samedi 2 janvier 2016

5e Cérémonie des WGTC? Drawas : 2015 dans un rétro tout fissuré

...
Je ne vous apprends rien, 2015 a été une année exceptionnellement pourrie, et pas qu'à la télévision. Pour cette raison peut-être, j'ai exceptionnellement envie de vous souhaiter une exceptionnellement excellente année 2016 (vous savez que ce genre de chose est normalement proscrite à l'occasion de la cérémonie des Drawas), d'autant que si vous ne m'avez peut-être pas personnellement montré plus d'amour que d'habitude, vous en avez assurément montré une tonne à l'égard des mauvaises séries de l'année qui vient de s'écouler. C'est en effet avec une certaine fierté que je vous annonce que le record de votes a été battu, et pas qu'un peu puisque celui-ci était de "seulement" 164 bulletins remplis en 2011, contre pas moins de 234 pour le présent exercice. Une belle manière de célébrer le cinquième anniversaire de cette (plus vraiment) petite sauterie annuelle, dont j'étais loin de me douter qu'elle prendrait de telles proportions lorsque l'idée a été lancée avec trois potes autour d'un coin de table.

Ce petit passage d'auto-congratulation passé, le revers de la médaille n'a pas tardé à se faire sentir. Tout d'abord, je vous annonce (à regrets) que le prix du meilleur commentaire de lecteur va être repoussé à la semaine prochaine (et peut-être même soumis au vote, j'y réfléchis encore), car j'ai été totalement pris de cours par ce taux de participation et qu'il m'était tout simplement impossible et de sélectionner les meilleurs commentaires, et de tenir les délais habituels pour la cérémonie. Promis, l'an prochain, je recruterai.

L'autre conséquence importante est que jamais dans l'histoire des Drawas les votes n'auront été aussi éclatés et les scores serrés. Dans ta face, le pseudo phénomène Peak TV : apparemment, à en croire les gens n'ayant ni PHD ni carte de presse, il y avait quand même beaucoup, beaucoup de trucs pas terribles en 2015. Mais genre : beaucoup. Le suspens est à son comble et j'en vois déjà quelques uns la bave aux lèvres : qui succèdera à Eric Northman après des années de règne sans partage sur la catégorie Personnage masculin le plus fuckable ? Terrence Howard réussira-t-il le seul quadruplé que le Barça n'aura pas – celui de pire acteur/pire second rôle/pire méchant dans deux rôles différents ? Girls sera-t-elle la série pseudo-trash par excellence et pour l’Éternité ? Combien de fois Justin Theroux devra-t-il montrer ses fesses dans The Leftovers pour provoquer un crossover avec Game of Thrones ? Y-a-t-il vraiment des gens qui ont regardé The Odd Couple, Eye Candy, One Big Happy ou The Whispers ? Qui de Wet Hot American Summer ou The Brink s'imposera comme la plus mauvaise série de l'année proportionnellement à la notoriété de son casting ? Netflix convertira-t-il en votes le matraquage publicitaire journalistique qu'on nous a imposé toute l'année ? True Detective repartira-t-elle broucouille comme en 2014 ? Les superhéros sont-ils les nouveaux vampires ? Lira-t-on un scénario original en 2016 ? Bien des questions auxquelles nous allons répondre dans trois secondes, juste après le... ah merde : une autre révolution de l'année, c'est la fermeture de Grooveshark a fermé et la perte mon petit module pour le générique. Heureusement, il est toujours bien au chaud ici.

Bonne année à toutes et tous, des bisous tout partout – même là où vous ne voulez pas.





WGTC? Drawa du générique insupportable
PLUS BELLE LA VIE (31 voix)

 

2. New Girl (25)
3. The Bastard Executioner (24)
4. Game of Thrones (23)
5. The Affair (22)

6. Modern Family (20) ; 7. Jessica Jones (13) ; 8. The Big Bang Theory (12) ; 9. The Mindy Project (10) ; 10. Black Sails (9)

Hé, vous avez vu comme je suis trop sympa ? Désormais, dans les catégories où il y a vraiment eu grosse bataille qui tue, je vous en mets cinq en bonus tout petit et tassé ? Ne me remerciez pas encore, il est possible que j'aie la flemme de le faire avant la moitié de la page.

Bon sinon, ça commence à devenir un peu lourd cette manière de ne pas se mouiller en collant chaque année Plus belle la vie. Je sais bien que c'est une catégorie mineure, mais vous pourriez faire un petit effort quand même - d'autant qu'on assiste depuis deux ans à un vrai beau retour des longs génériques. Et puis bon, ça devient inquiétant aussi, à la longue. J'entends bien que le générique du soap de France 3 soit irritant, mais pour aller jusqu'à le trouver insupportable, cela signifie que... vous y êtes régulièrement exposés. Je ne sais pas comment vous faites. Moi, je l'entends tellement rarement que je ne sais même pas si la version que je copie/colle chaque année ici est encore d'actualité. Alors que par contre, l'affreux générique pompier de Game of Thrones, avec sa mauvaise 3D et sa durée à la limite de l'entendement humain... là, ok. Je l'entends parfois. Pareil pour celui de The Bastard Executioner, dont on ne saurait dire si le pire est l'affreuse imitation de Mark Lanegan qui lui sert de chanson ou tout simpement ses images en gris et rouge sang toutes dégueulasses. Notons au passage qu'il y a tout de même treize personnes qui ont trouvé que le très beau générique de Jessica Jones était le plus insupportable de l'année. A ceux-là et seulement à eux, on recommandera quand même à tout hasard de passer sur France 3 aux alentours de... 20h15 ? Je vous laisse préciser en commentaire, vous êtes apparemment mieux informés que moi.


WGTC? Drawa des plus mauvais effets spéciaux
ONCE UPON A TIME (31)


2. Heroes Reborn (22)
3. The Bastard Executioner (21)
4. Supergirl (20)
 5. Hemlock Grove (17)

6. Constantine (15) ; 7. Game of Thrones (13) ; 8. South of Hell (12) ; 9. Continuum - Da Vinci's Demons (9)

Une chose est sûre : dans dix ans, ce n'est pas pour son scénario que l'on se rappellera Once Upon a Time. Ses auteurs pourront alors toujours se consoler en se disant qu'avoir les décors les plus ignobles de toute l'histoire du fond vert est après tout une manière comme une autre de marquer les esprits. 31 points, un de plus que l'an passé, neuf d'avance sur des poursuivants pourtant d'un très bon niveau (j'aurais pronostiqué Game of Thrones plus haut, vu la laideur sans pareil du plan Dani chevauche son dragounet (non, ce n'est pas une des nombreuses scènes de cul de la série))... rien à dire, c'est en patronne que la série d'ABC attaque cette cinquième cérémonie. Autant dire que Tim Kring regrette amèrement de ne pas avoir mis plus de séquences jeu vidéo dans Heroes Reborn, et que Kurt Sutter se dit que son choix de ne pas avoir étalonné les couleurs dans The Bastard Executioner valait à peine l'économie réalisée. Plus bas, dans les performances mineures mais essentielles, saluons les cinq points respectifs de True Detective et de The Good Wife. Cela semble fort peu, mais sachant qu'ils ont été accumulés pour a) une simple moustache et b) une unique scène de 59 secondes, il y a tout de même de quoi applaudir.


WGTC? Drawa du pire acteur dans un premier rôle
STEPHEN AMELL, pour son rôle dans Arrow (29)


2. Matt Dillon - Wayward Pines (28)
3. Terrence Howard - Empire (25)
4. Colin Farrell - True Detective (17)
5. David Duchovny - Aquarius (16)

6.Vince Vaughn - True Detective (15) ; 7. Ashraf Barhom - Tyrant (12) ; 8. James Wolk - Zoo (10) ; 9. Aaron Standford - 12 Monkeys (9) ; 10. Matt Ryan - Constantine / Arrow (8)

Stephen est tout content sur la photo, et franchement il y a de quoi. C'est en effet à la dernière seconde du dernier vote qu'il a pris le meilleur sur le pourtant excellent (enfin, nul) Matt Dillon, s'arrachant ainsi à sa condition d'éternel espoir des Drawas (il avait échoué au pied du Top 10 en 2013 et 2014). Derrière ce duo, Terrence Howard s'est accroché, a rivalisé de grimaces, roulé ses gros bras de bad boy et fixé, re-fixé et re-re-fixé le monde du hip hop de son regard vide... en vain. Très en avance sur le peloton, il n'a cependant jamais paru en mesure de monter au-delà de la troisième place.

Les autres scores parlent d'eux-mêmes : belle perf de True Detective qui place ses deux stars dans le même wagon (je dois cependant préciser que Vaughn a été nommé en 1er et 2nd rôle, son résultat est donc la fusion de tous ses points), et joli coup de Matt Ryan, lauréat 2014 qui a su rebondir après l'annulation de Constantine en reprenant exactement la même mauvaise performance le temps d'un épisode d'Arrow - histoire de ne pas être totalement oublié par l'Académie. Une tentative qui ne marche cependant pas à tous les coups, puisque Sean Bean ne récolte que quatre voix cumulées en jouant simultanément dans deux séries. Preuve s'il en était besoin que personne ne l'aime quand ses personnages ne meurent pas.


WGTC? Drawa de la pire actrice dans un premier rôle
EMILY BETT RICKARDS, pour son rôle dans Arrow (25)


2. Jennifer Morrison - Once Upon a Time (20)
3. Katie Cassidy - Arrow (19)
4. Nora Arnezeder - Zoo (18)
5. Jaimie Alexander - Blindspot (13)

6. Meagan Good - Minority Report (12) ; 7. Megan Boone - The Blacklist (11) // Skyler Samuels - Scream Queens (11) ; 9. Lady Gaga - American Horror Story (10) ; 10. Michelle Dockery - Downton Abbey // Liz Gillies - Sex&Drugs&Rock&Roll (9)

C : "On la trouvait plutôt jolie, Mily
Elle arrivait à Star City, Mily
Dans un bateau plein de geekettes
Des seconds rôles plutôt très chouettes
Et occasionnellement sexy"

R : "Et puis elle a pris du galon, Mily
Est tombée amoureuse d'un con, Mily
Puis a commencé à pleurer
Et s'est avouée influencée
Par Brooke d'Amour, Gloire et Beauuuuté"

Merci, merci. Bonsoir, et bonne année encore !


WGTC? Drawa de la pire actrice dans un second rôle
KELLY REILLY, pour son rôle dans True Detective (22)


2. Lea Michela - Scream Queens (20)
3. Evelyne Brochu - Orphan Black (19)
4. Calista Flockhart - Supergirl (18)
5. Rebecca Madder - Once upon a Time (16)

6. Marie Kremer - Un village français (13) ; 7. Sofia Vergara - Modern Family (12) ; 8. January Jones - The Last Man on Earth // Maura Tierney - The Affair // Ruth Connell - Supernatural (11)

Ah mais c'était Kelly Reilly, la pseudo femme fatale rousso-frigide derrière Vince Vaughn ? C'est dingue, on ne me dit jamais rien ! En tout cas elle était assez nulle, c'est clair, bien plus que Lea Michele qui faisait somme toute le taf dans son rôle d'insupportable connasse de personnage de Scream Queens.

Quelques commentaires en vrac et dans le désordre, tout de même :

- c'est pas très sympa d'avoir foutu la pauvre Evelyne Brochu sur le podium pile l'année où son personnage se découvre une utilité.

- vous n'aimez tellement pas Katie Cassidy, la pauvre, que vous l'avez nommée quasiment autant de fois en premier et en second rôle. Ses votes ont été reversés dans la catégorie à laquelle elle appartient réellement : c'est bien le premier rôle féminin de sa série, même s'il va sans dire que dans Arrow, premier rôle féminin n'a pas du tout la même signification que dans une série normale.

- il y en a qui font quand même vachement moins les malins une fois qu'ils sont sortis de Mad Men.

- c'est la seule catégorie où les anciennes lauréates tiennent leur rang, puisque Marie Kremer avait gagné en 2013, et Sofia Vergara en 2012.

- oui enfin, sauf Scarlett Byrne, la lauréate 2014, qui s'est pourtant trouvé un second rôle dans The Vampire Diaries mais n'a pas gratté la moindre voix. Il y en a qui font vachement les malins une fois qu'ils sont sortis de Falling Skies.

- sous le top 10, notons que toutes les "Sand Snakes" de Game of Thrones (ainsi qu'Indira Varma) ont été nommées dans cette catégories. Wikipedia a dû chauffer sévère durant le mois de décembre, car j'aurais été personnellement bien incapable de nommer ces personnages, encore moins leurs interprêtes.


WGTC? Drawa du pire acteur dans un second rôle
STEPHEN MOYER, pour son rôle dans The Bastard Executioner (28)


2. Terrence Howard - Wayward Pines (25)
3. Teddy Sears - The Flash (20)
4. Ruper Friend - Homeland (18)
5. Bryshere Y. Gray - Empire (17)

6. Joshua Jackson - The Affair (15) ; 7. Nestor Carbonell - Bates Motel // Will Patton - Fallking Skies (13) ; 9. Gethin Anthony - Aquarius // John Stamberg - The Affair (11)

Coucou le revoilou ! Pire acteur de l'année 2012, Stephen Moyer a frappé vite et fort après la conclusion de True Blood, même si l'on peut se demander dans quelle mesure cette victoire ne s'est pas faite un peu par défaut. Son personnage de The Bastard Executioner est en effet plus proche d'un premier que d'un second rôle (commentaire qui s'applique d'ailleurs aussi à Bryshere Gray dans Empire), et quand on constate que son dauphin, Terrence Howard, est lui-même plutôt un guest... on peut légitimement supposer que 2015 n'a pas été très riche en mauvais seconds rôles masculins. Faut-il y voir un signe supplémentaire ? Pour la première fois en cinq ans, Nestor Carbonell n'est pas dans le Top 5 (il serait peut-être temps d'envoyer son C.V. à des chaînes que les gens regardent). La fin d'une époque.

A noter pour l'histoire que l'Académie des Drawas, dans sa grande cohérence, a tenu à donner trois points à Alexander Siddig, soit donc... le tonton des "Sand Snakes" de Game of Thrones. De là à parler de racisme anti-Dorniens...


 WGTC? Drawa de l'acteur/actrice qui ferait mieux de rapidement changer d'agent
MATTHEW PERRY (31)


2. Patricia Arquette (28)
3. David Duchovny (22)
4. Matt Dillon (21)
5. Sharon Stone (19)

6. Kyle Chandler (18) ; 7. Christina Ricci (13) ; 8. Kevin Bacon (11) ; 9. James Spader - Vince Vaughn (10)

C'était écrit, ou quasiment. Tous les deux ans depuis l'arrêt de Friends, Matt Perry revient sur le devant de scène avec une nouvelle série un peu moins bonne, voire légèrement plus mauvaise que la précédente. Toujours dans le même rôle, toujours avec la même tronche, toujours avec cette même moue qui semble dégringoler le même genre de pente que la carrière de son propriétaire. La différence, c'est que même le meilleur chirurgien esthétique ne pourra désormais plus rien pour l'acteur de sitcom le plus populaire des 90's. Avec The Odd Couple, Perry a touché le fond. D'une absence d'originalité presque consternante (on parle tout de même du remake d'une série qui était le remake d'un dessin animé qui était le remake d'une série qui était le remake d'un film qui était le remake d'une pièce de théâtre, SANS DECONNER !!!), d'une ringardise à faire pâlir et d'une bêtise incommensurable, le 27e comeback de Chandler Bing se trouve pourtant être... sa première série renouvelée depuis 2004. Pour un peu, on en oublierait presque la prestation redoutable de Patricia Arquette, qui a tout de même réussi à passer en l'espace de deux mois de comédienne oscarisée à héroïne du plus mauvais show de la galaxie CSI.


WGTC? Drawa du pire casting. Parce que comme chacun sait, le plus peut le moins.
SCREAM (29)


2. Wayward Pines (27)
3. Arrow (23)
4. Ballers (19)
5. Fear the Walking Dead (18)

Si on était méchant, ce qui n'est heureusement pas le genre de la maison, on pourrait évidemment dire que la plus mauvaise idée de casting de Scream était de ne... j'ose à peine l'écrire : de ne pas utiliser Ghostface. Et pourquoi pas une série Freddy dont le tueur serait un panda mutant, tant qu'on y est ? Voire une série avec le fantôme de Matt Dillon ET l'ombre de Juliette Lewis ET la silhouette de Justin Kirk ET la doublure grimaces de Melissa Léo ET une connasse blonde que tout le monde connaît mais dont personne ne sait le nom ET une Kim Bauer mâle ET tous les cousins consanguins du cascadeur qui doublait Gollum ET le vrai Terrence Howard. Hein ? Pourquoi pas ?


WGTC? Drawa "Eric Northman" du personnage masculin le plus fuckable
Ragnar Lothbrok - Vikings (26)


2. Dean Winchester - Supernatural (20)
3. Jason Crouse - The Good Wife (19)
4. Don Draper - Mad Men (18)
5. Kevin Garvey - The Leftovers (13)

6. Rollo - Vikings // Jon Snow - Game of Thrones (11) ; 8. Jaime Lannister - Game of Thrones // Ray Palmer - Arrow (10) ; 10. Dan Logan - Masters of Sex (9)

True Blood (enfin) terminée, ça sentait très fort les vacances du pouvoir. Comme pouvait s'y attendre, cette catégorie fut plus disputée que jamais, dans laquelle deux tendances se sont assez nettement dessinées : le beau gosse baraqué et le quadra sexy chocolat (jolis scores de Kevin Kilgrave, Phil Coulson ou encore Rob Lowe dans ses deux rôles de l'année). Le trône étant vaquant, quasiment tous les habitués se sont mis sur les rangs (Winchester, Draper, Lannister, ou plus bas les frères Mikaelson, Harvey Specter et l'increvable Doctor), mais c'est au final un énième culturiste qui l'emporte, dégoûtant au passage le héros de Sons of Arnachy (son sosie officiel), et ce en dépit d'un changement de look pas forcément très excitant en saison 3 (je suis cool, je ne vous ai pas choisi ça comme photo). Un lauréat de transition, n'en doutons pas : il faudra sans doute quelques éditions des Drawas avant de trouver quelqu'un rivalisant avec les scores staliniens de feu le grand Eric.


WGTC? Drawa du personnage féminin le plus fuckable
VIRGINIA JOHNSON - Masters of Sex (28)


2. Peggy Carter - Agent Carter (22)
3. Trish Walker - Jessica Jones (18)
4. Alicia Florrick - The Good Wife (17)
5. Amantha Holden - Rectify (15)

6. Sarah Lance / Black Cannary - Arrow // Caitlyn Snow - The Flash (14) ; 8. Siobhan Kelly - Banshee (13) ; 9. Claire Temple - Dardevil / Jessica Jones (10) ; Maggie Green - The Walking Dead (9)

Très serrée également (mais c'est plus habituel), cette section s'est jouée en 3 temps : une première où Peggy Carter a écrasé tout le monde, une seconde où elle s'est bastonnée (et quel duel !) avec Sara Lance (la seule, la vraie Black Canary), et enfin une dernière où Virginia Johnson a grillé tout le monde, devenant ainsi la première à conserver son titre dans cette catégorie. A noter qu'Alicia Florrick gratte un Top 5 pour la première fois en sept saisons de The Good Wife, et sans vouloir faire dans le pipole de bas-étage, c'est peut-être là sa plus belle victoire sur Kalinda.


WGTC? Drawa du personnage masculin qu'on a tous envie de battre à mort
NOAH SOLLOWAY - The Affair (28)


2. Oliver Queen - Arrow (23)
3. Ramsay Bolton - Game of Thrones (19)
4. Rick Grimes - The Walking Dead (18)
5. Barry Allen - The Flash (17)

[Instant promo] N'ayant pas eu la force de m'infliger la seconde saison Des Aventures Marivaudantes d'une Bande de Bobos Blancs Tellement Casse-couilles que Tous les Journalistes les Trouvent Bouleversants, je n'ai absolument rien à dire sur le gagnant de l'année (même si j'avais bien relevé, dès les premiers instants de la saison 1, que Noah Solloway avait le potentiel pour gagner quelques Drawas avant l'annulation de The Affair (donc 2072 - on est sur Showtime, quand on tient un hit... on tient un hit). J'étais donc bien embêté et là, miracle de Noël, magie du bol ou gros coup de Golb : l'excellent site pErDUSA décide de consacrer un article à, devinez qui ? Les connards de Showtime ! Enjoy!


WGTC? Drawa du personnage féminin qu'on a tous envie de battre à mort
FELICITY SMOAK - Arrow (35)


2. Channel Oberlin - Scream Queens (25)
3. Laurel Lance - Arrow (22)
4. Carrie Matheson - Homeland (20)
5. Liv Moore - iZombie (19)

On l'aura compris, j'ai divisé la catégorie en deux parce que j'en avais un peu marre (et étais plus qu'embarassé) que ce soit chaque année un personnage féminin qui se fasse battre à mort par les lecteurs du Golb. Bon. Du coup, j'ai été tout aussi embarassé par l'intitulé "personnage féminin qu'on a envie de battre à mort", pour d'évidentes raisons. Il n'empêche qu'au final, je n'ai peut-être pas eu tort, car en vous forçant à chercher spécifiquement des personnages masculins... vous vous êtes montrés beaucoup plus inspirés que pour les personnages féminins.

Il faut dire aussi que dans cette catégorie, nous avions une championne qui a sans problème dominé la concurrence, pourtant sérieuse puisque l'année 2015 nous a offert deux séries de Ryan Murphy (!) dont une au casting à 95 % féminin (!!!) – soit donc l'assurance de faire le plein de femelles hystériques jusqu'en 2064 environ (voire, soyons fou : jusqu'à l'annulation de The Affair). Bah oui, mais non : intouchable, Felicity a, rappelons-le, pleuré dans TOUS les épisodes de la saison 3 d'Arrow, sans la moindre exception (j'ai vérifié). Et si elle s'est un peu calmée en saison 4 (en gros depuis qu'elle a un mec et du fric – toujours aussi féministes, les scénaristes d'Arrow), il ne lui a tout même pas fallu plus de trois épisodes pour retrouver ses bonnes vieilles habitudes. Que les fans de Ryan Murphy se rassurent cependant : il va sans dire qu'en votes cumulés, Scream Queens remporte largement le Drawa du casting qu'on a tous envie de battre à mort dans son intégralité (56 points tout de même). En même temps, c'est le concept de la série...


WGTC? Drawa de l'enfant qu'on a tous envie de battre, peut-être pas à mort ni trop fort parce que c'est interdit - mais allons ! un bon coup de pied au cul n'a jamais fait de mal à personne.
LES ENFANTS PRITCHETT/DUNPHY pour l'ensemble de leurs performances dans Modern Family (62)


2. Ben Burke - Wayward Pines (26)
3. Deva Hopewell - Banshee (20)
4. Bruce Wayne - Gotham (19)
5. Selina Kyle - Gotham (14)

Au moment de lister les prix, j'avais assez longuement hésité à supprimer cette catégorie, qui n'avait pas spécialement déchaîné les passions l'an passé. Bien m'a pris de ne pas le faire, puisque les votes ont été nombreux, enjoués... et assez violents. Tout de même, battre une famille entière à mort, vous ne rigolez pas, les amis... mais il est vrai que cette année, les enfants de séries télé étaient particulièrement mignons et attachants (qui pourrait bien avoir envie de battre les adorables enfants  de Fresh off the Boat ou de Black-ish, franchement ?), ce qui n'a fait que rendre ceux de Modern Family d'autant plus énervants.

Bon, et au cas vous vous demanderiez, sachez quand même que le vrai gagnant de la catégorie est Manny (38 voix), assez loin devant Lily (15) et Alex (9). Mention spéciale à la personne - je ne me rappelle pas qui - qui a carrément voté pour tous d'un coup, puisque c'est elle qui a m'a donné l'idée de ce Drawa d'honneur.


WGTC? Drawa du méchant qui ne fout même pas les jetons à ma petite nièce
CHARLES MANSON - Aquarius (25)


2. Ghostface est une marque déposée - Scream (24)
3. Le Maître - The Strain (22)
4. Lucius Lyon - Empire (21)
5. Le Diable rouge - Scream Queens (19)

6. Damian Dhark - Arrow // Shérif Arnold Pope - Wayward Pines (18) ; 8. Emma "The Dark" Swan - Once Upon a Time (13) ; 9. Ramsay Bolton - Game of Thrones (11) ; 10. James Marsh - American Horror Story (10)

2015 fut une grande... une très grande année pour les méchants qui ne font peur à personne. Si grande qu'à vrai dire, j'ai énormément de mal à me rappeler un méchant de 2015 qui m'ait vraiment foutu les jetons (vous êtes sûrs, pour le Maître ? J'ai abandonné depuis longtemps cette daube surbuzzée de The Strain, mais tout de même, il est un peu moche et repoussant, non ? Par rapport aux autres ? Vous croyez vraiment que si je colle devant ma petite nièce, elle n'aura pas un tout petit peu peur ?). Au terme d'une partie assez serrée, c'est somme toute le choix le plus évident qui l'emporte : on n'a rien contre Gethin Anthony, c'est juste qu'on ne le reconnaîtrait probablement même pas si on le croisait dans la rue. Pour faire trois scènes en forçant sur l'accent anglais dans Game of Thrones, je ne dis pas - pour interpréter le gourou-mass murderer le plus célèbre de tous les temps, c'était quand même un peu limite


WGTC? Drawa du personnage qui sert à rien, mais qu'on aime bien quand même
HITCHCOCK et SCULLY - Brooklyn Nine-Nine (27)


2. Castiel - Supernatural (25)
3. Steven "Doc" Beck - Z Nation (20)
4. Jerry Gergish - Parks & Recreation (19)
5. Winston Bishop - New Girl (17)

Un classement assez similaire à celui de l'an dernier, à une grosse nuance près tout de même : la présence de Castiel sur la seconde marche du podium. Et c'est vrai que le pauvre, voilà bien longtemps qu'il ne sert plus à rien (en même temps, à part la musique et éventuellement l'Impala, qu'est-ce qui sert encore à quelque chose dans cette série à l'agonie qu'est désormais Supernatural ?) Au passage, l'Académie tient à rendre hommage aux neuf personnes ayant nommé Brienne de Tarth (Game of Thrones), qui a effectivement illustré à la perfection cette catégorie en 2015, puisque elle a passé la quasi-intégralité de la saison à ne rien faire en face d'une fenêtre.


WGTC? Drawa du flashback bien relou qui te rappelle chaque semaine que Lost, c'était pas si mal
ARROW (50)


2. Once Upon a Time (25)
3. Empire (18)
4. How to Get away with Murder (17)
5. Daredevil (16)

Beaucoup de gens, au moment de voter, ont protesté gentiment en prétendant que c'était une catégorie uniquement créée pour taper Arrow. Vous n'êtes pas obligés de me croire, mais je vous assure que je n'y avais pas du tout pensé. Certes, circonstance agravante, j'ai moi-même voté pour Arrow. Mais je ne m'attendais vraiment pas à un tel plebiscite, d'autant que le flashback relou est certainement l'un des procédés narratifs les plus souvent (et mal) utilisés à la télévision ces dernières années. Je compte donc sur vous pour faire attention l'année prochaine, ce qui vous évitera sans doute de mettre 5 points à Teen Wolf (hein ?) ou 8 aux passionnants flashbacks d'Orange Is the New Black.


WGTC? Drawa de la série dont l'intense pouvoir de fascination ne se révèle qu'après obtention d'une carte au trésor de presse
TRANSPARENT (24)


2. Dix pour Cent (22)
3. The Affaire (21)
". Louie (21)
5. True Detective (20)

6. Show Me a Hero (16) ; 7. Sense8 (13) ; 8. Game of Thrones (12) ; 9. American Crime - The Strain (11)

Cette catégorie a beau être l'une des plus prévisibles de la Cérémonie, elle reste toujours aussi marrante à dépouiller. Néanmoins, il faut être honnête : on ne peut pas dire que 2015 ait été riche en engouement critiques artificiels et gratuits. On a même vu plutôt le contraire : une critique en mode vénère qui a défoncé la seconde saison de True Detective, et sévèrement cogné sur certains de ses engouements passés (Les Revenants, The Affair...) Une excuse sans doute pour nous casser les roubignoles avec sa Peak TV de l'autre côté.

Bref, c'est sans véritable surprise que Transparent s'impose, devant Dix pour Cent, sans aucun doute le plus triste signe de consanguinité journalistique qu'on ait vu depuis bien longtemps en France. Le pire n'étant pas tant que le petit monde des médias adore son entre-soi (personne n'est parfait et aimer ses amis n'est tout de même pas la pire tare au monde), mais bien que les mêmes critiques se soient pincé le nez durant des années devant des shows comme Entourage.


WGTC? Drawa de la série réactionnaire
SEX&DRUGS&ROCK&ROLL (27)


2. Homeland (26)
3. Arrow (20)
4. The Flash (19)
5. CSI : Cyber (14)

"Ah là là. Mais le rock, qu'est-ce que c'était mieux avant ! La musique en général, d'ailleurs. Et la drogue, aussi. Et le sexe, sans doute. En plus maintenant tout ça, c'est dématérialisé (oui oui, le sexe aussi. En tout cas pour nous). C'est sur Internet que ça se passe, ce repaire de criminels où tous ces jeunes décérébrés qui n'ont jamais entendu parler des Foo Fighters font rien qu'à raconter leur vie privée sur Facebouque et Touitère." Rien à dire sur ce choix éclairé : la dernière daube de Denis Leary (dont les séries étaient elles-mêmes mieux avant, même si pas beaucoup) semblait conçue toute exprès pour cette catégorie. Tout comme d'ailleurs sa binôme The Comedians (7e avec 12 points), autre série réac' estivale de FX dans laquelle Billy Crystal, 67 ans, essaie de faire jeune en pompant... Larry David, 68 ans. Et en faisant des blagues sur le politiquement correct et la discrimination positive qui feraient même rougir un scénariste de 2 Broke Girls. Sur FX, donc. Chaîne qui, l'été précédent, nous avait aussi donné la navrante Partners, avec Kelsey Grammer et Martin Lawrence, Tyrant (13e, 8 points), série où un Arabe est joué par un acteur blanc comme au bon vieux temps des colonnies, ou encore The Strain, inaugurant le fascinant concept de "série de vampires et de zombies pour les vieux" (ça n'a pas manqué, elle finit 6e avec 13 points). Et qui a visiblement décidé de rédéfinir tout son coeur de cible en "vieux réacs", puisqu'elle a dans le même temps délocalisé toutes ses comédies branchées sur FXX.  Heureusement, il reste toujours The Americans, mais c'est sans doute parce qu'elle se passe déjà à une époque où l'espionnage, c'était mieux.


WGTC? Drawa Gérard Klein, récompensant la série qui déploie chaque semaine le plus d'énergie pour apprendre la vie au téléspectateur
JANE THE VIRGIN (29)


2. Glee (26)
3. iZombie (20)
4. The Flash (18)
5. Modern Family (16)

Une catégorie qui ne nous a pas franchement inspiré, et qui s'est rapidement transformée, on pouvait s'y attendre, en Drawa de la CW. Pour être franc, j'ai d'ailleurs un peu séché moi-même, ce qui prouve bien que c'était une mauvaise idée, en tout cas pour 2015. Nous verrons l'an prochain ce qu'il en sera.


WGTC? Drawa de la série pseudo-trash
AMERICAN HORROR STORY (32)


2. Girls (27)
3. UnReal (24)
4. Flesh & Bone (23)
5. Banshee (18)

Contre toute attente, American Horror Story, lauréate 2011, a arraché le titre dans les dernières heures du scrutin, au nez et à la barbe de Girls... soit donc la lauréate des trois éditions suivantes. Et pourtant, cette année, on notait un vrai regain de qualité dans cette catégorie. Saluons la belle troisième place d'UnReal (aka "sexe, viol, drogue, suicide, manipulation perverse et télé-réalité"), talonnée par l'ambitieuse (et malheureusement limitée à une poignée d'épisodes) Flesh & Bone (aka "les danseuses étoiles sont des strip-teaseuses ordinaires"). Deux nouvelles qui, à l'instar de Banshee, y allaient assez forts, peut-être même un peu trop : après tout, il s'agissait de voter pour des séries PSEUDO trash. Vu sous cet angle, il est certain qu'AHS et Girls sont loin devant.


WGTC? Drawa de la série qui était bien - oui : était
TRUE DETECTIVE (40)


WGTC? Drawa de la série qui est re-bien
COMMUNITY (48)


Deux gros scores pour ces catégories siamoises, mais qu'on se gardera bien mettre en rapport l'un avec l'autre. True Detective l'emporte en effet de très loin (14 voix d'avance sur son dauphin, Masters of Sex, qui a lui-même 12 voix d'avance sur la troisième, Orphan Black). Community en revanche n'a que 6 petits points de plus que Doctor Who, dont j'aurais tendance à penser qu'elle a été desservie par le fait qu'elle avait déjà remporté ce prix l'an passé, et qu'on ne peut décemment pas être re-re-bien. Encore qu'avec Steven Moffat, on ne soit jamais à l'abri d'une mauvaise surprise.


WGTC? Drawa de la série qui existe encore, mais personne ne sait pourquoi (ni qui la regarde)
HOMELAND (24)


2. Grimm (20)
3. The Blacklist (19)
4. House of Cards (18)
5. Murder in the Frist (17)

6. Criminal Minds (15) ; 7. NCIS (13) ; 8. House of Lie$ (11) ; 9. Les Mystères de l'Amour - Les Simpson (10)

Oh non mais quelle surprise !!! Une série de... Showtime ??? Qui existerait encore, sans que quiconque la regarde ? J'ai du mal à y croire. Ce n'est vraiment pas le genre de la chaîne qui nous a infligé sept saisons de Californication, et carrément huit de Dexter ou Weeds, pour un nombre de saisons réussies de... cinq. En cumulant les trois, hein.

Bref, Homeland, bien sûr et évidemment. Cela m'aurait fait un peu de peine que Grimm l'emporte, d'abord parce que je la regarde encore (Homeland aussi, mais avec moins d'intérêt). C'est toujours un peu embêtant, cette catégorie, car à partir du moment où on pense à un titre, il y a de grandes chances pour qu'on connaisse quelqu'un qui le regarde. C'est d'ailleurs pourquoi je voulais particulièrement féliciter ceux qui ont pensé à Murder in the First, série dont je suis à peu près certain que personne, nulle part n'en a vu plus d'une saison, même pas à Noël quand il n'y a plus rien d'autre. Bravo aussi à tous ceux qui ont la chance de vivre dans un monde où personne ne regarde House of Cards (j'essaie de m'en bâtir un chaque semaine). C'est vrai que pour une série de Netflix, il y a quelque chose en elle de très Showtime - et pas uniquement en raison des invraisemblances ou du cabotinage de Kevin Spacey (cet acteur qu'on a pourtant tous aimé, un jour. Il y a très longtemps) : un lancement digne d'un transfert de Premier League pour finir par susciter à  peu près autant d'intérêt que le ventre mou de l'Чемпионат России по футболу. En fait, Netflix a tout piqué à Showtime. Et à l'Equipe 21.


WGTC? Drawa de la série dont le monde se foutrait si elle était américaine
DIX POUR CENT (44) 


WGTC? Drawa de la série que tout le monde trouverait géniale si elle était américaine
UN VILLAGE FRANÇAIS (25)


Heureusement qu'Un village français est là pour sauver l'honneur de la fiction hexagonale, car le cru 2015 a été pour le moins meurtrier. Hard, Les Revenants et In America... autant de séries qui, dans l'ombre de la supra-buzée Dix pour Cent, récoltent tout de même aisément leur vingtaine de voix. Dans la catégorie opposée, passé le troisième sacre consécutif de la série de France 3, ce sont plutôt les Nordiques qui s'en sortent le mieux (l'inévitable Bron), tandis que les Anglais accusent un léger recul (si l'on excepte River, seconde, pas grand-chose à se mettre sous la dent avant la dixième place de Doctor Foster). Néanmoins, il faut souligner que beaucoup de votes ont été "banalisés", puisqu'ils concernaient des séries (Fais pas ci, fais pas ça, Black Mirror) n'ayant tout simplement pas été diffusées en 2015 (mais que nous retrouverons en 2016 avec plaisir).


WGTC? Drawa de la série qui fait très bien semblant de ne pas être un bon vieux soap des familles
ARROW (24)


2. The Affair (23)
3. Mad Men (22)
4. Transparent (21)
5. Jane the Virgin (20)

6. Game of Thrones (19) ; 7. Rectify (18) ; 8. Downton Abbey (11) ; 9. American Horror Story (10) ; 10. Bloodline - Empire - Versailles (8)

La scène se déroule un soir, probablement un jeudi. Affalé dans le canapé, je regarde Arrow en lisant autre chose sur mon mobile (probablement un truc de foot) lorsque j'entends la voix de ma moitié qui travaille pas loin et s'exclame "mais en fait, ça ne parle que d'histoires de couples, cette série ?" Soudain, j'ai réalisé que c'était vrai. Que c'était même, peut-être, la raison pour laquelle je continuais à regarder une série qui n'a eu qu'une seule bonne saison et oscille le reste du temps entre le moyen et le ridicule : parce que c'est un vrai, bon, gros soap. Et que j'adore ça.

Ce titre largement mérité établi, l'oeil attentif aura noté que le Top 5 de 2015 ressemble beaucoup à celui de 2014, malgré une jolie percée de Transparent, série encensée de tout partout sauf chez vous (et, rassurez-vous, chez moi). Au fil des années, cette catégorie bien aimée est devenue un brin schizophrène.  D'un côté, les séries épousant l'intitulé de la manière la plus littérale (ce sont des soaps qui essaient de le cacher), de l'autre des séries qui ne sont pas SCIEMMENT des soaps (mais qui y ressemblent parfois à s'y méprendre). On me demande souvent quelle est la bonne intérprétation, sachez que je n'en ai strictement aucune idée mais que tant que vous continuerez à voter comme moi, nous serons quitte.


LES DRAWAS SPÉCIAUX

WGTC? Drawa Spécial de la comédie pas drôle
MOM (23)


2. The Comedians (22)
3. The Big Bang Theory (21)
4. Louie (20)
5. Sex&Drugs&Rock&Roll (19)

6. The Odd Couple (16) ; 7. Silicon Valley (14) ; 8. Dr. Ken - Grandfathered (11) ; 10. The Brink (10)

Notre Serious Moon national aura beau nous dire et nous répéter, ici ou sur le CDB, que Mom est une bonne série, et même une série "profonde" (je cite)... les lecteurs du Golb ne l'entendent visiblement pas de cette oreille. Ayant abandonné depuis longtemps, je ne saurais guère la défendre, en revanche pour avoir vu la mortifère The Comedians ou la presque glauque The Odd Couple, je suis tout à fait prêt à supposer qu'il y avait peut-être encore moins drôle que Mom en 2015. Peu importe, il faut aussi savoir parfois saluer la constance, comme en témoigne ce joli Top 10 panaché de nouveautés déplorables et de titres déjà installés - mais qu'on ne va tout de même pas négliger pour autant.


WGTC? Drawa Spécial Sertraline de la série qui donne envie d'avaler une demi-douzaine de yaourts périmés avant de se pendre avec un câble Ethernet
THE LEFTOVERS (38)



2. UnReal (27)
3. Louie (22)
4. Rectify (21)
5. Hannibal (19)

6. Mr. Robot (17) ; 7. You're the Worst (15) ; 8. Jessica Jones (13) ; 9. The Knick (10) ; 10. Daredevil (9)

Ne nous racontons pas d'histoires, cette année, la série la plus déprimante aura de loin été le journal télévisé. Cela dit, pas loin derrière et en guise de catharsis à ce 2015 traumatisant, il y avait évidemment The Leftovers, qui conserve aisément le titre acquis l'an passé. Derrière, ç'a bataillé sévère, mais un peu en vain tant le nom du gagnant était connu à l'avance. Profitons-en tout de même pour préciser que The Leftovers est une très bonne série, dont la seconde saison était une splendeur, parce que je ne sais pas pourquoi, je ne suis pas certain que l'Académie lui fasse une très bonne pub. D'ailleurs, je ne sais pas s'il faut y voir un lien de cause à effet, mais cette catégorie est de loin celle qui aura compté le plus de bonnes séries. Heureusement qu'une personne a eu le bon goût de citer 2 Broke Girls, histoire de rappeler que les moments difficiles, le soir, un peu ivre et déprimé, ça n'arrive pas qu'aux autres.


WGTC? Drawa Spécial du il était temps que ça s'arrête
THE MENTALIST (28)


2. Two and a Half Man (26)
3. The Following (18)
". Glee (18)
5. Falling Skies (17)

Beaucoup d'habituées des Drawas nous ont quitté cette année, il est donc assez ironique que ce soit une série jamais primée qui l'emporte. Cela dit, les votes se sont pas mal dispersés ici aussi, et tout truc annulé (même pas si mauvais) en a prit pour son grade. Pour vous dire, le Journal de Claire Chazal a marqué dix points. Dix. Alors que franchement, son casting était quand même beaucoup moins botoxé que celui de Cougar Town.


WGTC? Drawa Spécial de la série qui a tout pompé sur une autre
BLOOD & OIL (26)


2. The Bastard Executioner (22)
3. Ballers (18)
4. Master of None (17)
5. Disparue (16)

Une famille dysfonctionnelle qui s'entre-déchire sur fond de pétrole, ça vous dit quelque chose ? Vous ne rêvez pas, Blood & Oil n'est ni plus ni moins qu'une gros pompe de Dallas. Je dis ça alors que je n'en ai pas vu une minute, comme probablement la plupart des gens lui ayant accordé ce prix (et de toute façon, elle est déjà annulée). Et puis au moins, dans son cas à elle, j'arrive à comprendre pourquoi elle a été nommée. Je n'en dirais pas autant de, au hasard, Limitless (sauf à considérer le fait d'adapter un film comme un plagiat), Aquarius (sauf à considérer que toute série d'époque est un plagiat de Mad Men) ou Secrets & Lies (sauf à considérer que mettre en scène Ryan Philippe ET Juliette Lewis revient à plagier le Néant).


WGTC? Drawa Spécial du beaucoup de bruit pour rien
TRANSPARENT (29)


2. The Man in the High Castle (23)
3. True Detective (22)
4. Dix pour Cent (21)
5. Fear the Walking Dead (18)

C'est sûr que quand on a entendu parler de Transparent via sa couverture de presse, ses récompenses à ne plus savoir qu'en faire et son bouche-à-oreille royal, il y a de quoi sacrément tomber des nues en découvrant ce dont il s'agit (à savoir une série d'auteur un peu chiante, un peu cul, un peu militante, qui ne va pas beaucoup plus loin que son pitch malgré un Jeff Tambor à son sommet). Même la campagne promo embarassante de The Man in the High Castle, et celle tout aussi gênante (mais pour d'autres raisons) de Dix pour Cent ne pouvaient pas tellement rivaliser.

A noter tout de même que Legends of Tomorrow, qui ne commence que dans quelques semaines, a d'ores et déjà reçu 8 points. J'ai comme l'impression que vous n'avez pas trop aimé les backdoor pilots dans The Flash et Arrow...


WGTC? Drawa Spécial Jurassic Park (ou World), récompensant le plus mauvais remake (ou reboot (ou spin off (ou adapta... (oh putain mais quelle horreur, il n'y a plus que ça !))))
SCREAM (31)



2. Fear the Walking Dead (24)
3. 12 Monkeys (23)
4. The Odd Couple (20)
5. The Man in the High Castle (19)

6. Better Call Saul (18) ; 7. Minority Report (16) ; 8. Heroes Reborn (15) ; 9. Ash vs Evil Dead (12) ; 10. Dragon Ball Super (11)

Le moins qu'on puisse dire est qu'il y avait de la concurrence dans cette nouvelle catégorie, tant et si bien que la victoire assez nette de Scream semble presque surprenante. Non qu'elle ne soit pas mérité : Scream est une bien mauvaise série, qui aurait eu vraiment beaucoup de chance de ne finir 2015 qu'avec une seule statuette. C'est également l'adaptation la plus étrange de l'année, puisqu'elle vide quasi entièrement l'objet adapté de sa substance (il n'y a pas de Ghostface, on l'a dit plus haut, mais il n'y a pas non plus de lien avec la tétralogie cinématographique, ni son second degré acide, sa musique cool, et à peine son côté meta). Personne ne vous donnera tort sur ce point d'autant que, rappelons-le, Wes Craven est carrément mort avant la diffusion du final - c'était quand même assez difficile de ne pas faire de mauvaise blague à ce sujet (vous avez pensé au Drawa de la série tellement nulle qu'elle a tué son créateur, et bien sûr : moi aussi)

Reste que dans le genre vidage de substance, 12 Monkeys n'est pas bien loin, et pas bien mieux, d'autant qu'elle fait n'importe quoi avec non pas un, mais deux films cultes, même si elle a l'excuse que ce soit avant tout pour des raisons pratiques et narratives. Les excuses... c'est peut-être ça qui explique la victoire sans partage de la série de MTV. Les autres en ont presque tous : Ash, Son Goku ou Noah Bennet ont celles d'avoir été relancés par leurs auteurs d'origines, The Odd Couple d'avoir déjà été totalement nulle dans au moins la moitié de ses quarante-cinq adaptations, Fear the Walking Dead d'être courte et de raconter sans trembler les trucs très chiants qu'elle avait annoncé dès le départ qu'elle allait raconter, Minority Report de vouloir être la suite du film de Spielberg en ayant la pudeur de ne jamais citer Philip K. Dick, et Saul Goodman d'être lui. Scream, en revanche, n'a aucune excuse. Ses motivations sont rigoureusement mercantiles, et ses limitations, strictement contractuelles.


WGTC? Drawa Spécial de la série qui aurait peut-être mieux fait d'être un reboot (ou un remake, voire un spin off)
BLINDSPOT (25)


2. The Bastard Executioner (22)
3. The Whispers (18)
4. Aquarius (16)
5. South of Hell (15)

Google et Wikipedia étant visiblement indisponibles durant la période des fêtes, et n'ayant pas stipulé le terme "adaptation" dans l'énnoncé (il était implicite... croyais-je), je vais en profiter pour éclairer votre lanterne et vous révélant que Limitless (adapté d'un film), Zoo (adapté d'un livre), Heroes Reborn (une suite), Jane the Virgin (adapté d'une télénovela), The Man in the High Castle (adapté d'un autre livre) et même True Detective (dont la saison 2 peut être envisagée comme un reboot), n'étaient pas éligibles. Du coup, il ne restait plus grand monde, aussi Blindspot, qui aurait effectivement mieux fait d'être un reboot de John Doe (voire une adaptation de Memento), l'emporte-t-elle logiquement devant les quatre autres pires scénarios originaux de l'année 2015... encore que pas forcément dans cet ordre (les tarés qui comme moi ont maté The Whispers me comprendront).


WGTC? Drawa Spécial des bookmakers, annonçant sur Le Golb en exclusivité mondiale quelle seront les prochaines séries ressuscitées contre tout bon sens en 2016
COMMUNITY (22)



2. Magnum P.I. (20)
3. Friends (14)
4. Miami Vice (10)
5. The Fresh Prince of Bel-air (7)

Que serait une cérémonie des Drawas sans une nouvelle catégorie qu'un tiers des gens ne comprend pas et qu'un second tiers trouve sans intérêt, pour inévitablement finir par un gros flop et être discrètement supprimée l'année suivante ? Comme son nom l'indiquait (apparemment le mot "bookmakers" n'a pas mis la puce à l'oreille de tout le monde), il ne s'agissait pas de m'énumérer toutes les séries dont les remakes (ou reboots) sont déjà prévus pour 2016 ou 2017, mais bien d'essayer de deviner (pour rigoler, quoi. Parce que ce sont les Drawas, pas des vrais prix sérieux) lesquelles on allait nous ressortir du chapeau dans les mois à venir (annoncer les prochains spin off de NCIS ou des Chicago Trucs ne marchait donc pas non plus).

Ceci dit, une fois purgé des réponses invalides, ce Top 5 est plutôt pas mal, et contient sans doute un peu de vrai. On peut tout à fait imaginer Will Smith produire un reboot de la série qui l'a rendu célèbre (à la manière de ce que John Stamos fera l'an prochain avec Full House), de même qu'on peut tout autant se dire que ça fait suffisamment longtemps qu'on n'a pas vu Tom Selleck quelque part pour que ça sente très fort le remake (cela dit, l'immense Tom va sur ses 71 ans. On ne lui souhaite pas de mal, mais il est probablement plus proche du tombeau que du studio). Quant à Friends, nous en avons indirectement discuté plus haut : à la minute où Matthew Perry changera d'agent, on sera bon. Et puis on sait tous qu'un jour où l'autre, il y aura un Reunion Show. C'est écrit, la seule question est de savoir quand.

Pour le fun, ont aussi été citées, en vrac et dans le désordre : Deadwood, The Pretender, 7th Heaven, Dawson's Creek, MacGyver, One Tree Hill, Malcolm in the Middle (dont le possible reboot a déjà été officiellement mis sur le tapis), The Persuaders (dont l'idée d'un remake revient régulièrement mais échoue systématiquement)... et même les Cinq dernières minutes.


WGTC? Drawa Spécial du personnage locomotive, sans lequel sa série apparaîtrait pour ce qu'elle est : une sinistre bouse
TYRION LANNISTER - Game of Thrones (23)


2. Le Pingouin - Gotham (21)
3. Regina Mills/La Méchante Reine - Once Upon a Time (20)
4. Dean "The Grinder" Sanderson - The Grinder (19)
5. Sheldon Cooper - The Big Bang Theory (18)

6. Ichabod Crane - Sleepy Hollow // Hiro Nakamura - Heroes Reborn (15) ; 8. Carol Peletier - The Walking Dead (12) ; 9. Carol Pilbasian - The Last Man on Earth // Cookie Lyon - Empire (11)

Si l'on excepte votre amour évident pour le prénom Carol (Carol Rance, d'Episodes, occupe pour sa part la 11e place), on ne peut pas dire que cette catégorie ait recelé beaucoup de surprises en 2015. Régulièrement appelé, Tyrion est enfin élu (tant pis si, dans la dernière saison, il se rapprochait sans doute plus d'un personnage qui sert rien), devant les quatrième et cinquième de l'an passé, tandis que le précédent lauréat (Ichabod Crane) souffre à l'évidence de la grosse baisse de qualité (et d'audiences) de sa série. Le seul grand, beau (très) et digne nouveau venu dans notre Top 5 sera donc Dean Sanderson, qui semblait en effet entièrement composé pour cette catégorie (à moins que ce ne soient ses partenaires qui militent pour la création d'un Drawa du Casting qui sert à rien mais qu'on aime bien quand même).

Terminons avec une petite pensée pour les quinze personnes qui ont regardé Heroes Reborn "juste" pour Hiro Nakamura : sachant qu'il n'apparaît qu'à l'épisode 6 ou 7 et disparaît dès l'épisode suivant, c'était sacrément courageux.


WGTC? Drama Spécial Alain Soral, récompensant la série tellement machiste et/ou misogyne que même Eric Zemmour a fini par avouer sa gêne.
ARROW (29)


2. Aquarius (25)
3. Supernatural (24)
4. Ray Donovan (22)
5. Game of Thrones (21)

6. The Last Man on Earth (19) ; 7. The Flash (18) ; 8. Daredevil (13) ; 9. Secrets & Lies (10) ; 10. 2 Broke Girls (9)

Sans surprise, Arrow conserve son titre, en ne faisant certes pas pire en 2015 qu'en 2014 - mais il faut dire qu'Oliver Queen avait dès le départ placé la barre très, très haut. Pour le mesurer réellement, il suffit d'ailleurs simplement de regarder la concurrence. Arrow l'emporte tout de même devant une série qui se passe dans les années 60 et s'intéresse à un gourou qui manipule des jeunes filles, une autre qui en onze saisons n'a jamais eu un seul personnage féminin régulier (sauf une ou deux méchantes), une quatrième qui suinte tellement la testostérone qu'elle fait passer la Strike Team de The Shield pour des sympathisants des Femen, Game of Thrones qu'il n'est plus nécessaire de présenter, une comédie post-ap dont le pauvre héros est obligé de repeupler l'humanité avec une moche... sans oublier The Flash qui nous a tout de même offert un dialogue dans lequel l'un des protagonistes explique à son futur gendre qu'il pourra décider de ce qui est bon pour sa fille lorsqu'il l'aura épousée - en attendant, c'est son boulot de père. Bref : finir devant tout ce (moche) monde serait presque miraculeux, ne fût-ce cette évidence qu'Arrow, spécialiste incontestée des women in the fridge, les surclasse toutes. Personne ne doute d'ailleurs que la tombe sur laquelle le héros se recueille dans le flashforward du début de la saison 4 soit celle d'une femme. Dans n'importe quelle série, on aurait un doute, mais certainement pas dans Arrow.


WGTC? Drawa Spécial Nadine Morano, récompensant la meilleure série de race blanche, qui résiste héroïquement au politiquement correct et dans laquelle les minorités savent rester à leur place.
SUPERNATURAL (26)


2. True Detective (20)
". Vikings (20)
4. Heroes Reborn (19)
5. Arrow (18)
". Les Revenants (18)

7. Jessica Jones (17) ; 8. Tyrant (16) ; 9. Game of Thrones (15) ; 10. Daredevil (14)

Beaucoup m'ont posé la question en ces termes : "Hé, salut Thomas ! T'es trop top génial, mais au fait [...] à propos de ton histoire de race blanche, est-ce qu'il faut nommer une série où il n'y a aucune minorité, ou bien une série dans laquelle les minorité sont super mal traitées ?" Et en général, ils ajoutaient après que dans ce cas, Supernatural, 2 Broke Girls et Tyrant gagnaient haut la main avec 60 points d'avance.

Il n'y avait pas vraiment de réponse à cette question, et vous pouviez faire un peu comme vous vouliez, sachant tout de même qu'il y a eu des progrès en la matière depuis quelques années. Toutes les séries n'étant cependant pas Orange Is the New Black, Fresh off the Boat ou Empire, il restait tout de même beaucoup de candidats, à commencer par presque toutes les séries de HBO (sauf Getting on et dans une moindre mesure The Leftovers), toutes les séries de FX, toutes les séries de Showtime et une bonne moitié de celles de Netflix (et donc, oui : toutes les séries que la critique française a encensé toute l'année - désolé, je ne pouvais pas résister à cette précision). Supernatural l'emporte évidemment d'assez loin (rappelons qu'on n'y croise un Noir que tous les 27 épisodes environ, et qu'il s'agit généralement d'un démon ou d'un vampire), devant la toute aussi évidente True Detective (zéro minorité au casting dans une série centrée sur... Los Angeles, chapeau les artistes !) et Vikings (un peu injustement, forcément). Heroes Reborn s'en sort très bien également (enfin, très mal), catégorie maltraitance puisque, si l'on ne peut certes pas reprocher à Tim Kring de négliger les personnages non-blancs, sa vision dépasse difficilement celle d'une campagne d'affichage Benetton et ne lésine pas sur les stéréotypes raciaux (les Asiatiques sont tous de grands enfants hystériques,  les Blacks de gros badass mutiques, les Latinos des gens courageux ayant juste quelques problèmes avec le concept d'activité légale... et les Blancs, bien sûr, sont les vrais héros). Plus bas, Tyrant nécessiterait carrément une rédaction quinze pages, Game of Thrones paie sans doute son choix narratif de faire de tous les personnages non-blancs des seconds rôles (ce qui est beaucoup moins le cas dans les romans), et certains ont apparemment dormi durant la plupart des épisodes de Jessica Jones puisqu'ils ne se sont pas aperçus que son amoureux était un super-héros super-fort et super-black, et que son voisin et meilleur pote ne ressemblait pas franchement à Camille Lacourt.


WGTC? Drawa Spécial de la série dont les dialogues donneraient presque envie de la regarder en VF, des fois que
TRUE DETECTIVE (31)



2. Gotham (25)
3. Scandal (17)
4. Complications (16)
5. Wayward Pines (13)

« Did you miss it? 
– What?
– Anything. »

Parce qu'il arrive parfois qu'un extrait vaille mieux qu'un long discours, je vous invite à voir et revoir cette (longue) scène entre Colin Farrell et Rachel McAdams dans l'avant-dernier épisode de la saison 2. Vraiment. WGTC? Drawa ? WTF?!! Drawa, plutôt, en l'occurrence. Un Drawa qu'on pourra également attribué à... l'Audition de Karim Benzema (6 voix tout de même).


WGTC? Drawa Spécial Victime de la mode, récompensant la série qui, si elle avait été écrite en 1996, aurait juste donné un lieu à un film indépendant d'1h20 que personne n'aurait été voir (et tant mieux)
TRANSPARENT (24)



2. Show Me a Hero (22)
3. Les Revenants (21)
4. Togetherness (18)
5. Scream Queens (17)

6. Rectify (16) ; 7. Ballers (14) ; 8. Vikings - You're the Worst (13) ; 10. True Detective (11)

Il y a les gros flops comme le Drawa des bookmakers, mais il y a heureusement aussi, parfois, des catégories où l'alignement des planètes est parfait et où, créant une section en pensant particulièrement à une série, celle-ci se voit logiquement élue. En un sens, c'est presque trop facile et Transparent aurait dû être disqualifiée : elle n'est pas une lauréate, mais presque un archétype de ce que l'on appellera faute mieux "la mode des séries télé", consistant à faire une série là où l'on aurait autrefois fait un simpe film. Show Me a Hero également, mais elle a au moins le mérite de la brièveté (trois petits épisodes - qui donnent l'impression de durer dix fois plus, soit), et puis David Simon reste un grand nom de ce médium. On n'est pas dans le cas de choses plus compromettantes où des stars de ciné viennent faire les marioles parce que les séries c'est top cool (rassurez-vous, The Brink accompagne Ballers et True Detective, elle est juste un peu plus bas). A côté, les Revenants semble presque honnête et sympathique, quasiment pas à sa place... alors qu'à la base, c'était bel et bien un film indépendant (d'1h45) que personne n'avait été voir !


WGTC? Drawa Spécial de la série qui a été annulée tellement vite que personne n'a eu le temps de la voir
THE BASTARD EXECUTIONER (30)


2. Wicked City (27)
3. Dig (12)
4. Mr. Robison (11)
5. The Messengers (10)

S'il y a bien sûr toujours des gens pour regretter l'annulation de tel ou tel titre, l'année a été plutôt calme en la matière, et ça s'est ressenti dans les votes. La CW n'a annulé qu'une seule série sur la dizaine qu'elle avait lancée, HBO semble décidée à ne tuer ses shows qu'au bout de trois ans, et même ABC, habituellement championne toutes catégories de l'annulation de séries lancées avec tambours et trompettes trois jours plus tôt, s'est montrée extrêmement sage et raisonnable en 2015 (ce qui ne l'empêche pas, avec Wicked City et plus bas Blood & Oil, de se tailler la part du lion). C'est donc The Bastard Executioner qui l'emporte, sans doute un peu par défaut puisqu'ayant été chronologiquement la toute première nouveauté de la dernière rentrée, elle a sans doute été vue par pas mal de monde (le nombre de voix qu'elle a reçues au cours de cette cérémonie est de toute façon un signe qui ne trompe pas). Mais c'était assurément l'annulation la plus ridicule (Kurt Sutter a demandé lui-même à FX de supprimer le show car il ne voulait pas faire un truc que personne ne regardait, du jamais vu), encore que celle de The Brink (non classée) ait été assez cocasse également (la série a été renouvelée en fanfare puis brutalement annulée sans aucune raison quelques semaines plus tard).


WGTC? Drawa Spécial de la série qui s'apprête à voir 2016 sans que quiconque soit en mesure d'expliquer comment
WAYWARD PINES (22)


2. Blindspot (21)
3. The Odd Couple (18)
4. Galavant (17)
5. Aquarius (13)

Tout allait bien jusque-là. Blindspot se promenait en tête, suivie par la mystérieusement populaire The Odd Couple. Galavant me revenait en mémoire (alors que je l'avais plutôt bien aimée), Aquarius me faisait me dire que Duchovny aurait peut-être encore sa chance pour le changement d'agent l'année prochaine, et je ne pouvais m'empêcher de m'interroger, moi aussi, quant au fait que Marco Polo et Mozart in the Jungle existent toujours (dans la mesure où avec de tels pitch, je ne les aurais personnellement même pas signées). Et puis la nouvelle est tombée. Comme ça. Brutalement. En plein mois de décembre. "La FOX renouvelle Wayward Pines pour une seconde saison". L'Académie des Drawas a commencé à s'agiter. Certains ont changé leur vote. D'autres ont hésité. Ceux qui n'avaient pas encore voté n'ont pas tremblé. Dans l'esprit de tous, la très mauvaise série (qui ne sera plus) avec Matt Dillon était déjà annulée. Elle n'avait même pas fait de bonnes audiences, merde ! Incroyable. Incompréhensible. Jamais peut-être cette catégorie n'a été si bien nommée. La seule bonne nouvelle, c'est qu'elle sera encore en lice l'an prochain. Et vu son niveau, ça promet encore quelques cascades de nomminations.


WGTC? Drawa Spécial de Game of Thrones la série qui montre des fesses quand elle ne sait plus quoi raconter
GAME OF THRONES (51)



2. Transparent (35)
3. American Horror Story (34)
4. Banshee (27)
5. Flesh & Bones (25)

Considérant que l'an dernier, Game of Thrones avait mis 30 points dans la vue de tout le monde, on peut presque considérer que ce cru 2015 était particulièrement serré. Voire qu'un pôle de résistance s'est organisé, avec une American Horror Story renouant avec son côté obscur (en même temps, le sous-titre est Hotel...), une Flesh & Bones toujours aussi ambitieuse et bien sûr Transparent (dont je n'ai cependant pas vu la seconde saison) qui à une autre époque aurait sans doute aisément gagné ce prix tant les scènes de culs y sont innombrables et absolument inutiles à l'intrigue. Vraiment, cette année, tout le monde s'y est mis, même L'Equipe de France de Football (4 points) et Teen Wolf (trois point histoire de l'encourager à continuer de montrer de beaux torses masculins musclés et huilés, ce qui change un peu des fesses féminines et autres poitrines affriolantes).

Quoi ? J'oublie Banshee ? Mais attendez, ça ne compte pas. Banshee montre du cul tout le temps et n'a absolument pas besoin de manquer d'inspiration pour cela. C'est même tout l'inverse : elle est toujours particulièrement inspirée lorsqu'il s'agit des scènes de cul. C'est une des raisons qui la rendent si sympathique.


WGTC? Drawa Spécial de la série qui ferait mieux de montrer des fesses plutôt que de raconter n'importe quoi
WAYWARD PINES (30)



2. True Detective (26)
3. Les Revenants (23)
4. 12 Monkeys (19)
5. Scream (18)

6. Zoo (16) ; 7. The Whispers (15) ; 8. Fear the Walking Dead (14) ; 9. Helix (13) ; 10. Scandal (10)

Aucun doute, les paires de fesses de Matt Dillon et Carla Gugino nous auraient bien aidés à parvenir au bout de Wayward Pines (certains ne sont d'ailleurs restés que dans l'espoir que ce moment arriverait, les pauvres). Vrai aussi que True Detective manquait cette année d'une étudiante chaudasse et semi-prostituée histoire d'égayer un peu l'ambiance mortifère de la série, et c'est sans doute ce qui explique que les Inrocks aient ce point détesté sa saison 2. Reste que tous ceux qui ont été au bout de Helix savent que cette série, lauréate 2014 et disparue en avril dernier dans l'indifférence la plus tristement générale, méritait plus qu'aucune autre de conserver son titre. Parce qu'elle racontait quand même vraiment, absolument, et totalement N'IMPORTE QUOI. Encore plus que Wayward Pines, Scream et The Whispers réunies.


Super WGTC? Drawa Spécial de la plus mauvaise série de superhéros
SUPERGIRL (36)


2. Heroes Reborn (32)
3. Arrow (25)
4. Sense8 (23)
5. Teen Wolf (17)

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître vu le nombre de prix accumulés depuis le début de cette cérémonie, Arrow ne remporte donc pas le seul Drawa qu'elle était a priori sûre et certaine de gagner haut la main. Pire, elle est très loin derrière la gagnante, une série qui fait certes parfois un peu pitié mais qui, dans la mesure où elle ne s'adresse clairement pas à des gens de plus de 13 ans, ne méritait sans doute pas une telle consécration.

Pour le reste de la catégorie, je n'ai pas été bégueule, puisque tout ce qui se rapprochait de près ou de loin de l'énoncé était accepté (oui bon : je sais qu'aux Drawas, tout est toujours accepté. Mais là, encore plus). Des séries se situant "juste" dans des univers de superhéros (Agent Carter, Gotham...), des séries n'étant pas ouvertement de superhéros mais collant tout à fait à la définition (Teen Wolf, Limitless), et même une série que je n'ai pas vue, dont je n'ai qu'une très vague idée de ce dont elle parle mais qui, clairement, a l'air d'être la série de superhéros la plus lente et soporifique de l'histoire (je parle bien sûr de Sense8).

A noter que, bien évidemment, toutes les séries (plus ou moins) de superhéros à l'antenne en 2015 ont été citées, sans la moindre exception, et que l'on peut donc en déduire que la dernière est la meilleure : il s'agit de The Flash, qui n'a récolté que deux voix. Que ses auteurs n'en déduisent cependant pas qu'il doivent creuser le sillon de leur très mauvais début de saison 2, parce que les Drawas, ce sera aussi en 2016.


LES GRANDS DRAWAS

Grand WGTC? Drawa de la Golbitude, récompensant la série qui a le plus et le mieux cité Bon Jovi en 2015
GRANDFATHERED (25)


2. Jane the Virgin (14)
3. Sex&Drugs&Rock&Roll (13)

Il s'agissait bien sûr de la tradtionnelle catégorie gag de l'année, pour laquelle je n'attendais pas de votes particuliers. Merci donc aux fidèles lecteurs du Golb qui ont pensé à célébrer Grandfathered, laquelle avait placé la barre très haut en invitant Richie Sambora (le guitariste de Bon Jovi, bandes d'incultes) en personne.


Grand WGTC? Drawa des lecteurs du personnage le plus dépressif de l'année, qui certes d'accord, ok, a une vie de merde - mais quand même : un sourire n'a jamais tué personne
KEVIN GARVEY - The Leftovers (36)


2. Jessica Jones - Jessica Jones (27)
3. Elliot Alderson - Mr. Robot (23)
4. Will Graham - Hannibal (21)
5. Dr. John Thackery - The Knick (19)

6. Louis CK - Louie (17) ; 7. Antigone "Ani" Bezzerides - True Detective (15) ; 8. Stefan Salvatore - The Vampire Diaries (13) ; 9. Rachel Goldberg - UnReal (10) ; 10. Don Draper - Mad Men // Clarke Griffin - The 100 (9)

Quelle belle brochette de dépressifs, tout de même. Kevin garde son titre (comment pourrait-il en être autrement tant le mec va loin dans ce registre ?) mais franchement, reconnaissons que chacun des cinq, voire des dix premiers aurait largement pu prétendre à cette récompense. Le plus fou étant qu'en 2015, aucun d'entre eux sans doute ne sera parvenu à être aussi déprimé que ses spectateurs. Quelle année de merde, vraiment...


Grand WGTC? Drawa des lecteurs du "Un spin-off ? Pour quoi faire ?", récompensant la série dont la moitié du casting vit déjà dans une autre série sans aucun rapport avec l'intrigue principale.
ORPHAN BLACK (26)


2. The Good Wife (25)
3. Sense8 (23)
4. The 100 (18)
5. Bates Motel (16)

6. The Affair (15) ; 7. Game of Thrones (14) ; 8. Heroes Reborn (11) ; 9. The Bastard Executioner - Better Call Saul (10)

Je me suis rendu compte en cours de route que la formulation était un peu ambiguë : il ne s'agissait évidemment pas d'élire le plus mauvais spin-off, mais bien la série dont les intrigues sont tellement éclatées qu'on a l'impression qu'elle contient déjà en son sein son propre spin-off. Et si je ne m'attendais pas vraiment à une victoire d'Orphan Black, je ne peux que valider ce choix : à part éventuellement pour que Tatiana Maslany continue de mériter un Emmy Award qu'elle n'aura jamais puisque sa série est canadienne, on a de plus en plus de mal à comprendre pourquoi la moitié des clones ne sont pas mortes tant chacune vit son intrigue dans son coin en ne croisant plus que très rarement ses "sœurs".

Les autres séries nommées l'ont été de manière tout à fait légitime, et on aurait pu en trouver encore bien d'autres tant le procédé narratif est devenu ces dernières années l'un des plus usités (et gavants) qui soient. Un petit regret pour Heroes, peut-être, puisque c'est après tout la série qui avait initié le concept il y a une dizaine d'année (Lost aussi, un peu, mais au moins ses personnages étaient-ils regroupés sur la même île). Ce sont d'ailleurs les absences qui sont les plus parlantes : vous devez vraiment beaucoup aimer The Leftovers (moi aussi) pour ne lui avoir attribué qu'un seul point alors que c'était peut-être le seul Drawa qu'elle méritait vraiment et indiscutablement : elle n'a tout simplement jamais été capable de faire apparaître plus de la moitié de son main cast dans une même scène durant l'intégralité de ses deux saisons. Vingt fois 50 minutes, tout de même.


Grand WGTC? Drawa de la série qu'il fait bon citer, même si en fait, tu ne l'aimes pas tant que ça et que d'ailleurs, la dernière fois, tu t'es endormi devant
LOUIE (25)


2. True Detective (22)
3. Sense8 (21)
4. Rectify (19)
5. Downton Abbey (18)

Autant l'an dernier cela semblait mérité, autant il faut quand même reconnaître que cette année, Louis CK a redressé la barre et est revenu aux sources de sa série - délaissant le côté pseudo-arty et ultra-prétentieux des saisons 3 et surtout 4. Cela n'a visiblement pas suffi, et il n'est pas interdit de supposer que la tyrannie critique entourant ce show tellement génial qu'on devrait avoir honte de rire devant un bon vieux sitcom est pour beaucoup dans la réalisation de ce doublé.

On trouve bien entendu derrière toutes les habituées de la catégorie, soit donc quasiment tous les critic pets (marque déposée) de l'année 2015, avec tout de même des scores très faibles pour certains d'entre eux (seulement 6 points pour Mr. Robot et 3 pour Fargo). Oh, et on trouve aussi deux voix pour Z Nation, ce qui m'a plongé dans une certaine perplexité. Il faut avoir des fréquentations assez ciblées, non ? pour briller en société en citant une série aussi crétine (et jouissive) que celle-ci. Et avoir vraiment beaucoup de sommeil en retard pour s'endormir devant.


Grand WGTC? Drawa de l’invraisemblance
WAYWARD PINES (27)



2. Zoo (21)
3. Scream Queens (20)
4. Revenge (18)
5. Arrow (17)
". Scandal (17)

6. The Walking Dead (16) ; 7. How to Get Away with Murder (13) ; 8. House of Card - Scream (11) ; 10. Les Revenants (10)

Bien que ce ne soit pas l'envie qui me manque, je vais essayer de ne pas spoiler le rebondissement qui surgit en plein milieu de Wayward Pines, pour me contenter de vous dire qu'il redéfinit si totalement la série que... ça en devient une autre série, tout aussi mauvaise mais encore plus invraisemblable. Entendons-nous bien cependant : s'il s'agit sans doute du Zénith de ce show affligeant, ce n'était même pas forcément le truc plus invraisemblable qu'on pouvait y trouver. Passés deux premiers épisodes presque sages, à la limite du potable, les scénaristes se sont lâchés complètement - voire : ont lâché, tout court. La rampe, leur boussole ou toute autre chose qui leur indiquait le cap de la Raison. Personnages aux comportement totalement erratiques et aux psychés indéchiffrables, béances narratives donnant l'impression que les épisodes ont été écrits par des enfants de 12 ans... à part la concordance des temps dans les dialogues (et encore), tout dans cette série est frappé du sceau du déphasement le plus total (le mot n'existe pas, je sais. C'est vous dire). On parle tout de même d'une histoire dans laquelle il y a des choses très méchantes et meurtrières qui menacent une ville, mais où la sécurité est assurée par... un type, un seul. Et pas un intellectuel, qui plus est. Bref : du très haut niveau, face auquel deux séries de Ryan Murphy + deux séries de Shonda Rhimes + des millions d'animaux serial-killers ne pouvaient pas grand-chose. En même temps, pouvions-nous vraiment espérer autre chose d'une série créée par M. Night Shyamalan ?


Grand WGTC? Drawa de la série que sa médiocrité rend incontournable
ONCE UPON A TIME (21)



2. Banshee (20)
3. Les Mystères de l'Amour (19)
4. The Originals (17)
5. Empire (16)

6. Zoo (15) ; 7. Wayward Pines (13) ; 8. Grey's Anatomy (12) ; 9. Z Nation (11) ; 10. Ash vs Evil Dead (10)

J'ai beau pester devant chaque semaine, et même régulièrement accuser ma femme de m'obliger à regarder, je dois reconnaître qu'il y a quelque chose de beau, de fort, de bouleversant dans l'immuabilité de Once Upon a Time. Il y a d'abord un attachement personnel (même si je n'ai pas voté pour elle), puisqu'à présent que Falling Skies s'est achevée, elle est tout simplement la plus mauvaise série que j'aurais continué à regarder le plus longtemps (je ne suis apparemment pas le seul). Mais bien sûr, il y a surtout cette régularité dans le Drawa qui en fait tout simplement une légende de l'exercice. En effet, non contente d'être la seule série de toute l'histoire de la compétition à avoir remporté quatre fois le même Drawa... non contente d'être, de plus, la seule à avoir récupérer un titre aussitôt après l'avoir perdu... la série de Disney avec ses fonds verts achetés sous le manteau à des contrebandiers moldaves, sa Blanche Neige petite et grosse, son Rumpelstilskin au maquillage aussi indescriptible que son nom est imprononçable, son fan service à la limite du racolage, sa compilation annuelle de tous les plus mauvais acteurs britanniques disponibles sur le marché, ses intrigues dont plus personnes n'a rien à foutre depuis la saison 2, ses true love kiss en veux-tu-en-voilà et son unique et indispensable Lana Parilla... bref, cette série devient officiellement, et probablement pour longtemps, la série la plus titrée de toute l'histoire des WGTC? Drawas.

Amen.



Grand WGTC? Drawa du personnage le plus con de l'année
OLIVER QUEEN - Arrow (29)


2. Bill Masters - Masters of Sex (25)
 3. Jon Snow - Game of Thrones (24)
4. Ethan Burke - Wayward Pines (20)
5. Alfred Pennyworth - Gotham (17)

6. Denise Hemphill - Scream Queens // Noah Solloway - The Affair (15) ; 8. Dood Gerhardt - Fargo (11) ; 9. Chanel Oberlin - Scream Queens (10) ; 10. Le Tueur de Scream qui n'est pas Ghostface, donc (9)

Généralement, j'essaie toujours, pour illustrer cette catégorie, de trouver une photo sur laquelle le lauréat a l'air le plus con possible. Ce n'est pas toujours facile, et cette année non plus, pour la raison inverse : même si Stephen Amell a l'air d'un type sympathique dans la vie de tous les jours, il a tellement une tête de gros beauf abruti qu'il est quasiment impossible de déterminer sur quelle photo il a l'air le plus con. J'en ai donc choisi une tous biscotos dehors, histoire de rendre hommage à la principale activité d'Oliver Queen - la gonflette, hein, pas le fait d'arrêter des méchants. Pour ça il se montre la plupart du temps assez mauvais, vu qu'il lui faut en moyenne 5 épisodes pour identifier un ennemi que tout le monde connaît déjà, puis encore une quinzaine - et la mort d'un personnage féminin minimum - pour finir par en venir à bout.

Etait-il pour autant le personnage le plus con de l'année ? Sans doute pas. Bill Masters a fait très fort dans le registre prétentieux et égocentrique, Jon Snow a continué de marcher dans les traces de son père (qui avait remporté le tout premier Drawa de cette catégorie), Ethan Burke était assez imbattable dans le genre "personnage ahuri prenant toujours la plus mauvaise décision au pire moment", le casting de Scream Queens jouait collectif et Alfred Pennyworth s'est transformé, dans cette nouvelle version télévisée, en l'un des types les plus détestables de tout l'univers de Batman. Mais cette année, on le sent bien, l'Académie a souhaité récompenser la constance, la régularité et même l'opiniatreté d'un homme qui, les épuisants flashbacks d'Arrow nous le rappellent assez souvent, a toujours été un con, depuis son plus jeune âge et dans la plupart des registres possibles (petit connard avant l'île, bon gros con naïf durant son premier passage là-bas, gros con arrogant lorsqu'il commence à exercer sa vengeance, pauvre con depuis qu'il hérité d'une "équipe" qu'il méprise et/ou maltraite continuellement... etc.) Rien à dire, le prix est mérité.


Grand WGTC? Drawa de la plus mauvaise série de l'année
ARROW (24)


2. Wayward Pines (20)
3. Minority Report (17)
4. True Detective (15)
5. Aquarius (14)

6. The Brink (13) ; 7. Scream (11) ; 8. Transparent (10) ; 9. The Bastard Executioner - Gotham (9)

La justesse des scores parle d'elle-même, mais pour encore mieux la mesurer, il faut souligner en préambule que jamais autant de séries n'avaient été nommées dans la Reine des Catégories (33, contre 25 pour le précédent record) et que, dans le même temps, jamais il n'y avait eu autant d'égalités (je veux dire qu'un nombre incalculable de personnes ont mis deux - parfois trois - séries ex-aequo). Cela a évidemment pimenté le tout, et c'est finalement une surprise pour moi de voir la gagnante avec quatre point d'avance sur sa dauphine, écart relativement marqué qui était loin d'être gagné il y a quelques jours encore.

Ceci posé, le résultat n'est ni surprenant, ni même sujet à débat, puisqu'Arrow est également de très loin la série qui aura reçu le plus de Drawas cette année (celui-ci est le huitième - personne n'avait jamais fait mieux), et même celle qui aura le plus été nommée, tout court. Arrivée au pied du Top 5 l'an passé, elle aura mis les petits plats dans les grands... ou plutôt les grands plats dans les petits durant toute l'année 2015. A son actif, une troisième saison catastrophique, aux confins du ridicule, entre des scénaristes qui tuent leur meilleur personnage dès le premier épisode, des intrigues totalements décousues, Ray Machin qui prépare son spin-off durant 38 semaines, un héros qui passe son temps à se comporter comme un gros beauf misogyne avec son ex et sa soeur (qui ne peuvent pas se battre parce que vous comprenez : ce sont des filles !), le brave Capitaine Lance (qui a bien du courage de continuer à supporter cette bande d'arriérés) à qui on cache pendant au moins douze épisodes la mort de sa propre fille (mais quelle idée saugrenue et dégueulasse), un arc principal tout pourri volé à Batman et, au milieu de tout ça, Felicity qui pleure dans chaque épisode. Et on ne peut pas vraiment dire que le début de la saison 4 ait remis les pendules à l'heure : outre que le méchant est incarné par l'acteur vaguement albinos qui joue tous les méchants dans toutes les séries (également connu sous le nom de Neil McDonough, aka le Zeljko Ivanek blond), voir le monolithique Stephen Amell faire des blagues est carrément flippant (certains se réveillent encore la nuit en repensant au tétanisant "Felicity Smoak, you have failed this omelette"...) Oh et en plus, ils ont eu la bonne idée de faire un épisode avec Constantine (aka Matt Ryan aka le pire acteur de l'année 2014). Avouez que c'était difficile d'aller plus loin, même si paradoxalement, Arrow n'était sans doute pas la vraie plus mauvaise série de l'année - au sens d'une nullité insoutenable. Quiconque a vu ne serait-ce qu'un épisode de Minority Report ou The Whispers, sans oublier l'innommable CSI : Cyber, sait qu'il y a eu bien pire en 2015. Mais allons, l'Académie des Drawas a rendu son verdict, et comme chacun sait, elle est la seule à détenir la Vérité Absolument Absolue. Normal, elle se réunit sur Le Golb.


Je vous souhaite encore une excellente année, et vous donne rendez-vous d'ici quelques jours pour le Drawa des commentaires ;)

    47 commentaires:

    1. Les pauvres gens d'Arrow. 8 prix ! C'est complètement mérité mais c'est moche, surtout vu le nombre de daubes en 2015 ^_^

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Je trouve tout de même ça plus mérité que moche. D'autant que l'an dernier, la gifle n'est pas passée loin (je pense que la série avait été sauvée par son excellente fin de saison 2).

        Supprimer
    2. C'est disputé et en même temps l'académie a ses têtes (Arrow puis Transparent, True Detective, Wayward Pines), en lisant l'intro je pensais à des votes plus éclatés

      Sinon c'était bien marrant comme chaque année. Bravo à tous les votants :D

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Ils étaient quand même TRÈS éclatés ;)

        Mais ça ne s'est pas forcément ressenti quant à la nature des gagnants, ou même à leur nombre de voix. En revanche si tu regardes bien les scores du dessous, dans presque toutes les catégories c'est assez serré, avec à chaque fois beaucoup de séries qui ne sont pas dans les Tops 10 mais qui ont quand même marqué 7, 8, 9 points. Alors que les années précédentes, en général passé le Top 5, il n'y avait plus grand-monde au-dessus de 10. Cette année dans beaucoup de catégories je me suis dit que si les votes avaient été ouverts trois jours de plus, les résultats auraient pu totalement basculer.

        Supprimer
    3. Ragnar? Really? Mais il a l'air tellement tordu, ce mec :-o

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Il y a en à qui ça plaît. Et puis le physique joue évidemment. Tous les ans, on trouve quand même quelques psychopathes dans les personnages les plus fuckables (Kilgrave cette année, au hasard)

        Supprimer
    4. "cette année, tout le monde s'y est mis, même L'Equipe de France de Football" -> c'est n'importe quoi! on n'a pas vu la sex tape de p'tit vélo, c'est bien le problème. Moi j'avais voté pour l'équipe de France dans la série qui ferait mieux de montrer des fesses, un peu de logique l'Académie ;-)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Tiens, moi aussi ;-))

        Supprimer
      2. Et vous êtes bien les seuls ^^

        Supprimer
    5. Les Drawas sont toujours très drôles, mais cette année, quelle apothéose ! Les commentaires des deux derniers prix m'ont fait éclater de rire. Tellement méchants, et tellement vrais :-))

      RépondreSupprimer
    6. Ragnar ? Seriously ? j'y ai pensé mais je ne le trouve pas beau, juste charismatique. Son frère, Rollo, est beau. Bref, ça nous fait un Viking de plus.

      Je n'ai jamais regardé Arrow, je n'aurais donc pas pu voter pour cette série. Heureusement (???) toi et Thierry m'avez encouragés à continuer Wayward Pines, d'où quelques votes !

      Merci beaucoup en tous cas pour l'organisation de ces prix décalés. J'adore. (Et je pense que j'ai participé dès la saison 1, non ?)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Le charisme c'est aussi une bonne raison de craquer, non ? ;)

        Supprimer
      2. oui, en effet, mais ici, ça n'a pas fonctionné ;-)

        Supprimer
      3. Depuis la saison 1, je ne peux pas le jurer à 100 % mais il semble bien, oui. En tout cas on se "fréquentait" déjà à cette époque, c'est certain ^^

        Supprimer
    7. Excellent cru; je n'ai pas voté cette année pensant que je n'avais pas assez regardé de séries mais, vu le palmarès, je m'y retrouve pleinement. Beaucoup de récurrences tout de même, j'espère aussi que l'année prochaine, on passera à un autre générique insupportable ^^

      Ragnar et Virginia, oui, sont extrêmement fuckables.
      Et oui, sinon, je continue de regarder Homeland personnellement. C'est mieux qu'avant. Bien mieux :)

      La bise au taulier (et félicitations pour tout ce défrichage) et bravo aux votants. Bonne année !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Oui, c'est vrai que certains titres reviennent régulièrement chaque année, parfois de manière spectaculaire, d'autres de manière plus discrète. Game of Thrones, par exemple, en est tout de même à 8 Drawas en cinq ans, mais rarement plus de deux par deux ^^

        Supprimer
    8. J'ai voté Ragnar mais je ne pensais pas du tout qu'il gagnerait ! C'était un peu un choix par défaut, en effet...

      Très bon cru 2015, bien contente que Transparent et Dix pour cent aient pris cher, le décalage critique / qualité des séries était dans leur cas assez ahurissant.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Pour Dix pour Cent, c'était quand même prévisible ^^

        Supprimer
    9. Il y en a quelques uns qui s'en sortent hyper bien ;-)

      Supergirl, Aquarius, The Affair auraient mérité plus d'1 prix :)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Personnellement je préfère quand c'est très net (comme cette année) que quand c'est très réparti (comme l'an dernier, où la plus mauvaise série - The Strain - n'avait récolté de mémoire qu'un ou deux petit prix de rien du tout).

        Supprimer
    10. Lizzy Caplan est magnifique, mais son personnage était bien trop soûlant cette année (comme tous ceux de MoS à part Betty). J'aurais bien vu l'Agente Carter, qui en plus d'être très belle a un côté plus "naturel". Je n'ai pas pensé à elle du tout au moment de voter, cela dit :(

      C'est incroyable qu'au bout de cinq ans, The Vampire Diaries n'ait jamais gagné de Drawa ! Ils font pourtant beaucoup d'efforts !!

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. J'ai voté pour Maggie Carter, donc je ne peux qu'approuver ;-)

        En ce qui concerne Vampire Diaries, je pense tout simplement que la série n'est pas assez suivie par les lecteurs du Golb. Sinon, dans l'absolu, elle pourrait en effet récupérer un paquet de statuettes chaque année.

        Supprimer
      2. Peggy, pardon. Je ne sais pourquoi je veux tout le temps l'appeler "Maggie" :(

        Supprimer
    11. Scandal ! C'est truqué ! Je ne peux pas croire que ni 12 Monkeys, ni Minority Report, n'aient été primés ;-)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Mais bonne année, quand même ;-)

        Supprimer
      2. Et, promis, j'arrête après ce message, Bill Masters est infiniment plus con que Olivier Queen.

        ;-)

        Supprimer
      3. Je suis assez d'accord, il est odieux, et particulièrement dans la dernière saison.

        Supprimer
    12. Merci pour ce travail de titan, Thomas !

      C'était ma première cérémonie, et si j'avais un peu peur de ne pas pouvoir tout remplir, je me suis vraiment amusée :)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Comme quoi, il suffisait de se lancer ;-)

        Supprimer
    13. Proportionnellement aux critiques reçues pendant la saison 2, True Detective s'en sort pas mal...

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Je trouve aussi. Mais n'ayant pas non plus détesté cette saison 2, je n'ai pas éprouvé le besoin de le souligner ;-)

        Supprimer
    14. Les trois quarts de mes favoris ont gagné !!

      Je suis FIERTÉ ^_^

      RépondreSupprimer
    15. "2015 fut une grande... une très grande année pour les méchants qui ne font peur à personne."

      Tout à fait d'accord avec ça. C'est la catégorie qui m'a donné le plus de mal, tant il y avait de choix. Par contre :

      "Si grande qu'à vrai dire, j'ai énormément de mal à me rappeler un méchant de 2015 qui m'ait vraiment foutu les jetons"

      ..Tu oublies un peu vite Kilgrave (Jessica Jones), non ?

      RépondreSupprimer
    16. Drawa 2016 du gros lâche : Steven Moffat. Il aurait pu faire un christmas special de Sherlock mais il savait bien qu'il allait se faire démonter, donc il fait un new year special en espérant que d'ici décembre prochain tout le monde aura oublié sa grosse blague nombriliste d'1h30 :D

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Je ne l'ai pas trouvé mauvais, cet épisode !
        Par contre un petit drawa Alain Soral ne serait que justice pour Moffat :)

        Supprimer
      2. J'ai trouvé ça plutôt mieux que la très décevante saison 3, mais effectivement rien de mémorable.

        Tout à fait d'accord pour le Drawa Alain Soral, Moffat en mériterait un pour l'ensemble de son œuvre. Dont cet épisode était une bonne illustration, avec le discours pseudo-féministe placé dans un trip hallucinogène (quel message subtil), sans même parler (parce que c'est habituel dans Sherlock) du fait qu'en mettant tous les personnages féminins bout à bout on dépassait péniblement les cinq minutes d'antenne (sur 1h29 quand même...)

        Supprimer
    17. Je me suis véritablement délectée de ces Drawas ! Une petite perle de lecture, saupoudrée de pas mal de rires.
      L'an prochain, c'est clair, je participe ! Ne fut-ce que pour revendiquer Wolfgang Bogdanow de Sense8 comme le mec le plus fuckable du monde des séries quoi, merde !
      Merci à toi pour cet énorme travail en tout cas, je n'ose imaginer les heures passées à classer les votes... devant Arrow probablement ;-)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Merci Ingrid :-)

        Je n'ai pas vu Sense8, et je ne connais pas le troisième frère Bogdanov :-P

        Supprimer
    18. Je retente ma chance :-) (plusieurs tentatives ratées il y a quelques soirs.)

      N'étant pas client d'Arrow, Bastard Ex., Supernatural, ..., je ne sais jamais trop quoi voter (même si, cette année, j'aurais pu, j'aurais dû penser à plus de votes pour Wayward Pines ;-) ), mais la lecture des récompenses est toujours aussi réjouissante.
      Et content pour la divine Alicia :-)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Tu dois bien regarder quelques daubes, quand même, ne mens pas ;-)

        Supprimer
    19. Et aujourd'hui, ça marche du 1er coup... Allez comprendre !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Oui, il y a eu un petit bug, la fenêtre de coms ne se chargeait pas si on passait par l'article, mais ça fonctionnait quand on cliquait sur les derniers commentaires. Va comprendre...

        Supprimer
    20. Je suis très contente du succès de la catégorie que j'ai suggérée :)

      Merci pour tout, Thomas !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Mais merci à toi. La catégorie était très bien trouvée !

        Supprimer
    21. Perso j'attends le drawa des commentaires pour chanter mon amour. Donc j'attends comme un con depuis une semaine :-(

      RépondreSupprimer

    Si vous n'avez pas de compte blogger, choisir l'option NOM/URL et remplir les champs adéquats (ce n'est pas très clair, il faut le reconnaître).