mardi 29 mars 2011

Men of a Certain Age - Le Chœur des hommes

...
Le premier essaie de refaire sa vie après un divorce. Le second refuse de vieillir. Le troisième subit toujours l'influence néfaste de son père. Ils sont tous un peu lâches, un peu veules, un peu nostalgiques. Très infantiles aussi, bien sûr, comme le disait avec humour Jacques Sternberg ("Quand on a passé la cinquantaine, on régresse à peu près sur tous les plans, sauf celui des regrets.") Chacun à sa manière cherche un dérivatif : Joe joue en tentant vainement de ressentir le grand frisson ; Terry traîne sa carcasse de séducteur sur le retour en draguant la moindre serveuse qui passe ; Owen Jr, peut-être le plus touchant, redonne un sens à sa vie en cassant les prix des voitures qu'il vend pour mieux rendre les gens heureux - pour devenir un peu plus qu'un énième vendeur.

Les trois héros de Men of a Certain Age n'ont pas tout râté, pourtant. A l'exception de Terry, acteur raté et glandeur professionnel, ils ont des familles, des hobbies (à commencer par le footing quotidien, qui les réunit chaque matin que Dieu fait), des situations pas forcément exceptionnnelles mais malgré tout enviables. Pourtant à chacun il manque quelque chose, parce que la vie est ainsi et que passées les promesses de la jeunesse, elle est souvent décevante, parce que tristement ordinaire. Pour diverses raisons, aucun de ces trois hommes n'a pu prendre son véritable envol et chacun poursuit maladroitement un enthousiasme passé, une idée de lui-même qui a depuis longtemps foutu le camp. C'est probablement le seul point commun qu'il leur reste, mais il nourrit leur relation et les garde soudés malgré les années.

Men of a Certain Age, c'est la petite série que l'on ne voit pas venir, qui ne paie pas de mine et qui s'insinue insidieusement dans les habitudes du spectateur. Foncièrement, le show développé par TNT ne raconte pas grand-chose : il capte des scénettes anodines et des personnages ordinaires, s'amuse sans cruauté des contradiction de l'homme hétérosexuel très moyen issu de la classe on ne peut plus moyenne. Rien qui mérite de sauter au plafond, mais cela marche, presque malgré nous. Le trio d'acteurs n'y est évidemment pas pour rien, qui donne corps avec subtilité et dérision à la détresse de ces trois braves types. Ray Romano, iniateur du projet, est impeccable ; Andre Braugher est presque une révélation et Scott Bakula joue si bien avec son image d'icône vieillissante que l'on se dit qu'il sans doute jamais été si juste.  Mais la série sait aussi, au-delà de cela, installer un climat nostalgique, doux-amer, trouver ce ton juste qui fait que l'on y revient chaque fois avec plaisir et en dépit de certaines faiblesses (notamment dans les scènes les plus ouvertement comiques, parfois téléphonées), qui ont d'ailleurs tendance à s'atténuer au fil des dix épisodes qui composent cette première saison. C'est que les Américains savent y faire, pour composer des groupes de personnages attachants que l'on suit avec intérêt même lorsque leurs aventures ne sont elles-mêmes pas nécessairement très intéressantes. Difficile d'affirmer qu'il y assez dans Men of a Certain Age pour qu'elle s'inscrive dans la durée, mais elle formule de jolies promesses. Rendez-vous est pris à la fin de la saison deux, dont la seconde partie est programmée pour l'été.


Men of a Certain Age (saison 1), créée par Mike Royce & Ray Romano (TNT, 2009-10)

22 commentaires:

  1. Pareil. C'est une sympathique petite série qui gagne à être connue. Les comédiens sont tous très bons, seconds rôles inclus (Sarah Clarke est vraiment super, loin du rôle de Nina Myers). Ce n'est pas génial, mais c'est sympathique, et le début de la saison 2 confirme ce jugement.

    RépondreSupprimer
  2. Rien à ajouter. Un de mes p'tits plaisirs de ce début d'année !

    RépondreSupprimer
  3. Euh. Pareil.

    J'ai l'impression que ce n'est pas cet article qui va mettre le Golb à feu et à sang ^_^

    RépondreSupprimer
  4. En même temps même quand j'écris un édito potentiellement polémique Le Golb n'est pas à feu et à sang :-(

    RépondreSupprimer
  5. Ben moi j'ai vu le premier épisode et pis j'arrive pas à trouver les autres...

    RépondreSupprimer
  6. Tu n'as pas dû chercher très longtemps ^^

    RépondreSupprimer
  7. @ Cath : Thomas a raison, il suffit de cliquer sur mon prénom.

    C'est cadeau !

    RépondreSupprimer
  8. Je lui avais déjà résolu son problème par mail... avec un autre "prénom", d'ailleurs. Preuve que Kath a vraiment très, très mal cherché :-D

    RépondreSupprimer
  9. Shame on me, Kath et non Cath !

    @ Thomas : Qui dira que les hommes (jeunes et moins jeunes ^^) d'aujourd'hui ne sont pas serviables !
    Deux "prénoms" en moins de 5 minutes, c'est la grande classe :-D

    Bon, je vais mater le nouvel épisode de The Good Wife ...

    RépondreSupprimer
  10. hihi! merci tout le monde... c'est vrai que quand je cherche je ne dépasse pas la première page google!
    Ceci dit je n'ai rien compris au site de Thomas... je tombe sur l'index et après je n'arrive pas à voir où se trouvent les séries... mais je commence à me faire vieille.. j'ai pensé au rdv chez l'ophtalmo...

    :-)

    RépondreSupprimer
  11. Ah mais je ne connais pas ce site. J'ai juste trouvé une page avec les "prénoms" en questions et vérifié qu'ils étaient "bien choisis"... je décline toute responsabilité concernant les autres prénoms du sites ^^

    RépondreSupprimer
  12. Moi j'avais rien demandé mais je remercie quand même Thierry ^^

    RépondreSupprimer
  13. oups! je parlais des prénoms bien sur...

    RépondreSupprimer
  14. Mais... il est où l'edito ?
    Bon, je sais, j'ai abusé la dernière fois, mais, promis, je ne posterais pas sous les prochains éditos 10 commentaires de 30 lignes chacun en deux jours ! Alors je t'en supplie, rends-nous les éditos ! ^^

    RépondreSupprimer
  15. Cette semaine c'est repos... de toute façon l'actu est rigoureusement la même que la semaine dernière. Mais si ça te branche, tu peux aussi tous les relire ^^

    RépondreSupprimer
  16. Les nazes ... Il n'y aura pas de 3ème saison. Saloperies d'audiences. Alphas, un épisode et demi m'ont suffi. Zzzzzzz. Sans moi.

    RépondreSupprimer
  17. En même temps tu voyais vraiment cette série durant 5, 6, 10 saisons ?

    RépondreSupprimer
  18. 4 ou 5, pourquoi pas ? je dois être un grand naïf ! ^^

    RépondreSupprimer
  19. On va t'appeler Owen, bientôt ^^

    RépondreSupprimer
  20. En fait, ça m'emmerde de la voir annulée parce que :
    *1) j'aimais vraiment beaucoup (en tant presque quadra, je dois commencer à me sentir par les problèmes de nos 3 Gus)
    *2) ça me fait chier de voir un truc lourdingue et surjoué (ah ! cette affreuse blondasse) comme Parks & Recreation s'étendre sur (au moins) 3 pathétiques saisons (j'ai dû m'arrêter au bout du 202)

    Autre déception, l'interruption de United States of Tara (j'ai eu du mal à m'y mettre, mais je me suis finalement enfilé les trois saisons très rapidement ^^)

    Le Curb de ce midi : la dermititis de Cheryl. Superbe ! Et hier, c'était la "beloved cunt" ;-)

    Vivement demain, il y a Wilfred ce soir !

    RépondreSupprimer
  21. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  22. Moi j'aime plutôt bien Parks, enfin ce n'est pas la même prescription, t'avais pas mieux comme exemple (je sais pas, genre les Feux de l'Amour ^^) ?

    Tu ne peux pas demander à un petit drama du câble (et pas de HBO, de TNT, la chaîne que la plupart de ses spectateurs regardent par erreur entre deux pubs... ;-) d'avoir la même longévité (ni de remplir le même office) qu'un sitcom de grand network. Moi honnêtement je trouve dommage cette annulation, cela dit j'avoue que ça ne m'empêchera de dormir parce qu'à la limite, même en one-shot ça m'aurait suffi. Je suis au début de la saison 2 et si ce n'est pas moins bien, c'est toujours un peu la même chose, je trouve que ça stagne alors que j'espérais que les personnages allaient prendre plus d'ampleur, se révéler vraiment surprenants... et finalement non, pas vraiment... C'est attachant mais ce n'est pas prenant, d'ailleurs autant j'aime bien, autant j'ai rarement envie de regarder. Bref ça ne me surprend hélas pas trop que ç'ait été annulé...

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte blogger, choisir l'option NOM/URL et remplir les champs adéquats (ce n'est pas très clair, il faut le reconnaître).