dimanche 31 janvier 2016

[GOLBEUR EN SÉRIES RE-OPENED]

...
Non, il n'y a pas que les vieilles séries de quand j'avais les cheveux longs qui ont droit à leur reboot. Il y a aussi les (pas si) vieilles rubriques du Golb qui peuvent revenir après une longue période d'abstinence, un split jamais officialisé ou encore un spin off sur le câble (ou le Classement des blogueurs - auquel vous êtes tous cordialement invités, soit dit en passant et en dépit d'un titre fleurant bon l'entre-soi). La rubrique Golbeur en séries fait donc son grand retour, pour le plus grand bonheur d'au moins deux personnes, mais probablement pas au rythme effréné de ses premières saisons. De toute façon, en seulement quelques années, tout a changé et la moitié des nouveautés sont livrées par pack de 12 épisodes le même jour, ce qui a tendance a réduire considérablement le nombre de titres susceptibles d'être évoqués dans une rubrique hebdomadaire (merci encore, Netflix, d'ubériser mon blog. Heureusement que tu as racheté Longmire pour te faire pardonner).

👎👎 BASKETS La meilleure vanne de la semaine, c'est l'ami Sixtine qui l'a faite sur le Classement des blogueurs. Je cite respectueusement : "Donc Louis CK a un nouveau projet fou : transformer les comiques les plus bouffons de leur génération en types aussi chiants et nombrilistes que lui. Le mec de Télérama a craqué son slip kangourou, moi j’ai éteint au milieu." Je souscris à tout, sauf peut-être à l'histoire avec Télérama, parce que je n'oserais pas affirmer que l'on y porte encore des slips kangourous en 2016. Pour le reste, les deux premiers épisodes de Baskets sont effectivement nuls. À chier, même. Absolument horripilants. Tenir jusqu'au bout relève de la prouesse, et encore est-ce avec l'envie de défoncer la gueule de chaque personnage à coup de batte de baseball. Nous sommes le 31 janvier et nous tenons peut-être déjà la comédie la plus mauvaise et la plus prétentieuse de l'année.

Ah oui au fait : ça raconte l'histoire d'un mec qui sort d'une école de clown à Paris et... ouais, je sais : le pitch invitait à la méfiance.

👎 DC's LEGENDS OF TOMORROW Voici donc la série tellement importante, tellement capitale,  tellement vitale... qu'elle nous a valu de nous pourrir et Arrow, et The Flash durant près de trois mois et au moins cinq backdoor pilots (sans compter la précédente saison d'Arrow, dont une scène sur trois était elle-même un genre de backdoor pilot). Ça valait bien la peine, surtout pour aboutir à un premier épisode nous répétant mollement sur deux fois 40 minutes ce qu'on savait déjà depuis des semaines (voire depuis le premier pitch dévoilé il y a quoi ? Un an ?) Rien de désagréable en soi, certes. On peut même considérer que le choix d'avoir placé Victor "Droopy" Garber-Bristow en lead était une chouette idée. On peut même se dire qu'à terme, une série réunissant le meilleur personnage d'Arrow et le meilleur personnage de Flash ne peut décemment pas être la plus mauvaise des trois, surtout qu'on devine déjà qu'ils vont pousser le crossover jusqu'à coucher ensemble. On peut même se faire plein d'autres réflexions et se dire plein d'autres trucs puisque, sur le papier, la plupart des feux sont au vert - ce qui n'enlève malheureusement rien au fait que ce double-pilote était un peu emmerdant (surtout la partie 1), un peu cheap (surtout la partie 1), et ressemblait à tout un tas trucs (surtout la partie 2). On ne peut s'empêcher non plus de se dire que la moitié du casting ne sait pas jouer (même si Brandon Routh et Ciara Renée sont très agréables à regarder), et que même le charisme de Caity Lotz ajouté à la coolitude de Wentworth Miller ne peuvent rien pour le jeu erratique d'Arthur Darvill, ni la fadeur de Jean-Pierre Mec-qui-joue-Hawkman et de Jean-Luc Nouveau-Firestorm-encore-pire-que-le-cousin-Amell. Et on ne parlera pas du méchant, qui a tout de même réussi en à peine cinq scènes dans les sister-shows à se hisser dans le Top 10 des pires bad guys aux derniers Drawas. Bref, c'était pas terrible.

DRAGON BALL SUPER Après deux arcs pleins (soit un peu moins de 30 % de la commande initiale), l’heure d’un premier bilan s’impose. Positif mais mitigé tant, passé le plaisir de retrouver ce bon vieux Goku chaque semaine (ainsi que l'excellent générique), il y a de quoi rester circonspect. Akira Toriyama, rappelons-le, a passé cinq ou six ans, sur les onze qu'a duré son manga mythique, à se plaindre de ses conditions de travail, de son contrat, des rythmes qu'on lui imposait de tenir, des idées qu'on ne le laissait pas mener à bien ou encore de ce qu'il ne pouvait mettre le point final qu'il voulait à son histoire. Pour cette raison et seulement celle-ci, on arrivait à trouver à cette suite une raison d'être. Mais si l'on retrouve bien, dans un premier temps, le ton et l'humour potache des débuts, on ne peut pas dire que la table-rase annoncée ait vraiment eu lieu. Et si l'on ne peut que se féliciter qu'il ait choisi de ramener au premier plan certains personnages qui n'auraient jamais dû le quitter (Bulma en tête),  on a revanche le sentiment qu'il ne sait pas du tout quoi faire de certains autres, en particulier tous ceux conçus dans les dernières années du manga (Goten, Boo... même Gohan dans sa version adulte). S'ajoute à cela une vraie paresse scénaristique ; contrairement à ce que pensent ceux qui le connaissent sans le connaître, l’univers de Dragon Ball a toujours été très écrit, peuplé de seconds rôles hauts en couleur, et même la partie baston, si elle était parfois interminable et excessive, n’était pas exempte d’un minimum de scénarisation/chorégraphie. Dragon Ball (Z), c’est en partie ce qui en a fait un succès mondial et intergénérationnel, ça n’a jamais été QUE les gentils qui combattent des méchants. Il y a toujours eu une mythologie, un background... toutes choses assez absentes de ce DBS dont les meilleurs moments sont pour la plupart les saynètes à vocation strictement comique, tandis que les combats, dommage collatéral de la volonté de ne pas les faire trop s'éterniser, sont relativement dénués d'intensité dramatique. Et ce n'est pas la direction que semble prendre le troisième et dernier (?) arc, dans lequel aucune véritable menace ne se profile, qui risque de changer cela...

Trunks et Son Goten dans leur principale activité de la série : rentrer à la maison jouer aux Legos

👍 The FLASH (saison 2) Si c'était volontaire, ce serait super classe : figurez-vous que The Flash est en train de mettre en abyme sa propre incapacité à dépasser sa très bonne saison 1. Ainsi, après que le meilleur épisode de l'automne a été celui marquant le retour au générique de Tom Cavanagh, le meilleur épisode de l'hiver (premier réussi de bout en bout depuis trèèèèès longtemps) est bien parti pour être un petit coup de reviens-y avec le Reverse Flash, le vrai, le seul, l'unique : Eobard Thawne. Dans le genre aveu d'impuissance, on pourrait difficilement faire mieux, d'autant que cet épisode enterre officiellement la romance avec l'ultra nunuche Patty Spivot, solde l'intrigue avec la mère d'Iris et célèbre le retour des pouvoirs de Cisco (dont on avait presque oublié l'existence). Ce qu'on appelle des scénaristes en pleine contrition. Reste à savoir quoi faire après, et redresser la barre ne sera malgré tout pas chose commode tant l'arc entourant Zoom a été trop mal (et trop peu) conduit depuis le début de la saison. Faut dire que c'était tellement vital de nous introduire les personnages tellement charismatiques de Legends of Tomorrow, vous comprenez...

👍 GALAVANT (saison 2) C'est déjà presque fini et, comme l'an passé, l'être faible que je suis face aux comédies musicales s'est aisément laissé emporter. À tout prendre, cette seconde saison était sans doute un poil meilleure que la précédente, notamment parce que les scénaristes ont pris acte de ce qu'ils tenaient une vraie bonne locomotive en la personne du Roi Richard - désormais de tous les plans et de toutes les vannes. L'ensemble reste assez inégal, les bons mots faisant aussi souvent mouche que flop, mais c'est surtout la diffusion qui pose parfois un peu problème : deux épisodes par semaine, c'est un peu trop pour n'importe quelle série en général, et particulièrement quelque chose se voulant aussi léger. Enfin, vu les audiences, on ne va pas non plus se plaindre, il est très possible qu'on n'ait plus de sitôt la chance de revoir Vinnie Jones chanter une chanson d'amour avec des cœurs dans les yeux et des petits oiseaux tout autour.

"Un Drawa du personnage locomotive ? Moi ?!"

👎 The X-FILES (saison 10) Le meilleur pour la fin ? Pas vraiment, non. Le moins qu'on puisse dire est que le très attendu (même un peu ici, avouons-le) retour de Mulder & Scully s'est fait sur une note plus que mineure, avec un premier épisode franchement raté, et un deuxième sympathique mais n'effleurant pas le niveau moyen des stand-alone d'avant. Au programme de 2016 ? Une fausse nouvelle mythologie, un faux nouveau rapport de force, une Scully qui s'est nettement femmefatalisée en vieillissant et une tentative pas très heureuse de nous ramener en arrière, tout en rappelant à grand coups de one-liners lourdingues que nous ne sommes plus dans les années 90 (merci pour l'info, Chris). Ah et sinon, il paraît que Mulder et Scully étaient traqués par le gouvernement et que les extra-terrestres devaient nous envahir il y a quatre ans. C'est bien, notez : Chris Carter prend sur lui et assume pleinement le fait que quasiment personne n'a regardé la série originale jusqu'au bout. Plus qu'à accepter que les meilleurs épisodes de la série aient été écrits par tous ces gens à qui il n'adresse plus la parole depuis quinze ans, et on pourra légitimement espérer une excellente saison 13 aux alentours 2022.

Hé oh : dans Golbeur en séries, avant, il y avait toujours des bonus !

Voilà, voilà : j'arrive. Avec un chouette bonus, en plus, puisqu'il s'agit d'un article entier que j'avais écrit mais n'avait pas eu le temps de publier avant la cérémonie des Drawas. Rien moins que le Top 10 des meilleurs épisodes de série de l'année 2015. C'est par-ici que ça se passe.

25 commentaires:

  1. Content de ce retour même si j'avais oublié qu'il n'y avait que des méchancetés dans cette rubrique :-)

    Tu fais bien de préciser pour le classement des blogueurs car j'étais sûr que c'était juste pour les blogueurs! je viendrai faire un tour bientôt. ++

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais oublié aussi, figure-toi ^^

      Au moment de publier je me suis dit "merde, c'est raide, quand même"... et puis j'en ai relu un ou deux vieux et je me suis aperçu que c'était pareil ;-)

      On t'attend de pied ferme du côté du CDB !

      Supprimer
  2. 2015 : 15 articles

    2016 : 8 articles.

    Tout va bien ! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Je vois que toi aussi tu as besoin d'arrêter les mauvaises séries de super héros ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais sûrement besoin d'en trouver des bonnes ! Autant 2015 a été plutôt riche de ce point de vue, avec beaucoup de bonnes surprises, autant 2016 commence vraiment pas terrible. C'est au moins que de celles à l'entende actuellement je me demande si la meilleure n'est pas... Arrow !

      Supprimer
    2. Au moins... "au point", je veux dire ^^

      Supprimer
  4. Super contente de retrouver cette rubrique! A l'époque, c'était vraiment celle que je ne manquais jamais :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu sa teneur, je n'y vois qu'un plaisir un peu pervers ;-)

      Supprimer
  5. Bon, je débarque et que vois-je ? Une dizaine de nouveaux articles sur Le Golb !!

    Heureusement que je ne travaille pas demain ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il paraît d'ailleurs que XAVIER, GUIC et SERIOUS sont à deux doigts d'être licenciés tant leur productivité a chuté en janvier :-D

      Supprimer
    2. qu'est ce que ca va être quand tu vas refaire des Editos...

      Supprimer
    3. Hum, tu m'en demandes beaucoup, là. Je vais te décevoir mais je n'ai pas vraiment prévu de refaire des éditos (j'en ai fait un après le 13 novembre, tu me diras ; mais s'il faut ça à chaque fois, on va quand même éviter.......) J'y repense parfois mais ça me paraît compliqué, ça prend trop de temps, ça me demande trop de discipline. Les gens ne se rendaient pas trop compte de l'extérieur mais ça mobilisait énormément ma vie quotidienne, je passais énormément de temps à éplucher les journaux, suivre l'actu 24/24... entre le dimanche soir et le mercredi, je ne faisais pas grand-chose d'autre que préparer les éditos. J'aurais du mal à faire ça aujourd'hui, pour tout un tas de raison. Et puis je n'envisagerais pas une seconde de m'y remettre sans Al ! Il te confirmera que je ne lui en ai absolument pas parlé dernièrement (d'ailleurs je ne lui ai pas beaucoup parlé tout court ces derniers temps, tu es bien placé pour savoir que je ne suis pas du genre à écrire toutes les semaines pour prendre des nouvelles...)

      Bref, à l'heure actuelle, je ne peux même pas garantir qu'il y aura un édito des 10 ans (dans la mesure où je considère que, dans ce registre, le "Moi, c'est Sinaeve" est indépassable, c'est peut-être mon meilleur article - en tout cas sur ce genre de sujet - je ne vois absolument pas ce que je pourrais écrire de plus.

      Supprimer
    4. je ne suis pas déçu, car je ne m'attendais pas vraiment à ce que tu refasses des editos, pour les raisons que tu évoques (je me rends bien compte du boulot que c'est, et tant mieux si tu as mieux à faire aujourd'hui).
      C'était juste un clin d'œil à ce que j'ai lu de mieux sur le Golb, ce qui vraiment me changeait. (avec les Albums à Moi, mais ca tu le sais déjà). D'ailleurs ton edito du 13 Nov ne dérogeait pas à la règle, il m'a consolé parce que j'avais l'impression d'être le seul à ne pas pouvoir décemment dire "même pas peur" et cette incapacité à mettre en pratique dès le lendemain les bonnes résolutions qu'on avait prise en tentative désespéré de pouvoir faire quelque chose pour que ca ne se reproduise plus...
      ca ne m'empêchera pas de lire avec plaisir tes articles sur les jeux videos, mais c'est autre chose...

      Supprimer
    5. Hé, hé... faut savoir se renouveler, en même temps ^^ 10 ans, c'est presque une vie entière.

      Supprimer
  6. Je comptais dire la même chose que Red Dirt Girl ! Thanks !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien. Tu ne le sais pas, mais figure-toi qu'au départ, c'est toi qui m'avais donné l'idée de cette rubrique :-)

      Supprimer
  7. Je te trouve bien dur avec X-files, et bien généreux avec LoT!

    RépondreSupprimer
  8. BASKETS : pas vu, pas envie.

    LOT : très mauvais.

    DRAGON BALL SUPER : pas encore commencé, peut-être plus tard.

    THE FLASH : moins médiocre que cet automne, mais pas terrible.

    GALAVANT : sympathique.

    THE X-FILES : moyen.

    Pas ta meilleure sélection, pour ce retour ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais avec ce que j'ai (c'est le principe) ;-)

      Supprimer
  9. Pff! il n'y a qu'une bonne vanne, dans cet article ;)

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte blogger, choisir l'option NOM/URL et remplir les champs adéquats (ce n'est pas très clair, il faut le reconnaître).