mercredi 20 mars 2013

Warm Soda - Ce frisson-là.

...
weezer a vécu. Il y a longtemps, dans un monde ressemblant beaucoup au nôtre, dont le portail dimensionnel semble avoir été irrémédiablement obstrué. Plus jamais cette insouciance teintée de malaise. Plus jamais cette pop électrique où l'entrain se mêle à l'anxiété. Plus jamais cet entertainment malin (vicieux !). Plus jamais cet alliage intenable - donc tellement bien tenu - entre les Beach Boys et Nirvana. Nous sommes passés à autre chose. La teen-pop a été rangée sur l'étagère du fond, à côté de la pile de comics, et nos souvenirs prennent la poussière. C'est un peu triste, mais c'est comme ça. Le problème de la teen-pop, c'est que sa fin est induite par son début. L'adolescence ne dure qu'une poignée d'années, les groupes vieillissent, les auditeurs vieillissent et la vie... enfin, tout fout le camp. Et on commence naturellement à chercher d'autres frissons. Des choses plus adultes. Sans savoir - ou bien en faisant très bien semblant de ne pas savoir - que c'est bien parce que la teen-pop parle à l'ado en nous qu'elle continue de procurer ce frisson-là, à nul autre pareil. Ce n'est pas grave : on se contentera de faire semblant, en racontant à qui veut faire l'effort de le croire que l'on s'intéresse désormais à des disques un peu plus sérieux.


Et puis un jour, un groupe un arrive. C'est votre copain qui vous en parle, lui qui contrairement à vous n'a peut-être encore totalement renoncé. Il a cette candeur (le groupe... mais votre copain aussi, un peu. Parfois). Cette énergie un peu futile. Cet emportement qui vous fait vous rappeler qu'il n'y a jamais eu de honte à être, de temps à autres, un peu naïf. C'est peu, et ce n'est pas tout à fait ce frisson-là. Cela ne le ravive que par intermittence, peut-être aussi parce que le groupe est encore jeune, encore un peu potentiel, quand vous avez oublié jusqu'à l'existence même de votre potentiel à vous. Mais c'est assez pour balayer, le temps de vingt-sept petites minutes, toutes vos belles résolutions d'adulte. C'est plus remuant que teigneux, ça chante les filles qui aiment la pop et sans doute aussi un peu celles qui s'en foutent, ça déguise sa power-pop en garage et ça porte un nom cool et indolent comme une fête du lycée : Warm Soda.

D'un titre à l'autre, on pensera en vrac à weezer (donc), aux Strokes1 au moins une fois très fort, à Teenage Fanclub ou un peu Big Star. A plein d'autres trucs encore qu'il ne serait d'aucun intérêt d'énumérer : ce genre de musique fonctionne à la vibe. Ce que ça dégage est infiniment plus important que ce que ça raconte, d'autant que ça raconte toujours un peu la même chose : "Waiting for You Call", "Stargazer", "Only in Your Mind"... dans ses meilleurs moments, Someone for You, ce grand petit disque, ce meilleur album de l'année des trente minutes où on va se le passer, se contente dépoussiérer les étagères. Les gamins qui s'ébrouent ont changé de tronches, de looks et d'idoles ; les filles qui leurs brisent le cœur et les copains qui les saoulent pour les aider à oublier, en revanche, sont comme figés entre les époques. La géniale "Lola", qui referme l'album dans un délice de mélancolie acidulée, aurait pu sortir en 1979, en 1993, en 2000... peu importe. On aura de toute façon quinze ans et demi chaque fois qu'elle résonnera.

Only in Your Mind by Warm Soda on Grooveshark    

👍👍 Someone for You 
Warm Soda | Castle Face Records, 26/03/13


1. Ceux d'Is This It?, faut-il le préciser ? De toute façon il n'y a jamais eu d'autre album des Strokes, si ?

20 commentaires:

  1. Ton copain naïf.20 mars 2013 à 12:36

    Je te le répète: écoute les albums de Bare Wires, le precedent groupe de Matthew Melton, en particulier "Seeking Love", le second ( sur 4 - comme quoi ils sont plus si "potentiel" que ca...) si tu veux " ce frisson la"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais qu'est-ce qui te fait croire que tu as besoin de le répéter et que je ne l'avais pas enregistré dès la première fois ?

      Supprimer
  2. Oh, mais c'est tout choupidou, ça. Je pense que je ne l'écouterai plus dans trois jours, mais là, maintenant, c'est tout cool :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La choupidouité est intemporelle, voyons !

      Supprimer
  3. Hé, c'est bien ça. Très référencée mais très cool, je vais écouter le reste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux. Et écoute aussi les Bare Wires, sinon mon copain naïf va devoir répéter :-)

      Supprimer
  4. Et pour filer la blague des dernières semaines: ça fait vachement plaisir de te voir chroniqueur le disque d'un groupe qui n'a sorti aucun album dans les 90/2000 :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha... rassure-toi, ça ne va pas durer ;-)

      Supprimer
  5. Ouais, c'est pas mal... un peu niais peut-être mais tel que tu le présente tu le dédouannes d'office.

    RépondreSupprimer
  6. Ce n'est pas niais, c'est insouciant. :-)

    RépondreSupprimer
  7. C'est pareil en langage golb :)

    RépondreSupprimer
  8. http://youtu.be/HVOcqMk_aXM

    http://youtu.be/p2Mi995ggFU

    http://youtu.be/PinCg7IGqHg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont les chansons qui te font croire l'espace d'une seconde que tu as 15 ans, c'est ça ?

      Supprimer
    2. pour moi, c'est sans importance, j'ai le compteur bloqué à 17 ans, alors le décor peut bien changer...^^
      tiens, je viens de retrouver cette antiquité (pas très très vieille^^, le premier album contenait quelques merveilles):

      http://youtu.be/n8t25DfKejw

      Supprimer
    3. C'est pas mal... je crois que je n'avais jamais écouté, même si le nom m'est familier...

      Supprimer
  9. Pas mal du tout, ce titre... C'est frais, fun...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi le nom du groupe était mal choisi ^^

      Supprimer
  10. Bare Wires son ancien groupe était beaucoup plus glam / boogie et n'avait pas cette sensibilité powerpop aussi prononcée
    c'était excellent en live ! on retrouve l'esprit du groupe chez Apache (qui je pense est en stand bye) et chez les nouveaux venus (et lié à Apache) Glitz (dont la pochette est totalement dans l'esprit !)

    en tout cas "waiting for your call" ou "someone for you" sont des tubes ! et je valide totalement la comparaison Strokes même si j'aurais jamais cru qu'un groupe que l'on compare aux Strokes soit pour moi (j'aime bien les deux premiers albums mais sérieusement les groupes que l'on compare généralement aux Strokes font peur non ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce qu'heureusement, ça n'évoque pas QUE les Strokes. Ce sont de petits accents ici ou là.

      Supprimer

Si vous n'avez pas de compte blogger, choisir l'option NOM/URL et remplir les champs adéquats (ce n'est pas très clair, il faut le reconnaître).