samedi 5 septembre 2009

Comme un final, mais en moins terminal.

...


Voici une aventure pas comme les autres. En tout cas le cadre du Judge Dee Golden Challenge, que nous avions envisagé à l'origine, ma soeur de blog yueyin et moi-même, comme une relecture "sérielle" des pérégrinations du plus noble Juge de la Chine des T'ang. Or ce douzième tome était initialement prévu pour être le dernier - ce qui peut sembler un détail (d'autant que ce ne fut finalement pas le cas) mais revêt une importance capitale pour en saisir toutes les subtilités.

Un exemple ? Pour la première fois, le juge semble accuser le poids des ans, de manière un peu subite par rapport aux autres volumes. On s'explique : ce cinquième livre dans l'ordre de rédaction se déroule en réalité douze ans après l'épisode inaugural (The Chinese Gold Murders). En très peu de temps en terme d'écriture Ti sera passé de (relativement) jeune homme dans la force de l'âge à presque quinquagénaire fatigué par des années de lutte aussi bien contre le crime que contre une hiérarchie impériale souvent rigide et impitoyable. De là à dire que le grand magistrat va se retrouver atteint du démon de midi... il n'y a qu'un pas que je franchis allègrement - c'est tout à fait de cela qu'il s'agit dans l'étrange relation le liant à l'épouse du contrôleur des décès. Et ce n'est pas la seule illustration de ce vieillissement du héros : il semble souvent un peu las, quant au Sergent Hong il commence sérieusement à ne plus être de la prime jeunesse.

Il va sans dire que ce côté "fin de course" colle extrêmement bien avec les intentions de Van Gulik de mettre un terme à sa série. C'est encore renforcé par l'aspect tragique de l'intrigue, l'extrême humanité d'un héros dont les convictions n'ont sans doute jamais autant vacillé et le soin quasi apothéotique apporté tant aux détails qu'aux énigmes en elles-mêmes. Celles-ci comptent d'ailleurs sans le moindre doute parmi les plus cultes auxquelles aient été confrontés les protagonistes. Ce n'est pas pour rien que The Chinese Nail Murders est souvent considéré comme le meilleur volet de la saga : les enquêtes sont d'une rare complexité, extrêmement fouillées, tortueuses, retorses - le contraste avec le précédent épisode (ordre sériel) est saisissant. Pas un hasard non plus s'il est devenu un classique de la littérature policière (l'énigme du clou en elle-même sera d'ailleurs régulièrement pompée dans la littérature, les séries télévisées ou au cinéma), souvent étudié dans certains collèges. Voilà un certain nombre d'éditions du JDC que les trois sens de lecture des enquête du Juge Ti (historique, sériel et policier) ne s'étaient pas retrouvés si parfaitement illustrés dans le même livre. Faisant de celui-ci un véritable régal, bien plus émouvant que la moyenne, et qui plus est remarquablement écrit. A ne pas manquer.

The Chinese Nail Murders [L'Enigme du clou chinois], de Robert Van Gulik (1961)

...

11 commentaires:

  1. C'est vrai que cet épisode est assez nostalgique, le juge Ti regarde en arrière, d'autant qu'avec la mort d'un personnage c'est une partie de son passé qui disparait.
    Concernant les enquetes, c'est surtout les personnages que j'ai trouvé intéressants. Celle du boxeur a été ma préférée...

    RépondreSupprimer
  2. tu conseillerais lequel pour commencer?

    RépondreSupprimer
  3. Ben on est d'accord cette fois, trop bine ! C'est vrai que les énigmes sont particulièrement retorses avec des personnages qui peinent à retrouver leur enthousiasme des premières années :-)
    mais j'aime assez le suivant aussi, en fait c'est bien hein ?
    @boebis : tu peux commencer par celui-ci, mais sinon, tu peux choisir le tout premier sériel ! trafic d'or sous les tangs
    ou un des premiers écrits : le squelettes sous cloches ou l'énigme du labyrinthe (thom a tout chroniqué tu peux choisir ;-))

    RépondreSupprimer
  4. Xavier >>> j'en profite pour te dire que... j'aimerais beaucoup que tu participes avec nous pour le final (c'est-à-dire pas le suivant, mais le prochain).

    Boeibis >>> je sais bien que trop d'infos tue l'info, mais en cliquant sur "épisodes précédents" en haut de la page tu devrais réussir à satisfaire ta curiosité...

    yueyin >>> le suivant c'est le Saule... je crois qu'il est très bon, mais à vrai dire je ne m'en rappelle plus très bien.

    RépondreSupprimer
  5. Mon petit Golb, tu sais bien que je ne peux rien te refuser! J'espère que vous n'aurez pas à m'attendre, j'ai un Pratchett à finir et j'attend que le Saule m'arrive par la Poste.

    RépondreSupprimer
  6. Ca ne devrait pas être avant fin octobre, tu as quand même un peu de temps...

    RépondreSupprimer
  7. J'ai bien vu les autres billets, et j'en ai même lu un paquet, mais parmi les titres que tu as particulièrement aimés, je ne sais pas lequel choisir. Certains sont certainement mieux pour ceux qui connaissent le personnage, et pas forcément adaptés pour s'initier à son univers...

    RépondreSupprimer
  8. Moi je te conseillerais d'attaquer par le Mystère du Labyrinthe - mais ce n'est qu'un point de vue personnel.

    RépondreSupprimer
  9. A Boebis: je trouve que le Mystère du Labyrinthe est trop tortueux pour une découverte. Pour ma part je te conseille de commencer tranquille avec Meurtre sur un bateau de fleurs, puis d'enchainer avec L'excellent et concis Monastère Hanté. Ensuite tu seras paré pour poursuivre avec n'importe quel favori de Thom...

    RépondreSupprimer
  10. (oui bon... après tu peux suivre Xavier bien sûr ^^)

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte blogger, choisir l'option NOM/URL et remplir les champs adéquats (ce n'est pas très clair, il faut le reconnaître).