fait noter que c'est assez fou de voir que désormais, le fait qu'une saison sorte en pleine compétition n'empêche plus une série de remporter des voix. Vous avez fini pour vous habitué à ce qu'ils sortent des trucs 365 jours par an, à n'importe quelle heure et de n'importe quelle qualité... et vous avez bien de la chance car moi, à partir de décembre, on est déjà l'année prochaine.

Le Drawa des lecteurs : « Iain Glen, si tu ajoutes sa dernière scène pathétique dans Game of Thrones, c'était quand même une vraie belle année de merde pour lui. » (Santiago, again).


WGTC? Drawa de l'acteur/actrice qui doit vraiment avoir des dossiers sur tout le monde pour ainsi réussir à se recaser à chaque nouvelle rentrée alors que sa nullité fait toujours l'unanimité

Le Lauréat Jason Momoa (31), mais il a l'air tellement stupide que personnellement, je n'arrive pas à l'imaginer se livrant au chantage ni au complot. Le gars est forcément manipulé.

Les Places d'honneur Carla Gugino (26) ; James Wolk (21)

La Stat Il n'y a eu cette année que douze petits nominés (je sais, on dit « nommés ») dans cette catégorie. Beaucoup ont exprimé leur volonté de ne pas revoter toujours pour les mêmes, ce qui peut se tenir et explique sans doute en partie ce résultat. Reste que chaque année, ça ne manque jamais, le gagnant de l'année précédente réussit à se recaser dans quelque chose.

Le Drawa des lecteurs « Carla Gugino mais j'ai l'impression qu'elle a cramé la plupart de ses dossiers, vu qu'elle en est désormais réduite faire produire sa daube de l'année par son propre mari. » (Serious Moon, bête, méchant, lucide).


WGTC? Drawa du pire casting. Parce que comme chacun sait, le plus peut le moins

La Lauréate Too Old to Die Young (18), qui revisite avec talent le concept de mannequin La Redoute à la sauce snuff-movie. Mais c'était très serré.

Les Places d'honneur Vikings et Batwoman (17 chacune)

La Stat Dans le fond la vraie surprise est qu'autant de gens aient regardé un truc aussi chelou que Too Old to Die Young, et qui plus est que ces gens ne se soient pas empressés de l'oublier. Je sais, ce n'est pas une stat.

Le Drawa des lecteurs « Viking Viking Viking Viking Viking Viking Viking Viking Viking Viking Viking Viking Viking Viking Viking Viking Viking Viking Viking Viking Viking et Viking » (Julia, qui n'a malheureusement pas réussi à faire gagner Vikings, sans doute faute d'avoir écrit le mot au pluriel pour doubler les points)


WGTC? Drawa "Eric Northman" du personnage masculin le plus fuckable

Le Lauréat Bellamy Blake – The 100 (28), en embuscade depuis des années, mais toujours barré par plus musclé, héroïque ou badass que lui. Il en fallu des épreuves (et des tentatives laborieuse de se laisser pousser la barbe pour paraître plus viril) pour que l'ex-jeune délinquant réussisse enfin à décrocher la palme – ironiquement au terme d'une saison où il n'aura pas été franchement flamboyant.

Les Places d'honneur Jon Snow – Game of Thrones (24) ; Alfred Pennyworth – Pennyworth (23)

La Stat L'indémodable Luke Cage réussit tout de même à gratter dix voix pour cinq minutes d'apparition dans le final de Jessica Jones. On n'est pas double-champion de la catégorie pour rien.

Le Drawa des lecteurs « Ted Bundy pour Conversations with a Killer. » (Harpoon, qui passe à un cheveau du Drawa d'honeur – quel dommage qu'il n'ait pas pensé (ou osé) voter pour ses victimes dans la catégorie féminine !)


WGTC? Drawa du personnage féminin le plus fuckable

La Lauréate Betty Cooper – Riverdale (26). Je n'y avais pas pensé et n'ai pas voté pour elle mais c'est vous qui avez raison et moi qui ai tort – ou qui n'assume pas mes pulsions, allez savoir, vu que je craque totalement sur et pour Betty, depuis longtemps, et ce y compris lorsqu'elle ne nous offre pas une scène de strip à faire passer tous les salariés de HBO pour des coincés du cul.

Les Places d'honneur Miriam « Midge » Maisel – The Marvelous Mrs. Maisel (25) ; Tulip O'Hare – Preacher (18)

La Stat Les âges de personnages de série sont assez nébuleux, a fortiori dans les teen-drama où l'on aime bien entretenir le flou pour que les parents puissent fantasmer sans remords, mais Betty est a priori et d'assez loin la plus jeune lauréate de l'histoire de cette catégorie où la moyenne d'âge oscille entre 32 et 33 ans.

Le Drawa des lecteurs « J'ai vu Euphoria donc 1. Tout le monde dans cette série est plus ou moins éligible, 2. Je ne veux plus de problème avec la justice, je ne mettrai pas un nom en avant. » (dois-je vraiment préciser de qui il s'agit ?)


WGTC? Drawa du personnage qu'on a tous envie de battre à mort

La Lauréate Mia Smoak – Arrow (20), et c'est là qu'on se rappelle que les Drawas vont bientôt fêter leur dix ans. Car oui, Mia Smoak est bien la fille de Felicity Smoak, double vainqueure de l'exercice en 2015 et 2017.

Les Places d'honneur Ivar Ragnarsson – Vikings (19) ; Trish Walker – Jessica Jones (18)

La Stat La famille Queen/Smoak est passée à un cheveu du Drawa d'honneur, puisqu'ils ont tous été cité (sauf... Felicity, ironiquement, puisqu'elle n'est quasiment apparue en 2019). La série s'achevant cette année, il va sans dire qu'on envisage pour 2020 le Super Mega Drawa d'Honneur pour l'ensemble de leur œuvre.


WGTC? Drawa de l'enfant qu'on a tous envie de battre, peut-être pas à mort ni trop fort parce que c'est interdit – mais allons ! un bon coup de pied au cul n'a jamais fait de mal à personne...

La Lauréate Lyra Belacqua – His Dark Materials (27), et c'était écrit – dans tous les sens du terme. Parce que déjà, sur le papier (dans tous les sens du terme encore), elle donne sévèrement envie de lui en coller une de temps à autre (disons deux fois par chapitre). Autant dire qu'elle prétendait au titre avant même d'avoir castée. Au final, le personnage m'a plutôt agréable surpris, je l'ai trouvée plus supportable que je ne m'y attendais et quoi que vous en disiez, vous ne m'ôterez pas de l'idée qu'on a déjà vu bien pire dans cette catégorie.

Les Places d'honneur Duke Fox – Better Things (21) ; Luke – Huge in France (15)

La Stat 100 % des gens ayant voté pour Euphoria ont voté pour tout le casting, d'un bloc. Pas mal, d'autant qu'on l'a aussi bien retrouvé dans les deux catégories, adultes et enfants.

Le Drawa des lecteurs « King Bran the Broken, qui se comporte comme un étudiant en philo de Nanterre et vient expliquer qu'il a « vu » et « compris la vie » à tout le monde » (Olivier)


WGTC? Drawa du méchant qui ne fout même pas les jetons à ma petite nièce

Le Lauréat Le Roi de la Nuit (34) – Game of Thrones, un sous-Voldemort qui s'est fait one-shot par Jeanne-la-Pucelle. Tragique et très fortement prévisible, sauf, semble-t-il, pour une poignée de spectateurs qui pensaient VRAIMENT que la fin de la série reposerait sur l'affrontement avec les Marcheurs Blancs.

Les Places d'honneur Rama Khan – Supergirl (21) ; Gregory Salinger – Jessica Jones (18)

La Stat L'Effet fin de Game of Thrones tardait un peu à se faire ressentir dans cette édition mais voilà, ça y est, c'est parti pour les records. Treize points d'avance dans une catégorie historiquement toujours serrée, c'est pas mal, mais ce n'est presque rien par rapport à ce qui va suivre.

Le Drawa des lecteurs « Quand on y pense, l'apparition du Night King correspond à peu près au moment où Game of Thrones est passé de la version trash des Rois Maudits à un blockbuster Marvel lambda » (AtZePeeb)


WGTC? Drawa du personnage qui sert à rien, mais qu'on aime bien quand même

Le Lauréat Tormund Gianstbane – Game of Thrones (24), trop longtemps éclispé par une foultitude de personnages qui ne servaient pas à grand-chose de plus mais que personne n'aimait. Un prix logique pour un type qui n'a jamais eu d'autre vocation d'alléger les scènes auxquelles il participait, et qui s'en est acquitté d'autant plus courageusement que son principal partenaire pour celles-ci était le mec le plus dépressif de tout King's Landing.

Les Places d'honneur Ozymandias – Watchmen (17) ; Hitchcock & Scully – Brooklyn 9-9 (15)

La Stat Cela m'a toujours étonné mais figurez-vous Arsène que Tormund n'avait jamais récolté la moindre voix jusqu'à cette année. Encore plus étonnant : dix-sept personnes semblent « aimer bien » Ozymandias, l'un des plus gros connards de l'histoire de la BD américaine... l'effet HBO, sans doute.


WGTC? Drawa du flashback (ou flashforward) bien relou qui te rappelle chaque semaine que Lost, c'était pas si mal

La Lauréate Arrow (30), et Seigneur qu'elle va nous manquer. Soyons sérieux, QUI peut bien rivaliser avec une série qui a réussi à nous gonfler durant des années avec ses flashbacks pour mieux, une fois libérée de ceux-ci, enchaîner avec des flashforwards encore plus pourris et centrés à 99 % sur des personnages que le spectateur ne connaît pas et/ou déteste. Rien que pour le fait de nous avoir offert chaque semaine le maquillage vieillissant raté de Wild Dog (et le gros bide bien réel de Roy), le prix est mérité.

Les Places d'honneur American Gods (22) ; This Is Us (18)

La Stat Ce qui est bien avec le gimmickdu flashback, c'est que le truc ne se démode jamais et peut frapper à n'importe quel moment de n'importe quelle série. Sans prévenir, vont héros enfilent des perruques moches et le réal dégaine son plus beau filtre jaune ou bleu (car lorsqu'il n'est pas en noir et blanc, le passé est souvent jaune ou bleu, c'est connu). Et là vous êtes en train de vous dire que ce n'est pas du tout une stat – je vous le confirme, je viens accidentellement d'effacer la stat et je n'arrive pas à m'en rappeler. Bon, l'idée générale, c'était qu'il n'y avait pas beaucoup de titres cités dans cette catégorie mais qu'elle cartonnait malgré tout chaque année, parce le flashback, c'est un peu comme la vie, mais avec des filtres. Ou un truc comme ça.

Le Drawa des lecteurs « Tiens, il y a une figure imposée que Game of Thrones nous aura épargnés... » (Delphine, l'air de rien)


WGTC? Drawa de la série dont l'intense pouvoir de fascination ne se révèle qu'après obtention d'une carte au trésor de presse

La Lauréate Watchmen (28), dont certain(e)s d'entre vous sont certainement encore en train de se demander si c'était si bien que ça (et de quoi ça parlait, déjà ?)

Les Places d'honneur His Dark Materials (26) ; Fleabag (20)

La Stat HBO a vraiment beaucoup de chance que la formule ait changé très précisément pour que je ne passe des heures une calculatrice à la main, parce que rien qu'à vue de pif, en cumulant Watchmen, His Dark Materials, The Deuce, Succession, Euphoria et les deux votes très injustes pour Chernobyl, on doit friser le record historique pour une seule et même chaîne.

Le Drawa des lecteurs « Fleabag s'est glissée dans tous les tops de la décennie alors que personne n'en avait jamais entendu parler il y a six mois et que les journalistes français ont tous découverts son existence quand Canal en a fait un remake (mais chut ils n'ont rien dit, et ont bien entendu défoncé le remake). » (Livia, qui a raison de rappeler que certaines choses ne changeront jamais).


WGTC? Drawa de la série dont les fans sont tellement hystériques que tu n'oses plus dire que tu l'aimes quand tu es en société

La Lauréate Game of Thrones (60), parce qu'on s'est beaucoup foutu de la gueule de la série mais que quiconque travaille dans un bureau avec des vrais gens qui ne s'envoient pas deux cents série par an les a bien vus de près, les fans hystériques. Et les a fuis.

Les Places d'honneur Soyons sérieux à quarante point d'avance on ne parle plus de places d'honneur ni de podium. Cette catégorie est banalisée pour 2019. Un peu comme la mort ou les filles toutes nues dans Game of Thrones.

La Stat Watchmen gratte quand même 19 points. Dans la vraie vie, je n'ai pas croisé une personne qui l'ait regardée. Ok, je suis misanthrope, mais quand même.


WGTC? Drawa "Alain Finkielkraut" de la série réactionnaire

La Lauréate Black Mirror (27), dont on ne rappellera jamais assez que sur Le Golb, on l'épinglait déjà pour ça avant que ce soit cool.

Les Places d'honneur The Walking Dead (24) ; Huge in France (20)

La Stat Black Mirror est la première de la catégorie à réussir la passe de deux depuis rien moins que Dexter, au début de la décennie. On s'en fout complètement mais j'avais très envie d'écrire le nom de DEXTER pour vérifier si vous aussi, vous aviez totalement oublié l'existence de ce qui était pourtant à l'époque l'une des séries les plus populaires du monde.

Le Drawa des lecteurs « Huge in France parce que la seule présence de Gad Elmaleh quelque part rend tout ce qui l'entoure super progressiste en comparaison. Par contre j'ai pas vu Huge in France c'est bien ? » (Marion)


WGTC? Drawa "Miss France" de la série bien-pensante

La Lauréate The Twilight Zone (24), qui a réinventé le principe de politiquement correct à chaque épisode au point qu'à la moitié de la saison, vous commencez à vous dire que Zemmour ne dit pas que des conneries et qu'à la fin, normalement, vous avez pris un abonnement à Causeur. Soit dit en passant, si on m'avait dit qu'un jour que je décernerai un Drawa à The Fuckin' Twilight Zone... putain d'époque  de merde...

Les Places d'honneur The Morning Show (22) ; Nancy Drew (18)

La Stat Avec en 4e, 5e et 6e positions The Good Place, The Good Doctor et Good Omens, on a manqué de peu un podium très rigolo.

Le Drawa des lecteurs « Black Mirror arrive à la fois à être réac (la technologie ça fait peur) et bien-pensante (elle pisse toujours dans le sens du vent) en enrobant le tout d'une image de série trash. Normalement ça fait trois drawas d'un coup ça non ? » (Mister Tonzu)


WGTC? Drawa de la série pseudo trash

La Lauréate Euphoria (29). Une série dont je me suis senti obligé de regardé dix minutes pour ne pas me sentir trop seul parmi vous. Et donc c'est Skins, en gros. Pseudo-trash en effet.

Les Places d'honneur American Horror Story 1984 (22) ; Too Old to Die Young (20)

La Stat 4 voix seulement pour Better Things, alors que j'aurais personnellement juré qu'il n'y avait rien eu de plus pseudo trash en 2019 que Pamela Adlon qui vous raconte ses histoires de ménopause et de constipation...

Le Drawa des lecteurs « les Ted Bundy Tapes ! On te vend des confessions inédites et une plongée dans l'âme du monstre et tu repars avec trois banalités et un défilé de flics grabataires qui te racontent des trucs déjà vus dans dix autres docs. Tu t'y attendais mais quand même. » (Joanna)


WGTC? Drawa de la série qui était bien - oui : était.

La Lauréate The Marvelous Mrs. Maisel (30), et là je vais vous demander de toutes et tous appuyer sur le bouton pause. Vous lui reprochez quoi, exactement, à la saison 3 de Mrs. Maisel ? Parce que même si c'est son premier Drawa de l'année, elle a tout de même pas mal de votes un peu partout, et je l'ai pas mal vue passer  également dans les listes de ratages de l'année (mais j'avais quand même autre chose à foutre que de lire l'avis de gens qui se contentent de faire des listes). Cela m'a étonné à chaque fois car je l'ai trouvée tout à fait sympa, cette saison, et même plutôt mieux que la précédente, plus courte et ramassée, plus drôle, avec moins de digressions chiantes sur les parents et Joel (dont les intrigues étaient globalement mieux que l'an dernier)... bref je suis obligé de me demander si vous avez vraiment regardé des séries en 2019 pour considérer que la série qui a « chuté » cette année est celle-ci... fin de la parenthèse.

Les Places d'honneur Strangers Things (25) ; YOU (24). Je refais une parenthèse ici mais ça, ce sont des votes déjà un peu plus réalistes pour moi.

Le Drawa des lecteurs « La première saison d'American Gods était moyenne mais on dira ce qu'on voudra elle avait de la gueule. Et puis Amazon a rejoint Starz à la co-pro et viré toute l'équipe créative ainsi que la moitié des acteurs, mis un nouveau showrunner qu'elle a reviré trois mois après, bref beaucoup de sangs et de larmes pour une série qu'Amazon a transformé en block buster bourrin et débile qui ne ressemble plus ni à la saison 1 ni au bouquin mais juste à un crossover entre Avengers et Vikings. » (Esteban, grâce à qui je sais pour quoi j'ai planté la série en plein milieu du 2x01... même si dans le fond, je m'en foutais un peu de le savoir)


WGTC? Drawa de l'éjaculation précoce la série qui a tout donné dans les trois premiers épisodes

La Lauréate Watchmen (22), qui s'en j'en crois la critique était la série de l'année alors que, nous sommes apparemment d'accord, son troisième épisode était un genre de pic indépassable – le moment où après deux épisodes à regarder d'un œil torve je me suis dit ok, cette série est vraiment bonne, finalement... pour la dernière fois, hélas.

Les Places d'honneur Good Omens (17) ; NOS4A2 (15)

La Stat C'est la première fois qu'une série déjà en cours se glisse dans cette catégorie, vous ne devinerez jamais laquelle... un indice, il y a des nazis dragons dedans.


WGTC? Drawa du générateur automatique de pitch, parce que ça devient vraiment difficile de faire comme si on ne savait pas

La Lauréate See (33) « Dans un monde futuriste ravagé par la quête de pouvoir des Hommes, les êtres humains ont perdu la vue, qui leur aurait été retirée pour « guérir la Terre ». Revenus à l'état primitif, ils constituent leurs tribus et apprennent à survivre sans leurs yeux, en surdéveloppant leurs sens restants. Mais un jour, la compagne de Baba Voss, chef de l'une d'elles, met au monde des jumeaux pourvus d'une vision parfaite. S'en suit alors une terrible guerre qui oppose la tribu de Baba Voss à celle de Queen Kane, persuadée que ces enfants causeront leur perte. » Hum....

Les Places d'honneur American Horror Story 1984 (23) ; The I-Land (19)

La Stat 33 sur 33. Toutes les personnes ayant voté pour See dans cette catégorie (et à vue de nez dans toutes les autres) ont ajouté un petit taquet à Jason Momoa (à qui il faut bien avouer que je ne tenterai personnellement pas trop de coller un taquet dans la vraie vie). A se demander si, portée par un autre acteur, la série se faite à ce point défoncer. Reconnaissons toutefois que même sans Jason, son pitch était gratiné.

Le Drawa des lecteurs « Netflix pour l'ensemble de sa prog ! Si on sort des produits d'appels on a eu : The Society, The Order (que je confonds tout le temps), The I-Land, V-Wars, Glitch, Criminal France, Criminal UK, Criminal Espagne, Criminal Allemagne... Le générateur automatique de pitch ET le générateur automatique de titres ont frisé la surchauffe en 2019. » (Alexandra)


WGTC? Drawa de la série qui existe encore, mais personne ne sait pourquoi (ni qui la regarde)

La Lauréate 13 Reasons Why (28), qui s'apprête mine de rien à attaquer sa quatrième (et paraît-il dernière) saison. Quelqu'un a-t-il vu la deuxième en entier ?

Les Places d'honneur Suits (27) ; Yellowstone (24) – mais avouez que vous avez été creuser pour trouver cette dernière, impossible d'y penser spontanément, je ne vous crois pas.

La Stat 1 point, soit ce qui séparait Suits d'un triplé historique à défaut d'être consécutif. Sans déconner elle va finir un jour, cette série ?

Le Drawa des lecteurs « Ray Donovan ! Dont j'ai appris ce matin matin qu'elle existait encore. Par contre on sait qui la regarde encore. » (Olivier)


WGTC? Drawa "Pringles" de la série que tu regardes encore, mais personne ne sait pourquoi (et surtout pas toi)

Les Lauréates Vikings et The Walking Dead (23), et sérieusement, même moi j'ai fini par arrêter cette dernière. Vous n'êtes vraiment pas raisonnables. Quant à Vikings, vous savez parfaitement pourquoi vous regardez encore : parce que même toute vieillie, Lagherta est la meuf la plus badass et sexy de la télé.

La Place d'honneur Fresh off the Boat (18), et je vous rassure, votre souffrance devrait être abrégée aux alentours de mai.

La Stat Il n'est pas inintéressant de relever qu'il y a chaque année un peu moins de titres cités dans cette catégorie (quinze pour 2019), et que ce sont toujours peu ou prou les mêmes, moins ceux qui ont été annulés entre temps. L'Académie semble avoir du mal à se trouver de nouvelles « séries Pringles » dans une époque où certes, toutes durent beaucoup trop longtemps, mais où il en sort tellement tout le temps qu'on ne sait parfois plus ou donner de la tête. L'extinction de plus en plus angoissante de la télé de Network n'y aide sans doute pas non plus : le déclin d'une série est moins évident sur la durée d'une saison que sur un visionnage cul-sec. Sur quinze nominées, on ne trouve d'ailleurs qu'une série en toutafondiff (Stranger Things). Je ne serais pas étonné que cette rubrique finisse par disparaître avec le temps, faute de participant(e)s... et ce ne sera peut-être pas la seule, comme nous l'allons voir plus bas. Foutue Peak TV.


WGTC? Drawa de la série dont tout le monde se foutrait si elle était américaine

La Lauréate La Casa de papel (43) – s'il y a bien une série qui a fait l'unanimité dans une catégorie cette année, c'est celle-ci. Je ne vais même pas me fatiguer à vous donner des stats ou quoi que ce soit tant Dark, deuxième, est réléguée dans les limbes (25 voix d'écart). Une véritable branlée qui dissimulerait presque un fait assez nouveau : il n'y a quasiment pas de séries françaises dans une catégorie où elles représentent habituellement 70 % des votes.

Le Drawa des lecteurs « Huge in France a donné une exposition inédite à cette rubrique : je n'ai jamais autant entendu ou lu la phrase « tout le monde s'en foutrait si c'était une série américaine ». J'avais envie de recommander les Drawas à tous les journalistes mais j'ai eu peur qu'ils prennent mal la rubrique sur la carte de presse. » (Sophie)


WGTC? Drawa de la série qui fait très bien semblant de ne pas être un bon vieux soap des familles

La Lauréate Arrow (25), dont il est vrai que la dernière saison ne raconte à peu près rien au-delà de la réconciliation d'Oliver Queen avec ses enfants-du-futur (ainsi que les autres personnes qu'il a relouté durant huit loooooongues saisons, ce qui fait beaucoup... beaucoup... beaucoup trop de monde et laisse craindre que la CW décide d'ajouter une saison 9 à la dernière minute).

Les Places d'honneur Game of Thrones (24) ; Vikings (21)

La Stat Arrow réussi un joli doublé à quatre ans d'intervalle, qui en dit d'autant plus long sur sa... hum, constance que plus aucune des séries qu'elle devançait la dernière fois n'existe aujourd'hui (à l'exception d'Empire, qui n'est pas classée cette année). Pas de bol pour Game of Thrones, qui à une voix près réalisait un quadruplé historique, puisqu'elle a remporté ce Drawa en 2014, 2016 et 2017. En même temps sa dernière saison manquait énormément de soap, et ce n'était pas le pire de ses travers.

Le Drawa des lecteurs « YOU : la fusion parfaite entre Dexter et Gossip Girl. On se comprend pour le parfaite. » (Ronnie)


ET MAINTENANT, SANS TRANSITION AUCUNE... LES DRAWAS SPÉCIAUX !


WGTC? Drawa Spécial de la comédie pas drôle

La Lauréate Huge in France (28), ou quand le savoir-faire français rencontre le génie américain pour prouver que contrairement à ce que racontent les bobos, non, les enfants métisses ne sont toujours les plus choupis.

Les Places d'honneur Better Things (25) ; After Life (21)

La Stat Alors que cette rubrique est depuis toujours écartelée entre les mauvais sitcoms de Network et les dramédies du câble, s'ouvrant à deux interprétations différentes mais complémentaires de ce qui n'est pas drôle à la télé, elle n'a jamais été aussi monochrome que cette année où trois sadcoms confisquent le podium. Pire, les habituelles nouveautés de la rentrée de NBC, CBS et FOX sont totalement absentes de votes, à l'exception de The Unicorn (dont je n'ai rien à dire puisque je n'ai lu que son résumé... plutôt casse-gueule de nos jours, c'est peu de le dire).

Le Drawa des lecteurs « American Horror Story 1984. Ah, ce n'est pas une comédie ? Parce que je suis sûre que ce n'est pas un thriller. Et que cela essaie d'être drôle. Et que cela ne l'est jamais. Donc merci de compter mon vote. » (Pauline, qui sera heureusement d'apprendre qu'elle n'a pas été la seule à voter pour cette très mauvaise neuvième (!) itération d'AHS)


WGTC? Drawa Spécial de la série qui donne envie d'avaler une demi-douzaine de yaourts périmés avant de se pendre avec un câble Ethernet en écoutant une compile de post-rock

La Lauréate Watchmen (22), mais cette édition était franchement serrée comme un câble Ethernet autour d'une gorge (quoi ? L'image ne vous parle pas?) Qu'est-ce qu'on encore déprimé cette année, punaise.

Les Places d'honneur The 100 (21) ; The Handmaid's Tales & Chernonyl (20)

La Stat 2, soit le nombre de fois où j'ai chialé devant mon écran en 2019. Soyons clair, c'est extrêmement peu par rapport au 2681 tentatives d'arrachages de larmes dont j'ai été la cible. La télé est vraiment un medium racoleur...

Le Drawa des lecteurs « Chernobyl mais pas besoin de s'infliger les yaourts périmés, en l'occurrence » (Sammie)


WGTC? Drawa Spécial "Manu" de la série dont la pensée est bien trop complexe pour qu'on te l'explique (mais tout de même pas aussi complexe que celle du vrai Manu, faut pas déconner)

La Lauréate The OA (24), mais c'était vraiment tendu comme mon cerveau quand j'essayais de me concentrer sur Watchmen. Parce qu'en 2019, quand on ne déprimait pas, on s'est vraiment beaucoup pris la tête.

Les Places d'honneur Legion et Dark (23)

La Stat 14, soit le nombre d'Actron qu'il m'a fallu pour terminer Legion et Too Old to Die Young en pleine canicule.


WGTC? Drawa Spécial du il était temps que ça s'arrête

La Lauréate Une petite série qui s'est éteinte tout doucement l'été dernier, sans faire de bruit, de sa belle mort. Un peu comme quand Liverpool a fini deuxième de Premier League en battant le record de points, il y avait plein de concurrentes qui, une autre année dans un autre contexte, auraient fait de superbes lauréates... mais c'était peine perdue face aux Guardiola du soap médiérotique.

La Stat 51 points pour Game of Thrones. C'est bien évidemment le record absolu pour cette catégorie – on n'en attendait pas moins.

Le Drawa des lecteurs « Too Old to Die Young, The OA et Watchmen, ex-aequo. Trois séries où tu supplies que ça s'arrête au bout de six minutes tellement elles sont... » (Linda, qui devrait peut-être essayer l'Actron)


WGTC? Drawa Spécial de la série qui a tout pompé sur une autre

La Lauréate Nancy Drew (26) ou la série entièrement adaptée des Enquêtes d'Alice Roy d'une backstory de Riverdale où Betty Cooper mène l'enquête en se rappelant que toute pitiote, elle kifait les livres Nancy Drew. Bref, un truc qui semble avoir été uniquement pensé pour grignotter les miettes du succès de Riverdale en proposant sa version Canada Dry – moins de fun, moins de trucs cool, moins de trucs barrés, moins de trucs dark et moins de sexe (voire, pas de sexe du tout). Et le plus ridicule, c'est que ça passe le même jour sur la même chaîne.

Les Places d'honeur Euphoria (25) ; Prodigal Son et Daybreak (20)

La Stat Forcément, avec cinq nouvelles séries qui sortent tous les jours, le jeu des sept différences tourne à plein régime. Plus de la moitié des votants ont mis deux voire trois séries ex-aequo, et pas moins de 31 ont été citées au total. Et le pire, c'est que c'était toujours à juste-titre.


WGTC? Drawa Spécial du beaucoup de bruit pour rien.

La Lauréate Game of Thrones (42), qui a fait tellement de bruit, tout le temps, que ses six épisodes en ont paru vingt-quatre et qu'elle a probablement dégoûté pour les cinquante prochaines années les pauvres hères ne l'ayant jamais regardée.

Les Places d'honneur La Casa de papel (25) et The Mandalorian (19)

La Stat Cela faisait cinq ans que cette catégorie généralement vendue à la nouveauté la plus surbuzzée de l'année n'avait plus été remportée par une série déjà « installée ». Et encore, il y a cinq ans, le Drawa allait sans doute plus à Transparent pour sa saison 1 que pour la suivante, sortie une poignée de semaines avant la compétition. Il faut donc remonter à 2012 et Homeland pour mesurer la performance établie par Game of Thrones, qui devance tout de même, excusez le peu, la série européenne la plus regardée au monde depuis à peu près Doctor Who, un show estampillé Star Fuckin' Wars, un autre labellisé Batman, l'adaptation d'un des comic-book les plus populaires de tous les temps et deux adaptations de Stephen King.

Le Drawa des lecteurs « Game of Acouphènes. Qui se dit Tinnitus en anglais et franchement, ça sonne comme un vrai nom de personnage de GoT. » (Hugo).


WGTC? Drawa Spécial "Jurassic Park (ou World)", récompensant le plus mauvais remake (ou reboot (ou spin off (ou adaptat... (oh putain mais quelle horreur, il n'y a plus que ça !))))

Les Lauréates Batwoman et Nancy Drew (18 voix chacune)

La Stat Un vrai bordel de décompte tant tout le monde était à égalité là-dedans. Il faut dire que si les remakebootvals ne sont pas moins nombreux qu'avant, ils n'étaient que rarement totalement pourris cette année. Il y a tout de même des gens qui ont adoré Watchmen (et il ne faut pas les juger), His Dark Materials était plus plate qu'autre chose, The Twilight Zone était irritante mais regardable, Good Omens n'avait rien d'affreuse et même nos deux gagnantes sont plus inspides que de véritables trahisons donnant envie de hurler à la mort des producteurs.

Le Drawa des lecteurs « Modern Love. En même temps adapter le courrier du cœur du NY Times, c'est couillu. » (Olivier)


WGTC? Drawa Spécial de la plus mauvaise anthologie (ou série d'anthologie si vous parlez mal le français. Ou série anthologique si vous avez une âme de mathématicien)

La Lauréate Black Mirror (37), qui aussi étonnant que cela puisse paraître n'avait jamais remporté ce Drawa – qu'elle remporte de très loin cette année.

La Stat la victoire de Black Mirror est tellement nette qu'un podium serait totalement in-signifiant, mais elle ne doit toutefois pas nous faire oublier que nous continuons chaque année à bouffer du Room 104 et du Castle Rock. Creepshow, Two Sentences Stories, Are You Afraid of the Dark?, Tell Me a Story... sans oublier deux anthologies foirées par Jordan Peele pour le prix d'une (et la pire n'était pas la plus connue). On ne sait pas qui regarde ces trucs mais il faut les citer afin de protéger les plus sensibles de nos lectrices et lecteurs.


WGTC? Drawa Spécial du personnage locomotive, sans lequel sa série apparaîtrait pour ce qu'elle est : une sinistre bouse.

La Lauréate Diane Lockhart – The Good Fight (28), et le plus éloquent est sans doute le mur de lamentations qui s'est progressivement érigé dans ma boite mail chaque fois que quelqu'un votait pour elle. The Good Fight n'a jamais été une série totalement aboutie, et le personnage de Diane n'en a d'ailleurs pas toujours été le pillier le plus indiscutable, mais cette année, aucun doute, on aurait tous arrêté de regarder au milieu sans la performance comme toujours parfaite de Christine Baranski.

Les Places d'honneur Beth Kane/Alice – Batwoman (20) ; Susie Myerson – The Marvelous Mrs. Maisel (18)

La Stat Le podium est trompeur – comme dans toutes les rubriques concernant plus ou moins dirtectement les séries qui durent un peu trop longtemps (cf. la note sur le Drawa Pringles un peu plus haut), il n'y a qu'un très faible renouvellement des cadres dans cette catégories où l'on retrouve bien entendu plus bas Lagherta, Mick Rory, Negan... et toute une triffouillée de gens déjà présents en 2018 et en 2017 (et même en 2016 pour certain(e)s).


WGTC? Drawa Spécial du personnage tracteur, sans lequel sa série se verrait ôter un certain poids parce que bon, c’est pas qu’on lui veuille du mal mais à un moment, faut savoir se retirer la tête haute.

La Lauréate Joséphine Karlsson – Engrenages (24). Ni la tentative de suicide, ni la tentative de meurtre ni la peine de prison n'ont réussi à dégager d'Engrenages le personnage le plus inutile, maniéré et horripilant de la télévision française. A chaque fois on nous fait miroiter que cette fois-ci est la dernière parce que de toute façon Audrey Fleurot est débordée, et à chaque fois elle revient à la saison d'après pour une intrigue encore plus kimbaueresque que la précédente. Un supplice.

Les Places d'honneur Trish Walker – Jessica Jones (21) ; Castiel – Supernatural (18)

La Stat Quand cette catégorie a été créée pour l'édition 2018, je craignais un peu qu'elle fasse doublon avec le personnage qu'on veut tous battre à mort. Et bien pas du tout, figurez-vous. La stat, ce sont donc mes 100 % de satisfaction au moment du dépouillement – mais vous avez le droit de penser que je meuble faute d'avoir trouver un Drawa des lecteurs pertinent.


WGTC? Drawa Spécial "Alain Soral", récompensant la série tellement sexiste que même Eric Zemmour a fini par avouer sa gêne.

La Lauréate Game of Thrones (30), qui avec une femme dans le frigo, le traitement scandaleux de Brienne et un pénultième épisode sur lequel les sociologues et les théoricien(ne)s fémininstes plancheront encore dans 100 ans, était clairement imprenable cette année.

Les Places d'honneur Insatiable (21) ; Too Old to Die Young (17)

La Stat 4, soit le plus petit score jamais enregistré par Arrow dans une catégorie qu'elle a remportée deux fois et où ses chaussons l'attendent à chaque fois quelque part du côté du podium. Il est vrai qu'Oliver Queen est de moins en moins ouvertement macho – en fait désormais il traite tout le monde aussi mal, quel que soit son genre, cela dit je soupçonne que ce soit parce qu'il pense que tous ceux qui l'entourent sont des gonzesses.

Le Drawa des lecteurs « Bah alors Dani, t'as tes ragnagnas ou quoi ? » (J-C)


WGTC? Drawa Spécial du drame dont les les dialogues seraient plus indiqués dans une comédie, voire une parodie.

La Lauréate Game of Thrones (36), dont on se rappellera qu'elle fut à une époque pas si lointaine encensée pour la qualité de ses dialogues (certain(e)s d'entre vous utilisaient même l'adjectif shakespearien – c'est bon, votre secret en en sécurité avec moi).

Les Places d'honneur The Walking Dead (24) ; The Flash (22)

La Stat 11, comme le nombre de fois où le mot « banalités » est apparu pour illustrer un vote pour Game of Thrones. Enfin 12, maintenant.

Le Drawa des lecteurs « Too Old to Die Young qui a inventé le silence cliché » (Serious)


WGTC? Drawa Spécial Victime de la mode, récompensant la série qui, si elle avait été écrite en 1996, aurait juste donné lieu à un film indépendant d'1h20 que personne n'aurait été voir (et tant mieux)

La Lauréate NOS4A2 (25)..., à qui j'attribue au passage le Drawa de la pire série avec le meilleur poster promo (idée à travailler pour 2020). Sur le fond en revanche, je ne sais pas trop... déjà qu'en 10x50 minutes on comprend que dalle alors en 1h20...

Les Places d'honneur Too Old to Die Young (22) ; Huge in France (19)

Le Drawa des lecteurs « Certainement pas un film indépendant, certes, mais j'affirme que See est le Waterworld du XXIe siècle. » (Bloom, catégorique ou prophétique ou les deux, peut-être...)


WGTC? Drawa Spécial de l'annulation dont tellement tout le monde se balance que même la Page Facebook Officielle de la série n'a pas réagi

La Lauréate The Punisher. Une petite voix qui m'a tout de même permis de découvrir que la saison 2 était dispo depuis janvier alors que je pensais qu'elle était encore en tournage. Sur Netflix. Auquel je suis abonné. Et si vous avez déjà essayé Netflix ne serait que 24 heures, vous savez combien il est difficile, pour ne pas dire impossible, de manquer la sortie d'une de ses créations originales tant son teasing est agressif. Encore moins d'ignorer son existence durant presque un an... #RecordChelou.

Le Podium Plein de séries à deux points, of course (je rappelle que cette catégorie fonctionne à l'envers). On ne va pas toutes les citer, mais il y a entre autres Cloak & Dagger, Glitch, Grand Hotel, Star...

La Stat 0, comme le nombre de jours qu'il a fallu pour apprendre l'annulation la plus rapide de l'année, celle de Swamp Thing. -1 même, puisqu'on l'a su la veille de la diffusion du pilote. Un record paradoxal puisqu'aux Drawas, ça lui vaut 12 points.

Le Drawa des lecteurs « Ils ont annulé quoi sur Amazon cette année ? » (Olivier)


WGTC? Drawa Spécial de la série qui a été annulée parce que vous n'êtes qu'une bande de poseurs préférant vous palucher sur les easter eggs de Watchmen ou continuer à vous infliger The Walking Dead pour des raisons qui dépassent l'entendement, plutôt que d'apprécier une vraie bonne série quand on vous en propose une. #TousCoupables

La Lauréate Lodge 49 (15) (non, ce n'est pas Frogbif qui a voté quinze fois)


Les Places d'honneur Speechless (14) et Krypton (12)

La Stat Il faut s'en féliciter : très peu de vraies, bonnes séries ont été annulées en 2019. Le commentaire me vaudra sans doute quelques jets de cannettes, alors je vais reformuler : 2019 n'a pas vu de scandales comme I'm Dying up Here ou dans une moindre mesure Dietland en 2018. Le revers de la médial est que cette catégorie est de très loin celle qui a enregistré le plus faible taux de participation de cette édition.


WGTC? Drawa Spécial "Groundhog Day", récompensant la série qui répète méthodiquement et rigoureusement la même intrigue épisode après épisode, saison après saison, sans que personne ne semble s'en apercevoir

La Lauréate The Walking Dead (28), bien sûr. Qui aurait pu s'arrêter après la saison 9. Qui devait s'arrêter après la saison 10. Qui vient d'être prolongée pour une saison 11. Et qui sera donc encore au minimum sur le podium en 2020 et en 2021.

Les Places d'honneur Silicon Valley (24) ; Vikings (21)

La Stat... n'est en pas une mais il ne vous aura pa échappé que c'est exactement le même podium qu'en 2018. En qu'en 2017, dans un ordre différent. Heureusement que Silicon Valley a eu la politesse de se conclure.


WGTC? Drawa Spécial de la série qui montre des fesses quand elle ne sait plus quoi raconter

La Lauréate Riverdale (26), qui se rapproche chaque année un peu plus du record de Game of Thrones (quatre titres entre 2012 et 2015). Tout en étant à la fois beaucoup plus soft et beaucoup plus habile dans son dosage. Ah, et beaucoup plus pernicieuse évidemment, puisqu'on rappellera que ses héros sont des lycéens.

Les Places d'honneur The Magicians (17) ; Too Old to Die Young (15)

La Stat Game of Thrones réussit tout de même à gratter 10 points dans cette catégorie alors que, de mémoire, on n'a pas une seule personne à poil dans la dernière saison. Quant ta mauvaise réputation te colle aux... ouais ok, rien.


WGTC? Drawa Spécial de la série qui ferait mieux de montrer des fesses plutôt que de raconter n'importe quoi

La Lauréate Game of Thrones (40), et on va directement sauter au commentaire d'Olivier, qui résume à peu près le sentiment général « On peut le dire maintenant, c'est quand Emilia Clarke a arrêté de se foutre à poil que GoT est partie en vrille, non ? » Dire que durant des années on s'est foutu de ses scènes de sexpositions, de ses full frontals uniquement féminins et de ses scènes de viol un peu trop affriolantes pour être honnêtes. En 2019, on aurait donné n'importe quoi pour avoir des trucs comme ça, et tout ce qu'on a eu s'en approchant, c'est une scène de sexe d'Arya qui nous a tous gêné parce qu'on eu l'impression d'assister au dépucelage de notre petite sœur. Smiley Vomi.

Les Places d'honneur (quand même) Arrow (20) ; NOS4A2 (17)


Super WGTC? Drawa Super Spécial de la plus mauvaise série de superhéros

La Lauréate Arrow (21), sans contestation aucune si vous l'avez regardée mais, comme je le notais déjà l'an passé, le genre a tendance à... comment dire ? Se calmer ? Stagner ? Disons que si les nouvelles séries de superhéros ne sont pas meilleures que leurs ancêtres, elles ne s'enfoncent pas vraiment non plus. On compte évidemment très fort sur Disney+ pour inverser la tendance en 2020.

Les Places d'honneur Umbrella Academy (20) ; Black Lightning (16)

La Stat Je me demandais ce que j'allais mettre ici lorsque l'évidence m'a frappé : Arrow n'avait jamais remporté cette catégorie ! Alors que franchement, s'il y une mauvaise série de superhéros dont on se souviendra encore lorsque la mode sera passée (dans trois ans et demi si je compte bien, voire un peu moins si les vampires s'en mêlent), c'est bien celle-ci.


ENFIN NOUS Y SOMMES. IL EST L'HEURE DE DÉCERNER LES RÉCOMPENSES ULTIMES : LES GRANDS DRAWAS !


Grand WGTC? Drawa d'honneur de la pire programmation, récompensant un Network (ou une chaîne ou Netflix ou un site de vente en ligne) pour l'ensemble de son œuvre toute pourrie

La Lauréate Netflix (31), qui commence à avoir du mal à cacher qu'elle souffre de la concurrence. Les séries Netflix (les vraies, pas celle qu'elle rachète et labélise comme si c'étaient les siennes) de la première et de la deuxième génération n'étaient pas forcément les meilleures du siècle, mais reconnaissons qu'un catalogue avec Orange Is the New Black, Daredevil, BoJack Horseman ou Sense8 (au hasard) avait le mérite assez indiscutable de proposer de la diversité d'ambitions, de parti pris et de sensibilités. Rien à voir avec le défilé de trucs inspides qu'auront subi les ab(and)onnés en 2019, Mindhunters mise à part.

Les Places d'honneur Amazon (27) ; Apple TV (20)

La Stat Amazon a fait beaucoup pour se sortir la tête des chiottes en 2019, et à lire vos commentaires, ça commence doucement à payer. Cher. Dans approximativement 280 millions de dollars, elle devrait enfin être considérée comme un provider crédible.

Le Drawa des lecteurs « Apple : Lancer un service SVOD mondial sans back-catalogue, avec 12 programmes et 6 séries dont les meilleures sont Morning Show et Dickinson, c'est ça l'audace ! » (Olivier)


Grand WGTC? Drawa d'honneur du meilleur pire mort de l'année, récompensant un personnage décédé en 2018 pour l'ensemble de sa carrière télévisée (ou tout simplement pour sa mort toute con)

La Lauréate Game of Thrones, pour l'ensemble de sa saison 8, soit la bagatelle de 114 voix réparties entre douze personnages (dont les trois du podium, Theon, Dani & Euron). Franchement, on savait tous que cette année, cette catégorie ne pouvait se finir autrement. Ce qui est cool, c'est que ça m'évite d'avoir une page dédiée pour ne spoiler personne (à moins d'avoir vécu dans un igloo durant toute l'année 2019, tout le monde sait déjà plus ou moins qui est mort dans GoT, je connais même des gens qui n'ont jamais regardé la série qui sont au courant).


Le Podium dans ce fameux monde parallèle où le PSG ne joue pas en Ligue 1 (cliquez si vous voulez faire spoiler)

La Stat 3 + 1, soit le nombre des personnages morts dans la saison 8 de Game of Thrones (et affublés d'un nom) qui n'ont pas été cités. Du coup, on va le faire ici, les malheureux oubliés sont Qyburn, Tollett et Gregor Clegane. Et le dragon, bien sûr, mais je soupçonne que c'est uniquement parce que la plupart des gens ont oublié son nom ou ne savent pas lequel des deux est décédé.

Le Drawa d'honneur Avec 12 voix, Fred Andrews aka Luke Perry méritait bien une mention spéciale du jury. Détail amusant, il n'y a que des filles qui ont voté pour lui. Je n'ai pas demandé leur âge (ça ne se fait pas) mais j'ai dans l'idée qu'un sociologue sérieux pourrait en retirer quelque chose.

Le Drawa des lecteurs « Travis Stubbs (On Becoming a God in Central Florida). Alexander Skarsgärd aussi mal fagotté et qui fini bouffé par un aligator... aucun doute, les scénariste de la série sont parmi nous. » (Bloom)


Grand WGTC? Drawa d'honneur de la série que tu détestes absolument viscéralement sans en avoir vu la moindre petite seconde

La Lauréate Too Old to Die Young (30), et il faut dire qu'avec un auteur aussi clivant Nicolas WinMachin Stuff, de surcroît sur Amazon, elle avait mis toutes les chances de son côté. Qu'on se rassure d'ailleurs, elle a également été viscéralement détestée par la plupart des gens lui ayant accordé la moindre la petite seconde et n'étant pas salariés des Inrockuptibles... ni du Golb (ouais ouais, #OnSeDitTout)

Les Places d'honneur Huge in France (25) ; Batwoman (21)

Le Drawa des lecteurs « Je suis accidentellement tombée sur une interview de Gad Elmaleh en 2019. » (Marie)


Grand WGTC? Drawa des lecteurs du personnage le plus dépressif de l'année, qui certes d'accord, ok, a une vie de merde – mais quand même : un sourire n'a jamais tué personne

Le Lauréat Jon Snow – Game of Thrones (31), qui même après une victoire contre le Mal Absolu réussit à faire la gueule, tant et si bien qu'on est à peine surpris de son air éternellement hagard et dépassé une fois que les choses se compliquent vraiment.

Les Places d'honneur Dick Grayson/Nightwing – Titans (22) ; Oliver Queen – Arrow (18)

La Stat Non seulement Jon Snow l'emporte avec une nette avance sur ses poursuivants, mais c'est la seule catégorie « personnages » dans laquelles les zéros de GoT ne se sont pas bouffés entre eux. Dommage, ce n'était pas vraiment ce que Varys voulait dire quand il le suppliait d'incarner la fonction.


Grand WGTC? Drawa des lecteurs de la série devenue un spin-off d'elle-même tant la moitié de son casting paraît vivre dans une autre série en parallèle

La Lauréate The 100 (26) et ça me fait de la peine qu'elle réussisse le doublé car j'ai trouvé la dernière saison vraiment réussie. Il n'empêche que oui, inconstestablement, il y avait deux voire trois séries en une et que c'était un peu chiant par moments.

Les Places d'honneur Vikings (24) ; Preacher (19)

Le Drawa des lecteurs « Est-ce que Vikings compte toujours sachant que depuis la mort de Ragnar la série diffusée est déjà de base un mauvais spin-off ? » (Maeva)


Grand WGTC? Drawa des lecteurs de la série dont la bande-son a plus de caractère (et d'utilité scénaristique) que les personnages

La Lauréate Watchmen (31), mais quelle bande-son, aussi ! Bon ok, Reznor et Ross pompent Djawadi qui pompait Reznor sur Westworld. Je ne serais pas étonné qu'il y ait quelque part un mec persuadé que c'est le même compositeur qui a fait les deux scores. Mais quelle bande-son quand même.

Les Places d'honneur Deadly Class (25) ; Euphoria (24)

La Stat J'en ai pas.

Le Drawa des lecteurs J'en ai pas non plus mais j'adore cette catégorie et apparemment, vous aussi. Je pense donc qu'elle parle tout simplement d'elle-même. Et remercie encore Guic', heureux inventeur de celle-ci il y a quelques années au cours d'un SMS impromptu qu'il m'avait envoyé (ne me demandez pas pourquoi je me souviens de ça) alors que j'étais chez Leroy Merlin.


Grand WGTC? Drawa de la série qu'il fait bon citer en société même si en fait, tu ne l'aimes pas tant que ça et que d'ailleurs, la dernière fois, tu t'es endormi devant

La Lauréate The Deuce (24) David Simon est un avant-centre qui n'a que très peu d'occases mais qui la met toujours au fond. Trois saisons de The Deuce, trois fois ce Drawa, sans oublier celui remporté en 2012 pour Treme... le mec est une valeur sûre même si plus personne ne regarde réellement ses shows. Faut dire qu'à l'origine, je peux l'avouer désormais, la catégorie avait été inventée juste pour lui.

Les Places d'honneur Watchmen (22) ; Pose (19)

Le Drawa des lecteurs « Il paraît que la saison finale de The Deuce était vachement bien, mais je continue de dormir devant le pilote à l'heure même où je vous parle. » (Olivier)


Grand WGTC? Drawa de l’Invraisemblance

La Lauréate La Casa de Papel (31), et vous savez quoi ? Je me suis beaucoup investi cette année puisque j'en ai regardé deux épisodes ! Eh bah c'est surtout son succès, qui m'a paru invraissemblable.

Les Places d'honneur Game of Thrones (27) ; See (20)

La Stat 20, comme le nombre de fois l'épisode "The Long Night" (de Game of Thrones, faut-il le préciser?) été cité, à lui seul, dans cette catégorie. Ce qui aurait donc pu lui valoir une place sur le podium.

Le Drawa des lecteurs « Les Sauvages, pas pour le Président Maghrébin mais bien pour le match de foot à la fin de la série, maintenu dans un contexte d'émeutes en banlieue. Alors qu'on sait bien qu'en vrai les supporters étaient interdits de déplacement depuis la minute 8 de l'épisode 1. » (Elsim)


Grand WGTC? Drawa du Cliché, ce prix tellement évident qu'on a attendu la saison 7 avant d'y penser

La Lauréate Huge in France (23), dont on n'a pas encore réussi à établir si elle était plus pleine de clichés sur la France, les Français, les USA, les Américains, l'Humour, le Showbiz, le Mariage...

Les Places d'honneur Stranger Things (20) ; See (17)

Le Drawa des lecteurs « V-Wars. Ian Somerhalder dans une série de vampires, c'est déjà un cliché. » (Adèle, simple, efficace)


Grand WGTC? Drawa du Hate-watching, récompensant cette série que tu ne regardes plus que pour le seul plaisir de la critiquer (et d'insulter copieusement tous ses personnages. Et ses fans !)

La Lauréate Encore une catégorie vendue à Game of Thrones qui rammasse 35 points quasiment sans se forcer (pour être honnête j'avais même hésité à maintenir la catégorie cette année, sentant la correctionnelle arriver à grands pas).

Les Places d'honneur La Casa de papel (28) ; Huge in France (17)

Le Drawa des lecteurs « Aucun problème pour insulter les fans de Game of Thrones, s'ils le sont encore après une fin pareille ils ne méritent vraiment pas mieux. » (Livy a un tout petit les nerfs).


Grand WGTC? Drawa de la série que sa médiocrité rend incontournable

La Lauréate Riverdale (24), même si on sent que vous avez toutes et tous un peu de mal à vous entendre sur la réalité de sa médiocrité. Ce qui suffit quelque part à la rendre incontournable, à sa manière.

Les Places d'honneur Legends of Tomorrow (18) ; The Flash (16)

La Stat Le concept de cette section a beaucoup évolué depuis la création des Drawas. Désormais, la Médiocrité Incontournable s'écrit avec Majuscules, c'est un Art reconnu et on n'attribue plus ce Drawa à la première daube venue. La preuve : aucune saison 1 n'a été citée au cours de cette édition 2019.

Le Drawa des lecteurs « Riverdale. Atteindre la saison 4 sans que personne ne soit toujours capable de dire si c'est du premier ou du second degré, c'est une vraie perf ! » (Joanna, qui résume bien le sentiment général.)

Grand WGTC? Drawa du personnage le plus con de l'année

Le Lauréat Tyrion Lannister – Game of Thrones (27), dont on se contentera de rappeler qu'il n'y a pas si longtemps, il était un habitué de la catégorie Personnage locomotive. Certes, ce n'est pas tout à fait une nouveauté : comme la quasi totalité des personnages masculins à l'exception de Varys (et on ne va pas faire comme si on ne savait pas quelle était la différence entre Varys et les autres mecs de la série), Tyrion a progressivement perdu son cerveau à partir du moment où il a commencé à traîner avec Dark Princess Peach. Trois saisons au bas mots que le Plus Grand Stratège des Sept Couronnes ne servait plus à rien à part balancer des vannes creuses et opiner du chef, et quand il se réveille enfin... on se demande tous pourquoi il n'a pas continué à se tourner les pouces. Une déchéance absolue pour celui qui fut peut-être le personne de série le plus populaire de la décennie.

Les Places d'honneur Jon Snow – Game of Thrones (24) ; Guillermo de la Cruz – What We Do in the Shadows (21)

La Stat 4, soit le nombre de personnages de Game of Thrones cités dans cette catégorie (il faut ajouter Dani et Jaime aux deux susnommés). Ce qui est finalement assez peu vu la fabuleuse démonstration de connerie collective que furent les trois derniers épisodes de la série.

Le Fun Fact Game of Thrones aura remporté deux fois cette catégorie, une fois avec sa première saison, et une fois avec sa dernière. La boucle, tout ça...

Le Drawa des lecteurs « Dani mais bon, comme je disais plus haut, elle est excusée parce qu'elle avait ses ragnagnas et que de toute façon les filles savent pas garder leur nerfs, c'est connu. » (J-C)


Grand WGTC? Drawa de la plus mauvaise série de l'année

Le Top Ten (parce que quand même)

1. Huge in France (29)
2. See (28)
3. Game of Thrones (26)
4. The Walking Dead (25)
5. Arrow (24)
6. Carnival Row (23)
7. La Casa de Papel (19)
8. NOS4A2 (18)
9. American Gods (14)
10. Black Mirror & Insatiable (12)

Huge in France l'emporte d'une manière suffisamment paradoxale pour que j'aie revérifié trois fois : elle a toujours été ex-aequo avec une autre série du Top 10 (qui était Game of Thrones quasiment une fois sur deux). Elle remporte évidemment peu de Drawas sur l'ensemble de la compétition (elle entrait dans assez peu de catégories au demeurant), mais on aura clairement du mal à lui disputer le titre de très très mauvaise série – comme je l'écrivais il y a quelques mois la question avec elle n'est même pas de savoir si on a aimé, mais combien de temps on a réussi à tenir avant d'éteindre sa télé en soupirant. En presque une décennie de Drawas, j'en ai vu passer, des daubes, mais je ne suis pas certain qu'il y en ait eu beaucoup d'aussi affligeantes (Inhumans ? La saison finale de Dexter ?...) Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que le titre ultime est remporté par une série n'ayant reçu "que" trois drawas sur l'ensemble de la compétion (c'était déjà le cas de The Strain en 2014). Game of Thrones peut de toute façon se consoler en se disant que pour sa dernière apparition dans une Cérémonie qu'elle aura marqué au fer rouge, ce fut un véritable feu d'artifice : avec 13 statuettes, elle explose de loin le record de prix sur une seule et même édition (qui était de 8 et tenait tout de même depuis cinq ans). Une performance d'autant plus renversante qu'il y avait beaucoup moins de catégories que d'habitude. Si votre temps de lecture est comparable au mien, ça nous fait un drawa toutes les quatre minutes en moyenne. Pas mal.

J'en profite tout de suite pour répondre à la question qui vous brûle les lèvres : oui, Game of Thrones est désormais la série la plus titrée de toute l'histoire des Drawas. Avec 30 titres en 9 éditions, elle devance assez nettement The Walking Dead (24) et Arrow (20). Gageons que si elle n'avait pas été en hiatus en 2018, elle aurait également été la seule série à avoir récolté au moins un Drawa chaque année depuis l'invention des Drawas.

Voilà, c'est fini pour 2019. J'espère que cette nouvelle formule vous a plu, et je vous remercie d'y avoir très grandement contribué sans le savoir (mon idée aurait eu l'air très con si seuls dix personnes avaient assortis leurs votes de commentaires). Sachez que c'est la première fois en neuf ans que je termine cet article annuel sans avoir la migraine ni les yeux qui pleurent des larmes de sang et que pour moi, c'est certainement cette stat là, la plus importante de cette neuvième cérémonie. Bonne année encore.

51 commentaires:

  1. "J'espère pour vous que vous ne geekiez pas trop les classements interminables et préfériez les commentaires"

    Il est évident qu'on ne s'intéresse qu'au classement et qu'on se fout de tes commentaires ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûr qu'il y en a qui kifait les classements. Peut-être sans le savoir (il est évident qu'on se reconnaît moins dans le palmarès si on ne voit jamais les titres pour qui on a voté cités... c'était surtout ça la base des classements).

      De même qu'il y aura sans doute des gens qui trouveront que je me suis trop reposé sur les lectrices et lecteurs et qui auraient préféré que j'accorde plus de place à mes propres vannes.

      C'est le jeu ^^

      Supprimer
  2. Bon ben c'était une sacrément bonne édition et magnifique perf de GoT. Le pire est qu'il n'y a pas une fois où je me suis dit que c'était un exagéré. Chaque prix est mérité à 100 %.

    13 drawas d'un coup c'est énorme mais ce qui l'est encore plus c'est quand tu dis qu'elle en a eu 30 en 9 ans. Ca veut dire que presque la moitié sont tombés cette année...impressionnant surtout que la dernière saison n'était pas si nulle que ça (perso j'aurais pas compris si elle avait été pire série de l'année, ce qui te semble paradoxal moi me rassure)

    Merci pour cette nouvelle édition! et content de te relire évidemment, tu nous manques! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, elle n'était pas "si nulle que ça" (encore que ses deux voire trois derniers épisodes aient vraiment été complètement ratés à mon sens, j'ai réellement trouvé l'avant dernier nullissime et visuellement hideux). Mais comme la série elle-même n'a jamais été "si bien que ça" non plus, c'est finalement une sortie à la hauteur de sa légende ;-)

      13 Drawas "d'un coup" est un résultat d'autant plus énorme que durant ses cinq premières saisons, Game of Thrones n'a jamais eu plus de deux prix dans la même édition. Sachant qu'un des deux était à l'époque presque toujours le Drawa de la série qui montre des fesses, on peut presque dire qu'elle était plutôt ménagée par les votants. Les choses se sont considérablement accélérées à partir de la saison 6. Et je pense qu'on sait toutes et tous ce qui se passe, niveau prod et writing room, à partir de la saison 6...

      Supprimer
  3. Oh là là 3 DRAWAS DES LECTEURS POUR MOI?!! Merci merci, c'est trop d'honneur. J'ai encore du chemin à faire avant de rivaliser avec Olivier mais je sens que je suis sur la bonne voie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'en fais pas trop, Jo, tu es souvent repartie avec une petite statuette les années précédentes ;-)

      Supprimer
  4. Édition très sympathique. Ce n'est pas moi qui vais regretter les classements interminables. Même les résultats, souvent prévisibles, sont finalement secondaires. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas moi non plus, ça prenait du temps ces conneries ^^

      Supprimer
  5. Merci à Santiago pour l'éclat de rire! Tellement bien vue sa remarque sur Glenn dans Titans...moi j'ai carrément cru quand il est apparu la première fois que c'est Alfred, j'ai mis cinq minutes à comprendre que c'était en fait Bruce Wayne!

    Et bien sûr merci à Thomas pour cette super édition qui rend hommage à une série qu'on a tous adoré critiquer durant des années mais qui va nous manquer. Les séries que tout le monde regarde deviennent tellement rares, on ne risque pas de revoir sitôt une série qui prend 13 drawas dans la même compétition. Respect.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, Santiago m'a fait éclater de rire et je pense que tous les gens qui ont vu la série ont dû faire de même en lisant sa remarque. Grand Drawa des lecteurs de l'année pour moi !

      Supprimer
    2. Non, le Grand Drawa des lecteurs va à Olivier, pour l'ensemble de son œuvre. D'ailleurs, si cette formule se maintenait dans le temps, il faudrait envisager de lui interdire de participer pour ne pas décourager les autres.

      Supprimer
    3. Le coup du tweet de Trump est magique. Tu te demandes comment on peut trouver un truc pareil (le gars pisse tellement du tweet que même ses fans ne doivent pas trop lire ses conseils séries).

      Supprimer
    4. Bien sûr, bien sûr... interdire à OLIVIER, titulaire de Golb Card, de participer à une compétition qu'il a largement contribué à façonner (si si)... on y croit ^^

      Ne surestimez pas non plus le nombre de personnes à faire des commentaires inspirés et accrocheurs. Une majorité de votes n'en comporte pas (il y avait 156 votants cette année et regardez combien ont été récompensés...)

      En ce qui me concerne je ne suis pas objectif, mais je considère tout de même qu'Olivier a quelques classes d'avance - rien que pour le tweet de Trump effectivement, comme le note KinKoala... il n'y a qu'Olivier pour sortir un truc comme ça :-)

      Supprimer
    5. (cela étant dit pour revenir au commentaire initial, j'ai moi aussi adoré le commentaire de Santiago qui a parfaitement résumé ce que j'avais pensé de la prestation de Iain Glen en Bruce Wayne)

      Supprimer
  6. Ravi de retrouver le Golb et les Drawas, par contre, très surprise du nombre de citations de Watchmen. Pour moi l'une des meilleures séries de l'année, même si elle met du temps à démarrer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Watchmen a pourtant peu près tout ce qu'il faut où il faut et comme il faut pour se faire Drawaed. Cela dit j'avoue avoir été un peu surpris aussi car l'écrasante majorité des retours spectateurs que j'avais eus étaient très positifs. Maintenant je m'aperçois en l'écrivant que je n'ai pas cité, comme je le fais habituellement, "la meilleure série de l'année en creux" (c'est-à-dire celle qui a été le moins citée).... il s'agit de Mindhunters et en comparaison, on voit ce que c'est qu'une série qui fait réellement l'unanimité (même après une saison 2 que tout le monde a pourtant trouvé objectivement moins brillante...)

      Supprimer
  7. Dire que je me suis creusé pour trouver des commentaires inspirés, et que ce sont mes deux blagues les plus potaches qui me valent des drawas ^o^

    RépondreSupprimer
  8. Au moins comme ça Huge in France méritera un eu son titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ce tarif il aurait juste pu l'intituler France, ç'aurait gagné du temps à tout le monde.

      Supprimer
  9. Et bien sûr que j'avais pensé aux victimes de Bundy - il y en a une c'est une pure bombasse - mais je me suis dit que sur un site où tout le monde adore Blackish et où un abonnement à Causeur est une bonne vanne, j'allais être incompris.

    RépondreSupprimer
  10. Merci à tout-e-s ! :))
    Je n'ai pas pu participer cette année, faute de temps, mais c'était un plaisir de vous lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous aussi on a pris plaisir à te... ah bah non, du coup :-)

      Supprimer
  11. Quel plaisir ! C'est vraiment mon bonbon de début d'année la cérémonie des Drawas à chaque fois, et l'édition 2019 ne fait pas exception même en n'ayant pas vues bon nombre des séries citées (ceci dit avoir vu GoT suffisait amplement).
    Sinon, suis-je la seule curieuse et intrusive lectrice avide de savoir quelles séries t'ont fait pleurer en 2019 Thomas (total gage de qualité s'il en est)?! J'admets avoir versé plus de 2 fois ma larmichette (Chernobyl, l'un des épisodes de years and years, The Crown dernièrement...)
    Je dois avouer que même l'un des passages de la saison finale de The Affair a failli m'avoir (honte à moi, j'ai été vraiment happée par 2 passages au milieu de la gabegie de cette dernière saison). D'ailleurs son absence criante dans le classement de cette année m'a surprise, j'étais la seule à encore suivre ? Avec Paquin rejoignant le casting et son gap futuriste je m'attendais à la voir citée plus d'une fois, c'était presque cadeau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Intrusive je ne sais pas, mais peut-être pas si attentive que je le croyais si tu penses que le fait que je pleure soit un gage de qualité alors qu'il suffit d'une musique triste ou d'un enfant qui perd son doudou pour que j'écrase une larmichette... le fait que je n'aie pleuré que deux fois est plutôt signe que 2019 fut une très mauvaise année... surtout qu'une des deux fois, ce n'était pas devant une série de 2019 ^^

      (sinon la bonne et seule réponse est Mr. Robot, mais pas devant le final que j'ai au contraire trouvé un peu gnan-gnan et tire-larmes... devant un des épisodes précédents, je ne sais plus si c'était l'avant-dernier ou celui encore avant...)

      The Affair a été citée quelques fois mais il faut dire ce qui est, comme toutes les séries de Showtime, elle a duré beaucoup trop longtemps, et comme toutes les séries de Showtime, il y a me semble-t-il de moins en moins de gens qui la regardent.

      Et oui, effectivement, s'il y a jamais eu une année où tu pouvais voter aux Drawas en n'ayant vu qu'une seule série, c'était assurément 2019 !

      Supprimer
    2. Il existe des gens qui ne pleurent pas quand un enfant perd son doudou :P ?
      Mon ressenti est ambivalent pour dire le moins face à cette dernière saison de Mr Robot ; j'ai parfois été embarquée alors qu'à d'autres moments je suis passée complètement à côté (et un peu sans regrets).
      Il faut dire que je l'ai regardée après m'être refait l'intégrale de Mad Men, peu de séries ont vraiment de la saveur après...

      Supprimer
    3. En effet, quel enchaînement :-)

      J'ai mis quelques temps à rentrer dedans, avec le recul je pense qu'elle était juste lente à démarrer mais il se passe tellement de choses importantes dans les 4-5 premiers épisodes (notamment des morts de personnages majeurs) que c'est difficile de le percevoir sur le coup et qu'à ce moment-là ça me semblait juste un peu chiant et décevant (dans la lignée d'une saison 3 qui m'avait dans l'ensemble indifféré)... mais les deux derniers tiers, je les ai vraiment trouvés très réussis, tout ce que j'avais aimé dans les premières saisons était subitement de retour ou presque.

      Supprimer
  12. Merci à tous de m'avoir permi d'être productif au travail ce matin ;)

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour cette cérémonie des Drawas que j'attends toujours avec impatience.

    Je n'y a pas retrouvé beaucoup de mes votes mais je n'ai regardé ni Arrow, ni GoT - ça explique beaucoup. Quoique, si je me souviens bien, je dois avoir voté pour GoT dans l'une ou l'autre catégorie.

    Quant à la question que tu te posais pour Mrs Maisel, j'ai trouvé la troisième saison très virevoltante mais surtout très vide contenu, à part dans le dernier épisode. Et ça n'arrête pas de parler, c'est parfois un peu fatiguant. Ce qui n'empêche pas que je continuerai à regarder l'année prochaine et que j'aime toujours les jolies robes ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y avais pas du tout pensé ainsi... mais oui, je suppose qu'on peut dire que c'était "vide"... mais est-ce les saisons d'avant étaient plus "pleines" ? Il y avait sans doute un fond un peu plus travaillé à la base, mais les mots qui qualifiaient déjà le mieux la série à ses débuts étaient "légère", "rafraîchissante", "vivante" et j'en passe, non ?

      Supprimer
  14. Plus qu'à écrire de vrais articles, maintenant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sachant qu'il me faut déjà 15 jours pour répondre aux commentaires d'un seul article... je vais y mettre de la bonne volonté mais je ne promets rien ^^

      Supprimer
  15. C'est pas bôôô de se moquer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pensais que les Drawas étaient juste l'occasion de se moquer des séries ? ;-)

      Supprimer
  16. Mon cher Thomas,
    Comme chaque année, ce fut un plaisir d'apporter ma pierre à l'édifice.
    Cette nouvelle formule est tout à fait convaincante, et j'espère que tu la maintiendras, pour les années à venir.
    (je ne dis pas cela parce que j'ai gagné 2 drawas)

    Très bonne année à toi, et à toutes, et à tous.

    RépondreSupprimer
  17. ******* Lézamies,
    J'ai vraiment peu de temps pour vous répondre pour le moment (ça devrait aller mieux en fin de semaine), donc j'essaie de faire au mieux, j'y vais doucement mais ne vous inquiétez pas, je vous lis et je vous répondrai petit à petit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (je n'ai mis que 12 jours pour descendre jusqu'à ce commentaire ^^)

      Supprimer
  18. Deux drawas dès la première participation... c'est flatteur, j'avoue :-)

    Tu n'as pas répondu, sinon, pour les Drawas de la décennie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact! On y croit!

      Supprimer
    2. Pourquoi se limiter à une décennie ? Le Grand Projet, je l'ai déjà évoqué à demi-mots une fois ou deux, c'est les Drawas OF ALL TIMES. Mais ce n'est pas avec mon emploi du temps actuel que cela va se faire, hélas...

      Les Drawas de la décennie, on les connaît déjà puisque les Drawas ont été inventés pile à l'orée de la décennie en question... et que les trois séries les plus titrées étaient toute encore en activité en 2019... aucun intérêt, donc.

      Supprimer
  19. J’ai pas voté cette année ( entre la petite et Amazon Prime qui balance l’intégrale de South Park j’ai pas forcément vu beaucoup de séries récentes), et j’ai quand même un draws des lecteurs? Moi aussi je t’aime mon Thomas.

    (Remarque: moi j’étais à casto quand je t’ai envoyé ce message. On n’a pas le même maillot mais on a la même passion)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince, tu m'avais jamais dit ça... c'est beau, putain !

      Supprimer
  20. 1. Merci à tout le monde pour cette excellente édition!

    2. On parle de la nouvelle formule en oubliant que la vraie nouveauté est un "resserrement" sur les catégories "historiques"... et moi je trouve ça très bien. Les nouvelles catégories étaient souvent très drôles sur le coup, moins une fois qu'une votait (et j'ai toujours trouvé qu'il y avait trop de catégories en règle générale).

    3. Je ne suis pas fan de The deuce, mais bizarre quand même de se dire qu'à lui tout seul, Davis Simon a dû avoir plus de Drawas que JJ Ambrams ou Ryan Murphy réunis :o

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On en connaît un qui sera moins taquin avec David Simon quand il adaptera son auteur préféré... ;)

      Supprimer
    2. MARION >>> Abrams n'a me semble-t-il jamais eu de Drawas, si ce n'est en tant que co-producteur de séries comme Westworld ou Revolution. Ce qui est normal puisqu'il s'est surtout consacré au cinéma ces dernières années. En revanche, je n'ai jamais compté mais pas sûr du tout que Murphy ait eu moins de Drawas que Simon. Je suis même persuadé du contraire sachant que (de mémoire car je n'ai pas le document sous la main), il en a déjà eu 4 ou 5 rien que pour American Horror Story.

      C-U-L-P >>> QUOI ? Simon va adapter Huysmans ??? :-)

      Supprimer
    3. (blague à part j'attends avec curiosité The Plot Against America, mais je ne fais aucune illusion à son sujet. Les adaptations de Philip Roth n'ont jamais dépassé le niveau "téléfilm de bonne facture", même avec des lead comme Anthony Hopkings ou Al Pacino, et si The Plot est sans doute l'un de ses seuls romans pouvant potentiellement être déclinés en série, je n'en vois fondamentalement pas l'intérêt... encore moins adapté par Simon, qui ne me paraît pas le mieux placé pour rendre hommage à l'imagination, à l'ironie et à l'humour souvent cru et baroque de Roth... Simon étant lui-même un auteur au style très marqué et identifiable, je l'imagine plutôt en faire une lecture très terre-à-terre et réaliste, profondément contestataire, qui fera bien entendu écho à la Présidence de Trump. Bref, un candidat parfait pour le Drawa de la Victime de la Mode 2020...

      Supprimer
    4. (plaisanterie de la blague mise à part, je ne demande qu'à m'enthousiasmer de nouveau pour une série de David Simon ! Mais comme je l'ai souvent écrit ici, j'ai bien peur qu'il ait perdu son mojo... ça n'en fait pas moins un immense auteur. Philip Roth lui-même avait un peu perdu son mojo sur la fin, on ne peut pas dire que l'anecdotique Indignation, le mineur Nemesis ou l'infâme The Humbling constituent le point final rêvé à une telle œuvre...)

      Supprimer

Si vous n'avez pas de compte blogger, choisir l'option NOM/URL et remplir les champs adéquats (ce n'est pas très clair, il faut le reconnaître).