mardi 15 juin 2010

The Eighthies Matchbox B-Line Disaster - Tu vas manger cher, ma poulette !

...
Soyons réalistes : on a beau se poser en types équitables et incorruptibles, on a tous nos petits chouchous, groupes ou artistes dont on sait pertinemment qu'à moins qu'ils commettent une bouze à ce point puante que la mauvaise foi ne puisse plus les sauver... on finira bon an mal an par les :

- chroniquer

- relativement positivement

- avec bonne note à la fin et jolie place dans le classement de fin d'année.

C'est comme ça et c'est normal. A la limite, il ne s'agit même pas des artistes dont on est fan. Parce que le fantatisme a quelque chose de viscéral, d'affectif... il peut pousser à être particulièrement sévère et méchant. Voir Christophe dégommant Bashung ou G.T. assassinant tout le rock'n'roll en quelques pages mémorables. Non. Moi, je pense plutôt à des artistes qui ont une cote discrète, sans faire trop de bruit, ceux qu'on aime bien, généralement sans réserves et avec lesquels on ne sera jamais vraiment objectif.

Sauf cas exceptionnel, il y a tout de même très peu de chances pour lire un article violemment négatif sur The Eighties Matchbox B-Line Disaster dans ces pages. Pourtant ce groupe a bien des défauts ! Mais bon, faut pas déconner non plus... ils sont quand même plutôt à ranger dans la catégorie chouchous. Comment m'en vouloir ? Ces types ont tellement mauvais goût ! Cela ne peut pas me laisser insensible. Leur chanteur est un genre d'Iggy Pop en encore plus laid et vulgaire, leur musique s'apparente à du Cramps néo-gothique, ils aiment bien se déguiser (de préférence ridiculement) et leur batteur - cerise sur le gâteau - répond au doux nom de Diamantopoulo. Alors dites-moi : comment leur résister ?

Blood & Fire (le titre est on le suppose emprunté à un quelconque groupe de heavy-metal teuton), c'est pour leur premier album depuis six ans (*) trente-sept minutes de psychobilly parfois très bourrin, rarement subtil, souvent délicieusement bête. La section rythmique est toujours aussi monstrueuse, les chansons toujours aussi poilantes ("Mission from God", "I Hate the Blues", "Don't Ask Me to Love You"...) et en toute bonne foi (!) c'est à peine si l'on se rend compte que le guitariste et principal artificier du groupe (Andy Huxley) est parti voir ailleurs si l'herbe était plus verte et planante. Evidemment, il faut préciser que Blood & Fire ne peut réellement être apprécié que de nuit et assorti d'un sacrifice de poulet avec du ketchup pour faire le sang. Sinon, ça marche pas.

Vous voilà prévenus !


Blood & Fire de The Eighties Matchbox B-Line Disaster (2010)



(*) Vous comprenez maintenant pourquoi ce groupe chouchou n'a jamais eu les honneurs du Golb jusqu'alors ! La dernière fois qu'il a publié un LP j'étais encore sous Windows 98...
...

26 commentaires:

  1. Un sacrifice de poulet avec du ketchup pour faire le sang ! Nous fais pas saliver comme ça ! :)

    RépondreSupprimer
  2. leur musique s'apparente à du Cramps néo-gothique, ils aiment bien se déguiser (de préférence ridiculement) et leur batteur - cerise sur le gâteau - répond au doux nom de Diamantopoulo.

    L'influence des Cramps va jusque dans les pseudonymes ridicules? ^

    RépondreSupprimer
  3. The Eighthies Matchbox B-Line Disaster est vraiment un groupe pour lequel j'ai beaucoup d'affection au point de préférer ne pas parler de ce décevant nouvel album qui ne fait que peu (voir pas du tout) dans la finesse... :)

    RépondreSupprimer
  4. The Shaman >>> c'est horrible... mais je crois que c'est son vrai nom !

    Benjamin >>> parce qu'elle était où la finesse dans les albums d'avant ? J'ai dû la manquer ^^

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connais pas du tout, mais ta chronique m'a définitivement scotché le sourire, donc je vais aller jeter une oreille dessus :D

    RépondreSupprimer
  6. @Thomas : Bah il est un peu plus simpliste dans la construction des chansons, plus couplets-refains basiques (enfin pas que Royal Society soit un monstre en terme de schémas, hein)

    RépondreSupprimer
  7. rhoo merci encore pour le tuyau!
    je les avais complètement oubliés ceux là! Je pensais qu'ils étaient morts...
    Bah il est pas mal ce disque.. efficace en tout cas. On reconnait bien leur patte.
    Evidemment, pour faire aussi fort que sur Horse of the dog...

    RépondreSupprimer
  8. Kalys >>> j'ai remarqué que dès qu'on parle de ketchup ça attire l'attention du lecteur :-)

    Benjamin >>> honnêtement ça ne m'a pas interpelé plus que ça. Pourtant j'ai réécouté les autres dans la foulée, en plus...

    Kath >>> pour être franc j'avais presque fini par les oublier également. Ils ont pourtant pas mal tourné ces dernières années, mais sans enregistrer.

    RépondreSupprimer
  9. Moi, je pense plutôt à des artistes qui ont une cote discrète, sans faire trop de bruit, ceux qu'on aime bien, généralement sans réserves et avec lesquels on ne sera jamais vraiment objectivement.

    -> objectif, non ? :p

    RépondreSupprimer
  10. Merci. Cela dit, j'ai horreur de ce genre de commentaire. Si c'est tout ce que l'article t'inspire, c'est assez malheureux pour moi.

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  12. Bah... non, pas bing... pourquoi bing ?

    RépondreSupprimer
  13. Tss tss. Fais pas ton faux cul, c'est un bon gros bing des familles ;)

    RépondreSupprimer
  14. S'pèce de passif-agressif :D

    RépondreSupprimer
  15. Bon... okay, je veux bien l'admettre - c'est un petit bing. Mais j'ai une bonne excuse : ça fait déjà plusieurs fois que je vois Léa laisser ce genre de commentaire (sans rapport avec l'article et se contentant de corriger une bien humaine faute de frappe) chez GT... et que j'ai envie de coller un petit bing tant ça m'irrite que la seule chose que puisse lui inspirer un formidable article sur la sixte soit... "tu as écrit EST au lieu de ET" ou "il manque un accent sur telle lettre de tel mot". Maintenant je ne suis pas méchant ni agressif (encore moins passif agressif), ça me gave, je le dis, fin du débat.

    RépondreSupprimer
  16. Ouh pinaise c'est trop moderne ici ! Je peux voter ? Bon alors je suis plutôt d'accord, c'est plus clair dans l'ensemble, mieux fini aux entournures, bien qu'un peu moins classe qu'avant, plus commun, moins... enfin bon.

    Faudra que je cherche à) comprendre les raisons du menu bestof (dis pas, j'ai pas encore lu ma semaine de retard).

    Allez, je retourne regarder Lost : j'ai commencé avant-hier la première saison (déjà épisodes, je me demande si je ne deviens pas accro de ce truc où il ne se passe rien)

    RépondreSupprimer
  17. J'ai bien vu que tu avais fait exprès de te mettre en off pendant toutes la durée des travaux :-)

    Pour Lost... bon courage, à mon avis ton addiction ne va pas s'arranger quand il va commencer à se passer des trucs (enfin pas tout de suite, profites-en, tu as encore une vie pour quelques épisodes ^^)

    RépondreSupprimer
  18. Ah, je me doutais que si Léa passait chez toi pour "corriger" une faute comme elle le fait chez moi, ça allait mal se passer ^^

    En tout cas, Léa, si tu repasses ici malgré cet accueil un peu rude, sache que moi, je n'ai absolument rien contre, bien au contraire ! Bénéficier d'une "correctrice" qui, gratos, relève mes coquilles et fautes, je ne demande que ça... donc ne t'abstiens surtout pas de continuer à le faire chez moi, je t'en serais toujours reconnaissant !

    (tiens, sinon, il n'y aurait pas quelque chose de changé sur ce Glob ?)

    (j'aime bien ce côté beaucoup plus clair... et je ne trouve pas du tout qu'il soit moins "classe" comme le dit Christophe... par contre, c'est vrai que ça fait un peu plus "commun"... mais bon, c'est pas grave, ce qui compte, c'est que le contenu ne le soit pas...)
    (et si on me demandait mon avis - après tout, ce blog a été à deux doigts d'être le mien, si les élections à sa présidence n'avaient pas été honteusement truquées - j'agrandirais un peu la partie centrale, qui là, fait un peu trop "colonne", pas idéal pour les longs articles...)

    (et t'aurais pas oublié un "r" à "bourin" ?)

    RépondreSupprimer
  19. Ah mais je n'ai rien contre le fait de signaler une coquille. C'est lorsque l'on n'a manifestement que "ça" à dire sur un article que ça m'agace. Léa (mais ça vaut pour d'autres) je ne l'ai de mémoire jamais vue laisser autre chose, comme commentaire. Et ça, je ne trouve pas ça plaisant, non.

    (je te remercie d'avoir vu le lien entre les élections et le relooking... il fallait réformer Le Golb ^^)

    (sinon pour le côté "banal"... je le disais l'autre jour à Tireub, c'est une question assez relative... car j'ai beaucoup plus bricolé le modèle de base dans cette version que dans la version précédente (dans laquelle j'avais juste changé quelques couleurs))

    RépondreSupprimer
  20. Bon ben pour en revenir au sujet, après écoute ce disque il est vraiment bien! Varié, péchu un peu plus lyrique que le précédent (so long goodnight). Ca me fait penser à un groupe italien: Litfiba, j'aimais bien à l'époque.. ( que les moins de 20 ans...)

    RépondreSupprimer
  21. Jamais entendu parler... en même temps ma culture en rock italien est assez limitée (par contre, le rock espagnol... ^^)

    RépondreSupprimer
  22. hihi ok, j'tai mis un lien sur face de bouc!

    RépondreSupprimer
  23. 'tain Thom Litfiba c'est quand même pas le tout venant du roxk italien avec des cucugno ! m'étonne que tu connaisses pô (où alors ne l'aurais-tu jamais franchi ?)!

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte blogger, choisir l'option NOM/URL et remplir les champs adéquats (ce n'est pas très clair, il faut le reconnaître).