mardi 1 janvier 2013

WGTC? Drawas 2012 : Le Palmarès

...
Certains attendaient le père Noël, les douze coups de minuit ou le discours de François Hollande. Nous ne sommes pas là pour les juger. Chacun a les compte-à-rebours qu'il mérite. Sur Le Golb, la question ne se pose pas. Ses lecteurs savent que la seule fête de la nouvelle année qui mérite réellement d'être qualifiée de branchée est la cérémonie de remise des Who's Got The Crack? Drawas.


Comme l'an dernier et comme, espérons-le, l'année prochaine, les lecteurs du Golb se sont réunis dans ma boite mail et ont voté, argumenté, délibéré longuement même si à la fin, c'était surtout le vote qui comptait. Ils ont souffert (un peu), ri (pas mal), fait preuve de mauvais esprit (beaucoup)... pour enfin aboutir à un palmarès cohérent et, précisons-le, unique au monde. Car oui, chers amis, chers lecteurs, chers inconnus ne laissant jamais de commentaires. Oui : les WGTC? Drawas sont bel et bien une exclusivité mondiale. Si de nombreux sites proposent d'élire la pire série de l'année, aucun ne propose une sélection si complète, si pointue, si impitoyable. Aucun autre ne remet le très prestigieux pris du personnage le plus fuckable. Aucun autre n'offre une catégorie entière dans l'unique but de récompenser les pathétiques carrières des anciennes stars de Lost. Aucun autre n'autorise les personnages les plus stupides ou les séries que plus personne ne regarde depuis trois saisons à connaître, malgré tout, quelques heures de gloire supplémentaires.

Las, tout n'est pas rose au pays des Drawas. 2012 fut une année particulièrement meurtrière et par bien des aspects, cette cérémonie annuelle sera un requiem. S'il est de rigueur, dans ces moments festifs, de penser à ceux qui ne sont plus là et que l'on aurait tant aimé voir parmi nous, impossible de ne pas être ému à l'idée que cette édition 2012 sera la dernière apparition de véritables mythes de la connerie humaine.

Aussi, c'est avec des trémolos dans la voix que l'Académie des Drawas a décidé, en marge de la compétition officielle, de remettre, à titre posthume un triple Drawa d'honneur à ces personnages morts cette année au champ d'honneur de la médiocrité télévisuelle. Trois légendes. Trois manières bien à elles de provoquer l'hilarité ou l'affliction. A elles trois, elles représentent pas moins de vingt-six saisons de belle, de grande, de noble connerie humaine. Il sera difficile dans les années à venir, sinon peut-être impossible compte-tenu de la conjoncture économique, de retrouver trois personnages - et par extension trois séries - capables de témoigner d'une telle constance et d'une telle longévité dans la nullité.


Nancy, Horacio, Susan... sachez que Le Golb ne vous oubliera jamais. Nous vous avons beaucoup critiqué. Nous vous avons beaucoup moqué. Mais la dernière décennie télévisuelle n'aurait pas été la même sans vous. De même que la vie ne serait pas exactement la même sans les disques de Muse, les livres de Guillaume Musso et les hémorroïdes.

Mais trêve de billevesées, comme disaient souvent ma grand-mère et, plus étonnant, une de mes exs qui était pourtant plus jeune que moi. Les quelques 142 votants attendent avec impatience la révélation du palmarès. De même que, n'en doutons pas, la plupart des autres lecteurs, qui savent que cette cérémonie n'est pas une fête comme les autres. Ne serait-ce que parce que son générique est tout de même vachement mieux.


WGTC? Drawa du générique insupportable
DON'T TRUST THE B**** IN APT 23 (26 voix)
   
2. Plus belle la vie (20) 
3. Borgen (18)
4. Modern Family (17)
5. Game of Thrones (16)

[Lauréat 2011 : Modern Family (14)]

Honnêtement, je ne sais pas trop ce que vous reprochez à ce générique, que je trouve plutôt sympathique (même si c'est une scie dont il est difficile de se débarrasser). Mais le peuple a parlé, et le peuple a toujours raison – surtout depuis qu'il ne vote plus Sarkozy.

Derrière ce net premier, Borgen et Game of Thrones réalisent de bonnes perfs et confirment tous le mal que vous pensez de la musique pompière (vous êtes bien des lecteurs du Golb, bande de petits filous). En revanche, nous sommes passés à deux doigt d'un scandale électoral majeur : avec 10 voix, le si choupinet générique de Community échappe de peu au top 10, ce qui relève au minimum du blasphème. Vous n'êtes peut-être pas de si bons lecteurs du Golb que ça, après tout...


WGTC? Drawa des plus mauvais effets spéciaux
666 PARK AVENUE (31)




2. Once Upon a Time (28)
3. Ringer (23)
".  Revolution (23)
5. Falling Skies (9)

Comme elle semble loin, l'époque où les pilotes de Lost ou Fringe coûtaient plus chers que l'intégralité de certaines séries du câble ! En 2012, crise économique oblige, cette catégorie a fait des ravages. Once Upon a Time avait dès l'an dernier placé la barre très haut, mais 666 l'emporte finalement à l'arrachée, avec son monstre de fumée et ses oiseaux qui sortent des murs. Au-delà de la troisième place, en revanche, c'est un peu l'auberge espagnole, il y a même eu un point pour Fringe alors que franchement, s'il y a un truc qui a toujours su résister à la médiocrité ambiante dans cette série, c'est bien sa réalisation et ses effets visuels. Bref. On s'en fout, de toute façon, de cette catégorie. Comme dans les vraies cérémonies.


WGTC? Drawa du pire acteur dans un premier rôle
STEPHEN MOYER, pour son rôle dans True Blood (21)



2. Andrew Lincoln – The Walking Dead (17)
3. Damian Lewis – Homeland (16)
4. Jean-Luc Bideau – Ainsi soient-ils (14)
". Ian Somerhalder – The Vampire Diaries (14)

[Lauréats 2011 : Andrew Lincoln (The Walking Dead) et Dylan McDermott (American Horror Story) (22)]

Un bien beau match, dont l'issue fut incertaine jusqu'à la dernière minute du scrutin. Et puis finalement, Stephen Moyer l'emporte de quatre petites voix, en récompense d'une carrière il est vrai irréprochable. On aura beau jeu de dire qu'il a volé sa victoire, Dylan McDermott n'ayant pas participé cette année. Il n'empêche que Moyer a tout de même battu l'autre lauréat de l'an passé (Andrew Lincoln, qui pâtit manifestement du regain de qualité de sa série), ainsi que quelques poids lourds du genre. Une véritable débandade, d'ailleurs, pour les David Caruso et autres Justin Kirk, qui ne totalisent même pas vingt points à eux deux. La fin d'une époque.
Sinon, Ian Somerhalder tient son rang (il était déjà 5e l'an dernier) et Damian Lewis réussit une jolie percée.

Pour conclure, impossible de ne pas tirer notre chapeau à François Hollande. Pour son formidable contre-emploi dans Moi, Président, il récolte tout de même dix voix et s'impose indiscutablement comme la révélation de l'année.


WGTC? Drawa de la pire actrice dans un premier rôle
TRACY SPIRIDAKOS, pour son rôle dans Revolution (19)



2. Sarah Wayne Callies – The Walkind Dead (18)
3. Whitney Cummings – Whitney (16)
". Anna Paquin – True Blood (16)
5. Mary-Louise Parker – Weeds (11)

[Lauréate 2011 : Sarah Wayne Callies - The Walking Dead (25)]

En parlant de révélation, en voici une qui n'a pas fini de faire couler de l'encre (et de la bave chez certains... nul doute que s'il existait une catégorie personnage qu'on a aussi souvent envie de frapper que de violer, voire éventuellement les deux en même temps, elle l'emporterait aussi). Inconnue il y a encore six mois, Tracy Spiridakos s'impose (certes de peu) parmi les grandes de sa catégorie, au côté de mauvaises actrices chevronnées qui, d'ailleurs, étaient toutes déjà dans le top 5 de l'an passé. Sans aller jusqu'à lui prédire une carrière à la Sarah Wayne Callies (ce qui reviendrait à confondre Oasis et les Beatles), on peut légitimement espérer que la jeune femme (elle n'a que 24 ans) soit avec nous pour longtemps. Attention tout de même au syndrome Hayden Panettiere, qui fit le bonheur des Gérards du monde entier pour finalement, quelques années plus tard dans les Drawas, hériter d'une pathétique douzième place au général. Sans parler du triste destin d'Anna Paquin, qui malgré tous ses efforts pour rendre son personnage de Sookie Stackhouse insupportable au possible, est en train de se créer un destin de Poulidor de la catégorie.

Derrière Tracy, on retrouve d'ailleurs un mélange d'actrices confirmées (belles performances des vieilles routières Leslie Hope et Robin Tunney) et de grands espoirs (Dreama Walker, Valérie Trierweiler). Avec, toujours, cet air de fin de règne un peu pathétique : Teri Hatcher n'est même pas nommée une fois. Triste.


WGTC? Drawa de la pire actrice dans un second rôle
SOFIA VERGARA, pour son rôle dans Modern Family (22)




2. Jessica Lange -  American Horror Story  (19)
3. Rutina Wesley -  True Blood  (15)
4. Ginnifer Goodwin – Once Upon a Time (14)
5. Laurie Holden -  The Walking Dead  (10)
". Busy Philips - Cougar Town  (10)

[Lauréate 2011 : Evan Rachel Wood -  Mildred Pierce  (19)]

Quatre saisons à brailler, beugler, hurler, mugir et mettre des décolletés vertigineux... et enfin, le Graal. Sofia Vergara n'en a jamais fait mystère : elle rêvait depuis toute petite de décrocher un jour un Drawa. Cette année, son accent insupportable et le vide de plus en plus sidéral de son personnage lui ont enfin permis d'atteindre le seul sommet envisageable pour une comédienne de son niveau. Même Jessica Lange n'a rien pu faire (elle se consolera en se disant qu'elle aura été la mauvaise comédienne la plus constante de l'année, puisqu'elle récolte la même place qu'en 2011, pour la même série, à un point près.

Derrière ce duo de tête, beaucoup d'égalités et quelques surprises, comme la belle troisième place de Rutina Wesley qui, visiblement vexée de ne pas avoir été citée l'an passé, en a fait encore plus trop dans la dernière saison de True Blood (qui devient d'ailleurs grâce à elle la série la plus citée de toute l'histoire des Drawas).


WGTC? Drawa du pire acteur dans un second rôle
NESTOR CARBONELL, pour son rôle dans  Ringer  (21)




2. Giancarlo Esposito - Revolution (19)
3. Robert Carlyle – Once Upon a Time (17)
4. Gale Harold – The Secret Circle (16)
5. Joseph Fiennes – American Horror Story (11)

[Lauréat 2011 : Nestor Carbonell (26)]

Sans faire de bruit et même avec une certaine classe, Nestor Carbonell est en train de devenir une légende vivante. L'an dernier, déjà, il avait réussi un magnifique doublé pire second rôle/personnage le plus con. Cette année, il devient l'un des rares lauréats de la promotion 2011 à quitter 2012 avec un second trophée consécutif, qui plus est avec des statistiques affolantes (Ringer est annulée depuis mai et il est purement et simplement absent de la moitié des épisodes de l'année). Une prouesse qui ne doit cependant pas faire l'oublier l'excellente performance de Giancarlo Esposito. Après une première tentative passée inaperçue l'an dernier (dans Once Upon a Time), il parvient enfin à foutre en l'air sa carrière avec l'un des numéros de cabotinages les plus improbables que l'on ait vus depuis des années à la télévision.

Ah ça, il y avait de la concurrence. Les plus grands avaient fait le déplacement, même si on ne sait pas trop dans quel sens il faut prendre cette phrase. Il y a quelques années encore, Esposito mais aussi Carlyle, Harold ou Fiennes étaient considérés, on l'aurait presque oublié, comme de bons acteurs. Aujourd'hui, ils sont loin devant les John Bernthal, Robert Patrick et autres Eric Close... bref, ceux qui, dans le temps, auraient pu jouer le titre. A se demander s'il ne faudrait pas créer un Drawa du plus mauvais agent d'acteur...


WGTC? Drawa du pire acteur/actrice dans un rôle de redneck
MICHAEL ROOKER, pour son rôle dans  The Walking Dead  (15)



Will Patton -  Falling Skies  (12)
Danny McBride -  Eastbound & Down  (5)

Il s'agissait évidemment d'une catégorie blague, et même d'une catégorie private joke puisqu'elle est née au détour d'un article sur Falling Skies. La réponse était donc en quelque sorte contenue dans la question. Sauf que vous avez quand même réussi à élire Michael Rooker (en spoilant au passage tous ceux qui n'ont pas encore vu la saison 3 de Walking Dead – bien joué les gars). Bon, je n'ai pas de commentaire marrant à faire. Mais c'était par contre très marrant de vous voir lutter pour trouver une réponse.


WGTC? Drawa du pire acteur/actrice dans son propre rôle
LARRY DAVID, pour son rôle dans Curb Your Enthusiasm (12)




Whitney Cummings –  Whitney  (10)
Louis C.K. -  Louie  (6)

C'était une autre catégorie blague, encore plus bête et gratuite puisque j'aurais été moi-même bien incapable de proposer une réponse. Du coup, j'ai validé tout, même si Larry David n'a pas tourné en 2012, et même si Whitney Cummings ne joue pas réellement son propre rôle dans Whitney (mais elle est tellement à baffer que de toute façon même en images de synthèses ou en voix off, elle gagnerait des Drawas). Sinon, bien vu pour ceux qui ont cité Joe Biden pour sa guest dans Parks , et bravo à celui qui a cité Kad Merad pour son rôle de Kad Merad dans toutes les émissions de France et de Navarre (Arbobo, si ma mémoire est bonne).


WGTC? Drawa de l'acteur/actrice qu'on aimait bien. Avant.
GIANCARLO ESPOSITO (29)



2. Kat Dennings (16)
3. Jorge Garcia (15)
4. Sarah Michelle Gellar (12)
5. Michael Chiklis (11)

«  Celui-là, c'en fait au moins un que Cranston n'aura pas !  », vient à cette seconde de s'écrier Giancarlo. Ce en quoi il ne devrait jurer de rien, car personne n'est à l'abri d'un mauvais choix de carrière. On notera d'ailleurs qu'à travers lui, Gellar ou Chiklis, ce sont aussi les multi-récidivistes du mauvais choix qui sont récompensés (sans surprise, Dennis Quaid et Duchovny, grands spécialistes de l'exercice, sont d'ailleurs cités un peu plus bas). A noter puisqu'on en parle la jolie performance de Vegas, qui a réussi à placer ses deux comédiens principaux dans le top ten (Quaid occupe la huitième place). Deux curiosités toutefois : la place de Kat Dennigs, qui laisse à penser qu'au moins seize personnes n'ont pas compris l'énoncé ; il s'agissait des acteurs ou actrices qu'on aimait bien  en tant qu'acteurs ou actrices, pas des acteurs ou actrices qu'on aimait bien physiquement. Là, comme ça, Kat Dennings fait un peu erreur de casting. Comme toujours, ajouteront les mauvaises langues.

L'autre bizarrerie, c'est que ce ces dames sont relativement épargnées sur l'ensemble des votes, même si Courtney Cox ou Zooey Deschanel ont évidemment été citées. Étonnant quand on connaît la fameuse misogynie des lecteurs du Golb. J'imagine que cela démontre surtout que personne, mais vraiment personne ne regarde Cougar Town ni New Girl.


WGTC? Drawa du personnage masculin le plus fuckable
ERIC NORTHMAN - True Blood (29)



2. Don Draper –  Mad Men  (26)
3. Sherlock Holmes –  Sherlock  (16)
4. Olivier Thredson –  American Horror Story  (12)
5. Will Gardner –  The Good Wife  (11)


[Lauréat 2011 : Eric Northman (25)]

Donc si j'en crois les lecteurs du Golb, Jean-Louis Aubert > Mick Jagger. Bon. Bon bon bon.

Non mais sans déconner, Eric Northman devant Don Draper ? Heureusement que derrière il y a des gens un peu classes comme Sherlock, Will Gardner ou (un peu plus bas encore) le Doc Watson et Ben Wyatt (qui ne confirme malheureusement pas sa belle perf de l'an dernier). Parce qu'une telle aberration pourrait laisser croire qu'il s'agit du classement Biba et pas des vrais Drawas. Bref. N'en jetons plus – la coupe est pleine. Northman est le personnage de série le plus fuckable pour la seconde année consécutive – au moins maintenant je sais pourquoi je ne couche avec aucune lectrice du Golb.


WGTC? Drawa du personnage féminin le plus fuckable
MEGAN DRAPER -  Mad Men   (34)




2. Katrine Fønsmark –  Borgen  (15)
3. Josephine Karlsson –  Engrenages  (12)
4. Joan Holloway –  Mad Men  (10)
5. Hannah McKay –  Dexter  (9)

[Lauréate 2011 : Kalinda Sharma -  The Good Wife  (22)]

Difficile de ne pas être bluffé par le score stalinien réalisé par Megan Draper. Pour vous dire, j'ai trouvé l'écart tellement énorme que j'ai recompté au moins trois fois. La seule que chose que ç'a changé, c'est que je lui avais oublié une voix. Bref, c'est une victoire nette, sans bavure et, dans le fond, assez prévisible, peu de personnages (quel que soit le genre, d'ailleurs) pouvant se vanter de mélanger à ce point beauté et classe pure et simple, tout en étant en plus intéressants, drôles, sympathiques, profonds... Megan Draper n'existe pas en vrai, c'est donc logique qu'elle gagne. Derrière, la seule vraie grosse surprise réside dans le score tristounet de la lauréate de l'an passé (six petits points pour Kalinda...), et d'une manière générale dans les grosses taules des représentantes du palmarès 2011. A noter tout de même l'excellente perf d'Yvonne Strahovski, qui réussit à placer deux personnages différents dans le top ten. Enfin « perf »... quand on a son physique, c'est limite le minimum.

Petite remarque en passant, ces catégories des personnages fuckables témoignent bien du machisme profond de la plupart des séries télé (américaines ou autres). En effet, les votants étaient majoritairement des femmes, mais deux fois plus de persos féminins fuckables ont été proposés, et c'est loin d'être un hasard puisque quasiment une série sur deux (voire plus aux USA) affiche au moins une bombasse au générique, quand les bombassots sont autrement plus rares. Il serait facile de dire que si des personnages aux physiques très normaux comme Will Gardner ou Ben Wyatt récoltent beaucoup de votes, c'est parce qu'ils "ressemblent aux lecteurs masculins du Golb"... en réalité c'est surtout qu'il n'ont pas de concurrence équivalente aux mannequins lingerie La Redoute qui pullulent dans les séries dès lors qu'il s'agit de caster une nana... la vérité vraie, c'est qu'en 2012 encore, quel que soit le pays, on demande prioritairement à une actrice d'être bonne, alors que pour un acteur, ne pas être moche suffit la plupart du temps.


WGTC? Drawa du personnage qu'on a tous envie de battre à mort
LORI GRIMES -  The Walking Dead  (24)

 

2. Sookie Stackhouse -  True Blood  (20)
3. Damon Salvatore -  The Vampire Diaries  (15)
4. Tom Mason -  Falling Skies  (11)
5. Sister Jude -  American Horror Story  (10)

Fin d'une époque, again. Il a seulement deux ans, Susan Mayer aurait surclassé tout le monde, quand elle ne récolte que 5 pauvres petites voix de rien du tout. Il est vrai qu'avec Lori Grimes, les sourcils de Somerhalder, Jessica Lange que même les fans d'AHS reconnaissent avoir du mal à supporter, et évidemment l'inévitable Sookie, il y avait du lourd, cette année. Pauvre Lori, quand on y pense. Même la tuer n'était pas suffisant pour calmer le courroux de nos lecteurs. A ce tarif-là, il n'est pas interdit de penser que trois saisons après la disparition de son personnage, elle continuera de dérouiller tout le monde dans cette catégorie. On voit mal en tout cas qui pourrait lui arriver à  la cheville, même si Lily Pritchett (Modern Family), à pas encore dix ans, réalise déjà un joli score (8e, pas mal pour une mioche).


WGTC? Drawa de l'enfant sur le cas duquel la DASS devrait sérieusement se pencher
CARL GRIMES -  The Walking Dead  (26)



2. Holly White -  Breaking Bad  (19)
3. Joffrey Baratheon -  Game of Thrones  (15)
". Victor -  Les Revenants  (15)
5. Hope Chance -  Raising Hope  (14)

[Lauréat 2011 : Carl Grimes (23)]

Aucune surprise, aucun suspens. Carl Grimes est le Barça de la catégorie : il se hisse facilement en tête et se paie même le luxe d'améliorer son record de trois points. Derrière, Holly White pâtit de toute évidence de son statut de bébé tandis que Joffrey continue de bénéficier de la générosité des lecteurs du Golb (excusez-moi mais à ce stade, la DASS ne peut plus rien faire, c'est le goulag qu'il lui faudrait). Sinon, la catégorie permet aussi constater, grâce à la belle place du petit Victor, que certains n'ont pas du tout compris Les Revenants, ou bien ignorent complètement à quoi sert la DASS. Il est MORT, bande de nouilles. C'est pas la DASS, sa prochaine destination, mais les PEG.


WGTC? Drawa du couple le plus improbable
NICK BRODY & CARRIE MATHISON -  Homeland  (38)



2. Pam De Beaufort & Tara Thornton –  True Blood  (19)
3. Marge & Homer Simpson –  Les Simpson  (9)

[Lauréats 2011 : Stepanie & Jim Powell -  No Ordinary Family  (12)]

J'ai eu beau essayer discrètement d'inverser la tendance en écrivant un article dans lequel je prenais la défense de ce couple... rien à faire, cette catégorie a des airs de plébiscite. J'en soupçonne quand même quelques uns d'avoir voté pour le premier couple auquel ils pensaient. Soupçons corroborés par le fait qu'un lecteur anonyme ait voté pour le couple pourtant bien sous tous rapports que je forme avec Melissa George.


WGTC? Drawa du méchant qui ne fout même pas les jetons à ma petite nièce
MAJOR TOM NEVILLE -  Revolution  (26) 



2. Abu Nazir -  Homeland  (23)
3. Général Bass Monroe -  Revolution  (19)
4. Bloodyface -  American Horror Story  (17)
5. L'Affreux Kandinsky -  666 Park Avenue  (15)

Et de deux statuettes pour Giancarlo ! On pourra évidemment prétendre que Tom Neville n'est pas complètement un méchant (ce n'est pas un spoiler, c'est une prédiction). En revanche, pour ce qui est d'être un tueur sanguinaire qui ne fait peur à personne, il n'a effectivement aucun égal. Même le ridicule Kandisky de 666 est plus effrayant. C'est dire.


WGTC? Drawa de la série qui excite les intellos, les journalistes et les gens ne regardant jamais de séries.
DOWNTON ABBEY (24)



2.  Boardwalk Empire  (19)
3.  Les Revenants  (18)
4.  Engrenages  (14)
5.  Game of Thrones  (14)

[Lauréate 2011 : Game of Thrones (23)]

Je n'y aurais pas pensé spontanément, mais c'est vrai que le gentil soap en costumes d'ITV avait toutes les caractéristiques requises pour gagner, étant l'archétype de la série sympa qu'on a presque envie de détester à force de la voir encensée de manière délirante à longueur d'articles écrits non seulement avec les pieds, mais par des gens donnant l'impression de ne jamais avoir regardé une série télé de leur vie.

Concernant le bas du classement, petite contre-performance de Treme (6e) et jolie percée de  Homeland (10e). Voilà ce qui arrive quand les journalistes se mettent à s'exciter sur une série pile au moment elle devient moins bien.


WGTC? Drawa de la série réactionnaire :
DEXTER (28)



2.  CSI : Miami  (22)
3.  Revolution  (19)
4.  Glee  (11)
5.  Julie Lescaut  (11)

[Lauréate 2011 : CSI : Miami (20)]

Dans un monde où l'on donne une Palme d'Or à Terrence Malick juste parce que c'est lui, on pouvait légitimement espérer que CSI : Miami, pour son ultime saison, repartirait une seconde fois avec le seul titre pour laquelle elle n'a eu que peu de concurrence ces dernières années. Las ! C'était sans compter sur la montée en puissance de Dexter, qui n'a eu de cesse de dépasser les limites du mauvais goût puis du rance durant ses deux dernières saisons. Une victoire logique, donc, qui éclipserait presque la nouvelle performance de Revolution (série plus moralisatrice que réac, dans le fond) et le beau retour de Glee, qu'on avait presque fini par oublier. Enfin, la cinquième place est logiquement occupée par Julie Lescaut. Depuis The Artist, les Français ont enfin compris que pour décrocher des prix internationaux, il fallait lancer leurs stars dans des campagnes de lobbying forcené. A ce petit jeu, Véronique Genest a dépassé toutes les espérances en 2012.


WGTC? Drawa de la série pseudo trash
GIRLS (24)




2.  Californication  (21)
3.  True Blood  (19)
4.  American Horror Story  (18)
5.  Shameless US  (15)

[Lauréate 2011 : American Horror Story (25)]

N'ayant pas regardé Girls, je vais avoir du mal à faire un commentaire potable. Quoique. Le peu que j'en ai vu me paraît, en effet, on ne peut plus pseudo-trash. Et ça ne doit pas l'être qu'un peu pour finir devant Californication, soit donc quasiment le maître-étalon du genre.

Sinon, derrière ce groupe de tête, qui confirme au passage qu'AHS et Shameless sont désormais bien installées dans le paysages des séries faussement trash et complètement puritaines, pas de performance vraiment marquante, malgré un belle percée de l'éphémère (et très conne) GBC. Les séries pseudo-trash sont indiscutablement en perte de vitesse, et ce n'est pas pour nous réjouir.


WGTC? Drawa de la série qui était bien - oui : était.
FRINGE (21)




2.  Dexter  (20)
3.  Homeland  (19)
4.  Misfits  (14)
5.  Engrenages  (11)

[Lauréate 2011 : Dexter (28)]

Beau combat de coqs dans cette catégorie. Dexter termine finalement deuxième, après avoir longtemps été en tête, ce qui relève finalement d'une certaine logique : ayant gagné l'an dernier, on ne peut pas considérer qu'elle soit devenue mauvaise cette année. C'est donc Fringe qui lui succède, probablement pour la dernière fois (la série s'achèvera dans quinze jours, du coup elle demeurera sélectionnable l'an prochain), tandis que Homeland a réussi une belle remontée dans les dernières semaines, après avoir ennuyé la moitié de ses spectateurs avec une fin de saison assez peu exaltante. Derrière, on trouve de tout et de rien, pas mal de séries autrefois populaires aujourd'hui en bout de course (The Big Bang Theory, Supernatural, Skins... de quoi ajouter une pierre au débat qui s'annonce autour de la fin de vie), d'autres victimes de la proverbiale  lassitude du spectateur quand vient la saison 3  (Community, Louie, Eastbound & Down). Assez peu de séries foncièrement mauvaises, finalement, ce qui tant à prouver que cette catégorie a bien une raison d'être.


WGTC? Drawa de la série qui existe encore, mais personne ne sait pourquoi (ni qui la regarde)
CHUCK LORRE, pour l'ensemble de son œuvre (40)



1.  Two and a Half Men  (21)
2.  The Big Bang Theory  (19)
3.  Skins  (17)
4.  Bones  (16)
5.  Cougar Town  (15)

[Lauréate 2011 : Weeds (32)]

On dit Môssieur Chuck Lorre, s'il vous plaît. Le même producteur qui place deux séries en tête de la même catégorie mérite un peu de respect. Déjà que les productions Chuck Lorre n'ont jamais été très drôles (allez, c'est bon, vous pouvez le dire maintenant – je ferai semblant de ne pas me rappeler que vous défendiez tous TBBT il y a encore trois ans), elles n'en finissent plus d'agoniser, et coûtent très cher. A ce niveau, ce n'est plus de la télé, c'est de la magie.

Sinon, petite confidence : j'ignorais moi-même que Bones et Cougar Town existaient encore au moment du dépouillement. De là à déclarer la rubrique d'utilité publique, il n'y a qu'un pas que je franchis allègrement. Oui :  Blue Bloods, Castle, Glee, Gossip Girl (qui n'existe plus mais existait encore au début de la compétition, j'ai donc validé ses votes), Fringe, Hawaï Five-0, It's Always Sunny in Philadelphia, Julie Lescaut, Law & Order : SVU, The Middle, Private Practice et The Office US ont bel et bien été diffusées en 2012. Un devoir de mémoire.


WGTC? Drawa de la série dont le monde se foutrait si elle était américaine
BREF (34)




2.  Les Revenants  (20)
3.  Engrenages  (19)
4.  Luther  (16)
5.  Hunted  (12)

Un triomphe mérité pour Bref, qui a excité des mois durant une nation d'incultes en lui vendant du sous-Seinfeld à la sauce Twitter. On sera évidemment plus réservé à propos de la seconde place des  Revenants, plusieurs votants ayant ouvertement annoncé voter pour elle sans l'avoir vue (et c'est leur droit, nous sommes à la cérémonie Drawas, après tout). Cela en dit long sur l'image des séries françaises, qui ont très largement dominé l'exercice (outre les trois premières, on trouvera plus bas  XIII ou encore Kaboul Kitchen), loin devant les séries anglaises. Pas très juste d'ailleurs, car on ne peut pas enlever aux Revenants ou à  Kaboul une certaine originalité, ce qui n'est pas franchement le cas de séries aux concepts et écritures très classiques comme Luther ou Hunted, qui accrochent d'ailleurs un top 5 mérité.


WGTC? Drawa de la série que tout le monde trouverait géniale si elle était américaine
SHERLOCK (38)




2.  The Hour  (19)
3.  Les Revenants  (18)
4.  Un village français  (17)
5.  Clash  (10)

De deux choses l'une : soit les lecteurs du Golb ne connaissent qu'une seule série anglaise, soit  Sherlock  est vraiment géniale. Je vous laisse trancher.

Faut-il le préciser, Les Revenants réalisent une excellente quoique paradoxale performance, puisqu'ils ont été à deux doigts d'être à la fois la série dont tout le monde se foutrait et celle que tout le monde adorerait si elle avait été américaine. Joli coup que ne réussira en revanche pas Bref, toute dernière de ce classement-ci.


LES DRAWAS SPÉCIAUX

WGTC? Drawa Spécial de la comédie pas drôle
BEN & KATE (19)



MODERN FAMILY (19)


3.  Whitney  (17)
4.  Cougar Town  (17)
5.  The Big Bang Theory  (11)

[Lauréate 2011 : Whitney (27)]

Soyons sérieux cinq minutes, la vraie comédie pas drôle de l'année est clairement Ben & Kate. Elle se retrouve à égalité de points avec Modern Family (qui passerait à côté d'elle pour du Molière) uniquement parce que peu de gens l'ont vue (les veinards). En plus, dans Modern Family, il faut tout de même qu'ils s'y mettent à onze pour ne faire rire personne, et on est jamais à l'abri d'une bonne vanne égarée, Phil, Jay voire Manny s'accrochant parfois déraisonnablement à l'humour. Alors que dans Ben & Kate, il font tout le taf à deux, c'est quand même plus classe. Le peuple a parlé, soit. Mais le peuple n'est pas aussi omniscient que Le Golb.

Plaisanterie mises à part, on peut regretter que Whitney perde son titre sur un si petit écart, car elle reste sans le moindre doute l'une des pires comédie des dix dernières années. Son drame ? Elle est tellement mauvaise que les gens ne l'ont pas regardée en 2012, et n'ont pas pensé à voter pour elle (2 Broke Girls - autre œuvre majeure de cette poètesse de Whitney Cummings – subit un peu le même sort, passant de la cinquième à la quatorzième place).

Derrière, on notera une belle résistance des dinosaures TBBT et How I Met Your Mother (juste derrière, à seulement un point du top 5), tandis que les nouvelles comédies de 2012, malgré leur nullité crasse, ne tiennent pas toutes leurs promesses (Animal Practice, probablement l'une des pires séries de l'année, n'accroche qu'une triste huitième place).


WGTC? Drawa Spécial du il était temps que ça s'arrête.
DESPERATE HOUSEWIVES (34)



2.  Weeds  (29)
3.  CSI : Miami  (27)
4.  One Tree Hill  (19)
5.  House M.D.  (11)

[Lauréate 2011 : Entourage (52)]

Le classement qu'on aurait tous pu faire nous-mêmes à l'avance. Pas de surprise, même si compte tenu de son infinie médiocrité, on aurait pu s'attendre à ce que CSIM glisse devant Weeds. Dans tous les cas, la victoire de Desperate Housewives était écrite, même si pas forcément juste. Certes, cela revient à comparer des cerveaux de bulots avec des cerveaux de moules et d'huîtres, mais vu l'état de mort cérébral des scénaristes de Miami et de Weeds depuis des années, ils méritaient peut-être plus la victoire que DH, qui a été capable quasiment jusqu'au bout de proposer de temps en temps un épisode sympa.

Rien à dire sur One Tree Hill (je pensais que ça n'existait déjà plus). Rien à dire sur House non plus, car si sa citation dans le top 5 peut paraître exagérée (surtout l'année de l'arrêt de Gossip Girl...), le fait qu'elle soit largement derrière souligne bien qu'elle n'avait tout de même pas atteint le niveau de putréfaction du trio de tête.


WGTC? Drawa Spécial de la série qui a tout pompé sur une autre
REVOLUTION (21)



2.  666 Park Avenue  (14)
3.  Homeland  (13)
4.  Veep  (12)
5.  Elementary  (11)

[Lauréate 2011 : Braquo (25)]

Portée disparu depuis quelques catégories, Revolution revient en force dans celle-ci, et franchement, c'est mérité. Car contrairement à la lauréate de l'an dernier (Braquo, qui avait tout pompé sur The Shield), Revolution réussit le coup de maître de pomper tellement de daubes simultanément... qu'il serait impossible de les lister. A côté 666, qui ne pompe « que » American Horror Story, fait indéniablement poids plume, tout comme les efforts louables opérés toute cette année par Homeland  pour devenir la nouvelle 24.

Au pied de ce podium, les résultats sont un peu plus surprenants car ces titres étaient passés un peu plus inaperçus, mais assez réjouissants tant il est vrai qu'Armando Ianucci s'est littéralement auto-plagié pour Veep (qui n'est pas censé être un remake de The Thick of It, en vrai). Quant à Elementary, c'est un peu salaud de laisser entendre qu'elle aurait tout piqué à Sherlock - elle ne lui a rien piqué du tout, c'est bien son drame.

Enfin, pour le principe, je voulais tout de même citer The River. Certes, elle n'est que quatorzième, mais elle a réussi la prouesse de se classer dans quasiment toutes les catégories jusqu'ici sans jamais accrocher le moindre top 5. Pour être honnête, cela me donnerait presque envie de la voir.


WGTC? Drawa Spécial du beaucoup de bruit pour rien.
HOMELAND (30)



2.  Game of Thrones  (21)
3.  Luck  (17)
4.  Last Resort  (14)
5.  The Newsroom  (12)

[Lauréate 2011 : Terra Nova (27)]

Vous êtes quand même tous un peu salauds, car Homeland a malgré tout beaucoup donné dans sa saison 1. D'ailleurs, d'une certaine manière, vous avez été salauds avec un peu tout le monde dans cette catégorie, Game of Thrones ne méritant tout de même pas le qualificatif de « rien »,  Luck le méritant seulement parce qu'elle a été annulée très vite (et un peu injustement, non ?), et Last Resort  ou The Newsroom, tout comme (plus bas dans le classement)  Revolution  ou  Borgen , n'ayant dans le fond pas fait tant de bruit que cela. Non, à vrai dire, la série qui méritait réellement de succéder à  Terra Nova n'est classée qu'à la dixième place, avec seulement trois petites voix : il s'agit bien sûr des Présidentielles 2012 .


WGTC? Drawa Spécial de la série qui montre des fesses quand elle ne sait plus quoi raconter
GAME OF THRONES (36)




2.  True Blood  (22)
3.  Weeds  (18)
4.  Strike Back  (16)
5.  American Horror Story  (12)

[Lauréate 2011 :  Camelot  (23)]

Les diamants sont éternels. Bien sûr, finir une longue et belle carrière à montrer des fesses et des nichons sur une médaille de bronze, c'est toujours un peu triste. Il n'empêche que  Weeds  tient son rang et a définitivement marqué son temps en terme de scènes de cul et/ou de nudité gratuites. Ah ! Nancy et ses robes légères sans rien dessous. Ah ! Nancy se promenant en culotte une scène sur deux comme si c'était tout à fait normal. Ah ! Nancy se retrouvant au lit avec quasiment tous les hommes croisant sa route ! Sans elle, il y a fort à parier que des séries comme  True Blood  ou  Game of Thrones  n'auraient jamais été possibles. Tant pis si cette année, les élèves ont clairement dépassé la maîtresse,  Game of Thrones  ayant sans doute établi un nouveau record du nombre de scènes de cul inutiles dans une seule saison (de seulement dix épisodes, encore plus impressionnant). Autant l'an dernier, on pouvait essayer (mollement) de la défendre en arguant que le sexe était très présent dans les livres de Martin, autant cette année, il faut être lucide,  la série du HBO aura fait très fort. Mention spéciale à la fameuse scène entre Stannis et Melisandre, qui en dehors du fait qu'elle n'existe pas dans les bouquins et n'a clairement d'autre but que de dévoiler la plastique de l'actrice, semble évadée d'un mauvais porno soft.

Du coup, on en oublierait presque  American Horror Story, qui conserve sa cinquième place de l'an dernier (mais avec moins de points). Dans la suite du classement on trouve encore Magic City ou  Shameless, puis pas grand-monde : les séries montrant du cul gratuitement sont malheureusement en perte de vitesse, exactement comme leur cousines pseudo-trash.

Au passage, petit coup de chapeau à l'unique votant qui a pensé à Borgen. Bien vu, si  l'on considère le nombre de scènes où la belle Katrine se promène en culotte/nuisette sans que ce soit jamais justifié par le scénario, telle une vulgaire Nancy Botwin. Quand on vous dit que  Weeds  a marqué son temps.


WGTC? Drawa Spécial de la série qui ferait mieux de montrer des fesses plutôt que de raconter n'importe quoi
FRINGE (32) 




2.  Revolution  (29)
3.  How I Met Your Mother  (17)
4.  Dexter  (12)
5.  Strike Back  (10)

[Lauréate 2011 :  Pan Am  (25)]

Certains ont préféré se focaliser sur le n'importe quoi, d'autres sur les fesses. Dans tous les cas, il est assez clair que la quasi totalité des lecteurs préfèreraient voir les fesses de Joshua Jackson et d'Anna Torv plutôt qu'un épisode de la dernière saison de  Fringe. Peut-être même celles de John Noble.

Revolution  s'en sort pas mal, on l'imagine plus grâce au potentiel des fesses de Tracy Spiridakos et de David Lyons qu'à la culotte de cheval d'Elisabeth Mitchell ou la gonflette de Giancarlo Esposito. En revanche, malgré tous mes efforts, je n'ai pas réussi à m'expliquer pourquoi  Strike Back  se classe cinquième  et dans le même temps quatrième de la catégorie précédente. Il faut dire que je ne regarde pas la série. Mais je ne peux qu'en déduire qu'elle doit être très très nulle, si en montrant plein de cul ça ne suffit pas encore à combler les vides narratifs. Ou bien que ses comédiens sont vraiment très hot.

Sinon derrière, on trouve un peu tout, chaque série un peu chiante pouvant potentiellement prétendre à cette catégorie. J'avoue avoir bien ri chaque fois qu'Ainsi soient-ils (6e) a été citée.


WGTC? Drawa Spécial de la série que ta belle-mère regarde en croyant être branchée, la pauvre, et dont elle se sent obligée de parler à table parce qu'elle sait que toi, tu t'y connais trop à mort en séries télé
DEXTER (19)




2.  Les Revenants  (16)
3.  Engrenages  (15)
4.  Ainsi soient-ils  (14)
5.  Borgen  (8)

Une nouvelle catégorie qui a fait sécher pas mal d'entre vous, alors qu'il y avait pourtant l'embarras du choix – chaque série bien diffusée en France pouvait potentiellement faire l'affaire. En toute logique, ce sont d'ailleurs cinq d'entre elles qui l'emportent et qui correspondent en effet plus ou moins à ce que regardent les vrais gens. Vous savez : ceux qui n'ingurgitent pas soixante séries par an. Enfin, non. Vous ne savez peut-être pas.


 WGTC? Drawa Spécial de l'ancien acteur/actrice de Lost qui court dans le premier navet venu tel un poulet décapité
NESTOR CARBONELL -  Ringer  (29)




2. Elizabeth Mitchell –  Revolution  (21)
3. Jorge Garcia –  Alcatraz  (18)
4. Mark Pellegrino –  Revolution/Being Human/Grimm  (16)
5. Emilie de Ravin –  Once Upon a Time  (15)

2012 a été une grande année pour les anciens héros de  Lost. Enfin, une petite année, plutôt, compte-tenu de la qualité globale de leurs prestations. A part Adewale Akinnuoye-Agbaje dans  Hunted, aucun n'en est sorti vraiment indemne, même si Terry O'Quinn a trop de classe pour pouvoir prétendre à mieux qu'une huitième place, malgré sa présence dans non pas un, mais deux gros nanars en 2012. C'est donc en toute logique Nestor "Je suis une légende des Drawas" Carbonell l'emporte, devant la récidiviste Elizabeth Mitchell, qui avait déjà placé la barre très haut dans le remake de V. Cependant, celui qui peut légitimement faire la gueule, c'est tout de même Mark Pellegrino. Le pauvre n'a joué que dans quatre épisodes de  Lost  à tout casser, et ne méritait pas un tel acharnement : jouer des seconds rôles dans des séries pourraves, il le fait depuis vingt ans sans faire chier personne.

Sinon, il  y avait aussi Harrold Perrineau dans Sons of Anarchy, mais il n'a récolté que neuf petites voix. Il est vrai qu'il fallait avoir du courage pour regarder cette série jusqu'à son apparition dans la saison 5.


 WGTC? Drawa Spécial de la série dont on sait après cinq minutes du pilote qu'elle ne verra pas 2013
LAST RESORT (25)



2.  Luck  (20)
3.  666 Park Avenue  (18)
4.  Animal Practice  (13)
5.  Go on  (10)

La catégorie dite des gros lâches qui retournent leurs vestes et enfoncent des portes ouvertes. Un peu facile, vous en conviendrez, de ne voter que pour des séries déjà annulées depuis longtemps. Très drôle en septembre, cette catégorie était, je le reconnais volontiers, une fausse bonne idée. Maigre consolation, elle permet enfin à  Animal Practice de décrocher un top 5, après avoir été nommée dans près des trois quarts des catégories.


 WGTC? Drawa Spécial de la série qui s'apprête à voir 2013 sans que quiconque soit en mesure d'expliquer comment
REVOLUTION (26)




2.  Ben & Kate  (18)
3.  Whitney  (16)   
4.  Les Mystères de l'Amour  (15)
5.  Touch  (14)

Le succès de  Revolution  restera assurément comme le seul mystère potable dans cette affreuse série de SF à mystères. Mais quel mystère, cela dit. Le simple fait qu'elle ait dépassé les trois épisodes est déjà, en soi, une énigme. Alors savoir qu'elle verra 2013... certes, elle est en stand-by depuis novembre. Rien n'est perdu, il est encore possible qu'elle soit annulée dès ce printemps. C'est tout le mal que l'on souhaite à Giancarlo Esposito, qui pourra ainsi rependre sa carrière là où il l'avait laissée à la fin de son CDD dans  Breaking Bad.

Derrière cette médaille d'or quasiment inattaquable, beaucoup de questions en suspens, dont  Whitney, qui elle en est carrément à sa saison 2, n'est pas la moindre. Idem concernant  Touch, dont on ne savait même pas que des gens l'avaient regardée et qui a pourtant bel et bien été renouvelée. En revanche, rien de très mystérieux dans le fait que  Les Mystères de l'Amour  soient toujours à l'antenne tant elle a fini par devenir un summum de plaisir de coupable pour beaucoup de lecteurs du Golb, comme nous l'allons voir plus bas.


 WGTC Drawa Spécial Google est ton ami – récompensant l'acteur/actrice qui joue dans tout, mais dont on ne se rappelle nulle part. D'ailleurs c'est quoi son nom, déjà ?
JE SAIS PLUS SON NOM DUCON (34)



2. Mark Pellegrino (10)
3. Sarah Paulson (6)
4. Brianna Brown (5)
5. Carla Gugino (5)

La dernière des catégories blagues, pour laquelle peu de gens se sont vraiment foulés. Je Ne Sais Plus Qui l'emporte donc, loin devant des candidats autrement plus crédibles, dont on n’énumérera pas, par respect pour leurs familles, le nombre de trucs dans lesquels ils ont cachetonné récemment.


LES GRANDS DRAWAS

  Grand WGTC? Drawa des lecteurs du personnage le plus dépressif de l'année, qui certes d'accord, ok, a une vie de merde - mais quand même : un sourire n'a jamais tué personne
BETTY DRAPER -  Mad Men  (25)


 

2. Nick Brody -  Homeland  (16)
3. Olivia Dunham -  Fringe  (14)
". Jon Snow -  Game of Thrones  (14)
5. Jeremy Gilbert -  The Vampire Diaries  (13)

C'est vrai qu'elle a morflé, Betty Draper, dans la dernière saison de  Mad Men. C'est vrai qu'on a parfois carrément pitié. C'est vrai qu'on se demande pourquoi les scénaristes ne l'ont pas encore achevée. De là à s'attendre à ce qu'elle remporte le titre aussi largement... mais allons, la catégorie a été réclamée à la dernière minute par les lecteurs, ne chipotons pas, c'est un peu beaucoup la vôtre, celle-ci. Et il y avait, je le reconnais, l'embarras du choix. La compétition a comme de juste été particulièrement disputée. Nick Brody, Olivia Dunham et Jon Snow s'imposent sur le podium, mais de justesse. Le premier montre parfois son terrifiant sourire, mais son numéro de chiot égaré se trouve justement récompensé. La seconde sourit de temps en temps, mais même dans ces moments-là, la pauvre a vraiment l'air paumée. Quant à Jon Snow, il n'a pas encore souri en deux saisons, et quand on connaît la suite des bouquins de Martin, on doute que cela se produise jamais d'ici la fin de la série.

Ceci posé, il faut applaudir la vraie, belle performance de Jeremy Gilbert, personnage qui dès la première saison des  Vampire Diaries  a poussé très loin le concept d'ado-torturé-qui-fait-toujours-la-gueule. A travers lui, c'est toute la série qui se voit saluée pour l'ensemble de ses personnages si dépressifs et suicidaires qu'à eux tous, ils totalisent 29 voix. Et même 33, si l'on considère que quatre votants ont carrément décerné un Drawa collectif à l'ensemble du casting. Bref, l'an prochain, il est clair que nous créerons les catégories « pire casting » et « série la plus dépressive de l'année ».


 Grand WGTC? Drawa de la série qu'il fait bon citer, même si en fait, tu ne l'aimes pas tant que ça et que d'ailleurs, la dernière fois, tu t'es endormi devant
TREME (37)




2.  Boss  (26)
3.  Downton Abbey  (18)
4.  Game of Thrones  (15)
5.  Borgen  (9)

Bon, on ne va pas se mentir : la catégorie a été presque exclusivement créée pour le « chef-d’œuvre officiel »  Treme. Et les lecteurs du Golb ont évidemment répondu présents. Mais tant qu'à faire, autant mettre un petit coup de latte à  Boss également (qui ne méritait pas cela, à mon humble avis). Et  Downton Abbey, dont le buzz annuel a décidément énervé tout le monde (un comble pour un truc aussi gentillet).

Je m'avouerai plus sceptique quant à la suite du classement, notamment les cas de  Borgen  ou (plus bas),  The Good Wife  (8e) et  Mad Men  (9e), séries à l'écriture plutôt rythmée dont j'ai un peu de mal à comprendre qu'on puisse les trouver soporifiques. Mais allons. Les goûts et les couleurs, ça marche aussi pour les somnifères, j'imagine.


 Grand WGTC? Drawa de l’invraisemblance
AMERICAN HORROR STORY (22)




2.  Revolution  (21)
".  Ringer  (21)
4.  Homeland  (19)
5.  Glee  (11)

[Lauréate 2011 :  Ringer  (25)]

Un hold-up dans une cérémonie de prix, il en faut toujours un. C'est quand il y en a beaucoup que cela fait polémique. Cette année, c'est  AHS  qui s'y colle, qui a grillé tout le monde dans la dernière journée du scrutin et, même, dans la dernière heure. Dès ce soir, je ne doute pas que les réseaux sociaux s'empareront de ce scandale, et de cette triste victoire de l’invraisemblance toc et esthétisante sur la vraie, belle et ringarde invraisemblance représentée tant par  Revolution  que par  Ringer. Ce sont vraiment deux écoles qui s'affrontent ici, jusque dans les tréfonds du classement où l'invraisemblance hype des  Revenants  le dispute à celle, plus familiale et franchouillarde, de  Hollande, président  (8 voix tout de même). Signalons enfin que  Les Mystères de l'amour  loupe de peu le top 5, ce qui est un peu injuste tant cette série est une ode au n'importe quoi narratif permanent. Et qui s'assume, en plus.


 Grand WGTC? Drawa de la série que sa médiocrité rend incontournable
ONCE UPON A TIME (24)



2.  666 Park Avenue  (20)
3.  Les Mystères de l'Amour  (17)
4.  True Blood  (16)
5.  Ringer  (14)

[Lauréate 2011 :  Once Upon a Time  (38)]

Si en 1991, au moment du lancement de  Premiers baisers, on avait dit à Jean-Luc Azoulay qu'il finirait un jour dans un classement devant une série HBO produite par l'un des showrunners les plus respectés de son temps, ça l'aurait sans doute bien fait marrer. Et pourtant, ne nous y trompons pas, la vraie gagnante de cette catégorie, c'est bien  Les Mystères de tonton JLA, qui semble avoir décidé de signer la quintessence du plaisir coupable et reçoit une médaille de bronze légitime, dans une catégorie bien moins infamante que ce que son intitulé laisse supposer. Parce que les séries nulles qu'on ne peut pas s'empêcher de regarder toutes les semaines, ce sont souvent celles dont on se souvient le mieux des années après, et celles qui une fois terminées nous manquent le plus. Être un bon plaisir coupable, c'est tout un art, tout un équilibre à trouver. En ce sens, il va vraiment falloir que je regarde  Once Upon a Time  un de ces quatre, car une série remportant ce Drawa-ci pour la seconde année consécutive ne peut être foncièrement mauvaise (c'est tout le sel de l'affaire). Un petit regret tout de même ?  Ringer  aurait mérité mieux, mais elle a été découverte trop tard et s'est sans doute arrêtée trop tôt.

Enfin, félicitons-nous tout de même de la bonne santé de la fiction française, avec la belle septième place de  No Limit  et trois points mérités pour la dernière saison d' Engrenages . En France, on n'a peut-être pas de pétrole, mais qu'est-ce qu'on a comme mauvaises idées !


 Grand WGTC? Drawa du personnage le plus con de l'année
PETE CAMPBELL -  Mad Men  (29)




2. Bill Compton -  True Blood  (26)
3. Joffrey Baratheon -  Game of Thrones  (18)
4. Victor Machado -  Ringer  (14)
". Charlie Matheson -  Revolution  (14)

[Lauréats 2011 : Victor Machado (Ringer) & Ned Stark (Game of Thrones) (24)]

Laissez-moi vous dire une chose : cocufier la belle Alison Brie est un très mauvais plan si vous voulez vous faire des copains du côté du Golb. Déjà sacrément irritant dans les quatre premières saisons, Pete Campbell a creusé sa tombe dans la dernière en date. Au même titre que Don et Megan pour les personnages fuckables, il était un des grands absents de l'an dernier et n'a pas déçu, bien aidé en cela par des scénaristes lui ayant collé l'une des storylines les plus pathétiques - au sens littéral du terme - de l'année 2012.  Mais il est talonné de peu par un concurrent qu'on n'avait pas vu venir ; et il faut bien reconnaître que dans la dernière saison de  True Blood, Bill Compton a sévèrement chargé la barque, chacune de ses apparitions le montrant lancé dans un fascinant concours de ridicule avec lui-même. Face à de telles brutes, le gagnant de l'an passé ne sut accrocher qu'une triste quatrième place (ex aequo avec une gourdasse, de surcroît), et se vit même devancé par Joffrey Baratheon (déjà quatrième l'an passé et dont tous les lecteurs de George Martin savaient qu'il avait jusqu'ici à peine levé le voile sur l'étendue de son intersidérale connerie).

A noter enfin une nouvelle très belle perf de True Blood au classement par équipes, puisque la série place tout de même trois personnages dans le Top 10 (Sookie Stackhouse et Andy Bellefleur récoltant réciproquement 8 et 5 points).


 Grand WGTC? Drawa de la plus mauvaise série de l'année
REVOLUTION (20) 




2.  The New Normal  (19)
3.  Whitney  (14)
4.  Girls  (11)
5.  No Limit  (10)

[Lauréate 2011 :  The Walking Dead  (19)]

Ce n'est pas réellement une surprise, mais ça fait toujours du bien de se dire les choses : oui, sans l'ombre d'un doute,  Revolution  aura été la plus mauvaise série de l'année 2012. La vraie surprise c'est que durant toute la compétition,  The New Normal  lui ait à ce point taillé des croupières, pour finir à un tout petit pas du Graal. Derrière, Whitney Cummings a de quoi faire la gueule, puisqu'elle finit 2012 sans ramener la moindre statuette. Luc Besson aussi aura le droit d'être déçu : malgré le lancement de deux shows plus cons l'un que l'autre, sur deux chaînes de merde, quasi simultanément, il ne parvient même pas à vingt points. Ceux qui ont de quoi sabrer le champagne, en revanche, ce sont les gars de  Walking Dead. Faut-il qu'ils aient redressé la barre en 2012 pour qu'après une victoire nette et sans bavure l'an passé, leur série ne soit même pas nommée une seule fois à sa propre succession. Une belle victoire contre la fatalité et les limites intellectuelles.


 WGTC? Drawa Spécial de la rédaction, dit "du commentaire le plus teigneux/salaud/cruel/drôle/tout ça à la fois"
ARBOBO, pour son acharnement à la limite du harcèlement à l'encontre de la pauvre Robin Tunney, actrice dont personne n'a la moindre idée de qui elle est mais que plus personne ne pourra ignorer grâce à lui


«  WGTC? Drawa de la pire actrice dans un premier rôle : Robin Tunney  (Mentalist), d'ailleurs même toi tu aurais dû vérifier qui c'est si je n'avais pas précisé la série, c'est dire si elle est inexistante [...]

WGTC? Drawa de la pire actrice dans un second rôle : Robin Tunney, tellement nulle qu'elle a réussi à transformer son rôle principal en rôle secondaire  ».


Sur ce, merci à tous les membres de l'Académie des Drawas pour leurs votes sans complaisance et leur légendaire impartialité. Rendez-vous l'année prochaine pour de nouvelles aventures, si vous êtes sages. Ou peut-être même avant, si vous êtes très très sages.



48 commentaires:

  1. La classe, j'ai placé presque tous mes votes :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien de la chance, parce que moi non ;-)

      Supprimer
  2. Merci à toi ! Je préfère ne pas savoir combien de temps tu as passé sur ce grand moment de n'importe quoi ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup trop, c'est certain ! Et la dernière version complètement foireuse de blogger ne m'a pas aidé (putains d'interlignes...)

      Supprimer
  3. Merci, j'ai adoré participer et lire les résultats !

    RépondreSupprimer
  4. Quel beau palmarès! Rien que des prix justifiés, spécialement les comédiens.

    Et on est bien d'accord Eric Northman. Il va falloir que ça cesse :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas Northman le plus choquant ! C'est qu'il y ait des gens qui auraient envie de se faire Thredson ! Creepy Creepy Creepy ^_^

      Supprimer
    2. Pas faux :)

      Supprimer
    3. Cela ne m'a pas choqué outre mesure. Je me suis dit que les gens votaient pour le physique de l'acteur et pas pour le personnage (ce qui n'est pas le but mais les gens font ce qu'ils veulent). Bon d'accord, l'acteur a tout de même un physique creepy aussi, en l'occurrence.

      Supprimer
    4. De quoi vous plaignez-vous ? Les mâles dominants ont gagné, comme d'habitude. Laissez nous Oliver :)

      Supprimer
    5. Eric "mâle dominant" ?? T'as pas dû bien regarder la série alors (ou tu t'es arrêtée à la saison1) :)

      Supprimer
    6. C'est clair, ce mec est une vraie lopette.

      Supprimer
    7. Yes je le prends où il veut quand il veut!

      Supprimer
    8. Moi aussi :-)

      Supprimer
    9. Il y avait une grosse perche tendue.

      (non, la phrase ci-dessus n'est pas un grosse perche tendue)

      (ni celle-ci)

      Supprimer
  5. Une électrice d'Eric Northman qui préfère garder l'anonymat1 janvier 2013 à 20:41

    Les pires acteurs et atrices de l'année m'ont l'air très "fuckables" également ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 90 % des acteurs de séries US sont potentiellement fuckables. Sans quoi ils feraient un autre boulot.

      Supprimer
  6. je suis très honoré d'être honoré par l'académie :-)

    et j'adore ces drawas qui, en plus d'une bonne déconnade, font quand même gagner un temps fou pour toutes les séries qu'on a en retard et qu'on s'apprêtait (halte là, malheureux!) à rattraper.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honoré, carrément ? Je te trouve bien mélodrawatique, tout d'un coup ;-)

      (bon, par contre je ne sais toujours pas ce que tu as gagné, mais comme on ne va pas se voir prochainement j'ai le temps d'y repenser ^^)

      Supprimer
  7. Je suis un peu vexé de ne pas avoir gagné le prix du jury, alors que j'ai fait un running gag sur Anna Torv pour l'émouvoir ^_^

    Je n'ai même pas pensé à Pete Campbell pour le personnage le plus con. Je n'ai pas pensé à Mad Men une fois je crois, j'étais sûr que la saison 5 c'était en 2011.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était un peu trop facile, de taper sur Anna pour m'amadouer. D'ailleurs, vous êtes plusieurs à l'avoir fait. Lâches :-)

      Supprimer
  8. Eric n'a pas la classe de Don, même pas du tout de classe mais ce n'est pas le concours du personnage le plus classe. Tu es trop romantique :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu extrapoles. "Personnage le plus fuckable" ce n'est pas exactement pareil que "personnage qu'on pour un tirer un coup vite fait aux chiottes" ^^

      Supprimer
    2. (en même temps avec un pseudo pareil...)

      Supprimer
    3. Je vais essayer de me convaincre que tu sais à quoi fait référence ce "pseudo pareil". Pour ton bien ;-)

      Supprimer
  9. Catégorie blaque que "le pire acteur dans un rôle de Redneck", ok, mais c'était pas une raison pour pousser la blague jusqu'à élire le meilleur acteur dans un rôle de Redneck ! Qu'est-ce que vous lui reprochez à Merle ? il est est excellent, bordel ! (enfin, l'acteur, hein).

    Allez, pour vous faire pardonner de cette injustice - un peu de retape n'a jamais fait de mal - rendez-vous sur le CDB pour le classement des séries 2012, là, vous pourrez aussi voter pour le meilleur de l'année :

    http://classementdesblogueurs.fr/WordPress3/le-classement-des-series-2012/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux dire que les Drawas ne récompensent pas le meilleur de l'année ???

      Supprimer
  10. Deux prix pour Fringe, c'est un bel hommage avant le final ce mois-ci :-)

    Je suis sinon bien entendu d'accord pour Ben & Kate, de très loin pire que Modern Family (même si Sofia Vergara ne l'a pas volé)

    Enfin depuis cette "cérémonie" je rêve d'une série qui mettrait en scène Nestor et Giancarlo. Vu que Revolution va être annulé dans trois mois (on y croit) ce n'est pas perdu ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas besoin d'annuler Revolution pour si peu. Il suffit de recruter Nestor pour un ou deux épisodes, il est libre de tout contrat. Et en plus, il a plein de copains pour le pistonner :-)

      Supprimer
    2. LOL

      Heureusement que tu ne participes pas pour le drawa du commentaire cruel ;)

      Supprimer
    3. Je m'étais dit pareil en lisant la phrase: "Katrine se promène en culotte/nuisette sans que ce soit jamais justifié par le scénario, telle une vulgaire Nancy Botwin"

      Supprimer
    4. Perso c'est la description de Bref qui m'a fait hurler de rire :)

      Supprimer
    5. Celle qui m'a le plus fait rire en l'écrivant, cela reste tout de même "Andrew Lincoln, qui pâtit manifestement du regain de qualité de sa série". Mais merci, les mecs :-)

      Supprimer
    6. Au passage, cela aurait été sympa que tu mettes tes propres Drawas, entre parenthèses. C'est quand même ton golb :-)

      Supprimer
    7. Bof, j'ai déjà plus ou moins donné mon avis dans "l'analyse" des résultats (et je donne mon avis toute l'année). Les Drawas, c'est un truc qui appartient aux lecteurs, je ne vois pas bien ce que mes votes auraient à y voir.

      Supprimer
    8. La curiosité, rien de plus :-)

      Supprimer
    9. Attends voir. De mémoire, j'avais mis

      générique : Borgen
      effets spéciaux : Revolution
      acteur : Bideau
      actrice : ML Parker
      2nd rôle fem : je ne me rappelle plus
      2nd rôle masc : Carbonell
      redneck : Patton
      propre rôle : rien
      on l'aimait bien avant : Giancarlo
      fuckable masc : Draper
      fuckable fem : Draper
      battre à mort : Tom Mason (je ne suis pas sûr)
      gamin : Annie (Copper)
      couple : Pam et Tara
      méchant : Kandinsky
      intellos etc. : Boardwalk
      réac : Dexter
      pseudo trash : Californication
      était bien : Misfits
      existe encore : Private Practice
      tout le monde s'en foutrait : Luther
      tout le monde trouverait géniale : Un village français
      comédie pas drôle : Ben & Kate
      il était temps : Weeds
      tout pompé : Revolution
      beaucoup de bruit pour rien : les présidentielles
      montre des fesses : GOT
      ferait mieux de montrer des fesses : How I Met
      belle-mère : Engrenages
      acteur/trice de Lost : Elisabeth Mitchell
      annulation : je ne sais plus, Animal Practice, je crois.
      verra 2013 : Revolution
      Google est ton ami : Brianna Brown
      dépressif : Olivia Benson (SVU)
      dodo : Treme
      invraisemblance : Ringer
      incontournable : Ringer
      perso le plus con : Compton
      plus mauvaise série : Revolution

      Supprimer
  11. Je suis assez d'accord pour dire que Michael Rooker ne méritait pas de prix. C'est même un des seuls acteurs de TWD qui ne mérite pas un Drawa !

    Downton Abbey a pris cher, je trouve...

    C'est vrai que Sofia Vergara est énervante. Mais j'ai eu du mal à trouver un second rôle féminin vraiment nul dans les séries que je regarde. Dire que Jessica Lange ou Rutina Wesley sont les pires actrices de l'année, c'est un peu salaud non ? Ce sont surtout leurs personnages qui sont très mauvais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  12. Du prévisible mais aussi, de belles surprises ! Stephen Moyer et Pete Campbell enfin récompensés, Megan Draper, enfin de la classe (et bien fait pour Kalinda et son numéro "je suis une sexy bitch bi sm"). Sherlock a enfin un prix hors d'Angleterre ! C'était vraiment une belle cérémonie, bravo à tous !

    RépondreSupprimer
  13. Y-a-t-il une fête prévue avec les nominés ? Parce qu'il doit y avoir moyen de faire quelque chose de sympa avec tous ces persos fuckables ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seulement avec les personnages féminins, je crois. Désolé ^^

      Supprimer
  14. my my my tu es sûre qu'on vit sue la même planète Thom ???? No pas la peine, la réponse est non, je le sais bien :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, apparemment il y a au moins 142 personnes qui vivent dans le même monde que moi, ça me suffit. Déjà 10, parfois, je me dis que ce serait trop :-)

      Supprimer
  15. Merci pour ce jeu ! Comme l'an passé c'était un grand plaisir. A+

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte blogger, choisir l'option NOM/URL et remplir les champs adéquats (ce n'est pas très clair, il faut le reconnaître).