vendredi 22 octobre 2010

Admiral Radley - La Résurrection modeste

...
Le bonheur tient parfois à peu de choses. Une jolie fille qui se met à vous causer à une terrasse, sans raison apparente. Un cadeau inopiné. Un petit disque acheté sur un petit label sans trop y croire, par habitus plus qu'autre chose.

Sorti presque en catimi cet été, le premier album d'Admiral Radley n'est autre que le nouveau joujou de Jason Lytle et Aaron Burtch, soit donc les chanteur et batteur d'un des plus grand groupe américain des quinze dernières années : Grandaddy. On n'ose imaginer le buzz qu'un tel disque aurait fait il y a cinq ou six ans. Aujourd'hui, c'est à peine si l'on en fait un entrefilet dans la presse spécialisée. Pourquoi ? Comment ? Difficile à dire. A force de ne jamais être où on l'attend, Lytle a peut-être fini par légèrement user son public. Le split de Grandaddy déjà, c'est quand même tout une histoire. Bon, on fait encore un album, mais après c'est fini - on peut plus se saquer.. La suite fut du même improbable tonneau : album solo annoncé dans la foulée (2006), repoussé aux calendes grecques, oublié, redécouvert, finalement paru et presque aussi vite oublié, malgré quelques beaux titres, une ballade désolée ici ("You're Too Gone"), une pépite space-pop là ("Brand New Sun").


Et nous voilà parvenus à I Heart California, qui théoriquement aurait dû être l'un des gros morceaux de l'année, qui pour des raisons tout sauf musicales ne sera finalement qu'une note de bas de page dans l'histoire d'un 2010 qui aurait dû célébrer comme se doit l'une des rares pointures à avoir su, ces douze dernières mois, tenir son rang. Car c'est le cas : Jason Lytle y tient son rang, ce qui n'est pas rien lorsque l'on sait où Grandaddy se situe sur l'échelle de l'indie-rock US. Pour situer vite fait : David Bowie en personne avait coutume de dire que c'était le plus grand groupe du monde. Voilà pour la revue de presque.

Alors bien sûr Lytle n'y révolutionne pas particulièrement son univers. Il aurait voulu nous reformer Grandaddy avec Burtch pour seul membre originel, ça n'aurait pas changé grand-chose, et on aurait été tout heureux de dire que cette reformation-là au moins valait le coup. A moins qu'on ne l'ait haïe pour le principe. Peu importe : I Heart California est un très bon album de Grandaddy - merci de ne voir aucune mesquinerie dans nos propos. Avec cette voix unique et poignante, mélancolique jusqu'au bout des cordes vocales. Ce sens de la mélodie à tomber par terre ("I Heart California"). Ces gimmicks entêtants ("Ghost of Syllables", qui rappelle la déjà lointaine "Skateboarding Saved My Life Twice"). Ces bidouillages et ces embardées électriques ("Sunburn Kids", "Red Curbs") comme ces diamants psychédéliques ("GNB"), sans oublier ces textes tragicomiques ("I'm All F****d on Beer"). Tout est pareil mais tout est différent. Incroyable comme Lytle semble plus spontané, comme libéré depuis que Grand-Papa a mis la clé sous la porte. Tout est pareil mais lui semble ne plus être le même homme, retrouvant un apaisement autant qu'une soif de vivre (et donc de bondir sur sa bicyclette intersidérale) qui avaient fini noyées dans la mélancolie sur les derniers opus des pépés de Modesto. Yours Truly, the Commuter donnait bien dans l'humeur quelques signaux, mais il était trop imparfait pour convaincre pleinement. I Heart California réussit en cela là où l'escapade solo avait échouée : il rappelle qu'après des années de silence, le kid est vraiment de retour. La nouvelle est d'autant plus capitale que Chesnutt et Linkous suicidés en l'espace de quelques mois, il est aujourd'hui le dernier défenseur d'une certaine idée de l'indie-pop.


I Heart California, d'Admiral Radley (2010)

31 commentaires:

  1. Oh ! je ne savais même pas que le génial Lytle avait un nouveau groupe ! Merci Le Golb !! :)

    RépondreSupprimer
  2. Faut dire qu'entre le nom du groupe, celui de l'album et la pochette il y a vraiment pas de quoi faire envie...

    RépondreSupprimer
  3. Moi je la trouve jolie, cette pochette...

    RépondreSupprimer
  4. A l'échelle de 2010, remarque...

    RépondreSupprimer
  5. Pas mal du tout, ce premier extrait... Je vais vite écouter le reste...

    RépondreSupprimer
  6. Serious >>> ;-)

    Ska >>> tu peux y aller, c'est un régal.

    Lyle >>> quoi ? Nous sommes d'accord ? Arrête ? :-))

    RépondreSupprimer
  7. Ch'uis quand même pas autant emballé que toi, je le trouve un peu inégal ("I'm all fucked on beer", je suis pas certain de la réécouter des dizaines de fois, quand même).
    Mais c'est sûr, quand on entend "GNBN" ou "I left U cuz I luft U", on se dit que Lytle nous ressort le grand jeu. Et puis ça fait du bien d'entendre ce piano triste, ces guitares simili-grungey, ces synthés désuets, ce soupçon de potacherie, et puis cette voix (oh oui, cette voix^^)...

    N'empêche, t'es vache : t'as même pas dit que l'autre moitié d'Admiral Radley, c'est les membres d'Earlimart ! Je te vois venir, tu vas me répondre : "ouais, m'enfin, Earlimart c'est du sous-Grandaddy" ;)

    RépondreSupprimer
  8. Je ne suis pas méchant comme ça ^^

    Et puis surtout, vu ce à quoi ressemble l'album, on peut légitimement considérer que leur présence n'a aucune importance ;-)

    (je suis un peu méchant quand même, en fait...)

    RépondreSupprimer
  9. Tu nous fais le karaoke, maintenant ?? :-)

    RépondreSupprimer
  10. D'abord bonjour (c'est ce qu'on fait quand on rentre dans un bar normalement, on dit bonjour, même dans un PMU), et merci pour les articles sur The Wire. Je trouverai jamais de mot pour dire à quel point j'aime le travail de David Simon (c'est valable pour The Corner, Generation Kill et Treme aussi).

    Bon, maintenant Lytle. Etant donné que je tiens un modeste petit blog sur lui et les feu-Grandaddy, je me permets d'appuyer Dahu. Admiral Radley (= Grandaddy + Earlimart), c'est vraiment pas le groupe de Jason Lytle. Espinoza et Ariana Murray sont là aussi quand même ^^. Lytle n'a écrit "que" les chansons qu'il chante, "Ghosts of Syllables" n'est pas de lui. Mais c'est vrai que l'album est plutôt cohérent.

    Sinon, Lytle a bon goût, puisqu'il tourne avec Midlake et Band of Horses, après avoir partagé l'affiche avec Elliott Smith (grand ami de Lytle) et lancé M.Ward. Lytle a "sorti" un cd qui accompagne les travaux artistiques d'un pote à lui, un cd qu'il considère comme "a buch of shit", mais y'a des trucs sympas. J'en parle sur le blog.

    Je trouve "The Commuter" très bon moi, outre celles que tu as cité, je pense que "Ghost of my Old Dog" est une des meilleures chansons de Lytle, et "I Am Lost" est magnifique.

    Pour finir, un petit oldie qui fait toujours plausir : c'était il y a quelques jours à La Cigale, avec Midlake :

    http://www.youtube.com/watch?v=ANQMjF3tbT8

    Bravo encore pour ce blog et la qualité des articles ! Je suis jaloux.

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour ces précisions... mais alors est-ce que tu ne crois pas que tu viens d'enfoncer le clou dans le cercueil d'Earlimart ? Parce que "Ghost of Syllables" c'est quand même du pur Grandaddy (remarque ça me rassure car en l'entendant je me suis dit que mince, Lytle s'auto-pompait un peu sur ce coup).

    Je te charrie hein ! ^^

    Merci pour le commentaire (et la vidéo, et les compliments, et même la jalousie).

    RépondreSupprimer
  12. Ben disons que Earlimart et Grandaddy, c'est un univers pas forcément éloigné. On pourrait très vaguement parlait d'Earlimart comme un son avec des accents "grandaddyesques", des accents "elliottsmithiens" ...

    Donc je pense que Lytle et le duo Espinoza-Murray ont une sensibilité commune, qu'on retrouve dans leur musique. Du coup c'est pas étonnant d'y trouver des ressemblances. Enfin bon, Lytle continue de son côté (nouvel album pour 2011) et Earlimart aussi. Mais on aura un autre Earlidaddy/Granddymart/Admiral Radley, je n'en doute pas.

    Petit conseil musical sinon, Built Like Alaska et l'album "Autumnland". From Modesto, comme Grandaddy, et lancés par Grandaddy sur son label "Sweat of the Alps" et Future Farmer :

    http://www.youtube.com/watch?v=ZQ6xmQKf62E

    http://www.youtube.com/watch?v=bDcrJmO4avI

    http://www.youtube.com/watch?v=ej-sGqJ32Jo

    RépondreSupprimer
  13. Ah, mais je connais BLA. D'ailleurs que deviennent-ils ? j'ai l'impression que ça fait des années que je n'ai pas entendu parler d'eux...

    RépondreSupprimer
  14. Ils viennent de sortir une compile d'enregistrements plus ou moins récents.

    http://builtlikealaska.bandcamp.com/album/tiny-kick-tiny-snare-a-collection-of-recordings-2000-2009

    Sinon je crois bien qu'ils sont toujours en train de bosser sur leur troisième album. Ils ont joué avec AdRad (ou Lytle solo ?) récemment. J'avais contacté Susane Reis en juin 2009, elle a quitté le groupe, snif.

    " I can't confirm anything about Neil, Jim and Aaron...sounds like a rumor but I'm not totally for sure. What I can tell you is that the guys are in the middle of recording a new album to be self-released. If you liked Autumnland, you'll love the new one.

    I haven't played with BLA for about a year now but they are still going strong and recording a new record. I'll send your appreciation over to Neil, he'll like to hear about it. :)

    Susane
    (formerly of BLA)"

    RépondreSupprimer
  15. Je dois dire que je suis impressionné par la somme d'informations que tu as en ta possession !

    Merci beaucoup de partager tout ça avec nous.

    RépondreSupprimer
  16. Disons que je m'intéresse, mais mes connaissances sont quand même vachement grandaddycentrées. ^^

    RépondreSupprimer
  17. Pour les amoureux de The Sophtware Slump :

    http://www.youtube.com/watch?v=gNi-Y4KdiFM

    " HOXTON BAR and GRILL last Night in London. Possibly The Most Enjoyable Live Music Experience Ive Ever Had the Honor to be a Part of.

    period. "

    RépondreSupprimer
  18. Grandaddycentrées, j'adore ^^

    T'as songé à bosser pour le Guide du Routard Modesto ? Toutes les bonnes adresses, les meilleurs groupes, la piscine Mark Spitz (je n'ai pas vérifié mais j'imagine qu'elle existe ^^)...

    Et merci pour le dernier lien !

    RépondreSupprimer
  19. Je crois que tu aimes Elliott Smith aussi ?

    Jason Lytle reprend le Between The Bars de son pote à Seattle, en juin dernier (son très bon) :

    http://www.youtube.com/watch?v=cgQK31ekO2w

    RépondreSupprimer
  20. Oh, et j'avais oublié ... peut-être la meilleure version ever de Simple, Dumb, Pilot ...

    http://www.youtube.com/watch?v=qDQZjZcTFfU

    Hultsfred Festival, Suède, juin 2003

    (Sinon je rererereregarde The Wire, et c'est toujours aussi bon, même en connaissant l'histoire ...)

    RépondreSupprimer
  21. Ah et tiens, puisque tu repasses par là : as-tu écouté le Music Meant to Accompany the Art of Ron Cameron (waouh ! j'ai réussi, du premier coup ^^) ? Je serais curieux d'avoir ton avis mais je n'ai pas trouvé le fil ton blog ?...

    RépondreSupprimer
  22. Ah oui ! Détaillé, en plus. Désolé, je ne l'avais pas vu car tu n'as pas mis de "tag" comme pour les autres albums.

    RépondreSupprimer
  23. Great work keep it coming, best blog on earth

    aroma essential oils

    RépondreSupprimer
  24. I don’t usually reply to posts but I will in this case.

    cheap clomid

    RépondreSupprimer
  25. This blog is bookmarked! I really love the stuff you have put here.

    cheap nolvadex

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte blogger, choisir l'option NOM/URL et remplir les champs adéquats (ce n'est pas très clair, il faut le reconnaître).