dimanche 14 août 2011

Who's Got the Crack? - Saison 2, épisode 6

...


Chose premier chose due, second WGTC? de l'été, histoire de ne pas laisser nos adorables lecteurs totalement désœuvrés en cette saison de vaches maigres. Cette semaine, un prix un peu particulier - voire légèrement tiré par les cheveux. Un prix vicieux et légèrement méchant que l'on pourrait intituler...


LE PRIX VAMPIRE HEART

récompensant, le personnage qui a piqué la vedette au héros au point de devenir LE vrai héros


(générique !)


Les challengers sont :


Arthur Herbert "Fonzi" Fonzarelli (Happy Days)


10 années durant le Fonz, initialement un personnage secondaire voire tertiaire, s'est appliqué à multiplier les frasques au point de faire totalement oublier le nom du héros de la série (et on ne parlera pas des autres personnages). Tellement efficace qu'après ça, Ron Howard n'avait plus qu'à passer derrière la caméra pour exister. De toute façon ça ne changeait pas grand-chose, plus personne ne se rappelait sa tronche.


Benjamin Linus (Lost)


Combattant hors-catégorie, Ben Linus a réussi la prouesse d'éclater une concurrence de casting où le niveau été relevé et la quantité d'adversaires impressionnante, alors même que son temps d'écran dans la seconde saison était extrêmement limité. Jack, Sawyer, Locke, Hurley, Sayid ?... de la roupie de Sansonnet en comparaison de ce méchant orchestrant la rencontre improbable entre Dickens et Gollum. Quand on pense que Michael Emerson ne devait initialement faire que six épisodes...


Josh Lyman (The West Wing)


Qui se souvient qu'à l'origine, The West Wing escomptait montrer la trajectoire jusqu'à la présidence du jeune candide Sam Seaborn ? Certes, le pauvre Rob Lowe a été victime de plans de production qui dépassaient largement le cadre de cet épisode de WGTC? Mais en vrai, on sait tous que le principal responsable de sa disparition brutale est le charismatique, égocentrique et mégalomaniaque Josh Lyman, qui lui aura volé la vedette quasiment dès la première minute du pilote.


Andy Sipowicz (NYPD Blue)


Le cas d'école du personnage secondaire qui prend un peu plus de place à chaque saison et qui, au gré des variations de casting, finit par devenir le héros de la série. Longtemps pourtant, Steven Boccho et David Milch ont cru en la chimère du junior detective un peu chien fou. Ils en ont éclusé quatre (John Kelly, Bobby Simone, Dany Sorenson et Johnny Clark), mais dès le départ du second (incarné par Jimmy Smits), la messe était dite : le héros serait désormais ce brave Sipo, avec sa gueule pas possible, son air bourru, son bide, son mug de café, son rude bon sens et son racisme crétin. Nice guys finish last.


Al Swearengen (Deadwood)


On pourrait résumer Deadwood à un duel de moustaches. Al Sweargengen, assurément, la porte beaucoup mieux que Seth Bullock, il est vrai un peu handicapé par son côté gendre idéal. Résultat des courses, quand on demande à quelqu'un quel est le personnage essentiel de Deadwood... c'est à peine s'il se rappellera de Seth Bullock, il préfèrera cent fois, mille fois évoquer ce truand baroque à la violence aussi crue que ses plans pour gouverner la ville sont raffinés.


Mes choix : Fonzie & Sipo



A présent, amis lecteurs, les commentaires sont à vous ! Rappelons que pour les épreuves d'été, vous pouvez exceptionnellement voter pour deux personnages. Ou deux fois le même. Ou un seul. Ou comme vous voulez.

47 commentaires:

  1. Je vote Benjamin Linus et Spike dans Buffy !

    RépondreSupprimer
  2. Ah ah... j'avais pensé à Spike, mais d'une part il a quand même fallu attendre la saison 5 pour qu'il rejoigne le main cast, et d'autre part, je ne crois qu'on puisse dire sérieusement qu'il aurait en quoi que ce soit "volé la vedette au héros", en l'occurrence à l'héroïne, en l'occurrence à Buffy. A la limite, Spike dans la dernière saison d'Angel ^^

    RépondreSupprimer
  3. Très bonne sélection.
    Je mets un point sur Josh Lyman, et un autre sur Andy Sipowicz, deux de mes personnages préférés.
    Intéressant (et amusant) la discussion sur Spike. C'est vrai ce que tu dis, mais en même temps, à l'inverse, on ne peut pas dire que Buffy ait été "l'héroïne incontestée" de sa série. Whedon soignait chaque personnage, c'est aussi l'une des raisons de ce succès.

    RépondreSupprimer
  4. Pas l'héroïne incontestée de la série ??? Si, au contraire. Elle est l'Elue, y a pas plus incontesté comme statut dans le genre ^^

    RépondreSupprimer
  5. Ben Linus bien entendu, et Josh Lyman, évidemment :)

    RépondreSupprimer
  6. Josh Lyman et Al Swearengen.

    RépondreSupprimer
  7. Dur...

    pas Josh, parce que cette série est bien trop chorale, et que s'il y avait un héros, ce serait davantage l'équipe (comme la ville pour The Wire) qu'une personne en particulier.

    Pour Deadwood, l'ambiance pionnière est également presque aussi importante que les mecs, mais c'est moins que pour West wing. Pour autant, je ne crois pas que Mc Shane ait volé la vedette parque qu'il est quand même rapidement intronisé comme la covedette, non ?


    Fonzie, bien entendu, pour des tas de raisons, et d'abord parce que lortsque que le taulier m'a demandé ce que je donnerais spontanément comme nom sur ce concept, la réponse jaillit sans hésitation : Fonzie !

    Et ensuite, bien évidemment, Sipo qui en a usé des blancs becs (et autres moins blancs. Mais n'aurais-tu pas oublier de citer le véritable nom de John Kelly, aka David "ne quittez pas cette ville nous sommes amenés à nous revoir " Caruso, qui ne s'en remit tellement pas de se faire piquer la vedette qu'il en est devenu le cabotin le plus pathétique de tout Hollywood, Bollywood et Cinecitta réunies.

    RépondreSupprimer
  8. Ben et Al, pour toutes les raisons dont tu parles. Ben parce qu'il a une personnalité extraordinaire qui le met rapidement au dessus de ses nombreux collègues, et Al parce que pour moi c'était le héros de la série. Sérieusement, dès le pilote on voit que lui !

    RépondreSupprimer
  9. Et pourtant, le pilote de Deadwood est très grandement centré sur la relation entre Bullock et "Wild Bill" Hickey.

    RépondreSupprimer
  10. compliqué, ce sont des séries à personnages principaux multiples
    Linus quand même, et Kramer dans Seinfeld ^^ (parce qu'on guette chaque fois son arrivée en se demandant ce qu'il va faire comme connerie)

    RépondreSupprimer
  11. Mais si les séries sont chorales et qu'un personnage bouffe tout, c'est quand même dans le concept.

    Mais pour Josh, je ne trouve pas qu'il soit le personnage principal, même s'il a pris le dessus sur Seaborn (tu vois, je ne savais même pas que c'était prévu qu'il soit le héros tellement je ne m'en suis jamais aperçu ! ^^).

    Quant à Deadwood, j'ai plutôt l'impression que c'était prévu qu'Al soit le héros, non ?

    RépondreSupprimer
  12. Si, si, c'est vrai, dans les plans de Sorkin, initialement, Seaborn devait être le successeur de Bartlet. La première saison le met en vedette dans de nombreux épisodes.
    Dans Deadwood, c'est différent, la première saison repose beaucoup sur la dualité entre Bullock et Al. Mais c'est vrai que Bullock se fait bouffer, on le voit de moins en moins dans les saisons 2 et 3.

    RépondreSupprimer
  13. Il ne faut pas figer la définition du personnage qui vampirise les autres en se disant qu'en gros, c'est Fonzie qui le définit par excellence. Il y a différentes manières de vampiriser. La perception du spectateur joue beaucoup ; prenons l'exemple de Ben : il serait absurde de dire qu'il est le personnage le plus important de Lost, mais c'est de loin le plus populaire, quasiment dès la minute où il apparaît à l'écran, et cette popularité est intégrée au sein de la storyline en en faisant un personnage de plus en plus essentiel (en cela, c'est sans doute celui des cinq qui se rapproche le plus de Fonzie). Sipo, lui, c'est le personnage qui devient le héros par défaut, ou à l'ancienneté. Swearengen est bien résumé par Bloom. Quant à Lyman, qui est plutôt en retrait dans la première saison, il ne vole pas la vedette à tout le monde mais il est sans aucun doute, parmi tous les personnages de la série, celui qui fascine le plus instantanément le spectateur. Il n'y a certes pas de héros dans TWW, mais il y a tout de même trois caractères qui ont largement pris l'ascendant sur tous les autres au fil des ans, Josh, Toby et C.J. Et dans les deux dernières saisons, malgré le côté choral, Josh Lyman est tout de même le personnage principal, Toby et C.J. étant invisibles à l'écran durant un très grand nombre d'épisodes.

    RépondreSupprimer
  14. Linus en mode subjectif ; Andy Sipowicz en mode objectif :)

    RépondreSupprimer
  15. Pour le Fonz, et des deux mains !

    RépondreSupprimer
  16. Ce cher (!) Al, évidemmemnt !

    RépondreSupprimer
  17. Ben Linus dans la liste, par défaut (ràb d'Happy Days, toujours trouvé chiant NYPD blue, pas vraiment accroché à Deadwood, et je dois me rattraper sur West Wing, surtout ayant adoré Studio 60), mais sans regret le personnage étant génial.

    Je rajouterai à ma liste:
    Tyrion Lannister dans Game of Thrones (on peut dire qu'il vole la vedette à Ned Stark qui est censé être le personnage principal de cette saison 1, en attendant de le devenir vraiment dans la saison 2, si celà suit le bouquin)

    Et au rayon comédie, Ron Swanson dans Parks & Recreation, qui vole largement la vedette a Leslie dans la dernière saison.

    Je rajouterai presque Cartman dans South Park, si on considère que Kyle et Stan sont censés être les héros principaux et avatars de leurs auteurs dans la série. Mais on peut aussi dire que les 4 gamins sont sur le même pieds d'égalité au départ.

    RépondreSupprimer
  18. Il y avait Barney Stinson aussi, évidemment, c'n est même l'archétype dans les comédies modernes non? Mais j'imagine qu'il était hors concours vu qu'il avait déjà participé à un épisode précédent de la saison.

    RépondreSupprimer
  19. top top frère, cette fois je n'en connais aucun ! que faire, je vote comme toi ?

    RépondreSupprimer
  20. "Il ne faut pas figer la définition du personnage qui vampirise les autres en se disant qu'en gros, c'est Fonzie qui le définit par excellence"

    Sauf que si.

    ...

    :D


    Sinon, très bon Cartman !

    Et j'en profite pour faire deux autres suggestions, déjà caftées off ze record :

    Walter de Fringe. D'ailleurs, c'est dingue combien de fois ce mec peut convenir à de nombreuses sélections WGTC passées ou... possibles.

    Et puis Rollin Hand (Martin Landau) : que ce soit Steven Hill ou Jim Phelps, aucun ne lui chippe la vedette (mais je crois que c'était de toute façon lui qui était le plus payé avec un contrat et un rôle créés pour lui. (Martin Land ± Rollin Hand par ex). Mais au générique (il fut longtemps ainsi comme guest pour des raisons de droits entre majors) comme dans la narration, il arrive davantage comme un équipier que comme le héros.

    RépondreSupprimer
  21. j'ai pensé à Walter, et puis j'ai réalisé que...
    sans walter, pas de Fringe, même saison 1.
    la 2 ok, la 3, il faut olivia et pas une autre, mais la 1 fonctionne avant tout parce que walter, et comme peter et olivia aussi fonctionnent parce que walter.... cqfd,
    walter = fringe, c'est le savant fou le plus cool depuis le professeur de Retour vers le futur. Il a même sa propre vache !

    RépondreSupprimer
  22. En vrac et dans le désordre, sur les suggestions diverses et variées : Tyrion Lannister, pas pensé, pas convaincu, comme toute personne qui a lu les livres je le vois comme l'un des personnages essentiels dès le départ, je ne le trouve d'ailleurs pas spécialement en retrait dans la saison 1 (il a beaucoup plus de scènes que pas mal d'autres). A la limite, Littlefinger, oui : un simple recurring guest dans les livres qui, dans la série, a tendance à bouffer les parts de marché des autres (les enfants Stark, notamment). Barney oui, bien évidemment, c'est le Fonzie 2.0. Bizarre que je n'y ai pensé. Ron, je sais pas, j'ai pas vu la saison 3. Au stade où j'en suis Leslie a encore de la ressources (même si on voit bien que Ron est en train de changer de dimension). Cartman, of course. Walter, je ne vois vraiment pas. Ce n'est pas lui qui entre dans toutes les catégories, Christophe, c'est toi qui est obsédé ;-) Il n'y a que trois vrais personnages principaux dans Fringe, et il est l'un d'eux dès le pilote, comme le rappelle Bobo. J'ajouterai que je ne vois pas trop en quoi il aurait "volé" la vedette à Olivia. Au contraire, on n'a jamais eu autant d'Olivia et d'Anna Torv que dans la dernière saison en date...

    RépondreSupprimer
  23. Ne connaissant pas les autres : Ben & Fonzy.

    RépondreSupprimer
  24. La phrase du jour :

    "Barney oui, bien évidemment, c'est le Fonzie 2.0"

    :D

    RépondreSupprimer
  25. Flûte, ma joie m'a fait oublier de commenter sur Fringe :

    Certes, la saison 3 change la donne, mais je ne l'avais pas encore commencée lors de ma suggestion walterienne.

    Par parenthèse, serais-je obsédé par Walter pour vouloir autant le sélectionner dans les sélections wgtc ? pas si sûr.
    En fait, ces sélections wgtc favorisent les caractérisations les plus développées, et Walter (au moins dans les saisons 1 et surtout 2) a été construit par addition de caractères, voire d'archétypes..

    Voilà pourquoi Walter peut concourir à des tas de sélections (peut-être pas dans le top5 à chaque fois mais au moins dans les accessits). En tout cas, c'est mon avis que je partage entièrement.


    A ce titre, comme souvent je te le demande (il va falloir que tu prévoies un paragraphe sur les recalés en fin de sélection), peux-tu nous donner tes accessits qui n'ont pas eu droit à la sélection finale, s'il y en a ?


    Reste que je veux bien concéder, par surcroît et sans remettre en question mon propos précédent qui est principal sur celui-ci qui est secondaire, que je suis peut-être un peu obsédé par John Noble, acteur magnifique que j'ai découvert comme presque tout le monde dans sa Shakespearienne interprétation de Denethor, le roi fou.
    Après ça, difficile de ne pas être sensible à ce mec.
    En plus, la voix de la VF, très sussureuse, est excellent dans Fringe, ne nuisant nullement au caractère bargeot sans en faire un autre Looping (rhaaa vivement la sélection Looping des vrais bargeots, pas celle des seuls screechs hurluberlus).


    Pour reboucler la boucle, Fringe ne vole plus, autant la vedette à Anna Torv à partir de la saison 3, je le concède. mais sur les 1 et 2, il n'y avait pas photo.

    RépondreSupprimer
  26. Ben linus et Al "cocksucker" swearengen pour moi!

    RépondreSupprimer
  27. Certainement pas Josh qui est pour moi tout sauf charismatique et qui n'aura jamais su prendre le dessus sur des acteurs comme Sheen ou Jeanney.

    Mais, meme si je sais que tu n'aimes pas trop ça , j'aimerai rajouter un autre choix : Bryan Cranston, qui illumina une série, dont on oublie totalement désormais pourquoi elle se nommait "Malcolm".(x2)

    RépondreSupprimer
  28. Je passais pour voter pour la sélection précédente, et c'est déjà fini ! Bon, c'est pas grave, je voulais de toute façon donner deux voix à George, et il n'en a pas eu besoin.

    Là, je suis un peu partagé... objectivement, j'aurais penché pour Fonzie, l'exemple-type, mais j'aimerais vraiment donner deux voix à Linus... Bon allez, une voix chacun et on n'en parle plus.

    RépondreSupprimer
  29. Je vote pour Fonzie et Al.

    RépondreSupprimer
  30. Christophe >>> A ce titre, comme souvent je te le demande (il va falloir que tu prévoies un paragraphe sur les recalés en fin de sélection), peux-tu nous donner tes accessits qui n'ont pas eu droit à la sélection finale, s'il y en a ? Euh... il n'y a jamais vraiment de recalés, sauf tu peux considérer comme "recalé" en personnage auquel j'ai pensé trois secondes avant d'oublier jusqu'au fait d'y avoir pensé. En général, ce sont plutôt les personnages qui dictent les catégories, et non l'inverse.

    Dany >>> Josh Lyman, pas charismatique ? On me l'avait jamais faite, celle-là ^^

    RépondreSupprimer
  31. "Euh... il n'y a jamais vraiment de recalés, sauf tu peux considérer comme "recalé" en personnage auquel j'ai pensé trois secondes avant d'oublier jusqu'au fait d'y avoir pensé. "

    arf...

    Mesdames et messieurs, faites des dons à France Alzheimer !

    Vite !!!

    RépondreSupprimer
  32. Fonzie et Ben, parce que ce sont les seuls auxquels j'aurais pensé de moi-même à l'énoncé de la catégorie.

    RépondreSupprimer
  33. Entre Sipo et Josh, le choix est difficile... Allez, je vais quand même choisir Sipo.

    Sinon (puisque pour une fois je ne vote pas pour un héros de Lost, je fais revenir la série par la petite porte), dans le genre héros qui vole la vedette, il y a la Black Smoke aussi, non ;) ?

    RépondreSupprimer
  34. sinon ça me manque l'accès direct en menu à l'index, la liste alphabétique des articles sur les séries, une page pour retrouver synthétiquement les WGTC, avec dates, scores et lauréats, et tout ça.

    ...

    b'en ui, je sais, c'est grave.

    RépondreSupprimer
  35. (mais bon, je me suis fait des favoris)

    ((sauf pour WGTC où tu n'as pas fait la précieuse page nécessaire qui permettrait d'aller voir directement les scores à partir du trombino de haut de billet))

    (((enfin je dis ça je dis rien)))

    RépondreSupprimer
  36. T'as raison, j'ai que ça à foutre de mes journées...

    Si tu cliques sur la bannière tu as accès au palmarès. J'en ferai pas plus ^^

    RépondreSupprimer
  37. whalaut' !

    même pas un pointage intermédiairee, pour savoir où on en est ?

    RépondreSupprimer
  38. Ah là là, mais quel casse-burnes :-)

    Ben >>> 13
    Fonzie >>> 11
    Swearengen >>> 7
    Josh >>> 6
    Sipo >>> 5

    RépondreSupprimer
  39. J'arrive un peu tard, mais vous avez oublié le personnage de joey dans la série Friends.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu tard ? Bof, que sont deux années ? ^^

      Enfin cela dit, pas de malentendu, cette rubrique - qui n'existe d'ailleurs plus depuis - n'était pas un sondage, juste un jeu débile. Je n'ai donc rien oublié, j'ai juste mis qui j'avais de mettre et c'est tout ;-)
      De plus le concept de cette partie-là était "le personnage secondaire qui a volé la vedette au héros", or Joey n'a jamais été un personnage secondaire, puisque Friends était un ensemble cast dont les six personnages étaient traités de manière égalitaire par les scénaristes....

      Supprimer

Si vous n'avez pas de compte blogger, choisir l'option NOM/URL et remplir les champs adéquats (ce n'est pas très clair, il faut le reconnaître).