samedi 31 octobre 2009

Roses Kings Castles - Ma femme a meilleur goût que la tienne, connard.

...
Certains disques passent, disparaissent, ressortent plus tard par hasard, repassent, redisparaissent... et puis un jour ils ressortent, on n'est pas dans le même état d'esprit que la fois d'avant, on se dit qu'en fait c'est pas mal... on se les remet, une fois, puis deux. Et ainsi, tranquillement, sur le long terme, ils s'imposent comme des évidences.


Lorsqu'il y a un an ma tendre moitié attira mon attention sur le space de Roses Kings Castles aka Adam Ficek alias le batteur de Babyshambles, j'avoue que je n'aurais pas misé un kopeck sur ce garçon. Les deux titres étaient plutôt sympathiques (de mémoire je dirais qu'il s'agissait d' "Entroubled" et "Broken Home"), mais je me suis empressé de les oublier pour - croyais-je - ne plus y revenir. Heureusement ou malheureusement (je vous laisse en juger en fonction de votre propre degré de misogynie) il n'en fut pas de même pour ma femme, qui l'automne venu et l'album paru me bassina avec, au point de pousser le vice jusqu'à me traîner à un concert du susnommé garçon (au demeurant incroyablement sympathique). Un moment assez... pénible (mais pas à cause de lui, plutôt à cause de la salle - minuscule - et d'un public en grande partie composé d'ados visiblement plus intéressés par Babyshambles que par Ficek lui-même - impression étrange de voir un artiste réduit au simple rang de vecteur - j'ai soudain compris comme ce devait être éprouvant parfois d'être Dave Grohl à la fin des années quatre-vingt dix), qui ne m'a pas non plus convaincu outre-mesure.

Là, j'imagine déjà vos yeux s'arrondissant : mais alors qu'est-ce qui m'a donc convaincu près d'un an après ma première écoute ? Eh bien... rien, en fait. C'est toute la magie de la chose. J'ai principalement été converti par le matraquage de mon épouse, les écoutes répétées et un trajet Paris-Normandie durant lequel les hasards du lecteur mp3 diffusèrent Roses Kings Castles (déjà sorti depuis facilement six mois) dans la foulée de Grace/Wastelands. Et moi d'asséner, tout étonné : "En fait, dans un style folk-pop assez similaire, l'album d'Adam est bien meilleur que celui de Pete." Le sort en était scellé : enfin convaincu de le réécouter plus attentivement, je me suis rendu compte que ce petit album cousu main que j'avais un peu hâtivement classé dans la catégorie "sympa mais dispensable" renfermait finalement peu de titres qui n'aient pas été à mon goût, la plupart étant des comptines electro-acoustique à la naïveté touchante et à la gaieté souvent communicative ("Horses", "Fool's Revenge" ou l'adorable "Sparkling"), tout à fait à sa place dans ma discothèque entre le fantaisiste Adam Green (celui des débuts, of course), le Belle & Sebastian le plus dépouillé et les opus les plus calmes d'eels.

Dont acte : initialement honteusement téléchargé (des orties fraîches, quelqu'un ?) Roses Kings Castles fut depuis acheté et rangé aux côtés de ses dignes pairs - loin d'un Pete Doherty avec lequel l'univers doux et rêveur de Ficek a si peu à voir. On a eu chaud.


Roses Kings Castles, de Roses Kings Castles (2008)

17 commentaires:

  1. Chouette album, c'est vrai, à recommander à tous les amateurs de Belle and Sebastian.

    RépondreSupprimer
  2. Le jour où j'aurai une tendre moitié qui me fera découvrir des disques, je serais heureux... Non en fait je me contenterai d'avoir une tendre moitié tout court...

    RépondreSupprimer
  3. Tu parles de ma femme, dans ton titre ? ;-)

    A part ça, je ne connais pas du tout. Vais aller à la chasse aux orties.

    Tu es bien dur avec le Doherty, seul disque de Pete que j'aime vraiment beaucoup :-(

    RépondreSupprimer
  4. Oh là ! Thierry qui me fait un coup de "You talkin' to me ?" :-))

    RépondreSupprimer
  5. Je m'appelle Robert, en fait ;-)

    Pour l'album, oui, mais bon ... un peu anecdotique quand même. Très agréable, certes mais pas transcendant. Ca vaut pas un bon Bruel !

    Je confirme néanmoins que ta femme a de meilleurs goûts musicaux que la mienne !

    RépondreSupprimer
  6. Attends attends... tu vas voir, moi aussi je disais ça il y a un an quand il est sorti. Mais c'est un album vicieux qui s'insinue doucement, s'installe sur la durée sans faire de vagues... bon évidemment faut se retrouver à l'écouter de temps en temps, mais sans rire, tu vas voir si tu essaies, on s'y attache ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Il est effectivement parti dans le dossier des "à ré-écouter" !

    RépondreSupprimer
  8. Bruel c'est meme pas comparable à Ficek serieusement, comment on peut comparer un joueur de poker à un multi-instrumentaliste de talent?

    Je confirme que Roses Kings Castles est de loin meilleur que l'album de Peter, ayant adoré l'article je vous signale également qu'il est parti en pièce jointe chez Adam en personne, il aime bien lire ce qui est écrit sur lui en France

    RépondreSupprimer
  9. C'est très gentil Leila . Adam est mon "ami" sur Facebook, mais j'avoue que je n'aurais pas osé lui envoyer mon billet moi-même (ça m'aurait géné ^^).

    Pour Bruel je crois que Thierry faisait en fait allusion au fait que c'est ce que sa femme écoute (enfin si j'ai bien compris) :-)

    RépondreSupprimer
  10. de rien Thomas.. j'ai mis le lien sur plusieurs pages tu risques d'etre beaucoup lu pour cet article, et le lien est parti par hotmail chez le principal interessé..

    RépondreSupprimer
  11. En fait les chansons ont un côté tellement "mignon" que du coup, on met un moment à se rendre compte qu'elles sont aussi très bien écrites et finement arrangées. En tout cas je me retrouve parfaitement dans cet article.

    RépondreSupprimer
  12. Ah ben zut alors ! Le 1er degré, ça marche encore ... Pas touche au chouchou de la classe !
    Et moi j'aime bien l'album de Peter. Et ça, c'est du sérieux.

    RépondreSupprimer
  13. mika >>> comme quoi j'ai bien fait de ne pas le chroniquer il y a un an, j'aurais sûrement été moins élogieux.

    Thierry >>> moui... le Peter n'est pas un mauvais disque, je trouve même qu'il y a quelques chansons qui sont excellentes... mais il a quand même assez vite déserté ma platine...

    RépondreSupprimer
  14. Comme j'avais déjà découvert l'album de Pete grâce à un de tes articles, je m'en vais aller découvrir celui d 'Adam, qui m'a l'air sympathique...

    RépondreSupprimer
  15. Grâce à moi ? Roh, tu me caches des choses ^^...

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte blogger, choisir l'option NOM/URL et remplir les champs adéquats (ce n'est pas très clair, il faut le reconnaître).