dimanche 6 janvier 2019

WGTC? Drawas 2018 : Et à la fin, c'est la Golbitude qui gagne

Mes chers golbo-compatriotes,

L'heure est grave et la golbitude a peur. De quoi, je n'en sais trop rien, tant ce moment est celui que vous attendiez presque toutes et tous. Peut-être tout simplement du temps qui passe, puisque j'ai le plaisir (et le mal de crâne) d'inaugurer aujourd'hui la 8ème Cérémonie Internationale des Who's the Got the Crack? Drawas (profitez-en, je n'écrirai l'intitulé complet qu'une seule fois). Une cérémonie placée sous le signe de la mélancolie, puisque pour la première fois depuis la création de l'Académie, elle se jouera sans représentant(e) de Game of Thrones, que The Walking Dead a viré la moitié de son casting et que Once Upon a Time a définitivement mis la clé sous la porte. Cela ne nous empêchera d'adresser un adieu (in)digne et (ir)respectueux à l'année télé qui vient de s'achever : celle-ci fut particulièrement pauvre, donc très riche, sans doute un peu trop tant le nombre de séries juste quelconques continue de croître de manière exponentielle, au point qu'on se demande si la bulle de la série TV ne va pas éclater avant celle du football (dont on prédit certes l'explosion depuis quinze ans sans jamais rien voir venir). Tout ça pour pas grand-chose en définitive puisque, comme je l'ai annoncé il y a quelques semaines, The Walking Dead sera obligatoirement la plus mauvaise série de l'année, quitte à re-voter jusqu'à obtenir le résultat souhaité. Vous savez qu'autant je plaisante beaucoup avec The Walking Dead, autant les Drawas sont une affaire sérieuse.

Comme tous les ans, je conclurai en remerciant tous les votant(e)s. Sans atteindre le taux de participation titanesque de 2017, vous êtes tout de même 254 à avoir contribué à cette Cérémonie, pour la plupart en jouant à fond le jeu du commentaire acerbe (voire carrément sadique s'agissant d'évoquer Insatiable) (ou maso, pour les taré(e)s qui se sont infligés Deutsch-les-Landes). Vous voudrez bien excuser cette Cérémonie plus tardive qu'à l'accoutumée, c'était bien sûr indépendant de ma volonté et cela ne m'empêchera pas – nous ne sommes que le 6 – de vous souhaiter à toutes et tous une année 2019, pleine de joie, d'amour, de mauvaises séries et de golbitude décomplexée. Générique !



WGTC? Drawa du générique insupportable
WESTWORLD (43)

2. Iron Fist (34)
3. The Walking Dead (22)
4. Grown-ish (21)
5. The Sinner (20)
6. Doctor Who (18)
7. Plus belle la vie (15)
8. The Haunting of House Hill (13)
9. Bron (13)
10. The Good Fight (12)

On attendait un duel sanglant entre les deux dernières tenantes du titre. Il eut bien lieu, mais pas longtemps compte tenu de la popularité du hit de HBO (il faudrait trouver un mot pour désigner ces séries que tout le monde regarde mais que personne n'aime... en fait, maintenant que je l'écris, il faudrait aussi un Drawa pour ça). Fifist ne faisait pas le poids, et pourtant comme le releva assez justement notre ami Guic' dans son bulletin, "cette année le générique était peut-être le truc le moins chiant de chaque épisode".
Face à un duo si flamboyant, tous les autres titres se sont retrouvés un peu à la ramasse, en dépit de vrais arguments, notamment du côté de Grown-ish et de son horrible chanson-titre. On notera, détail aussi piquant que cruel, que c'est l'année où The Walking Dead s'est offert un nouveau générique bien plus joli que le précédent qu'elle réussit sa plus grosse perf dans cette catégorie.


WGTC? Drawa des plus mauvais effets visuels
SUPERGIRL (34)

2. Black Lightning (26)
3. Insatiable (25)
4. Iron Fist (23)
5. A Series of Unfortunate Events (22)
6. Once Upon a Time (21)
7. American Crime Story (19)
8. The Alienist (16)
9. Tell Me a Story (15)
10. Midnight, Texas (14)

Une fois, c'est un hasard, deux fois, c'est un complot, trois fois... c'est un miracle. Il était impossible que Supergirl réussisse indéfiniment à esquiver le seul Drawa qui lui revenait de droit depuis son premier épisode, de la manière la plus incontestable qui soit. Il faut le prendre comme un compliment : Supergirl est une tellement bonne série que MÊME avec des effets spéciaux parmi les plus nazes qu'on ait vus à la télé depuis dix ans, elle parvient encore à susciter l'intérêt. Elle trône qui plus est en tête d'un très joli classement où toutes les tendances sont représentées, de la série de Network fauchée en passant par le carton pâte historique de The Alienist, le hit Netflix qui était un peu court pour boucler le budget, sans oublier la faute de goût totale mais a priori pleinement assumée – mon camarade Olivier a fort justement résumé Insatiable au "Desigual de la série télé", il n'a donc vraisemblablement pas vu la saison 2 d'American Crime Story, soit le Christian Audigier du câble.


WGTC? Drawa du pire acteur dans un premier rôle
JIM CARREY,
pour son rôle dans Kidding (31)

2. Grand Gustin – The Flash (24)
3. Alex Høgh Andersen – Vikings (22)
4. Neil Patrick Harris – A Series of Unfortunate Events (21)
5. Patrick Dempsey – La Vérité sur l'Affaire Harry Québert (20)
6. Andrew Lincoln – The Walking Dead (18)
7. Finn Jones – Iron Fist (17)
8. Kad Merad – Baron noir (16)
9. Josh Radnor – Rise (13)
10. K.J. Apa – Riverdale (12)

Quelques secondes du trailer suffisaient pour savoir que Jim Carrey serait dans la place en cette fin d'année. Pour son premier vrai rôle à la télé depuis vingt-cinq ans, l'acteur le plus perché de l'univers comptait bien profiter de ce que toute une génération de hipsters l'avait hissé au Panthéon au fur et à mesure que sa carrière ciné tournait de l’œil. Si vous n'avez pas vu Kidding, et honnêtement c'est tout le mal qu'on vous souhaite, il faut au moins tenter les premières minutes pour prendre la mesure d'une prestation improbable, décalée dans le plus mauvais sens du terme, oscillant entre le ridicule total et l'énorme coup de flippe. L'ironie est que Jim Carrey est évidemment un excellent comédien, a fortiori en comparaison du reste du Top 10 ; le problème est que dans cette série qui aurait peut-être pu fonctionner avec un autre acteur, il semble jouer un rôle qu'il est le seul à comprendre, d'une manière qu'il est le seul à pouvoir définir, et a l'air de penser sincèrement être émouvant alors qu'on se demande à chaque scène s'il n'y a pas un sous-texte pédophile dans cette histoire. CREEPY.


WGTC? Drawa de la pire actrice dans un premier rôle
EVAN RACHEL WOOD,
pour son rôle dans Westworld (27)

2. Melissa Roxburgh – Manifest (23)
3. Úrsula Corberó – La Casa de papel (21)
4. Camila Mendes – Riverdale (20)
5. Anna Mouglalis – Baron noir (18)
6. Melissa Benoist – Supergirl (16)
7. Emma Stone – Maniac (16)
8. Louise Bourgoin – Hippocrate (15)
9. Nathalie Baye – Nox (12)
  . Debby Ryan – Insatiable (12)

Il est toujours émouvant de voir des petits jeunes prometteurs exploser à grande échelle et s'épanouir au plus haut niveau. Honorée du Drawa de la pire actrice dans un second rôle lors de la Cérémonie 2011, Evan Rachel Wood décroche aujourd'hui la récompense suprême, c'est amplement mérité tant elle s'est rapidement inscrite dans cette catégorie de comédien(ne)s dont le C.V. paraît inversement proportionnel à leur talent objectif. Supposée incarnée une androïde, selon l'expression consacrée, humaine-trop-humaine, la jeune femme a livré l'une des interprétation les plus froides et inexpressives de l'année 2018. On pourrait la rapprocher de celle de Jim Carrey en ce que l'Académie semble avoir implicitement souhaité récompenser les choix de casting et la direction d'acteur/actrice plus que la nullité objective des interprètes.
Le reste de la sélection parle d'elle-même, mais on ne pourra que se féliciter de la percée spectaculaire des comédiennes françaises, nouvelle preuve de la capacité fascinante de Canal + à changer des stars de ciné en grosses patates dont on se demande où elles ont été pêcher leurs Césars passés.


WGTC? Drawa de la pire actrice dans un second rôle
SHAY MITCHELL,
pour son rôle dans YOU (37)

2. Danielle Panabaker – The Flash (33)
3. Marie Avgeropoulos – The 100 (29)
4. Nadia Hillker – The Walking Dead (23)
5. Jessica Stroup – Iron Fist (20)
6. Madelaine Petsch – Riverdale (16)
7. Ruby Rose – Arrow (14)
8. Courtney Ford – Legends of Tomorrow (12)
9. Katie Cassidy – Arrow (11)
10. Dakota Fanning – The Alienist (10)
    . Ida Marie Nielsen – Vikings (10)

Passer tant d'années à végéter dans Pretty Little Liars pour finir par décrocher un vrai rôle dans une bonne série et remporter la palme pour celle-ci... seuls les Drawas peuvent raconter d'aussi jolies histoires. Avec Shay Mitchell, c'est le travail et l'abnégation qui sont récompensés, plus que le talent inné d'une Danielle Panabaker que beaucoup voyaient réaliser la passe de deux. La success story de Mitchell est d'autant plus touchante qu'elle domine une compétition très relevée et quasi exclusivement composée de nouvelles venues aux dents longues – ce en seulement quatre ou cinq épisodes. Une performance presque comparable à celle de Ruby Rose, qui réalise un score assez fabuleux en seulement trente minutes d'Arrow – autant dire qu'on espère le meilleur pour Batwoman l'an prochain.


WGTC? Drawa du pire acteur dans un second rôle
HARTLEY SAWYER,
pour son rôle dans The Flash (29)

2. Kirk Acevedo – Arrow (23)
3. James Remar – Black Lightning (21)
4. Jordan Patrick Smith – Vikings (20)
5. Sacha Dhawan – Iron Fist (19)
6. Skeet Ulrich – Riverdale (17)
7. Matt Ryan – Legends of Tomorrow (16)
8. James Marsden – Westworld (15)
9. Rick Gonzalez – Arrow (14)
10. Scott Glenn – Castle Rock (12)

La CW va bien, merci pour elle. Grande fournisseuse de talents dans cette catégorie, elle réussit cette année le bel exploit d'offrir plus de la moitié du Top 10 à elle toute seule, dont rien moins que le podium – et encore est-ce sans compter sur la suite du classement qui compte encore quelques noms issus de mon Network favori. Plus qu'une victoire du seul Hartley Sawyer, certes horripilant comme pas permis et ne faisant rien pour rendre agréable un Elongated Man déjà passablement ridicule en comics, c'est un véritable travail d'équipe qui est ici récompensé, particulièrement s'agissant d'une série – The Flash – où chacun s'attèle à jouer le plus mal possible afin d'émuler le collectif. On pourrait passer les dernières lignes de ce commentaire à tenter d'évoquer les courageux rescapés de cette tornade CW, ne fût-ce l'évidence qu'effectivement, en 2018, ce Drawa était forcément acquis à l'un des trois premiers du classement, qui se tinrent dans un mouchoir de poche durant tout le scrutin.


WGTC? Drawa de l'acteur/actrice qui ferait mieux de rapidement changer d'agent
STEVE ZAHN (25)

2. Dallas Roberts (22)
3. Jessica Parker Kennedy (20)
4. Gretchen Mol (19)
5. Zach Braff (18)
6. Alan Cumming (16)
7. Carrie Coon (15)
8. Alyssa Milano (14)
9. Connie Britton (13)
. Jennifer Garner (13)

Vous aussi, si tant est que vous soyez tombés sur ce truc, vous êtes visiblement frottés les yeux devant les premières minutes de The Crossing. Vous aviez bien l'impression de connaître cet acteur, mais impossible de vous rappeler où vous l'aviez vu – ça nous arrive à toutes et tous, et c'est très énervant. Et puis tout à coup, vosdits yeux se sont écarquillés... Hé mais attends... en fait c'est... c'est... Steve Zahn ?!! Depuis la création de cette section pour l'édition 2012, on en a vu, des brebis égarées, mais retrouver Steve Zahn en vedette de ce nanar SF annulé au bout de vingt minutes par (évidemment) ABC est certainement l'un des trucs les plus what the fuck? qui se soit invités aux Drawas. Ça valait bien la peine de nous endormir durant des années dans Treme pour se payer crédibilité.
La suite de ce Top 10 nous apprend pour le reste trois choses essentielles :
1) il ne faisait pas bon jouer dans Insatiable
2) il ne faisait pas bon être un ancien de The Good Wife essayant de rebondir comme il peut
3) être les deux à la fois, comme Dallas Roberts, était vraiment un plan foireux.


WGTC? Drawa de l'acteur/actrice qui doit vraiment avoir des dossiers sur tout le monde pour ainsi réussir à se recaser à chaque nouvelle rentrée alors que sa nullité fait toujours l'unanimité
LAURIE HOLDEN (40)

2. Zach McGowan (29)
3. Kirk Acevedo (27)
4. James Wolk (26)
5. Josh Dallas (23)

Résumons : Laurie Holden est nulle. Cela fait à peu près 20 ans que tout le monde est au courant. Personne ne l'a jamais aimée dans rien et à chaque fois qu'elle a eu un rôle régulier, elle l'a expédié direct dans la catégorie Personnage qu'on veut tous battre à mort. Ou a simplement squatté la catégorie Pire actrice dans un premier/seconde rôle jusqu'à la fin de la série et/ou la mort de son personnage. Lorsqu'elle a rejoint le casting de The Walking Dead, dont elle fut l'une des principales héroïnes durant les trois premières saisons, il n'a pas fallu dix minutes pour que Twitter ne s'afflige de sa présence (rappelons qu'au bout de dix minutes du pilote de la série, elle n'était même pas encore apparue à l'écran). Et pourtant, Laurie Holden a sur son C.V. des rôles tout à fait notables dans The X-Files (avant le revival, hein), The Shield (où elle participe rien moins qu'à l'une des plus grandes scènes de toute l'histoire de la télé) et The Americans. Sans oublier tant qu'à faire deux films cultes, Silent Hill et The Mist. Ce serait un mystère si un coup d’œil attentif aux crédits de ces différents titres ne faisait apparaître des noms récurrents, soit autant de victimes de chantage espérant en vain que leur cauchemar ne s'arrête (a priori c'est rappé, Lolotte sera de retour dès février sur la FOX). Dieu sait pourtant que cette catégorie s’enrichit chaque année d'une concurrence un peu plus rude, entre les recasages automatiques, les habitués de l'exercice, sans oublier les guests professionnels qu'on a vaguement aimées à une époque et dont la présence est quasiment devenue un spoiler à elle toute seule. Mais rien à faire, Lolotte était beaucoup trop forte et seul un dénommé Alexander Skarsgård, dont je ne vois pas trop qui c'est, a vaguement menacé sa victoire en début de compétition... avant de disparaître à une anonyme septième place. Allez comprendre.


WGTC? Drawa de l'acteur/actrice de cinéma qui a passé beaucoup trop de temps à se prostituer dans l'espoir de repartir avec un Emmy
JIM CAREY (42)

2. Ed Harris (26)
3. Julia Roberts (22)
4. Amy Adams (18)
5. Sissy Spacek (17)

Bonne nouvelle pour le monde : le fléau de la prostitution semble en passe d'être éradiqué. En tout cas à la télé, où l'on n'a pas vraiment constaté de cas flagrants en 2018. Non que les actrices et acteurs ciné s'y soient moins bousculés que d'habitude, mais on ne les a pas senti(e)s aussi en dèche que d'autres années. Prenez Jim Carrey : il s'est plus que largement investi dans Kidding, il fut en quelque sorte son propre maque (ce n'est d'ailleurs pas le truc le moins flippant de Kidding). Ed Harris est clairement retenu prisonnier par les scénaristes de Westworld et l'administration fiscale, Julia Roberts et Amy Adams sont apparues dans de bonnes séries, quant à Sissy Spacek, cela fait quelques années maintenant que sa carrière se joue à la télé et on a vu plus déshonorant que ses apparitions de 2018. En fait, le plus gros cachetonneur de 2018 fut sans doute Kevin Costner, victime toute désignée de ce Drawa tant sa carrière n'a plus aucun sens depuis mille an, mais encore eût-il fallu que quelqu'un quelque part ait regardé sa série (Yellowstone, pour ne pas la nommer). Il échoue du coup à une tristounette neuvième place, parce que quand ça veut pas...


WGTC? Drawa de l’acteur/actrice qui va encore se faire voler sa nomination aux Emmys, parce qu’il faut bien mettre tout le casting de Game of Thrones même les années où il n’y a pas eu Game of Thrones, et tout le casting de Westworld même les années où… hein ? Quoi ? Il y a eu Westworld cette année ???
CHRISTINE BARANSKI,
pour son rôle dans The Good Fight (31)

2. Shea Whigham – Waco/Homecoming (27)
3. Bob Odenkirk – Better Call Saul (25)
4. Noah Emerich – The Americans (23)
5. Melissa Leo – I'm Dying up Here (20)
  . Rhea Seahorn – Better Call Saul (20)
7. Elisabeth Moss – The Handmaid's Tale (19)
8. Ari Graynor – I'm Dying up Here (17)
9. Sonequa Martin Green – Star Trek Discovery (16)
10. Maddie Hasson – Impulse (15)

Dans les premiers jours du scrutin, cette nouvelle catégorie vous a de toute évidence un petit peu déstabilisés. Il a fallu quelques temps pour qu'un classement se dessine... et quel classement ! Pour être tout à fait franc avec vous, lorsqu'Olivier a suggéré cette section, je n'étais pas vraiment sûr qu'elle fonctionnerait. Je ne suis d'ailleurs toujours pas certain qu'elle ne devienne pas un de ces Drawas où ce sont toujours les mêmes qui sont cités, tout simplement parce que les Emmy, c'est un peu comme le Ballon d'Or – on sait bien que tous les joueurs passant l'essentiel du match dans leur moitié de terrain n'ont aucune chance. Reste que sur une année, cela nous a offert une très jolie compile des comédien(ne)s qui auraient pu ou dû choper un Emmy sur, disons, les trois ou quatre dernières saisons. Certain(e)s avec à peu près zéro chance sur zéro (autant dire qu'avant de voir Impulse ou Star Trek Discovery nommés aux Emmys, il va falloir attendre quelques années, ainsi que le dépôt de bilan de HBO et la mort de tous les acteurs ayant joué dans l'une de ses séries), d'autres qui ont déjà eu des Emmy mais pas pour les bons rôles (quand on pense que Melissa Leo, qui est géniale partout même dans les merdes et devrait truster à vie la catégorie meilleur second rôle, en a chopé un pour... une guest dans Louie...) On ne va pas citer tout le monde, d'autant qu'il y en a encore trente-et-un derrière les dix premiers. Christine Baranski ne mérite peut-être pas plus le titre qu'une autre, mais elle fait une belle gagnante, d'autant que cela fait dix ans cette année qu'elle joue le même rôle, dans lequel elle est excellente, et à peu près autant de temps que même ses propres scénaristes et producteurs paraissent ne pas s'en apercevoir.


WGTC? Drawa de l’acteur/actrice ayant décroché le plus bel emploi fictif de l'année.
ANTHONY HOPKINS,
pour son rôle dans Westworld (46)

2. John Barrowman – Arrow/Legends of Tomorrow (31)
3. Terry O'Quinn – Castle Rock (24)
4. Barclay Hope – Riverdale (22)
5. Carla Gugino – The Haunting of Hill House (20)

Ce prix traînait depuis si longtemps dans nos cartons qu'il n'était pas vraiment prévu qu'il soit emporté avec une telle facilité. On peut derrière s'interroger sur la légitimité d'une telle victoire : Anthony Hopkins n'est plus crédité au générique de Westworld, il fait une ou deux apparitions en guest, on imagine qu'il n'a plus le même contrat qu'en saison 1 (du moins l'espère-t-on pour la production). Admettons cependant que cela sanctionne une mode assez agaçante depuis quelques saisons, consistant à axer une grosse partie de la promo d'une nouvelle série sur la présence de telle ou telle tête d'affiche qui nous abandonne en cours de route.
Une victoire logique à défaut d'être juste, donc, et ce alors que John Barrowman fut un courageux challenger (on rappellera tout de même qu'il a un contrat tout à fait unique avec la CW : il est payé pour apparaître en personnage secondaire récurrent dans TOUTES les séries de l'Arrowverse. Soit donc, en 2018... six minutes, en toute fin d'année, comme par hasard au moment de payer les impôts). Dans les bons plans pour fumistes, autres mentions spéciales à Terry O'Quinn (je joue un mec qui meurt dans la première scène de la série et je prends mon chèque pépère pour apparaître deux minutes tous les quatre épisodes) et Barclay Hope (je me fais chier en rôle secondaire principal et je demande gentiment à ce qu'on a tue mon personnage et le remplace par un vague frère jumeau qui n'apparaît que tous les six épisodes et n'a quasiment jamais de dialogues). Pour Carla Gugino, je ne sais pas trop, mais ses prestations sont devenues tellement caricaturales depuis des années qu'on ne va pas aller la plaindre.


WGTC? Drawa du pire casting. Parce que comme chacun sait, le plus peut le moins
VIKING (29)

The Romanoffs (25)
Riverdale (23)
La Vérité sur l'Affaire Harry Québert (21)
The Flash (20)
Tell Me a Story (18)
A Million Little Things (14)
Krypton (14)
For the People (13)
Here & Now (12)

Tu es vaguement nordique, tu as un léger accent, tu es à peu près bien gaulé(e) et tu n'a jamais joué la comédie de ta vie ? Bienvenue dans l'équipe de Vikings ! Si la crasse ne te fais pas trop peur, nous avons certainement un boulot pour toi. Comme elle semble loin l'époque où le principal antagoniste de Vikings était joué par Gabriel Byrne. Si seulement quatre petits points la sépare des ses poursuivantes, ce Drawa aura rarement paru si justifié tant le décalage est stupéfiant entre la notoriété et le prestige de la série d'un côté, et la... hum, « qualité » de son recrutement de l'autre. Ce n'est tout de même pas Isabelle Huppert en freestyle ou une série de TF1 qui allaient menacer un tel mastodonte.


WGTC? Drawa "Eric Northman" du personnage masculin le plus fuckable
GADI BECKER – The Litte Drummer Girl (26)

2. Luke Cage – Luke Cage(24)
3. Matt Murdock/Daredevil – Daredevil (23)
4. Takeshi Kovacs – Altered Carbon (21)
5. Bellamy Blake – The 100 (20)
6. Jesse Custer – Preacher (19)
7. Dean Winchester – Supernatural (18)
8. Nathaniel Plimpton III – Crazy Ex-girlfriend (16)
9. Steven Carrington – Dynasty (14)
10. Michael Culhane – Dynasty (13)

Je n'ai pas (encore) vu The Little Drummer Girl (il paraît que c'est très bien), mais j'ai lu le livre et laissez-moi vous dire que si Becker est réellement le personnage masculin le plus fuckable de l'année, peu de draps doivent s'en souvenir (ou alors c'est que Skarsgård est le meilleur acteur de sa génération mais depuis le temps, je pense qu'on le saurait). Le pire étant qu'il s'agit finalement du résultat le plus acceptable, dans la mesure où il témoigne d'un minimum de fraîcheur (ouais ok... vraiment mini minimum). Le reste de ce classement est en effet d'une tristesse à mourir, en tout cas en terme de dépouillement, puisque les résultats sont quasiments toujours les mêmes depuis trois saisons. On a beau aimer Dynasty, pour que deux de ses comédiens se retrouvent dans le Top 10, c'est qu'il y a un bug quelque part. Ou un gros manque d'imagination chez les votants, je ne sais pas trop...


WGTC? Drawa du personnage féminin le plus fuckable
MIRIAM « MIDGE » MAISEL – The Marvelous Ms. Maisel (27)

2. Lagherta – Vikings (22)
  . Karen Page – Daredevil (22)
4. Tulip O'Hare – Preacher (20)
5. Rebecca Bunch – Crazy Ex-girlfriend (17)
6. Alex Danvers – Supergirl (15)
7. Alicia Clark – Fear the Walking Dead (14)
8. Elisabeth Jennings – The Americans (13)
  . Jessica Jones – Jessica Jones (13)
10. Dana Scully – The X-Files (12)

Chez ces dames, le problème est relativement similaire, même si Mrs. Maisel paraît une lauréate plus crédible, et surtout susceptible de s'inscrire un minimum dans la durée. Mais est-ce encore ce que nous attendons lorsque l'on songe que presque tous les noms cités sont déjà connus comme le loup blanc et présents dans le Top 10/15 depuis des années (voire la nuit des temps télévisuelle en ce qui concerne Scully) ? Ce sont du coup les absences et les gadins qui sautent le plus aux yeux en 2018, à commencer par la grosse taule de la tenante du titre, Alicia Clark, loin derrière le groupe de tête, ou l'absence subite de Sara Lance (Legends of Tomorrow), habituée au top 5 depuis des lustres (trois petits points seulement cette année). La bonne nouvelle toutefois est que plus la moitié des séries citées seront finies, annulées ou en stand-by en 2019, ce qui rebattra peut-être un peu la carte (ou permettra juste à Midge d'enchaîner sur un deuxième titre ?)...


WGTC? Drawa du personnage qu'on a tous envie de battre à mort
OCTAVIA BLAKE – The 100 (30)

2. Ivar Ragnarsson – Vikings (27)
3. Silene « Tokyo » Oliveira – La Casa de papel (25)
4. Dolorès Abernathy – Westworld (23)
5. Ralph Dibny – Elongated Man (22)
6. Morgan Jones – TWD/Fear the Walking Dead  (21)
7. Davos – Iron Fist (20)
8. Felicity Smoak – Arrow (17)
9. Clare Fraser – Outlander (15)
10. Adora Crellin – Sharp Objects (14)
    . Sheldon Cooper – The Big Bang Theory (14)

En faisant le choix de « dégenrer » cette catégorie, je m'attendais à ce que ce soit un sacré bordel... ce à quoi je ne m'attendais pas c'est que, nostalgiques de l'ancienne formule, beaucoup d'entre vous tiendraient à nommer une femme et un homme ex-æquo. Cela nous donne un classement joliment paritaire et follement insupportable, pour ne pas dire que ce Top 10 est sûrement la plus belle brochette de têtes à claques qu'on ait eue dans cette catégorie depuis sa création. Le fait que le titre soit finalement remporté par un personnage que tout le monde aimait plutôt bien jusqu'ici, chose qui n'était jamais arrivée par le passé, en dit par ailleurs beaucoup sur la fragilité des liens qui peuvent parfois unir les spectateurs et ces héros dont ils suivent les aventures durant des années. En optant pour le bon vieux coup de l'élipse temporelle, les scénaristes de The 100 ont totalement tué le personnage d'Octavia, qu'on a souhaité voir en prendre plein la gueule durant toute la saison 5, et qui n'a même pas été récompensée par une mort rédemptrice à la fin. Ne nous y trompons, il s'agit d'un vrai choix du cœur de la part de l'Académie, car réussir à devancer Ivar n'est pas donné à la première venue tant ce personnage, déjà bien calé dans le Top 5 l'an passé, est assurément l'un des plus irritants qu'on puisse trouver actuellement à la télévision.


WGTC? Drawa de l'enfant qu'on a tous envie de battre, peut-être pas à mort ni trop fort parce que c'est interdit - mais allons ! un bon coup de pied au cul n'a jamais fait de mal à personne
« PRINCE » HENRY – The Walking Dead (30)

2. Amma Crellin – Sharp Objects (27)
3. Judith Grimes – The Walking Dead (24)
4. Klaus Baudelaire – A Series of Unfortunate Events (15)
5. Sheldon Cooper – Young Sheldon (13)

Même s'il est devenu un adolescent très moche et que les scénaristes l'ont encore moins gâté que la nature, Carl Grimes était quand même le gamin le plus cool de la télévision contemporaine. La preuve : il n'a jamais remporté cette catégorie et n'a même quasiment jamais été nommé. Son remplaçant est... euh... une grosse flaque ? Honnêtement, j'ai un doute quand au fait qu'il mérite vraiment d'être battu, surtout quand sa dauphine est un des êtres les plus crispants qu'il nous ait été de voir dans une série en 2018. Henry a l'air plutôt passif, comme gamin, mais admettons qu'il paraisse avoir un vrai beau potentiel d'ado pénible qui va provoquer des catastrophes (quand on connaît les comics, c'est même couru d'avance). Tout prix attribué à The Waking Dead est bon à prendre, mais il paraît un peu prématuré de condamner ce pauvre mioche de la sorte, surtout une année plutôt bien fournie en prétendants dans les Kidding, Champions, Manifest voire Arrow. Il y avait du choix, on respectera le vôtre et on se contentera juste de remarquer que, grande première, il n'y a aucun gosse de Modern Family dans le Top 5 (rassurez-vous, ce brave Manny est sixième).


WGTC? Drawa du méchant qui ne fout même pas les jetons à ma petite nièce
RICARDO DIAZ – Arrow (31)

2. Pting le Destructeur – Doctor Who (28)
3. Hiram Lodge – Riverdale (26)
4. Clifford DeVoe/Le Penseur – The Flash (25)
5. Octavia Blake – The 100 (23)

Toute petite année à méchants, qu'il s'agisse de foutre les jetons ou pas. Beaucoup d'abstention dans cette catégorie pourtant généralement plébéscitée par l'Académie, au point que j'aie accepté de compter des votes que j'aurais sans doute invalidés habituellement (Octavia n'est pas plus une « méchante » que, un peu plus bas, Olivia Crain dans The Haunting of Hill House). Mais une victoire qui, en définitive, ne souffre pas réellement la contestation. Durant deux saisons, Ricardo Diaz a incarné à la perfection la définition de cette catégorie tant on a absolument JAMAIS compris en quoi il représentait une terrible menace pour Green Arrow, son crew et theiiiiiiir city. Ces gens ont combattu des immortels, des puissances magiques, des méchants de Batman, des ninjas survoltés, des aliens, sans oublier une arch-nemesis dont le surnom est tout de même « le Destructeur »... et ils se laissent emmerder durant deux putains de saisons par une vague petite frappe incarnée par un acteur qui joue généralement les sous-fifres ? C'est quoi cette blague ?


WGTC? Drawa du personnage qui sert à rien, mais qu'on aime bien quand même
PAUL « JESUS » MONROE – The Walking Dead (33)

2. Carry & Kerry Louder – Legion (25)
3. Citizen Z – Z Nation (20)
4. Charlie Telphy – Black-ish (18)
5. Gianni Versace – American Crime Story (16)

Ta-ta-ta-tatatatatata-ta. Quel moment émouvant ! Sauf erreur de ma part, c'est la première fois que nous attribuons un Drawa à titre posthume, à part bien sûr celui du meilleur pire mort, et cela me fait tellement frisonner que je spoile sans vergogne. En même temps, est-ce vraiment spoiler tant Jésus fut de très loin le plus inutile de tous les personnages inutiles d'une série devenue depuis très longtemps inutile ? Vous savez quoi ? Même son interprète le dit : « Je sais que beaucoup de gens vont être dégoûtés mais moi, ça faisait deux saisons que je l'étais. » résume-t-il dans une (chouette) interview au Hollywood Reporter. « Jésus est arrivé dans la série d'une manière vraiment cool et puis il est allé s'enliser à La Colline... pendant la guerre contre les Sauveurs, la seule personne contre qui il s'est battu était dans son camp. »
Bref, sans concertation, vous avez réussi une très bonne vanne, et même deux... parce que Gianni Versace qui ne sert à rien dans la série qui porte son nom, c'était tellement bien vu que je m'en suis voulu de ne pas y avoir pensé moi-même.


WGTC? Drawa "C.I.O." du personnage qui devrait sérieusement envisager une reconversion professionnelle
THOMAS KELLER – Riverdale (31)

2. Maïa Rindell – The Good Fight (24)
3. Matt Murdock/Daredevil – Daredevil (20)
4. Jimmy Olsen – Supergirl (19)
5. Fox Mulder – The X-Files (18)

J'étais sincèrement persuadé que ce Drawa était une excellente idée, et peut-être était-ce le cas quand j'y ai pensé au moment de dépouiller la Cérémonie 2017. Ce qui est sûr, c'est que cette année, cela vous a plus fait sécher qu'autre chose. Même s'il y avait du choix et même si, au final, les résultats n'ont rien d'infamant. Oui, tous ces personnages, qu'on apprécie par ailleurs, sont assez mauvais dans ce qu'ils font d'un point de vue professionnel, je ne souhaiterai pas à mon pire ennemi de se retrouver défendu au tribunal par Maïa ou Matt, Jimmy Olsen est le patron de presse le plus inutile du monde (il était déjà totalement bidon comme photographe et d'ailleurs, on ne l'a pas vu avec un appareil à la main depuis à peu près le pilote), Fox Mulder devrait pour sa part plutôt songer à la retraite. Quant à Thomas Keller, ayant été destitué de son titre de shérif, il est a priori d'ores et déjà en train de suivre une formation Pôle Emploi (souhaitons-lui de ne pas refuser trop d'offres « raisonnables »).


WGTC? Drawa du flashback/forward bien relou qui te rappelle chaque semaine que Lost, c'était pas si mal
WESTWORLD (48)

2. The Walking Dead (32)
3. Arrow (26)
4. This Is Us (25)
5. The Haunting of House Hill (21)

Il était écrit depuis bien longtemps que seule Westworld saurait un jour détrôner Arrow, triple vainqueure dans cette catégorie. Celle-ci s'était pourtant mise sur son 31 en osant depuis peu des flashforwards révélant la mort de Felicity (double fantasme), mais impossible de résister face à la puissance de feu d'une série tellement fière de sa narration non-linéaire que plus personne n'essaie de savoir si ce qu'il regarde se passe dans le présent, dans le passé ou dans le futur – de toute façon c'est chiant à mourir quelle que soit l'époque choisie. Arrow ne finit même pas dauphine, dégagée par l'opportuniste The Walking Dead, série à bout de souffle qui décide d'user des flashforwards du jour au lendemain histoire de meubler. On supposait depuis longtemps qu'Arrow ne devait ses titres qu'à une concurrence très faible en Ligue 1, on en a désormais la preuve.


WGTC? Drawa NON MAIS TA GUEULE MAINTENANT ! de la voix off qui... NON MAIS SANS DÉCONNER, TA GUEULE, ON A COMPRIS, ARRÊTE DE NOUS EXPLIQUER CE QU'ON EST EN TRAIN DE REGARDER !
INSATIABLE (38)

2. 13 Reasons Why (37)
3. YOU (35)
4. Outlander (24)
5. Riverdale (21)

«  Vous savez ce qui est pire qu’une voix-off ? TROIS putains de voix-offs, c’est même tellement atroce que dans Insatiable Alyssa Milano n’en a une que dans le pilote avant de mystérieusement disparaître comme troisième frère Cunningham ». C'est pas moi qui l'ai dit, c'est mon binôme, et il l'a ma foi bien dit. On pouvait s'étonner qu'Insatiable n'ait toujours pas remporté de prix à ce stade de la compétion, mais celui-ci ne pouvait pas lui échapper.


WGTC? Drawa de la série dont l'intense pouvoir de fascination ne se révèle qu'après obtention d'une carte au trésor de presse
ATLANTA (32)

2. The Deuce (30)
3. Dix pour Cent ; Westworld (27)
5. Counterpart (20)

C'est assez rare pour être souligné, les professionnels de la profession ont été très sages en 2018. Oubliés les papiers de deux pages pour nous expliquer que si on n'aimait pas la saison 3 de Twin Peaks c'est qu'on ne comprenait rien à l'art et que même on n'avait sans doute jamais lu un livre avec des mots compliqués. Remballées les rédactions de philos nous expliquant que Westworld avait inventé la roue, l'intertextualité et la psychanalyse. En fait, en 2018, la critique a surtout passé beaucoup de temps à nous expliquer que les saisons 2 des trucs qu'elle avait encensée l'année d'avant était pourris, ce qui pourrait presque s'apparenter à un acte de contrition vu qu'à nos yeux, ils étaient déjà pas terrible à la base... ne fût-ce l'évidence qu'il s'agissait surtout de brûler le lendemain ce qui avait été adoré la veille. Du coup, cette catégorie reine des Drawas a pas mal pataugé et heureusement qu'Atlanta, série déjà largement surcotée en saison 1, a été là pour se faire sur-surcoter en saison 2.


WGTC? Drawa de la série dont les fans sont tellement hystériques que tu n'oses plus dire que tu l'aimes quand tu es en société
WESTWORLD (96)

2. The Walking Dead (23)
3. Doctor Who (22)
4. Black Mirror (21)
5. La Casa de papel (20)

Une compétition ? Quelle compétition ? Toute personne ayant déjà tenté de faire un tour sur le Web après la diffusion d'un épisode de Westworld a déjà expérimenté ce sentiment étrange d'assister à une fête à laquelle il ou elle n'était pas invité(e). On a vu l'épisode, on l'a peut-être même apprécié, on a l'impression de l'avoir parfaitement compris, et soudain une cohorte de tweet et de post Facebook apparaissent pour expliquer qu'en fait pas du tout, c'était une merveille de complexité, incroyable, on est totalement perdu – et avez-vous très cher relevé cette citation incroyable de Jung ? Tarés.


WGTC? Drawa "Alain Finkielkraut" de la série réactionnaire
BLACK MIRROR (36)


WGTC? Drawa "Miss France" de la série bien-pensante
DOCTOR WHO (32)


Forcément, avec Trump au pouvoir, les réac' n'ont plus vraiment le vent en poupe à la télé et les bien-pensants sont entrés en résistances. En résulte une grosse baston dans cette catégorie et une promenade de santé pour les habituées dans l'autre, qui a failli comme l'an passé être remportée par les deux séries de la franchise The Walking Dead. Ce qui est assez ironique au vu de ces résultats, c'est que ces deux catégories qui n'ont pas du tout la même historique au sein des Drawas n'ont jamais autant fonctionné en miroir (pun intended), tant et si bien qu'elles finissent par récompenser deux séries britanniques ayant dépassé leurs frontières, qui nourrissent bien des points communs, se sont influencées l'une et l'autre, lorsqu'il ne s'est pas s'agit de pompe pure et simple du côté de Black Mirror. Là où elles se séparent, c'est que l'an dernier, Doctor Who était classée dans l'autre catégorie et a opéré avec son changement de showrunner un virage à 180° pas toujours très subtil – disons pour faire simple qu'autant on était convaincu que Steven Moffat était un vrai réac', autant on ne peut s'empêcher de se demander si le progressisme de Chris Chibnall n'est pas une bonne vieille façade...


[INVALIDÉ] WGTC? Drawa "Nobel" de la série historique ou scientifique ou politique ou juridique... bref : de la série à jargon qui te fera planter à coup sûr ton concours d'entrée à Normal Sup'

Je ne suis pas une balance, mais je voudrais quand même dire que cette catégorie était une idée d'Olivier. Voilà voilà. (même Guic', consultant officiel du Golb en trucs scientifiques que personne ne comprend, s'est abstenu. C'est vous dire).


WGTC? Drawa de la série pseudo trash
INSATIABLE (47)

2. Who Is America? (26)
3. UnReal (24)
4. American Horror Story ; Insomnia (19)
5. Channel Zero (18)
6. Harlots (15)
7. The Purge (14)
8. American Crime Story (13)
9. The Sinner (12)
10. The Romanoffs (10)

J'ai été un peu vilain de balancer mon collègue juste au-dessus, alors pour me faire pardonner, je lui laisse la parole (les habitués auront compris que c'est surtout dans le but d'évacuer un maximum de trucs de son bulletin de 320 pages) (non mais personne n'a mieux résumé Insatiable cette année, il faut le dire) : « On a tous été dur avec Insatiable, ses blagues pas du tout politiquement correctes sur les gays, le sud,la pédophilie, les gros, cette série était au moins aussi edgy que...le carnet de blagues de Trey Parker et Matt Stone courant 1995. Comme si les mecs qui ont conçu ce truc avaient une conception de la transgression qui n’a pas évolué depuis 1998. En fait Insatiable est vraiment trash, mais d’une manière absolument pas maîtrisée ni même souhaitée , qui confine au génie de l’art naïf. »


WGTC? Drawa de la série qui était bien - oui : était.
The HANDMAID's TALE (41)

2. The 100 (28)
3. 13 Reasons Why (24)
4. American Crime Story (23)
5. Westworld (21)
6. Fear the Walking Dead (19)
7. Roseanne (19)
8. Vikings (18)
9. Jessica Jones (17)
10. American Vandal (10)

Je me moquais il ya quelques semaines de la mode consistant à se plaindre des saisons 2 toutes pourries, mais s'il y en a une qui aura mérité d'atterrir ici, c'est assurément The Handmaid's Tale. Non pas qu'on ne supputait pas que la saison 2 allait être moins bien, mais il était difficile de prévoir la vitesse sidérante à laquelle la série allait s'enliser, au point de devenir sa propre antithèse en une poignée d'épisodes. De fait, même une année où tout le monde a passé son temps à renier ses coups de cœur de la saison d'avant et où l'on pouvait supposer une sacrée bataille dans cette catégorie, elle s'impose très aisément et ne laisse que des miettes aux autres saisons 2 toutes pourries de 2018 (qui, c'est vrai, étaient tout de même dans l'ensemble vachement moins pourries... encore que 13 Reasons Why...)
Reste que la grande perdante et de cette catégorie, et de l'année, c'est assurément The 100, qui même pas à mi-chemin a déjà ramassé plus de citations que durant les quatre cérémonies précédentes. Sans décrocher beaucoup de prix, ce qui somme toute résume bien sa saison 5 assez nettement foirée, mais pas non plus irrécupérable.


WGTC? Drawa de l'éjaculation précoce la série qui a tout donné dans les trois premiers épisodes
BODYGUARD (28)

2. The Haunting of Hill House (27)
3. Chilling Adventures of Sabrina (25)
4. Killing Eve ; Who Is America? (20)

Toute autre résultat eût été scandaleux. N'allez pas en déduire pour autant que Bodyguard fut une mauvaise série. Elle était recommandable à plus d'un titre mais illustrait cette catégorie au mot près, puisqu'effectivement, passé le troisième épisode, elle se transformait en une toute autre série dont on n'était plus trop sûr de savoir ce qu'elle cherchait à nous raconter.
The Haunting of Hill House, en revanche, c'est un peu l'inverse : les trois premiers épisodes ne donnent rien, pas la plus petite semence, ce sont les trois dernier qu'il faut attendre pour (enfin, si on ne dort pas depuis des heures) entrer dans le vif du sujet. Il n'est pas impossible que nous venions de dénicher une nouvelle catégorie pour 2019...


WGTC? Drawa du générateur automatique de pitch, parce que ça devient vraiment difficile de faire comme si on ne savait pas
GOD FRIENDED ME (23)

2. Insomnia (20)
3. Manifest (19)
4. The Neighboorhood (18)
5. Tidelands (16)

Il est très rare qu'un nouveau Drawa soit validé si nous ne trouvons pas au moins quelques titres faisant figure de prétendant. Nous n'avions pourtant qu'une très vague idée de qui pouvait gagner ce titre – a priori tout le monde et n'importe qui, dans une époque où même l’Équipe 21 doit bien songer à produire des séries TV – et c'est avec un certain étonnement que j'ai vu un titre dont je n'avais absolument jamais entendu parler (mais qu'Olivier avait vu, me semble-t-il) se dégager assez rapidement en tête. Vous ne connaissez pas God Friended Me ? Eh bien tout est dans le titre : un mec (évidemment athée) voit sa vie changer le jour où Dieu l'ajoute en ami sur Facebook. Ce n'était pas exactement ce que nous entendions par générateur automatique de pitch (les gloubiboulgas que sont Insomnia et Manifest correspondaient a priori un peu mieux), mais pour ce qui est d'être le pitch le plus nawak de l'année, aucun problème – et merci à vous de m'avoir permis de le découvrir (même si je ne regarderai pas, hein).


WGTC? Drawa de la série qui existe encore, mais personne ne sait pourquoi (ni qui la regarde)
SUITS (27)

2. Gotham (21)
3. The Walking Dead (20)
4. The Big Bang Theory (19)
5. Midnight, Texas (18)
6. Dix pour Cent (17)
7. Elementary (15)
8. Lucky Man (14)
9. MacGyver (12)
10. Baskets (11)

Mine de rien, l'évènement est de taille : Suits est la première série de l'histoire des Drawas à remporter deux fois ce titre, qui lui avait déjà été décerné en 2016. Je ne sais pas si vous vous rendez compte, tout de même, du nombre d'épisodes sans intérêt qu'il faut avoir le courage de tourner pour réaliser un tel exploit. Comment pourtant s'en étonner, considérant que Suits est une série que tout le monde a lâché mais qui continue tout de même en roue libre, probablement uniquement portée désormais par le fan-club (certes bien rempli) de la Famille Royale Britannique. Même moi qui ait une excellente mémoire, je ne saurais pas vous dire à quelle saison on en est, ni qui joue encore dedans, ni ce que ça raconte, alors que je peux le faire pour à peu près n'importe quelle série que j'aurais cessé de regarder à la même époque que Suits... enfin non, car la vérité, c'est que je ne sais même plus moi-même quand j'ai arrêté de regarder Suits – j'ai l'impression que cela fait un siècle, j'ai l'impression que cette série a eu au moins 18 ou 19 saisons et des milliers d'épisodes racontant tous les même chose. Convertis en panniers de basket ball réalisés par Harvey Specter pour meubler au début ou à la fin d'une scène, on ne doit pas être du million (mais pas de spectateurs, a priori).


WGTC? Drawa "Pringles" de la série que tu regardes encore, mais personne ne sait pourquoi (et surtout pas toi)
The WALKING DEAD (33)

2. Arrow (24)
3. Westworld (26)
4. Vikings (21)
5. Ray Donovan (20)

La limite conceptuelle de ce Drawa crève évidemment les yeux à l'usage : il ne concerne par définition que des séries existant depuis tellement trop longtemps qu'elles n'ont aucune raison de disparaître d'une année sur l'autre, ce qui donne un classement quasi identique à l'année passée (à cette petite nuance près que Westworld n'est diffusée que tous les 24 mois), sur lequel il est d'autant moins utile de s'appesantir qu'a priori et à l'exception de The Big Bang Theory (sixième), TOUTES les séries citées dans cette catégories (il y en a tout de même eu 31) seront encore de la partie l'année prochaine. Je ne sais pas ce que cela dit de l'industrie, encore moins ce que cela dit de nous (je regarde toujours moi-même plus de la moitié des séries que vous citez)... c'est peut-être effrayant ou au contraire honorable, une forme de loyauté chevaleresque dans le moyen voire le mauvais. Peut-être aussi que vous me ferez mentir l'année prochaine mais je n'y crois pas du tout, je sais bien que vous allez continuer à mater The Walking Dead dans l'espoir complètement vain qu'ils finissent tous par clamser.


WGTC? Drawa de la série dont tout le monde se foutrait si elle était américaine
DIX POUR CENT (49)

2. La Casa de papel (48)
3. Deutsch-les-Landes (24)
4. Speakerine (21)
5. Hippocrate (16)

Beaucoup se sont étonnés que nous ayons fait le choix, pour cette huitième édition, de supprimer la catégorie miroir Série que tout le monde trouverait géniale si elle était américaine. La raison en est pourtant simple et fut très bien résumée par mon camarade durant notre brainstorming annuel : « c'est surtout avec la production nationale que les Français ont un problème ». Cette sélection le démontre cette année plus que jamais puisque sur la totalité des séries citées, plus de 90 % étaient françaises, ne laissant que des miettes aux autres pays. Certains opposeront à juste titre que tandis qu'Un village français a explosé tous les records possibles dans la catégorie miroir (qu'elle a remporté cinq fois de suite, généralement de très loin), celle-là n'a pas toujours été gagnée par des séries hexagonale (Suède et Belgique s'y sont également illustrées avec talent). Reste que depuis l'explosion de Netflix il est devenu assez banal de regarder des séries "exotiques", souvent en leur accordant un crédit qu'on n'accorderait pas à des séries anglo-saxonnes et spécialement US, preuve en est que LE plus gros buzz de 2018 aura été... une série espagnole, qui d'ailleurs avait un gros flop lors de sa diffusion dans son pays d'origine. Et ne manque une distinction qui lui était promise que d'un petit peu cheveu de Julien Doré, alors que Dieu sait qu'il en a. CQFD.


WGTC? Drawa de la série qui fait très bien semblant de ne pas être un bon vieux soap des familles
VIKINGS (27)

2. The First (26)
3. The Walking Dead (25)
4. Succession (21)
5. Outlander (20)
6. Crazy Ex-girlfriend (18)
7. The Marvelous Mrs. Maisel (17)
8. UnReal (16)
9. The Romanoffs (15)
10. Bodyguard (11)

Dauphine de Game of Thrones l'an passé, Vikings profite pépouze de l'absence de la tenante du titre pour lui succéder dignement... ou pas selon la lecture que l'on a de l'intitulé. Toujours le même problème : à quel degré faut-il le lire ? J'ai promis par le passé de ne jamais trancher et ce n'est pas aujourd'hui que je le ferai, d'autant que ce Top 10 paraît somme toute très acceptable (il n'y a que sur Succession que je ne puis me prononcer, ne l'ayant pas vue). Et puis Amour, Gloire & Drakkars, ça sonne quand même presque aussi bien qu'Amour, Gloire & Donjons.


ET MAINTENANT, PLACE AUX DRAWAS SPÉCIAUX !

WGTC? Drawa Spécial de la comédie pas drôle
KIDDING (23)

2. Camping (20)
  . Modern Family (20)
4. Atlanta (19)
5. Dix pour Cent (18)
6. Young Sheldon (17)
7. Alex, Inc. (16)
  . The Neighborhood (16)
  . Mom (16)
  . The Orville (16)

Il est assez rare de voir autant d'égalité aux Drawas, encore plus dans cette catégorie, mais cela colle finalement assez bien à une édition remportée par... Kidding. Une série dont on peut légitimement se demander si, son titre mise à part, elle a jamais souhaité faire référence à quoi que ce soit d'humoristique. Et pourtant, Kidding est bel et bien classée en comédie. Si récompenses il devait y avoir, ce serait bien dans cette case. Ce qui lui permettrait probablement de faire date comme étant la série qui, plus forte qu'un Louis CK au meilleur de sa forme, aurait réussi à franchir le mur du son de la sadcom, de la dramédie, de la comédie tellement déprimante qu'on a plutôt envie de lui filer le Drawa suivant. D'ailleurs, devinez qui l'a emporté ?...


WGTC? Drawa Spécial de la série qui donne envie d'avaler une demi-douzaine de yaourts périmés avant de se pendre avec un câble Ethernet en écoutant une compile de post-rock
KIDDING (41)

2. The Handmaid's Tale (32)
3. Fear the Walking Dead (21)
4. Atlanta (26)
5. Dietland (20)
6. Legion (18)
7. Sharp Objects (16)
8. 13 Reasons Why (15)
9. Westworld (12)
10. Patrick Melrose (11)

Kidding est une série qui... bon, écoutez, je vais être honnête : j'ai arrêté assez vite, je n'ai pas regardé suffisamment longtemps pour commenter autant de Drawas concernant la même (très très mauvaise) série. Ce Drawa est mérité, égale le record de points dans cette catégorie (mais avec moins de votants que pour 13 Reasons Why l'an dernier, perf d'autant plus impressionnante)... cela donne je pense une assez fidèle image du show de Gondry et Carrey, a forioti si l'on prend en considération le niveau de déprime assez hallucinant de la concurrence – battre The Handmaid's Tale est déjà costaud, mais étaler en plus Atlanta, Dietland, Sharp Objects et 13 Reasons... à part Super Mario quand il chope une étoile d'invicibilité, personne ne paraissait en être capable.


WGTC? Drawa Spécial "Manu" de la série dont la pensée est bien trop complexe pour qu'on te l'explique (mais tout de même pas aussi complexe que celle du vrai Manu, faut pas déconner)
WESTWORLD (61)

2. Maniac (44)
3. Legion (30)
4. Lodge 49 (15)
5. Ozark (12)

A ce stade de la compétition, tout le monde aura compris, je pense, que quand Westworld gagne... Westworld gagne. Il y avait pourtant du choix dans cette catégorie et si l'on est objectif pendant cinq minutes, la saison 2 de Westworld n'était certainement pas le truc le plus embrouillé de l'année... mais pourquoi diable serions-nous objectifs aux Drawas ?!


WGTC? Drawa Spécial du il était temps que ça s'arrête
UnREAL (33)

2. House of Cards (25)
3. Once Upon a Time (22)
4. Roseanne (21)
5. Iron Fist (20)
6. New Girl (19)
7. Outcast ; Scandal (18)
9. The Last Man on Earth (15)
10. The Originals (14)

Dans une époque où l'on prolonge un peu tout et surtout n'importe quoi, il est rassurant de se rappeler que tout de même, de temps à autres, certaines séries s'arrêtent. Il est en revanche assez effarant de noter plus de la moitié du Top 10 (et la proportion est à peu près la même en étendant au Top 20) est composée de séries mortes de leur belle mort, avec une vraie fin prévue à l'avance, quand la plupart agonisaient sur nos écrans depuis des années. Si la victoire d'UnReal n'a rien d'illogique, c'est sans doute parce que sa saison 1 n'aurait jamais dû avoir de suite à la base, même si contrairement à d'autres on ne pouvait pas vraiment deviner la manière dont les choses se finiraient. Déjà usée en saison 2, à bout de souffle en saison 3, elle a réussi la prouesse d'avoir malgré tout une saison 4 qu'à peu près personne n'a regardée (sauf moi), et de s'offrir une conclusion dont à peu près tout le monde aurait pu se passer. Alors certes, vu le contexte en coulisse, House of Cards n'aurait pas dépareillé non plus. Mais franchement... UnReal...


WGTC? Drawa Spécial de la série qui a tout pompé sur une autre
9-1-1 (28)

2. Unsolved (25)
3. Manifest (22)
4. A Million Little Things (21)
5. Tom Clancy's Jack Ryan (20)
6. Speakerine (19)
7. Deutsch-les-Landes (17)
8. Chilling Adventures of Sabrina (15)
9. Fear the Walking Dead (14)
10. Tell Me a Story (13)

Avouons-le, de toutes les séries du Top 5, 9-1-1 était peut-être la moins pompée, quand les « influences » (pour être poli) de ses poursuivantes crevaient les yeux à chaque plan. Alors c'est vrai, 9-1-1 ressemble à plein de trucs. Mais genre : plein. A peu près toutes les séries de pompiers. Et de flics. Et les séries médicales. Et... bon ok, j'ai rien dit, ça transpire quand même un peu le manque d'originalité et d'inspiration. En même temps venant de Ryan Murphy, c'est plutôt reposant.


WGTC? Drawa Spécial du beaucoup de bruit pour rien.
LA CASA DE PAPEL (32)

2. Maniac (28)
3. Doctor Who (27)
4. The Romanoffs (25)
5. The Haunting of Hill House (22)
6. The First (20)
7. Westworld (19)
8. Succession (15)
9. Chilling Adventures of Sabrina (12)
10. The Marvelous Ms. Maisel (11)

Ah tout de même. Non que je lui en voulais spécialement, vu que je ne l'ai pas vue et n'ai aucune intention de la voir, mais avec tout le mal que m'en avaient dit les personnes douées de raison de mon entourage, je commençais à me demander... eh bien, si elles étaient si douées de raison que cela, La Casa de papel sortant mystérieusement indemne de la plupart des catégories où elle était citée. Parce qu'elle en a fait, du bruit, entre le bouche à oreille sur les réseaux sociaux, les articles de presse tentant de surfer sur une vague qu'elle avait totalement loupée... sans oublier tous les gens qui se sont découvert une passion pour « Bella Ciao »... à se demander pourquoi je n'ai pas regardé, n'est-ce pas ?


WGTC? Drawa Spécial "Jurassic Park (ou World)", récompensant le plus mauvais remake (ou reboot (ou spin off (ou adaptat... (oh putain mais quelle horreur, il n'y a plus que ça !))))
CHILLING ADVENTURES OF SABRINA (34)

2. The X-Files (29)
3. Magnum P.I. (23)
4. The Alienist (20)
5. Roseanne (19)
6. Charmed (15)
7. Krypton (12)
8. Fear the Walking Dead (11)
9. Legacies (10) ; The Terror (10)

Série plus médiocre que réellement mauvaise, Chilling Adventures of Sabrina a au moins eu le mérite de me faire prendre conscience de la popularité de la série des nineties, que je n'avais jamais mesurée puisque je ne l'ai pas vraiment regardée à l'époque. Ne pas avoir mis de chat qui parle justifiait-il vraiment un tel plébiscite ? Peut-être pas, mais il faut reconnaître que si les remakebootvals se comptent toujours par pelletées, 2018 n'a pas vraiment eu droit à son retour indigne d'une série mythique (le comeback de Magnum ayant suscité plus d'indifférence qu'autre chose). Qu'on se rassure, pour 2019, le remake de Buffy devrait mettre tout le monde d'accord... d'ailleurs, sa seule annonce lui a déjà valu 3 voix en 2018.


WGTC? Drawa Spécial de la plus mauvaise anthologie
The ROMANOFFS (54)

2. Black Mirror (36)
3. Room 104 (20)
4. The Guest Book (19)
5. Tell Me a Story (18)

Je ne suis pas certain que The Romanoffs méritait un tel plébiscite mais... oh allez si, quand même, c'était une sacrée daube, qui a accumulé pas mal de citations depuis le début de cette Cérémonie. Mais disons qu'à la différence de la plupart de ses concurrentes, elle a au moins ce mérite de s'articuler autour d'un concept bien déterminé et ne donne pas, ou moins, l'impression que ses scenarii auraient pu être proposés à n'importe laquelle de autres. L'arbre, en tout cas, cache une bien triste forêt : il semblerait que la mode des anthologies soit en légère perte de vitesse, comme un témoigne une sélection qui, si l'on y ajoute American Vandal, American Horror Story ou encore Electric Dreams, tape un peu toujours sur les mêmes faute d'un vrai renouvellement des cadres. On fait confiance à Hulu pour remettre les choses en place l'année prochaine.


WGTC? Drawa Spécial du personnage locomotive, sans lequel sa série apparaîtrait pour ce qu'elle est : une sinistre bouse
LAGHERTA – Vikings (28)

2. The Doctor – Doctor Who (24)
3. Dana Scully – The X-Files (23)
4. Joe Goldberg – YOU (20)
5. Misty Knight – Iron Fist/Luke Cage (19)
6. Betty Cooper – Riverdale (18)
7. Quinn King – UnReal (17)
8. Negan – The Walking Dead (15)
9. Jessica Huang – Fresh of the Boat (14)
10. Maeve Millay – Westworld (13)

Et PAF. Huit femmes sur dix. Quatorze sur vingt en ajoutant au pied du top Cookie Lyon, Carol Peletier, Lynn Pierce et Theodora Crain. Vous ne l'aviez pas vue venir, celle-ci, pas vrai ? Moi non plus, mais ce n'est pas pour me déplaire s'agissant d'un prix qui avait toujours été confisqué par des hommes jusqu'à maintenant. Le problème, évidemment, est qu'il a fallu que la plupart des séries concernées tombent plutôt très bas pour que ces femmes, dont quasiment aucune n'est le personnage principal, parviennent à s'imposer. Ne regarder Iron Fist ou Luke Cage que pour Misty Knight c'est tout de même l'assurance de se faire sacrément chier 90 % du temps. Dans le cas de notre lauréate, c'est d'autant plus flagrant qu'il a fallu que la quasi totalité de la distribution originelle disparaisse pour en arriver là – et encore les scénaristes lui ont-ils collé tout un régiment de nouveaux personnages masculins dans les pattes plutôt que de la laisser porter la série comme elle l'aurait dû. Enfin, bref, on pourrait déblatérer des heures – savourons plutôt ce résultat inattendu.


WGTC? Drawa Spécial du personnage tracteur, sans lequel sa série se verrait ôter un certain poids parce que bon, c’est pas qu’on lui veuille du mal mais à un moment, faut savoir se retirer la tête haute.
TRISH WALKER – Jessica Jones (29)

2. Josh Chan – Crazy Ex-girlfriend (24)
3. Maia Rindale – The Good Fight (22)
4. Castiel – Supernatural (21)
5. Clarke Griffin – The 100 (20)
6. Malotru – Le Bureau des légendes (19)
7. Dolores Abernathy – Westworld (18)
8. Octavia Blake – The 100 (15)
9. Mickey Donovan – Ray Donovan (14)
10. Floki – Vikings (11)

Beau succès pour cette première édition de la catégorie. Quasi aucune abstention, plein d'idées marrantes, quelques excellentes vannes que je vous garde de côté pour les Drawas des lecteurs... c'était très sympa même s'il s'est assez vite avéré que Trish ne lâcherait pas la première place de tout le scrutin. Le choix m'a un peu étonné, son comportement erratique (pour ne pas dire débile) durant toute la saison 2 la destinant plutôt, à mes yeux, à une place dans les catégories Personnage qu'on veut tous battre à mort ou Personnage le plus con de l'année. Il faut croire que vous l'appréciez beaucoup plus que moi.
Je n'ai en revanche rien à dire à propos du reste de la sélection et de cette impressionnante galerie de personnages au bout du roulot, qui tous ont sans doute eu leur intérêt à un moment « M » souvent situé vers les débuts de leur série, et qui tous aujourd'hui pourraient mourir subitement sans vraiment que cela nuise à la qualité de l'ensemble. Enfin, pour celles où il reste encore un peu de qualité...


WGTC? Drawa Spécial "Alain Soral", récompensant la série tellement sexiste que même Eric Zemmour a fini par avouer sa gêne.
INSATIABLE (48)

2. Arrow (31)
3. Supernatural (20)
4. The Big Bang Theory (19)
5. The Handmaid's Tale (18)

(bon, je cherche dans le bulletin d'OLIVIER mais je ne trouve rien pour illustrer cette catégorie. Tant pis, je vais me démerder)

Applaudissons bien fort. Reléguer Arrow aussi loin est tout simplement une performance MO-NU-MEN-TA-LE. On ne parlera même pas des poursuivantes – des pauvres 20 points Supernatural ou de Ray Donovan qui se fait dégager du Top 5. Le plus fort, c'est qu'Insatiable, j'en suis à peu près certain, a été écrite par des gens persuadés de faire œuvre de féminisme et que, dans une époque post-#MeToo, leur militantisme subtil (lol) allait être récompensé. En même temps, ils étaient sans doute tout aussi persuadés que leur image était léchée (hum...), que la photographie était fantaisiste (oh ?) et que le casting était prestigieux. Tomber à ce point à côté de la plaque, on ne croirait pas, mais ça demande une certaine forme de talent.


WGTC? Drawa Spécial "Jean-Luc La Haye" de la série qui fantasme beaucoup trop la jeunesse, la fougue et les hormones en ébullition pour ne pas cacher une apologie du détournement de mineurs (voire de la pédophilie)
RIVERDALE (55)

2. Chilling Adventures of Sabrina (43)
3. Insatiable (41)
4. 13 Reasons Why (20)
5. Grown-ish (17)

Beaucoup de gens ont boudé ce prix cette année, expliquant ne pas vouloir encore taper sur Riverdale. C'est un peu raté vu le triomphe, mais c'est une belle attention. Heureusement que Riverdale a désormais un sister-show, notez, sans quoi le triomphe se transformait en hécatombe. Même Insatiable, toujours bien en embuscade, n'est pas parvenue à jouer son coup (les critiques à peu près unanimement négatives ont sans doute découragé trop de gens, pour autant de voix manquantes... on ne le dira jamais assez, si vous trouvez qu'une série est totalement NULLE, ne le dites pas trop fort, elle risquerait de ne pas être honorée aux Drawas).


WGTC? Drawa Spécial il n’y a pas de petit profit, récompensant la série ayant le plus lourdement tenté de surfer sur la vague #MeToo en espérant se payer une crédibilité à peu de frais
SUPERGIRL (29)

2. Insatiable (28)
3. House of Cards (20)
4. The Good Fight (17)
5. The Handmaid's Tale (15)

Mais où avez-vous pêché que Supergirl avait surfé sur la vague #MeToo ? Quand ? A propos de quoi ? Même à ses laborieux débuts, Supergirl était déjà une série foncièrement féministe, traitant de sororité, d'empowerment... elle a certes radicalisé son discours ces dernières années, plus du fait de l'élection de Trump que de #MeToo, d'ailleurs, mais c'est lui faire un bien mauvais procès alors qu'il y avait taaaaaaaant de choix dans cette catégorie. Ne riez pas devant votre écran, je suis vraiment fâché, nous sommes à deux doigts de refaire TOUTE la Cérémonie. Si d'aventure The Walking Dead n'était pas déclarée pire série de l'année, vous n'y couperiez plus et vu la vitesse à laquelle je publie actuellement, nous en aurions jusqu'au mois d'août. Donc réfléchissez bien, vous avez déjà mal voté aux Présidentielles de 2017, ce n'est pas la peine de récidiver à chaque fois qu'on vous file un bulletin, bordel.


WGTC? Drawa Spécial du drame dont les les dialogues seraient plus indiqués dans une comédie, voire une parodie.
WESTWORLD (47)

2. The Walking Dead (30)
3. La Vérité sur l'affaire Harry Québert (24)
4. The Alienist (23)
5. The Romanoffs (21)
6. Outlander (20)
7. Iron Fist (19)
8. Arrow (18)
9. The First (16)
10. The Flash (15)

Détrôner The Walking Dead, double tenante du titre, ne pouvait être donné à la première série venue. Il en a fallu, des digressions métaphysiques, des références à la psychanalyse et de longues sentences éliptiques... mais Westworld remporte un prix qui n'aurait déjà pas dû lui échapper en saison 1. Et bien entendu, elle le remporte haut la main, en démolissant tout le monde sur son passage. Comment pourrait-il en être autrement venant d'une œuvre, insistons sur le mot, dont chaque réplique ou presque est susceptible de changer la vie du spectateur. « Toute chose en ce monde est magique, à l'exception du magicien. » Depuis la première conférence de presse de Pep Guardiola en tant que coach du Barça, on avait jamais vu philosophie plus percutante, à part peut-être dans quelque inédit d'Alexandre Jardin.


WGTC? Drawa Spécial Victime de la mode, récompensant la série qui, si elle avait été écrite en 1996, aurait juste donné lieu à un film indépendant d'1h20 que personne n'aurait été voir (et tant mieux)
The ROMANOFFS (38)

2. The Haunting of Hill House (30)
3. Camping (24)
4. The Handmaid's Tale (20)
5. Sorry for Your Loss (19)

Evidemment, ce résultat se heurte à la nature même de The Romanoffs, surbuzzée précisément parce que signée par un grand auteur... télé. Reste que si l'on oublie cinq minutes le background de Matt Weiner, The Romanoffs coche toutes les cases – pour ne pas dire que cela faisait longtemps qu'une série n'avait pas autant mérité ce Drawa. Tout dans The Romanoffs vous donne l'impression qu'elle est issue du fantasme d'un journaliste de Télérama en 1999, à l'exception du casting un peu plus contemporain – enfin, il y a tout de même Isabelle Huppert (866 couvertures de Télérama à ce jour). Ce genre de casting surchargé fut d'ailleurs longtemps l'apanage du cinéma d'auteur voulant faire son intéressant, genre tout le monde se bouscule pour jouer dans le dernier Robert Bidule, même pas la peine de lire le scénario – ça tombe bien, y'en pas encore mais allez quoi, c'est Robert Bidule, ce sera forcément bien (au moins sur mon C.V.) Le truc, c'est qu'en 1999, The Romanoffs aurait donné un film à skteches un peu chiant qui aurait décroché deux-trois récompenses en bois avant d'être rediffusé sur Arte à trois heures du mat une fois l'an. En 2018, les sketches durent tous 1h30, même les acteurs ont paraît-il été un peu déçus car ils ont dû travailler pour peaufiner leur book.


WGTC? Drawa Spécial de l'annulation dont tellement tout le monde se balance que même la Page Facebook Officielle de la série n'a pas réagi.
TIMELESS (1)

2. Chance (2)
. Here & Now (2)
. Six (2)
. Roseanne (2)

Il fallait s'y attendre, depuis que ce classement se fait officiellement à l'envers, vous rivalisez de trouvailles en squattant Ismyshowcancelled durant tout le mois de décembre sur et en allant pêcher des annulations à pétaouche-les-oies. C'était aussi marrant à suivre que chiant à décompter, ne nous le cachons pas – pas moins de 80 titres ont été cité, dans la moitié a fini à égalité avec quelque chose. N'empêche que le résultat est délectable puisque je dois vous avouer que j'ignorais totalement que Timeless existait encore. Comme beaucoup de gens apparemment, vu qu'elle s'était pas mal classé ici par le passé, j'étais sincèrement convaincu qu'elle avait été annulée avant même la fin de la saison 1. Où a-t-elle été diffusée depuis ? Qu'a-t-elle racontée ? Qui jouait encore dedans ? Il va sans dire qu'on s'en fout complètement et qu'il n'y a bien qu'ici que ces questions méritaient d'être posées.


WGTC? Drawa Spécial de la série qui a été annulée parce que vous n'êtes qu'une bande de poseurs préférant vous palucher sur les timelines de Westworld ou continuer à vous infliger The Walking Dead pour des raisons qui dépassent l'entendement, plutôt que d'apprécier une vraie bonne série quand on vous en propose une. #TousCoupables
I'M DYING UP HERE (64)

2. Z Nation (43)
3. One Dollar (23)
4. Dietland (22)
5. The Last Man on Earth (20)

Ok, la catégorie n'avait été créée que pour elle. Vous nous avez grillés direct, et celles et ceux n'ayant pas vu, voir – les pauvres – pas entendu parler de cette formidable série n'ont pas su pour qui voter. Vous savez quoi ? Tant pis pour leurs tronches : celles et ceux qui ont vu I'm Dying up Here et ont souffert de l'indifférence l'entourant sont en train de faire des saltos arrière de bonheur en découvrant qu'en fait, 64 autres personnes étaient dans leur cas. Plus qu'à mettre en place une appli de rencontres et la perénnité de ce site sera assurée pour les 10 prochaines années.
P.S. : soit dit en passant et histoire d'amener tout de même de bonnes nouvelles, les quatre personnes ayant voté pour YOU peuvent dormir en paix : si elle a bien été annulée par Lifetime, elle a immédiatement été repêchée par Netflix. Ce qui n'empêchera sûrement pas la saison 2 d'être pourrie mais c'est une autre histoire.
P.P.S. : si la victoire d'IMDUH était largement prévisible et même programmée, l'annulation de Z Nation était en revanche tout à fait inattendue et a valu à cette série bien aimée de l'Académie une remontée assez fantastique dans la dernière semaine du scrutin :-(


WGTC? Drawa Spécial "Groundhog Day", récompensant la série qui répète méthodiquement et rigoureusement la même intrigue épisode après épisode, saison après saison, sans que personne ne semble s'en apercevoir
The WALKING DEAD (38)

2. Silicon Valley (37)
3. Vikings (22)
4. The Handmaid's Tale (21)
5. How to Get away with Murder (20)

Oui, le classement des séries qui racontent toujours la même chose est toujours le même. C'est un peu le principe – pour ne pas dire en toute modestie qu'il s'agit d'une mise en abyme. Tant que ces séries continuent, et de surcroît à raconter la même chose (et il n'y a absolument aucune raison pour que cela change), il en sera ainsi. Je ne sais plus qui a dit à propos de quel titre « la saison 2, c'est trois fois la saison 1 », mais j'y souscris tellement que j'affirme au et fort que la saison 9 de The Walking Dead, c'est soixante-dix-huit fois les 20 premières minutes de la série. En pas bien.


WGTC? Drawa Spécial de la série qui montre des fesses quand elle ne sait plus quoi raconter
RIVERDALE (29)

2. The Deuce ; Westworld (24)
4. UnReal (19)
5. Ray Donovan (18)
6. Shameless (17)
7. The Handmaid's Tales ; Outlander (16)
9. Vikings (15)
10. Sense8 (13)

Westworld bien calmée et Game of Thrones pré-retraitée, Riverdale avait le champ libre et ne s'est pas privée d'y aller de son petit doublé, performance qui mériterait ailleurs d'être appréciée mais paraît presque banale dans une catégorie qu'Amour, Gloire & Donjon a remporté quatre fois de rang entre 2012 et 2015. Riverdale elle-même, au demeurant, s'avère depuis quelques temps beaucoup moins racoleuse qu'à ses débuts, les scènes, euh... « sexy », y étant devenues au fil du temps des espèces de petites figures imposées finalement assez marrantes dans une série qui se prend moins que jamais au sérieux. Bref, c'est presque un tour pour rien cette année et un doublé qui ne fera assurément pas date... en attendant la probable apothéose pour la saison finale de Qui Vous Savez.


WGTC? Drawa Spécial de la série qui ferait mieux de montrer des fesses plutôt que de raconter n'importe quoi
The WALKING DEAD (30)

2. Maniac (29)
3. The Flash (24)
4. The 100 (19)
5. Mr. Mercedes ; Speakerine (15)
7 Fear the Walking Dead (13)
8. For the People (12)
9. Legends of Tomorrow (11)
10. Manifest (10)

Si j'étais taquin, je vous demanderais de qui vous avez tellement envie de voir des fesses dans The Walking Dead, mais une part de moi a très peur de la réponse. Notez que réussir à proposer neuf saisons d'Apocalypse Zombie sans jamais qu'on en voit un seul à poil, alors qu'on peut imaginer que depuis le temps les vêtements auraient dû se décompeser... c'est effectivement assez remarquable (que voulez-vous ? Ils ne sont pas très cul chez AMC, sans doute pour ça qu'ils ne sont pas parvenus à devenir la nouvelle HBO malgré tous leurs efforts). On sent en tout cas à la lecture de ce palmarès une vraie volonté de récompenser le n'importe quoi plutôt que les fesses, et de ce point de vue, rien à dire, ce Top 10 tient debout.


WGTC? Drawa Spécial de la pire tendance télévisuelle de l'année
LA « RÉSISTANCE »À DONALD TRUMP (30)

2. Les épisodes de plus d'une heure (23)
3. Les remakebootvals (21)
4. Les saisons 2 toutes pourries (19)
5. Les séries de superhéros (16)

Comme on pouvait s'y attendre, cette catégorie a permis un florilège non pas des tendances de l'année, mais des quatre ou cinq dernières. On retrouve d'ailleurs en toute logique derrière, en vrac et dans le désordre, les anthologies, la toutàfondiff et, plus étonnant mais pourquoi pas, « Amazon pour l'ensemble de son œuvre » (onze points tout de même). Il est possible que nous venions d'inventer un Drawa totalement inutile, ou bien alors un Drawa non-annuel, qui pourrait revenir comme ça de temps à autre sanctionner une période ou une mode. Vous allez me dire qu'il y a des Drawas spécifiques pour à peu près toutes les modes. Soit. Mais il faut bien faire du remplissage, je ne sais pas vous mais moi, je trouve que ces cérémonies sont beaucoup trop courtes.


Super WGTC? Drawa Super Spécial de la plus mauvaise série de superhéros
The FLASH (31)

2. Black Lightning (27)
3. Cloak & Dagger (26)
4. Legion (24)
5. Iron Fist (21)
6. Supergirl (17)
7. Krypton (16)
8. Arrow (15)
9.Lucky Man (13)
10. Legends of Tomorrow (12)

Il faut reconnaître que ce fut une année plutôt calme de ce côté. Non qu'il y ait eu moins de séries de superhéros que d'habitude, ni même qu'il y en ait eu de franchement meilleures, mais on n'a pas dénombré de foirades du niveau d'Inhumans en 2017 ni de Legends of Tomorrow en 2016. Et avec le suicide collectif de toutes les séries Marvelflix, ça n'ira pas en s'arrangeant en 2019 (heureusement que DC a lancé son propre service de streaming... et que celui de Disney arrive, YOLOOOOOOOOOOOOOOOO). Bref, l'année fut aux valeurs sûres et la victoire de ce bon vieux Barry Allen paraît on ne peut plus logique. Depuis le temps que The Flash est devenue une daube sans nom, l'heure était venue d'officialiser.


ET ENFIN, SUMMUM DU SOMMET DU ZÉNITH DU CLIMAX... LES GRANDS DRAWAS !

Grand WGTC? Drawa d'honneur de la pire programmation, récompensant un Network (ou une chaîne ou Netflix ou un site de vente en ligne) pour l'ensemble de son œuvre toute pourrie.
HBO (59)

2. Amazon (55)
3. Showtime (26)
4. TF1 (19)
5. Netflix (17)

Après la catastrophe de l'an dernier, Amazon a réussi à sauver la face à coup de Mrs Maisel (une série de 2017 mais que beaucoup – à commencer par moi – ont découverte en 2018) et de Homecoming. On n'ira pas dire pour autant qu'elle est sur le chemin de la rédemption, comme en témoigne son score plus que raisonnable, et il est très probable que cette seconde place soit avant tout dûe à la programmation catastrophique de HBO en 2018, qui n'a pas dû sortir plus d'une bonne série et demi en douze mois (et encore, par respect pour ce que fut HBO à une époque, on fera semblant de considérer que Sharp Objects fut une série très originale et ambitieuse alors qu'en vrai, on l'a tous déjà oubliée). Le sujet nous a d'ailleurs beaucoup préoccupé tout au long de l'année dans la rubrique Golbeur en séries, moins dans les articles que dans des commentaires qui, avec le recul, préfiguraient ce résultat. Disons les choses simplement : après avoir été LE label de qualité télé ultime, HBO en est quasiment devenue l'antithèse. Je n'aurais jamais cru écrire cela un jour mais oui, en 2018, quand je vois le logo HBO sur une affiche, je sais que je ne regarderai probablement pas cette série.


Grand WGTC? Drawa d'honneur du meilleur pire mort de l'année, récompensant un personnage décédé en 2018 pour l'ensemble de sa carrière télévisée (ou tout simplement pour sa mort toute con)

Il paraissait assez peu probable qu'un personnage parvienne un jour à se classer deux années de suite dans cette catégorie. D'un autre côté, quoi de plus normal dans une série intitulée The Walking Dead ? #1 a effectivement commencé à mourir dans le dernier épisode de 2017, avant de finir tranquillement sa vie dans le premier de 2018, c'est un peu une victoire à la Pyrrhus mais cela peut se comprendre... même si le numéro #2, éternel Poulidor de la catégorie Personnage qui sert à rien mais qu'on aime bien quand même, aurait sans doute mérité une ultime onction.
Est-il utile de le préciser ? cette catégorie est de loin celle qui aura le plus souffert de l'absence de Game of Thrones, et si l'on se doutait que cela donnerait quelque chose de très disputé, je n'avais pas réalisé que les morts télé de 2018 avaient une particularité assez peu commune : beaucoup n'étaient pas de simples personnages secondaires auxquels le public aurait été attaché. Sur le Top 20, ils étaient pas moins de quatorze à être de vrais personnages importants, voire pour certain(e)s LE personnage principal de la série, ce qui a donné un vote extrêmement serré. Et encore n'ai-je validé que les morts indiscutables (ou inéluctables si la série a été annulée dans la foulée). Un sacré bordel pour la compta, qui m'a presque donné hâte d'arriver au final de Game of Thrones pour voir Jon Snow mourir en héros.


Grand WGTC? Drawa d'honneur de la série que tu détestes absolument viscéralement sans en avoir vu la moindre petite seconde
TOM CLANCY's JACK RYAN (34)

2. Deutsch-les-Landes (29)
3. Maniac (27)
4. La Casa de papel (23)
5. Chilling Adventures of Sabrina (21)

Je suis vraiment fier de constater que nous avons le même rejet viscéral. En période de Drawas, c'est toujours agréable à ressentir, d'autant qu'il est assez rare que mon vote coïncide avec celui de la majorité de l'Académie. Je vous avouerai que personnellement, c'est surtout la pub martelée à la télé avec cette chanson que je déteste (encore plus viscéralement) qui m'a tuée la série. D'ailleurs, elle m'a aussi tué Deutsch-les-Landes (en m'apprenant son existence). Je dois cependant reconnaître que j'aurais pu, dans un moment d'égarement, jeter un œil sur le pilote, j'aimais bien les livres de Tom Clancy quand j'étais gamin... sans doute parce que je ne les comprenais pas, vous me direz. Ok, oubliez et savourons ce rare moment de communion.


Grand WGTC? Drawa d'honneur de la pire foirade de l’année, récompensant la série qui envoyait du caviar sur le papier : pitch de dingue, super casting devant et derrière la caméra… et puis commença la prod.
The ROMANOFFS (55)

2. Roseanne (26)
3. Camping (24)
4. The First (22)
5. 9-1-1 (18)

Je ne veux pas que pensiez ce que vous pensez. Certes, c'est en voyant The Romanoffs que l'idée de cette catégorie a germé. Certes, elle paraissait plutôt bien placée pour l'emporter. Certes aussi, Olivier, a immédiatement pensé à elle lorsque nous en avons discuté, et ce alors qu'il n'en avait à ce moment-là pas vu une minute. Mais non, jamais, JE LE JURE, cette catégorie n'a été créée spécifiquement pour The Romanoffs. Dont je considère, certes, qu'elle est assurément la plus grosse foirade dans trois ou quatre dernières années. Mais tout de même.


Grand WGTC? Drawa des lecteurs du personnage le plus dépressif de l'année, qui certes d'accord, ok, a une vie de merde – mais quand même : un sourire n'a jamais tué personne.
MATT MURDOCK/DAREDEVIL – Daredevil (26)

2. Serena Joy – The Handmaid's Tale (24)
3. David Haller – Legion (23)
4. Camille Preaker – Sharp Objects (21)
5. Earn Marks – Atlanta (20)
6. Bernard Lowe – Westworld (19)
7. Maggie Green – The Walking Dead (18)
. Oliver Queen – Arrow (18)
9. Ray Nadeem – Daredevil (17)
10. Ray Donovan – Ray Donovan (16)

Quiconque connaît un peu les comics savait qu'à partir du moment où la saison 3 de Daredevil s'inspirerait du célèbre arc Born Again, ça allait puer la grisaille et la déprime. L'équipe de la série s'en est finalement plutôt pas mal sorti, mais ce fut tout de même au prix de treize épisodes de tirages de tronche plus que pénible – heureusement qu'il y avait ce brave Foggy pour nous remonter le moral de temps à autre. Le pire, c'est qu'on a bien eu l'occasion de voir que même une bonne paire de claque ne réveillait pas ce pauvre Matt, qui termine sa vie de personnage télévisé sur son unique sourire en trois saisons – cela valait bien un Drawa, même si on pourra le considérer comme un poil usurpé vu le potentiel prozaquissime d'un Top 10 au milieu duquel Oliver Queen ferait presque figure de joyeux luron. Ce qui me fait réaliser qu'Arrow n'a pas eu beaucoup de Drawas, cette année. Ou c'est moi ?


Grand WGTC? Drawa des lecteurs de la série devenue un spin-off d'elle-même tant la moitié de son casting paraît vivre dans une autre série en parallèle
The 100 (29)

2. Preacher (27)
3. Vikings (25)
4. The Good Fight (21)
5. Better Call Saul ; Grey's Anatomy (20)

Si The 100 comptait réellement cent personnages, à la rigueur, on pourrait l'excuser. Mais c'est vrai que la saison 5 a poussé le compenser de « guerre de clans » chère à la série dans ses ultimes retranchement. Au bout d'un moment, plus personne ne savait qui était où en train de faire quoi et dans quelle équipe il ou elle était, c'en était assez risible, particulièrement lorsqu'il a fallu réunir tout ce petit monde pour le grand final et que tout le monde s'est mis à pratiquer la téléportation et/ou à apparaître providentiellement là où tout spectateur ayant deux sous de cervelle l'attendait. On n'a pas assez dit, sans doute parce qu'on de l'affection pour elle, combien The 100 avait merdé sur toute la ligne en 2018. Au point de surclasser des show comme Vikings ou Better Call Saul qui ont pourtant élever le concept d'auto-spin-off au rang d'art. D'ailleurs, je ne regarde plus depuis un moment, mais je suppose que Jimmy et Mike font toujours série à part ?


Grand WGTC? Drawa des lecteurs de la série dont la bande-son a plus de caractère (et d'utilité scénaristique) que les personnages
The DEUCE (27)

2. American Crime Story (25)
3. Luke Cage (21)
4. Unsolved (18)
5. Sense8 (16)

On me demande parfois... bon, pas tous les jours quand même, mais parfois, ce qui est à mes yeux un bon Drawa. Grâce à The Deuce, nous avons désormais un embryon de réponse : c'est un Drawa que vous créez en ayant plein d'idées de futures gagnantes, et où finalement vous êtes pris à revers par une série à laquelle vous n'aviez pas du tout pensé et qui vous fait dire Putain mais c'est vrai ! Cette série est faite pour ce Drawa ! Des shows où la musique est vachement bien mais les personnages, bof bof... il y en a pléthore. En revanche des shows où, littéralement, la musique paraît jouer un rôle plus important que les comédiens... actuellement, il n'y en a qu'un seul, c'est The Deuce, logique lauréat de cette édition 2018.


Grand WGTC? Drawa des lecteurs du personnage embauché pour son physique mais qui a le sex-appeal d’un plat de nouilles
GUINEVERE BECK – YOU (26)

2. Silene « Tokyo » Oliveira – La Casa de papel (25)
3. Archie Andrews – Riverdale (23)
4. Seg-El – Krypton (21)
5. Jughead Jones – Riverdale (20)
. Greg Serrano – Crazy Ex-girlfriend (20)
7. Jimmy Olsen – Supergirl (19)
8. Dick Grayson/Robin – Titans (18)
9.Veronica Lodge – Riverdale (16)
10. Josh Chan – Crazy Ex-girlfriend (15)

Un prix totalement injuste, et subjectif, et flattant nos plus bas instincts... soyons lucides, cela ne pouvait être que la grand succès de cette édition 2018. Devenant une espèce de jumeau maléfique du Personnage qu'on veut tous battre à mort (genre le personnage tellement fadouille qu'on est déjà fatigué à l'idée de lui mettre une claque), il a rapidement dévié de son orbite pour commencer à compiler tous les premiers et seconds rôles les moins charismatiques de l'année, pour un résultat final à la fois correct... et pas tout à fait juste, le côté fade de la gentille Beck faisant a priori partie du personnage. Reconnaissons-le, les contours de ce Drawa étaient relativement (et volontairement) flous ; la logique eût plutôt été de récompenser des personnages décalés par rapport à ce qu'ils sont censés incarnés – pour prendre les exemples cités : Seg-El qui manque tout de même terriblement de charisme pour faire partie de la famille du plus grand superhéros de tous les temps, ou Veronica Lodge, supposée être une ado-femme-fatale alors qu'elle est à peu près aussi piquante qu'une tablette de chocolat au lait de supermarché. Cela n'empêche pas l'ensemble d'afficher une forme de cohérence dans sa non-réponse à la question qui était posée... et puis c'est vrai aussi que même en se disant que cela fait partie du concept, on a parfois un peu de mal, devant YOU, à comprendre pourquoi Joe s'obsédait de cette nana là en particulier, dans une ville qui en compte a priori quelques millions.


Grand WGTC? Drawa de la série qu'il fait bon citer en société même si en fait, tu ne l'aimes pas tant que ça et que d'ailleurs, la dernière fois, tu t'es endormi devant
The DEUCE (35)

2. Westworld (30)
3. The Handmaid's Tale (25)
4. Atlanta (23)
5. The Haunting of Hill House (21)
6. La Casa de papel (19)
7. Counterpart (18)
8. The 100 (17)
9. Ozark (12)
10. American Crime Story (11)

Je ne suis pas beaucoup sorti en société en 2018, j'ignore donc quelles sont les séries dont bruissent les soirées, mais je ne vous cacherai pas mon étonnement d'apprendre qu'il y en encore des gens qui essaient de vendre The Deuce (probablement en précisant que c'est une série « du mec de The Wire, la meilleure série de tous les temps »). On n'ira pas pour autant dénoncer une récompense usurpée : ce n'est assurément pas un hasard si, l'air de rien, The Deuce réussit un doublé dans cette catégorie en étant extrêmement peu citée sur l'ensemble des compétitions auxquelles elle est éligible. Ce n'est pas une série dont on a réellement envie de penser du mal, c'est même une série à propos de laquelle on aurait objectivement du bien à dire, mais on se fait tellement chier devant qu'à un moment, faut quand même se soulager. Du coup, je ferai semblant de croire que lorsque vous causez séries avec vos ami(e)s vous vous lancez dans des discussions sur la naissance du porno industriel plutôt que sur les timelines de Westworld, c'est très crédible (surtout à table).


Grand WGTC? Drawa de l’Invraisemblance
KIDDING (35)

2. The Flash (31)
3. YOU (30)
4. The Walking Dead (20)
5. Scandal (19)
6. The 100 (18)
7. Bodyguard (16)
8. Empire (13)
9. Manifest (11)
10. Crazy Ex-girlfriend (10)

Impressionnant. Trois titres à trente et quelques ne laissant que des miettes aux autres, cela n'arrive pas très souvent, surtout dans cette catégorie, généralement âprement disputée. Si l'on prend la chose au pied de la lettre, Kidding paraissait effectivement un choix évident, puisque l'invraisemblance fonde toute la série (impossible que ce type soit un genre de Dorothée locale depuis trente ans – en tout cas pas sans avoir eu quelques procès au cul), mais il reste assez étonnant de la voir ainsi surclasser de très grandes habituées de l'exercice, à commencer bien sûr par The Flash (lauréate 2016) et Scandal (qui nous a quittés cette année dans un véritable festival de n'importe quoi). Même The 100 et Bodyguard, séries globalement appréciées de l'Académie, paraissaient a priori des prétendantes plus sérieuses – la première s'est vraiment égarée et pour la seconde, c'est surtout parce qu'elle était bien fichue qu'on a fait semblant de croire à l'histoire d'amour entre Theresa May et son garde du corps. Mais le traumatisme de Kidding était visiblement trop fort. On peut soupçonner qu'elle ait fait remonter des souvenirs douloureux chez beaucoup d'entre vous, qu'il se soit agi d'émissions pour enfants débilitantes ou plus vraisemblablement de l'époque où tous vos potes vous soûlaient avec les films de Michel Gondry qui étaient teeeeeeeeellement poétiques et telllllllllement originaux. Brrrrr.


Grand WGTC? Drawa du Cliché, ce prix tellement évident qu'on a attendu la saison 7 avant d'y penser
The ROMANOFFS (28)

2. Deutsch-les-Landes (21)
3. Rise (19)
4. The First (17)
5. Hippocrate (16)
6. Sorry for Your Loss (15)
7. Chilling Adventures of Sabrina (14)
8. Seal Team (14)
9. Riverdale (13)
10. Iron Fist ; Tom Clancy's Jack Ryan (12)

La Cérémonie touche à son terme et nous pouvons déjà dresser un petit bilan concernant la dernière création de Matthew Weiner : c'était pas bien du tout. L'autre point notable, c'est qu'en proportion, elle a remporté presque autant de Drawas que de nominations – j'entends par-là que soit elle n'a pas été citée, soit elle a gagné, en tout cas 90 % du temps. En tordant un peu le truc, ses défenseurs les plus acharnés réussiraient peut-être à faire gober que cela prouve que c'est, plus qu'une daube, une série clivante avec des parti-pris très marqués. Ici, on préfèrera s'amuser de trouver dans le même top cette merdouille branchouille et Deutsch-les-Landes, comédie populiste d'Amazon ne faisant même pas semblant de cacher qu'elle est un Bienvenue chez les Ch'tis avec des Allemands – soit un truc qu'il n'est même pas besoin d'avoir vu pour savoir qu'il a sa place dans cette catégorie. Deux séries aux antipodes l'une de l'autre (mais chez le même provider, tiens donc) qui se retrouvent pourtant admirablement dans leur manière décomplexée d'enfiler les stéréotypes. En période de Gilets jaunes, c'est tout de même assez beau de voir ainsi réconciliées les élites et la populasse, même si du coup cela éclipse totalement le fait que c'est bien Rise qui était la série la plus clichesque de l'année.


Grand WGTC? Drawa du Hate-watching, récompensant cette série que tu ne regardes plus que pour le seul plaisir de la critiquer (et d'insulter copieusement tous ses personnages. Et ses fans !)
The WALKING DEAD (45)

2. Westworld (36)
3. The Flash (26)
4. Vikings (21)
5. La Casa de papel ; Fear the Walking Dead (20)
7. Insomnia (19)
8. Deutsch-les-Landes ; Insatiable (17)
10. Iron Fist (12)

Il y a tout de même des limites à ne pas dépasser. Je pense pouvoir parler pour l'ensemble du peuple du Golb en disant que oui, moi aussi, j'ai arrêté The Walking Dead... puis me suis senti obligé de reprendre en apprenant qu'Andrew Lincoln quittait la série. Cela faisait trop longtemps que j'attendais de voir Rick Grimes mourir dans d'atroces souffrances, il fallait que j'en sois, c'était la récompense à ces années d'amour, de patience et de hate-watching maladif. Vous avez deviné l'horrible suite : ces connards de scénaristes qui ont buté la quasi totalité du casting depuis dix ans ont réussi à (littéralement) l'exfiltrer de la série en le gardant en vie et lui faisant signer un putain de contrat pour tourner des putains téléfilms (!!!!!!). C'est ça qui est fou avec The Walking Dead, depuis disons deux ans au moins : chaque fois qu'on croit qu'ils ont tout donné, voire qu'ils sont en train de redresser la barre, les scénaristes réussissent à vous cracher un nouveau molard à la gueule. Et vous, vous revenez, parce que le hate-watching, c'est bien connu, c'est aussi un peu beaucoup du maso-watching. Ce qui explique sans doute le très beau doublé Pringles/Hate-watching que vient de réaliser la série d'AMC.


Grand WGTC? Drawa de la série que sa médiocrité rend incontournable
LEGENDS OF TOMORROW (29)

2. Riverdale (28)
3. The Walking Dead (26)
4. Insatiable (20)
5. Deutsch-les-Landes (17)
6. Iron Fist (16)
7. Once Upon a Time (15)
8. Empire ; The Crossing (13)
9. The 100 ; Arrow (11)

On pensait Riverdale installée dans cette catégorie pour dix ans. Il n'a fallu qu'une année pour la voir perdre son titre, d'un cheveu, et pas forcément de manière très légitime tant elle a rivalisé d'efforts pour le conserver (ces épisodes avec Archie en taule ! Tout de même...) De là à parler de surprise, il y a un pas que l'on se gardera bien de franchir. Legends of Tomorrow était déjà cinquième en 2017 et, comme je l'avais moi-même noté à peu près à cette époque, lorsqu'elle se lâche, elle sait être une série vraiment fun à défaut d'avoir quoi que ce soit dans le ciboulot. J'aurais du mal à vous en dire beaucoup plus, ne l'ayant pas regardée depuis un moment, mais j'ai effectivement entendu de très bon retours à son sujet dernièrement, tant et si bien que... pourquoi pas ? Personne n'aurait sans doute refusé de le filer non plus à The Walking Dead, histoire de la voir réaliser un triplé historique de tous les prix consacrés à des séries qu'on ne regarde plus qu'au quatrième degré en se demandant ce qu'on fout là, mais Legends of Tomorrow, ses effets spéciaux cheap, ses couleurs dégueues et son casting de rebus des autres séries DCW a tout de ce que l'on appelle proverbialement « un beau vainqueur. ». On terminera toutefois ce passage par un petit salut aux nostalgiques ayant voté pour Once Upon a Time. Je ne suis pas sûr que tant de gens que ça aient réellement été au bout de la série, moi-même je ne l'ai pas fait tant la dernière saison était piteuse, mais cette septième place honorable est l'occasion de rappeler une dernière fois que ce prix fut longtemps la chasse gardée de Rumpel & co.


Grand WGTC? Drawa du personnage le plus con de l'année
KAREN PAGE – Daredevil (28)

2. Rick Grimes – The Walking Dead (24)
3. Salvador « Salva » Martin, dit « Le Professeur » – La Casa de papel (23)
4. Barry Allen/Flash – The Flash (20)
5. Marcus Kane – The 100 (19)
6. Danny Rand/Iron Fist – Iron Fist/Luke Cage (17)
7. Cleo Coles – Impulse (14)
8. Josh Chan – Crazy Ex-girlfriend (13)
9. Archie Andrews – Riverdale (12)
10. Martine – Deutsch-les-Landes (11)

Entêtement proche du fanatisme, intelligence suraffirmée sauf dans les faits, débilité crasse, alliances à géométrie variable, naïveté gentillette ou aveuglement inquiétant, crétinerie joviale... il y a un peu de tout cette année dans cette catégorie reine des Drawas où personne ne s'est réellement détaché du lot – comprendre par-là que chacun a été au moins aussi con que le voisin. Alors que Daredevil vient d'être annulée, la victoire de Karen Page est surtout pour moi l'occasion de vous féciliter pour ne jamais l'avoir fait remporter le titre de Personnage féminin le plus fuckable, pour lequel elle était pourtant programmée dès le départ. Comme vous sans doute, j'ai souvent eu des sentiments contrastés à l'égard de ce personnage qui a passé son temps à osciller entre girl power et la demoiselle en détresse sans jamais vraiment se fixer, incarné par une actrice pas mauvaise mais hyper maniérée. Bref, je n'ai jamais détesté Karen, mais je n'ai jamais vraiment aimé Karen non plus, et on ne peut pas dire qu'elle ait volé son Drawa (jamais remporté par une femme jusqu'alors, soit dit en passant). Non parce que dans la saison 3, les sentiments mitigés ont virés à la stupéfaction la moins muette qui soit. Rappelons que Karen n'y fait strictement rien sauf dans un épisode où elle décide subitement que le meilleur move, là tout de suite maintenant, c'est d'aller voir le Big Big Bad et de le provoquer en tête à tête pour lui donner envie de la tuer et ainsi le piéger. Genre, le Mega Big Bad. Fisk. Le gars qu'on a vu par le passé quasiment décapiter des gens d'une simple baffe. On comprend là toute l'importance de l'entrainement ninja de Daredevil, car croyez-moi qu'il en faut du calme pour ne pas hurler sur cette connasse en apprenant ce qu'elle a fait (et qui va évidemment provoquer une réaction en chaîne où des tas de gens qui n'avaient rien demandé à personne vont mourir... pour rien, enfin si : pour elle). Et on ne parlera même pas de l'épisode flashback qui lui est consacré dans lequel elle est censée apparaître comme une héroïne tragique alors qu'elle se comporte de manière ignoble avec la terre entière, pour s'entendre jurer à la fin par tous les autres personnages qu'elle est malgré tout une bonne personne. Ok, si vous le dites...


Grand WGTC? Drawa de la plus mauvaise série de l'année
The WALKING DEAD (31)


2. Westworld (29)
3. The Flash (26)
4. Insatiable (22)
5. Kidding (19)
6. The Romanoffs (17)
7. Vikings (16)
8. UnReal (15)
9. The X-Files (14)
10. Deutsch-les-Landes (12)

Avouez-le : vous l'avez fait pour me faire plaisir, pas vrai ? Vous savez, vous n'étiez pas obligés. C'était pour rire, ce que j'avais dit à propos du fait de re-voter si The Walking Dead ne gagnait pas. A vrai dire, je n'ai même pas voté pour elle (j'ai voté Insatiable, comme tous les gens sains d'esprit souhaitant le demeurer). Mais j'apprécie l'attention. Je trouve même un peu émouvant qu'après toutes ces années, The Walking Dead récupère un titre qu'elle inaugura en 2011, et qu'elle est donc aujourd'hui la première à remporter une seconde fois. Mine de rien, cela dit quelque chose de sa longévité... et de la nôtre. L'idéal, à présent, ce sera qu'elle s'arrête, genre là, la semaine prochaine, histoire de terminer sur une belle note. J'ai bien peur que ce ne soit pas le cas mais c'est en tout cas un beau chant du cygne, surtout lorsqu'on se souvient qu'après des débuts pétaradants aux Drawas, il y eut une période où la série, devenue bizarrement correcte, n'était plus jamais primée. Aujourd'hui, elle est tout simplement la série la plus titrée de l'histoire de la compétition – il y a une forme de logique là-dedans, même si 22 prix en tout, ce n'est pas si énorme étalé sur huit ans.

La suite du classement parle d'elle-même ; pour la première fois depuis des années, il n'est pas nécessaire de vous offrir des stats conclusives : à l'exception de Deutsch-les-Landes, le Top 10 se compose des séries les plus citées durant la compétition, ce qui est finalement assez rare dans cette catégorie où les votes ont tendance à s'éparpiller dans tous les sens. S'il fallait vraiment dégager une stats cette année, ce serait le nombre de titres à un seul point dans chaque catégorie, souvent des séries sorties courant décembre que peu de gens ont eu le temps de voir – avant, il y avait un genre de trêve des confiseurs, maintenant Netflix, Amazon et Hulu envoient du lourd du 1er janvier au 31 décembre, quasiment sans respirer (et assurément sans réfléchir).

L'autre évidence, c'est l'agonie des Networks, habituellement grands fournisseurs de Drawas et qui n'en ont pas ramassés des masses cette année, a fortiori si l'on oublie la CW pour ne garder que les quatre (plus si) grands. Leur programmation n'était pas moins inepte que d'habitude mais il est désormais clair que plus personne n'en a rien à foutre ; en 2018, même relancer Magnum sans Tom Selleck ne fait plus réagir l'Académie, qui c'est vrai commence à en avoir vu d'autres. C'est triste, la fin d'une époque peut-être, ou la suite d'une autre désormais dominée par les séries très sérieuses avec des épisodes très longs qu'on n'a tellement pas le courage de regarder jusqu'au bout qu'on n'a pas de quoi les défoncer quand arrivent les Drawas. The Romanoffs, 4 prix tout de même, est en ce sens un cas d'école, je crois n'avoir lu aucune vanne vaguement acceptable à son sujet et je suis persuadé que quasiment personne n'en a regardé plus deux épisodes. Vu sous cet angle, la victoire de The Walking Dead paraît d'autant plus limpide : au moins cette série pourrie-là, c'est la nôtre, on connaît chacun de ses défauts et on aime réellement en dire du mal – pas comme tous ces trucs chiants et prétentieux qu'on a déjà oubliés à peine vus.

Bonne année encore, on se retrouve bien entendu très vite pour les Drawas des lecteurs.

77 commentaires:

  1. Ils sont là ! Ils sont là ! :)

    (merci Thomas)

    RépondreSupprimer
  2. Alors tout d'abord : merci pour cette nouvelle édition. Tardive ou pas on s'en fout, on est que le 6 et ça fait plaisir, c'est dimanche.

    Je suis bien content de voir Legends of Tomorrow être distinguée dans un sens presque positif. Cette série s'est énormément améliorée depuis deux ans et elle mérite d'être redécouverte (surtout qu'on peut complètement zapper les saisons 1 et 2).

    Je confirme n'avoir quasiment rien vu The Romanoffs et ne pas m'être privé de voter pour autant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas certain que tu puisses me motiver à reprendre Legends of Tomorrow. Enfin si tant est que j'aie vraiment arrêté, en réalité la réponse est ni l'un ni l'autre, on va dire qu'elle est en stand-by ^^

      Supprimer
  3. Attends, tu ne vas pas te mettre à t'excuser pour le retard ? Ce sont les délais que tu tiens habituellement qui ne sont pas normaux ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, un peu quand même. Pour m'excuser. C'est vrai que j'avais du travail et que j'étais extrêmement fatigué ces derniers jours mais, précisément pour cette raison, je n'ai même pas essayé d'essayer de poster le 1er ou le 2 janvier. Et ça, c'est MAL :-)

      Supprimer
  4. Excellent palmarès comme tous les ans! Et le classement final je sais pas si je les aurais mis dans cet ordre mais c'est peu près ça, oui, plus que l'an dernier à mon avis (trop de votants peut-être? je m'étais un peu demandé d'où sortaient tous ces gens, les habitués ont les connaît depuis le temps, ça faisait vraiment une grosse augmentation du panel d'un seul coup et du coup je trouvais un peu que les résultats correspondaient moins aux conversations qu'on a dans l'année sur ce site) (#gardiendu temple)

    Concernant TWD je me demandais: est-ce que ce serait pas la seule série à avoir eu une récompense chaque année (vu que GoT nous fait faux bond)?

    Merci en tout cas pour le temps que tu as passé là-dessus, toujours un plaisir de retrouver les drawas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas s'il y avait "trop" de votants l'année dernière, mais je trouve moi aussi ce palmarès plus cohérent (y compris d'un prix à l'autre).

      Supprimer
    2. Je ne suis pas très sûr de voir où vous voulez en venir. Les Drawas ne sont jamais adressés qu'aux "habitués" du Golb. Au contraire.

      Surtout, si 254 votants sont effectivement moins qu'en 2018, cela reste plus que toutes les autres années, donc je ne vois bien ce qu'on peut en conclure si ce n'est que tout simplement et comme le dit LUCAS, les votes ont été plus cohérent "avec eux-même"...

      Supprimer
    3. C'est pas une raison pour pas répondre à ma question ;)

      Supprimer
    4. Pardon ^^

      Aucune série n'a récolté au moins un prix chaque année. TWD n'en a pas eu en 2014 ni en 2015, pour répondre à ta question. La plus longue série de ce type est celle de Game of Thrones qui en a eu en moyenne deux par an depuis 2011, mais ça s'est arrêté cette année.

      Dans l'ensemble, The Walking Dead n'a pas eu tant de Drawas que cela, comme je le disais dans l'article :

      - 2011 : 4
      - 2012 : 3
      - 2013 : 1
      - 2014 : 0
      - 2015 : 0
      - 2016 : 4
      - 2017 : 3
      - 2018 : 7

      Après cette trajectoire est aussi conditionnés par les nouveaux Drawas ajoutés chaque année (ou au contraire par ceux qui sont supprimés). Il y a presque deux fois plus de catégories cette année qu'en 2011, il faut garder cela à l'esprit quand on commence à regarder les stats des Drawas.

      Supprimer
  5. Je ne regarde plus que sporadiquement The Walking Dead, mais j'aime ta conclusion. Je le dirais autrement : on va bien se faire chier, quand cette série et Game of Thrones vont être terminées. Plus que des buzz, ces deux séries ont été des phénomènes de société. Tout le monde sait de quoi elles parlent et situent vaguement les personnages. Elles sont les derniers vestiges de l'époque où il y avait encore des séries que tout le monde regardait. C'est aussi cela que signifie, de mon point de vue, cette victoire de The Walking Dead des années après. Il y aura toujours des mauvaises séries mais l'offre est tellement importante désormais... Impossible d'y passer plus de 3 épisodes. C'est un peu ce que tu dis à propos de The Romanoffs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrête, tu vas me faire pleurer. Alors qu'aucune des deux n'est terminée en plus ! ;-)

      Je suis assez d'accord avec ton analyse. Parmi les nouveaux titres arrivés cette année (mais ça marchait aussi l'année dernière, voire celle d'avant), il n'y en a pas beaucoup que j'imagine être encore au palmarès 2026. Cela nécessite non seulement une grande longévité mais aussi comme tu le soulignes de continuer de fédérer un public suffisamment important et critique durant suffisamment longtemps. Il suffit d'ailleurs pour appuyer ton propos de reprendre les deux éditions précédentes pour constater que parmi les séries qui s'y sont illustrées et qui n'étaient ni GOT, ni TWD ni Arrow, seule Westworld a tenu son rang cette année. Iron Fist ou le reboot des X-Files ont par exemple totalement disparu de la circulation.

      Cela dit, on peut aussi prendre le truc à l'envers et envisager la possibilité que cette poignée de série qui enchaînent les Drawas depuis le premier jour ou presque phagocytent un peu les prix et reçoivent aussi beaucoup de points par habitude... donc rien n'est perdu, peut-être que la fin de GOT (et celle de TWD qui ne devrait tout de même plus tardée) vont au contraire libérée totalement la concurrence :-D

      Supprimer
  6. Merci pour le démontage en règle de Karen Page. Je l'aimais bien jusque là mais dans cette saison j'ai vraiment eu envie de la tuer (ou de la voir mourir d'une OD ^^).

    Enfin merci aussi, bien sûr, pour l'article lui-même. Je n'ai lu pour le moment que ce qui portait sur ce que je connaissais, pas le temps, mais tu peux compter sur moi pour venir picorer durant toute la semaine ;)

    RépondreSupprimer
  7. Bon, ça valait quand même le coup d'attendre. C'est beau tous ces prix pour TWD.

    Je me demandais : est-ce que Jésus a fait un bon dans les votes à partir de l'épisode de sa mort où est-ce qu'il était déjà bien classé avant ? Ce serait ça la plus belle des victoires ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sachant que l'épisode en question a été diffusé de le lendemain de l'ouverture des Drawas, les Gilets jaunes ont sans doute eu plus d'influence sur le résultat.

      Supprimer
  8. Tout d'abord, ce n'est pas parce que tu publies un peu plus tard que d'habitude qu'il faut oublier de te souhaiter une bonne année. Donc : Bonne année, cher Thomas :))

    Dans les résultats, je voyais Insatiable grande favorite, mais finalement elle s'en sort presque bien. C'est pourtant sûrement la série sur laquelle j'ai lu le plus de commentaires désespérés, cette année. Bien plus que Westworld. Moi je pense que tu n'as pas tort quand tu dis, plus haut, que certaines séries phagocytent certains prix. Vivement que toutes ces vieilleries finissent qu'on puisse apprécier à sa juste valeur l'inventivité de Netflix ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Netflix qui doit secrètement financer Le Golb parce qu'il s'en sort toujours hyper bien aux drawas!

      Supprimer
    2. Tout le monde sait ça dans les milieux autorisés. L'entente (financière mais pas que) date de l'époque où Thomas avait défendu Marseille en disant que ce n'était pas pire que plein d'autres séries (alors que c'est une indicible merde). Les patrons de Netflix l'ont alors contacté et lui ont offert, selon RT, différents avantages en nature. Il a notamment la possibilité d'annuler une série de Netflix de son choix, tous les 18 mois. La première fut bien sûr Bloodline. Pour la suivante différentes rumeurs circulent sur Twitter, je te laisse chercher...

      Supprimer
    3. Je savais que c'était lui pour Daredevil! Il a toujours critiqué cet série l'enfoiré!

      Supprimer
    4. AH AH AH AH AH AH. Vous êtes complètement cinglés. Les choses sont beaucoup plus simples que cela : il se trouve qu'OLIVIER travaille chez Netflix depuis plusieurs années maintenant et que du coup, par amitié et courtoisie, je rectifie un petit peu les votes chaque année - rien de méchant, Netflix a tout de même quelques prix, m'enfin mon but n'est pas qu'un ami perde son emploi. Je pense que tout le monde ferait pareil à ma place.

      Supprimer
  9. Bonne année Le Golb, bonne année les Golbeurs et les Golbeuses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Golbeurs et Les Golbeuses6 janvier 2019 à 16:05

      Merci Alice, bonne année !

      Supprimer
    2. Bonne année à toi aussi, ALICE.

      Supprimer
  10. C'était prévisible, mais je trouve les votes très sévères avec Westworld. Je n'y vois rien d'intolérable, si ce n'est ses fans, beaucoup plus discrets en cette saison 2. La rançon du succès?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement qu'il n'est pas besoin de proposer de quelque chose d'intolérable pour se retrouver avec un Drawa, sinon pas grand-monde n'en aurait. Si tu veux dire par là que Westworld n'est pas la plus mauvaise série de l'année, c'est une évidence. Insatiable ou Kidding, au hasard, sont infiniment pires, et il y a sans doute encore pire qu'elles (encore qu'Insatiable... pas sûr). Mais le propos n'est pas VRAIMENT de faire un VRAI classement des VRAIES pires séries de l'année :-)

      Supprimer
  11. Eh bien moi, j'ai vu The Romanoffs EN ENTIER. Si, si.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi. Je dormais et les épisodes se sont enchaînés. Ouais, j'ai dormi vraiment longtemps.

      Supprimer
    2. Je me doutais qu'il y aurait bien quelqu'un pour s'en vanter, de même qu'il y a des gens très fiers de dire qu'ils ne respectent pas la loi ou qu'ils ont des perversions inavouables qu'ils avouent quand même ;-)

      Supprimer
  12. Je plaide coupable : j'ai voté pour Buffy dans les remakebootvals. C'est parti tout seul. Pire, j'ai suggéré à mon conjoint de voter pareillement ^_^

    Allez, bonne année tout le monde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du coup, qui est le troisième ? Votre enfant ? Ou juste quelqu'un que vous avez payé ? ^^

      Supprimer
    2. Ce ne sera pas (si c'est amené à exister, ce que personne ne souhaite) un remakebootval, mais un simple sequel, ou ce qu'on appelle de nos jours : an extension of the Buffyverse. Une autre slayer, dans une autre time period. Whedon a promis.

      Supprimer
    3. J'ai les oreilles bouchées et les yeux fermés ^^

      Bon, dans tous les cas ce sera quand même éligible dans cette catégorie.

      Mais tu as l'air mieux informé que moi (ce sont des choses qui arrivent avec les yeux ouverts) ; d'après ce que j'avais lu on était a priori au-delà du "si c'est amené à exister", j'ai mal lu ?

      Supprimer
  13. Bonjour Thomas, tous mes vœux et merci pour les drawas.

    En te lisant sur la pire programmation je me posais une question super reloue (tu as le droit d'esquiver) : est-ce que tu as des stats par Network ? Genre "le pire Network de l'histoire des Drawas ?" Je me souviens qu'une année tu avais ressorti les stats de HBO dans la catégorie série qui montre des fesses ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PEEB >>> :-D

      ANDREA >>> Pour les prix, oui, pas pour les citations (n'exagérons rien... la fois où j'avais sorti cette stats, j'avais recompté exprès mais ce n'est pas archivé... j'ai quand même pas que ça à foutre ^^)

      Et donc les chaînes les plus titrées sont... :

      HBO : 59
      CW : 42
      ABC, Showtime : 32
      NBC : 29
      AMC : 27
      CBS, FOX, Netflix : 24
      FX : 19

      Supprimer
  14. Je n'ai pas eu le temps de participer cette année (ne me remercie pas ^^) mais je me joins aux louanges, remerciements et autres vœux. C'était très drôle à lire, comme toujours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne te remercie pas, je ne m'en étais même pas pas aperçu ;-)

      Supprimer
  15. Bonjour Thomas,

    Comme tous les ans, beaucoup de choses à dire, et très peu, si ce n'est merci pour ce moment (marque déposée).
    Les résultats importent moins que le plaisir de participer (et de découvrir ce que tu feras de cette participation). Cette année, ils paraissaient assez prévisibles, l'on dira que tous les favoris ont été à la hauteur... à part, étrangement, Maniac. Sans doute à cause du partenariat avec Netflix.
    ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis étonné moi aussi de la faible représentation de Maniac, pourtant l'une des séries dont on a le plus parlé à dernière rentrée. Il faut croire que les gens l'ont... aimée ? :-(

      Supprimer
  16. Belle cérémonie avec des moments vraiment émouvants. L'ode à Jésus m'a donné le frisson, surtout présentée comme ça ! :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais une chanson une tête pour l'accompagner mais j'ai eu peur de casser l'ambiance.

      Supprimer
  17. "j'ai arrêté The Walking Dead... puis me suis senti obligé de reprendre en apprenant qu'Andrew Lincoln quittait la série. Cela faisait trop longtemps que j'attendais de voir Rick Grimes mourir dans d'atroces souffrances, il fallait que j'en sois"

    Je crois qu'on est vraiment très nombreux dans ce cas, ces en****** de scénaristes nous font le coup de teaser comme des brutes chaque fois que les audiences baissent et on marche à chaque fois :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'est pas très résistant quand même. Moi au moins j'avais l'excuse des Drawas. C'était presque une obligation professionnelle de savoir qui mourait (ou pas) dans TWD ^^

      Supprimer
  18. Moi je vais vous dire un secret, j'ai toujours bien aimé The Walking Dead. Son côté série B ultra premier degré ça me parle vachement plus que la métaphysique de Dodo World. C'est dommage qu'il y a pas plus d'humour dans cette série, je suis sûr qu'elle se ferait beaucoup moins taper.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu parles d'humour volontaire, je suppose ? Car TWD sait être très drôle, à sa manière... ;-)

      Moi aussi dans le fond, j'aime bien cette série, ou du moins je ne la déteste pas autant que je le laisse parfois penser. On en a déjà parlé plein de fois ici. C'est une série qui sait assez régulièrement raviver l'attention du spectateur et le faire rester alors même qu'il a juré ses grands dieux qu'on ne l'y reprendrais plus. Mais plus sa fin approche, plus elle semble galérer pour y parvenir, et use de subterfuges narratifs de plus en plus grossiers.

      Supprimer
  19. <3 Cette comparaison WW/Guardiola <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doutais qu'il y en aurait quelques uns à qui ça plairait ;-)

      Supprimer
  20. Merci et bonne année Thomas.

    RépondreSupprimer
  21. C'est malsain si les commentaires d'Olivier m'ont donné envie de regarder Insatiable ? :-p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les commentaires d'OLIVIER m'ont fait regardé tout un tas de trucs improbables depuis qu'on se connaît, alors non, ce n'est pas malsain... ou peut-être que si mais je suis devenu tellement malsain moi-même que je m'en rends plus compte ^^

      Supprimer
  22. Merci pour cette longue lecture qui a agrémenté mon dimanche après-midi.
    Et bonne année, à toi, Thomas, ainsi qu'à tous les Golbeurs et Golbeuses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et merci à toi de ne pas exulter en voyant certain résultat dans certaine catégorie ;-))

      Bonne année !

      Supprimer
  23. T'as oublié un classement : les pires trucs qui servent à rien mais qui doivent prendre un temps fou à faire !
    1. WGTC? Drawa
    :D
    Je ne me souvenais pas que tu étais tombé dans le dézingage à tout-va!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dézingage à tout va... j'imagine que c'est ce à quoi ça peut ressembler ; je l'envisage plus comme un moment à part dans l'année, un petit mois durant lequel on peut se lâcher un peu et se laisser aller à la plus totale mauvaise foi. Cela n'a jamais été et ne sera heureusement jamais l'ordinaire de ce blog ;-)

      Supprimer
    2. heureusement!
      car je ne suis pas du tout d'accord avec les différents classements!!!

      Supprimer
    3. C'est original de considérer qu'un truc qui fédère plusieurs centaines de personnes, chaque année, depuis des années, ne "sert à rien". On peut supposer que cela fait au moins plaisir à ceux qui participent...

      On peut apprécier certaines séries lauréates tout en reconnaissant leurs défauts. J'aime par exemple Westworld, beaucoup, mais cela ne me paraît pas délirant de lire qu'elle a des dialogues sentencieux, qu'elle surjoue parfois la complexité à ses propres dépends ou que ses fans sont hystériques :)

      Supprimer
    4. Il n'y a pas de formule magique empêchant ce type de classement de n'être qu'une addition de subjectivités. Il faut juste le prendre pour ce qu'il est : un moment où l'on prend prend plaisir à tourner en dérision ce dont on parle très (trop) sérieusement toute l'année. Il faut rappeler (je ne le fais pas souvent au moment de dévoiler les résultats, maintenant que j'y pense) qu'il n'y a quasiment aucune règle aux Drawas. On a le droit de mettre douze égalités si on le souhaite, de ne voter que dans cinq catégories et même d'en inventer en cours de route. On a également le droit de voter pour des trucs qu'on n'a pas vus, bien évidemment, puisque personne n'ira vérifier. La seule obligation c'est de voter pour des séries dont au moins un épisode a été diffusé en 2018 dans son pays d'origine... à partir de là ce serait assez ridicule de prétendre offrir une quelconque vérité avec les Drawas, ce n'est pas du tout le propos, même s'il peut arriver que certaines s'en dégagent de manière tout à fait accidentelle ^^ Les Drawas, à la base, c'est juste une blague entre potes qui a (très très) mal tourné ;-)

      Supprimer
    5. il fallait bien ne pas prendre mon classement au premier degré! ;)
      autant pour moi ! j'avais trop pris au sérieux ce classement!... :)

      Supprimer
    6. Oui, c'est l'impression que j'avais eue ^^

      C'est toujours délicat pour un truc comme ça de choisir entre premier, deuxième et douzième degré. La vérité c'est qu'il y a un peu de tout selon les passages, parce que les votes des gens eux-mêmes sont comme ça (et que tu n'es pas dans leur tête).

      Supprimer
  24. "ou alors c'est que Skarsgård est le meilleur acteur de sa génération mais depuis le temps, je pense qu'on le saurait"

    Ma foi dans son registre, il fait des merveilles :D

    RépondreSupprimer
  25. Intéressant ce que tu dis à propos de la critique qui y aurait été mollo sur les buzz, cette année. C'est plutôt vrai. Les gros buzz de l'année sont plutôt venus du public. C'est intéressant car les séries qui avaient le profil pour être injustement encensées par la critique (Kidding, The Romanoffs) ont été assez fraîchement accueillies. C'est peut-être l'amorce de quelque chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas sûr que ce soit l'amorce de grand-chose, plutôt une coïncidence si tu veux mon avis. De quoi ça pourrait être l'amorce, d'ailleurs ? D'une prise de conscience collective de ce qu'il faut arrêter d'écrire n'importe quoi sur n'importe quoi du moment que ça présente bien ? Je n'y crois pas du tout...

      Supprimer
  26. Intéressant ce que tu dis à propos de la critique qui y aurait été mollo sur les buzz, cette année. C'est plutôt vrai. Les gros buzz de l'année sont plutôt venus du public. C'est intéressant car les séries qui avaient le profil pour être injustement encensées par la critique (Kidding, The Romanoffs) ont été assez fraîchement accueillies. C'est peut-être l'amorce de quelque chose.

    RépondreSupprimer
  27. Merci pour ce grand moment de n'importe quoi. J'avais pas vu mieux depuis le pilote d'Insatiable ;)

    RépondreSupprimer
  28. Alleluia!
    Une remise de prix moins bordélique que l'an denrier, mais du coup moins fuin parce que je regarde pas Walking Dead du coup j'ai l'impression de rater ;-)

    Cela dit, dasn deux ans, on saura plus du tout pour qui voter, c'est ça?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu entends quoi par "moins bordélique" ? Si c'est une allusion au fait que j'étais totalement bourré l'an dernier, c'est vraiment bas :-D

      Comme on le disait plus haut avec C-U-L-P et d'autres, je ne pense pas que le problème sera de ne pas savoir pour qui voter. En revanche il est probable, vu l'évolution des pratiques des spectateurs, qu'on aura plus du mal à trouver des séries capables de "durer" aux Drawas comme l'on fait TWD et une poignée d'autres. De mon point de vue ce n'est pas forcément plus mal, des fois je trouve ça un peu chiant aussi que 2-3 séries gagnent tous les prix. Mais ce point de vue n'est pas le plus répandu a priori. D'ailleurs de mémoire, la Cérémonie qui a été la moins appréciée, la moins lue, et qui a globalement laissé le moins de souvenirs aux gens, c'est celle de 2014, où les votes étaient extrêmement éparpillés et où personne n'a remporté plus de 2 ou 3 Drawas.

      Supprimer
    2. C'est un peu ça, en fait, il y aura peut-être moins de "gros trucs fédérateurs" sur lequel on aura envie de déverser notre bile de concert.

      Moins bordélique que l'an dernier, c'est parce que l'an dernier il y en a qu'on avait pas vu arriver (genre Sherlock, première diffusée de l'année, qui a tellement enervée tout le monde qu'elle a tapé le prix de la pire série - et accessoirement engendré ma vidéo youtube préférée de l'année, "Sherlock is garbage and here's why")

      Là il y a pas forcément de grosse surprise - à part insatiable mais je l'aie pas vue, mais j'ai vite compris qu'elle allait prendre)

      Supprimer
  29. Want to be cool like me to spend my day off? Go on the link there you can have a good time and earn some extra money beneficial how to play slots I wish good luck

    RépondreSupprimer
  30. Thomas ? tu es là ?

    Sinon, lecteurs du Golb, vous regardez quoi pour le moment ? De mon côté j'ai beaucoup aimé Sex Education et j'attends avec impatience la fin de Crazy Ex-Girlfriend.

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte blogger, choisir l'option NOM/URL et remplir les champs adéquats (ce n'est pas très clair, il faut le reconnaître).